Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

De la 201 à la 307: tous les cabriolets PEUGEOT! (en images)


Messages recommandés

LES CABRIOLETS PEUGEOT

 

roulax_1107379998_peugeot_206cc_historic.jpeg.2ade6e48b1dc04090f976747fbaf605b.jpeg

 

INTRODUCTION

 

En 1930, la firme de Sochaux lance sa première voiture possédant un nom de baptème à 3 chiffres avec un zéro central…

ROULAX et moi, JENSEN, avons décidés de vous faire découvrir les cabriolets correspondants à cette époque : de la 201 à la 307CC oreilles au vent !

 

Bonne route !

 

201, UNE FAMILLE QUI VA AVOIR UNE SACREE DESCENDANCE !

 

La marque va réussir une excellente opération en lançant en 1930, un an avant la grande crise économique qui va toucher l’héxagone, une petite berline à la caisse fermée, reléguant les configurations roadster ou cabriolet pour les seuls loisirs…

 

Elle sera rapidement épaulée par la 301 en 1932, au chassis plus long que celui de la 201, aux roues Av indépendantes et au 4 cylindres de 1465cm3.

 

En 1934, la firme décide de lancer simultanément les 401 et 601, façon de monter en gamme puisque la 401 est une 10cv et sa grande sœur une 6 cylindres de 2148cm3.

 

roulax_1107380073_peugeot_601d_eclipse_cc_of.jpeg.05e208264193d14e28eadda5179a4a8f.jpeg

 

Ces 2 modèles vont inaugurer en 1935 le fameux systéme « ECLIPSE » fourni par le carrossier POURTOUT : Un toit rigide escamotable dans le coffre !

Mais c’est pour le millésime 1936 que le système va vivre ses heures de gloire avec la présentation par l’intermédiaire de la 402 de la ligne « FUSEAU SOCHAUX ».

 

roulax_1107380097_peugeot_402_eclipse_1937_heinzluder.jpeg.1aa43be8480d0e13a97a7328e4277bbe.jpeg

 

Cette dernière est proposée simultanément en 4 versions découvrables en plus des berlines traditionnelles… On peut obtenir soit un roadster avec 3 places sur la banquette et 2 places dans un spider non protégé par la capote, soit un « cabriolet-décapotable » qui a l’avantage de mettre tous les occupants de la voiture à l’abri (un coach 2 portes « décapsulé » en somme…).

 

roulax_1107380953_peugeot_402_eclipse_nb_pic.jpeg.1a510ab44a2263769b2d3e5b40e46340.jpeg

 

L’Eclipse est quand à elle disponible en 2 versions : Coupé 2/3 places et coach (chassis long) 5/6 places.

Il est à noter que pour 1937, la commande du toit escamotable deviendra mécanique, les propriètaires ayant la fâcheuse « manie » de faire fonctionner la manœuvre du toit à tout va, et de mettre les 2 batteries de 6 volts « à genoux » en quelques jours !

 

La 201 quitte la scène la même année, remplacée par une 302 qui n’est qu’une 402 réduite dans toutes ses proportions, disponible seulement en berline et cabriolet.

 

roulax_1107381201_peugeot_402_eclipse_cabriolet_015424154.jpeg.1112afb1018ff1945c0b0f0975bac731.jpeg

 

roulax_1107381865_peugeot_402b_eclipse_retractable.jpeg.8b83685d9c1cf8969424c582d47cb379.jpeg

 

1938 voit la disparition (déjà !!) du cabriolet 302, la 402 est présentée en coach transformable, conservant ses montants latéraux…

La 202 apparaît en février et remplace une 302 à la carrière pour le moins éphémère !

Une berline 4 portes découvrable et un cabriolet 2 portes sont proposés à la clientèle.

 

roulax_1107379930_peugeot_202_cabriolimousine_1939.jpg.4d1a486c7baa99a3b7e3c9f15a0edcd4.jpg

 

La 402 « eclipse » reste proposée mais l’arrivée de la deuxième guerre va vite mettre un terme à la production de voitures civiles…

 

roulax_1107381320_peugeot_402_eclipse_of.jpeg.6bcb5c4ca1688a82c5b5965ed398f65b.jpeg

 

En 1946, l’heure n’est plus au prestige, seule la 202 est reprise en berline découvrable et cabriolet et ce jusqu’en 1948, gagnant au passage des freins hydrauliques à la place de ces antiques cables..

La 203 est présentée cette même année, en berline ou berline découvrable jusqu’en 1951 où arrivera sur le marché un véritable cabriolet à 2 portes.

 

roulax_1107379746_peugeot_203_cabriolet_1951.jpg.0dfcaaa7052bc5334d59416c1fb9e33c.jpg

 

roulax_1107379776_53_ad.jpeg.57e581a6529a484e282132a1f6b7aaca.jpeg

 

Ce dernier restera en production jusqu’à l’arrivée du cabriolet 403 en 1956…

 

Inutile de s’apesantir sur les lignes de la 403, les amateurs de séries policières américaines savent qu’elle a été popularisée au-delà de toute espérance par un célébre inspecteur en gabardine !

 

roulax_1107379948_peugeot_403_cabriolet_1957.jpg.cb8df1779b3414a8dfc841fc7eff777f.jpg

 

Il est à noter que, bien qu’ayant la même mécanique que la berline du même nom, elle disposera d’un traitement intérieur et d’un choix de couleurs infiniment plus luxueux que cette dernière…

 

roulax_1107380871_peugeot_403_cabriolet_1958.jpg.a5e1324e80b38df8b6c43b7fa71a6ea4.jpg

 

En 1961, Peugeot, associé à Pininfarina, présente la 404 coupé/cabriolet. Elle sera la première voiture à n’avoir AUCUN emboutis en commun avec la berline éponyme…

 

roulax_1107379869_peugeot_404luxe_cabriolet_nb.jpeg.cac82208a14a9fd59edf1a3980c14c5c.jpeg

 

L’année 1967 salue l’apparition de la 204 coupé/cabriolet, à l’empattement beaucoup plus court que celui de la berline.

 

roulax_1107380231_peugeot_204_cabriolet_1967.jpg.6b42564998b58a6b47f65a459aa37825.jpg

 

L’année suivante voit arriver la mise à la retraite de la 404… En effet, la 504 est présentée, et une version cabriolet va voir le jour en 69. Cette dernière sera toujours due au coup de crayon du célèbre designer italien et fabriquée dans ses locaux de Turin.

 

roulax_1107379833_peugeot_504_cabrio_d_br.jpg.140a1c4532eb1f51758a1a02a456e111.jpg

 

En 1970, c’est au tour de la 204 de laisser la place à sa grande sœur 304, qui n’en diffère que par sa calandre, ses feux Av et Ar ainsi que son levier de vitesses au plancher…

 

roulax_1107381680_peugeot_304_cab_original.jpeg.dbb14b4d0324d753d6dab04281096c61.jpeg

 

La gamme restera quasi-inchangée jusqu’en 1975, qui verra l’apparition d’une 504 restylée et uniquement disponible avec le V6 PRV.

Les 304 tireront leur révérence la même année, malgré l’apparition en 73 d’une 304S, un peu plus puissante.

 

La 504V6 n’ira pas au-delà de 1978 (977 voitures produites !) et la marque devra ressortir d’urgence le 4 cylindres à injection pour doper des ventes au plus bas !

 

Elle bénéficiera à nouveau d’un restyling en 1980 qui la fera « durer » jusqu’en juin 1983.

Bien qu’une version cabriolet de la 505 ait été envisagée (2 exemplaires construits), la production en série ne vit jamais le jour…

 

roulax_1107380035_peugeot_505_cab_musee_av.jpg.0ee71a4f9e03918762a4fd89a7c6cd95.jpg

 

C’est ensuite 3 longues années de « traversée du désert » qui attendent les amateurs de cabriolets Peugeot… C’est à la 205 (qui a très probablement sauvée la firme de la disparition !) que reviendra en 1986 le soin de reprendre l’étendard laissé vacant.

 

roulax_1107380118_peugeot_205_cti_cabrio_d.jpg.488d0fc39c1805b33c9664231e2edef8.jpg

 

On « scalpe » donc un coach 3 portes, tout en laissant un arceau de sécurité au niveau du montant central et l’on s’empresse de surfer sur la vague du succès de l’époque en y greffant le 1588cm3 de 115cv de la légendaire GTI…

 

La mode revenant au cabriolet, il n’est pas étonnant que la 306, présentée en 1993, hérite l’année suivante d’une version « Pininfarina » , qui aura aussi pour mission de succèder à la 205, atteinte par la « limite d’âge »…

 

roulax_1107380260_peugeot_306_cabriolet_2l.jpg.5151d8caeff4b453a6601e4039682f87.jpg

 

C’est enfin le retour à un véritable cabrio’, aux lignes fluides et sans arceau, en bref le digne héritier des 404 et 504… Le public ne s’y trompera pas en lui réservant le meilleur accueil jusqu’en 2002, où sera présenté au Mondial de Paris la 307CC.

 

roulax_1107379512_peugeo_8.jpg.c1790c1701fb8cc8c6c0a9c6f31a36f7.jpg

 

Devant les soucis que présentent une simple capote (peu solide en cas de choc, trop facile à voler ou à vandaliser) , Peugeot présente en 2000 la 206CC, en fait un retour « aux sources » de la marque, une réminiscence des fameuses Eclipses d’avant-guerre, mais avec une cinématique plus fiable et un coût de production (brevèt Heuliez) infiniment moins élevé !

Là aussi, le succès est au rendez-vous !

 

roulax_1107380986_peugeot_307cc_red.jpeg.dcba82d543ba26f8209dc0c88a968198.jpeg

 

CONCLUSION

 

Peugeot semble aujourd’hui avoir trouvé la voie de la réussite avec ses cabriolets à toit rétractable, les chiffres de production en sont la preuve évidente…

 

Alors à quand un cabriolet 407 ou 907 ?

 

 

ACHETER UN CABRIOLET PEUGEOT

 

roulax_1107379806_peugeot_304s_cabriolet_face.jpeg.4faafc5f7df70e42d42ebf3823593fa5.jpeg

 

Si se procurer un 306 ou une 206CC ne pose pas de gros problèmes, la prudence s’impose pour les modèles antérieurs…

 

205 : Souvent usé jusqu’à la moëlle ! Et malheureusement trop fréquemment « tunée » par le Jacky du coin…

Prévoyez une nouvelle capote (elle tiennent souvent avec du Chatterton !) et faites ATTENTION à la CTI : Un moteur de 115cv sur un train Av de CT 80cv ! De plus, la rigidité n’était pas au rendez-vous… Préférez une CT voire une Junior, plus calme…

 

Les 204/304/404/504

De deux choses l’une : Soit elles ont été restaurées dans les règles de l’art et vous allez le payer au prix fort, soit elles baignent dans « leur jus » et vous n’êtes pas au bout de vos peines …

Pour être clair, ces modèles font partie des pires « nids à rouille » de toute la production mondiale !! Dans de telles conditions, une 504 même à 1000€ sera une excellente affaire pour le vendeur ! A moins d’être carrossier-tolier bien sur…

 

roulax_1107381637_peugeot_304_cabrio_nb.jpeg.5f10797c56935bbd46af7a78d3ed8e53.jpeg

 

 

203/403

Leur nombre explique leur côte… Rares sont les bases saines « à retaper »…

 

 

roulax_1107380845_peugeot_403_cabriolet_1960.jpeg.aee61c250d2daeaa3f8fc357846043e5.jpeg

 

202

Peut-être reste t-il une (ou deux ?) fond de grange disponible pour « pas trop cher »…

 

201/301/401/601/302/402

 

Voitures de Collection avec un « C » majuscule !

Une 402 « eclipse » 1937 à toit électrique vous classe tout de suite parmi les grands de ce monde !

 

roulax_1107381063_peugeot_402_eclipse_cabriolet_creme.jpeg.19b241ea7045f4a1e06c9a0a6985f37c.jpeg

roulax_1107382191_peugeot_402ds.jpg.bff8d06a6304203cad6fb38dcc1f462e.jpg

roulax_1107382224_peugeot_402_eclipse_stand.jpeg.fffef8ed32efcdffea56c2e149004548.jpeg

 

LA COTE A JENSEN

 

Pour ceux qui n’ont pas eu le privilège de lire notre Topic sur les R20/30, je récapitule : La première somme correspond à un exemplaire COMPLET et ROULANT mais à reprendre entièrement (pas une épave donc…) ; La deuxième à une voiture de « Papy » en bon état de marche et de présentation, ne nécessitant PAS ou PEU de frais de remise en route…

 

roulax_1107380299_peugeot_402_cabriolet_1938.jpeg.8083ab0e455909209bdff85fec397156.jpeg

 

201 roadster 3800€/12200€

301 roadster 6000€/13000€

601 roadster 9200€/30000€

402 cabriolet 9000€/40000€

402 “éclipse” 30000€/100000€ (avis aux amateurs…)

302 cabriolet 8200€/30500€

202 découvrable 2200€/12000€

202 cabriolet 3000€/15000€

203 découvrable 2500€/11200€

203 cabriolet 6400€/25000€

403 cabriolet 6300€/24000€

404 cabriolet-injec’ 1500€/8000€

504 cabriolet 4 cyl. 2500€/10000€

504 V6 3800€/13000€

204/304 cabriolet 1200€/5500€

205 CTI 700€/4800€

206CC, 306, 307CC : Voir l’Argus…

 

roulax_1107379679_peugeot_202_cabriolet_collection.jpeg.1852fb7e187853a82650c50cdc5e2d3c.jpeg

 

 

CHIFFRES DE PRODUCTION (uniquement les cabriolets bien sur…)

 

roulax_1107382022_mat_sg.jpeg.5c1dd9a059e8aaa864f151108534be9e.jpeg

 

202 : 2900

203 : 2560

403 : 2050

404 : 10385

504 : 8780

204 : 18180

304 : 18650

205 : 72125

306 : 79500

 

roulax_1107382051_peugeot_401_eclipse_cream.jpeg.bc7944547fc1e1003694a66a7f9a5180.jpeg

 

FICHES TECHNIQUES

 

201 (1930)

4 cylindres, 1122cm3, 23cv à 3500trs, propulsion, boite 3 vitesses, suspension Av indépendante avec ressort à lames transversal, Ar pont rigide et ressorts à lames longitudinaux, 75km/h.

 

301 (1932)

4 cylindres, 1465 cm3, 34cv à 3500trs, 95km/h, le reste identique à la 201.

 

roulax_1107380690_peugeot_301_cabriolet.jpeg.9c59f35d9640b857793965d33444f7e6.jpeg

 

601 (1934)

6 cylindres, 2148cm3, 60cv à 3500trs, 105km/h, le reste idem 201.

 

roulax_1107380718_peugeot_601d_eclipse.jpeg.2caf29812234fd3f800132b294d12e75.jpeg

 

302 (1937)

4 cylindres, 1758cm3, 43cv à 4000trs, suspension Av avec ressort tranversal à lames, Ar essieu rigide et ressorts cantilever, vitesse 105km/h.

 

402 (1938)

4 cylindres, 1991cm3, 55cv à 4000trs, suspension idem 302, boite 3 vitesses ou Cotal 4 rapports, 120km/h.

 

roulax_1107380741_peugeot_402_eclipse_ad_.jpeg.f544d5b3d8b1f9106185e13feb926d71.jpeg

 

202 (1938)

4 cylindres, 1133cm3, 30cv à 4000trs, 3 vitesses, suspension Av à barres de torsion longitudinales, Ar à ressorts à lames, 100km/h.

 

203 (1950)

4 cylindres, 1290cm3, 45cv à 4500trs, 4 vitesses, suspension Av à ressort à lames transversal, Ar à ressorts hélicoïdaux, essieu rigide, 120km/h.

 

roulax_1107380805_peugeot_203_cabrio_sedan_ad.jpeg.c6698468714c64bebab4bdf7d555acc4.jpeg

 

403 (1956)

4 cylindres, 58cv à 4900trs, suspension Av à ressort à lames transversal, Ar à ressorts hélicoïdaux et jambes de force obliques, essieu rigide, 135km/h.

 

 

roulax_1107381125_peugeot_403_cabriolet_o.jpeg.6af66fecb4e27ff14ce8fdbfa5bb03ba.jpeg

 

404 injection (1963)

4 cylindres, 1618cm3, injection Kügelfisher, 88cv à 5700trs, ressorts helicoïdaux à l’Av et à l’Ar, pont rigide, 167km/h.

 

504 injection (1971)

4 cylindres, 1971cm3, 104cv à 5600trs, 4 roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux, boite 4, 179km/h.

 

roulax_1107379537_peug504cp71.jpeg.ad86d5019eb19cf30ac9ed7efd200633.jpeg

 

304S (1974)

4 cylindres, 1288cm3, 74.5cv, carbu double corps, 4 roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux, traction Av, boite 4, 160km/h.

 

roulax_1107381612_peugeot_304_cabriolet_1972_d_pres.jpg.f85a8c642fd50acaf1cf83006ea5354e.jpg

 

205CTI (1987)

4 cylindres, 1580cm3, 115cv à 6250trs, traction, boite 5, ressorts hélicoïdaux Av, barres de torsion Ar, 190km/h.

 

roulax_1107380676_peugeot_205_cti_1991.jpeg.8afdc5389c99be8933d8766a15217f57.jpeg

 

306 2.0l (1997)

4 cylindres, 1998cm3, 123cv à 5750trs, boite 5, traction, Suspension Av Mac Pherson, Ar à bras tirés et barres de torsion, 194km/h.

 

roulax_1107379713_peugeot_306_cabriolet_hard_top.jpg.7ea250a8387e5e4124523967c16c87da.jpg

 

206CC 1.6l (2001)

4 cylindres, 16 soupapes, 1587cm3, 110cv à 5750trs, boite 5 ou auto, 2 ACT, suspension Av type Mac Pherson, Ar à bras tirés et barres de tordion, 193km/h.

 

307CC 2.0l (2004)

4 cylindres, 16 soupapes, 2 ACT, 180cv à 7000trs, boite 5, suspension Av Mac Pherson, Ar à bras tirés, barre anti-roulis Av+Ar, 220km/h.

 

roulax_1107381410_mat_retractable.jpeg.0875b8df780099c8d15cdd977fd45e59.jpeg

...Une 301 Darl'Mat rétractable, prototype.

 

roulax_1107380908_peugeot_601d_special_retractable.jpeg.6998ca7f721a756cf03716515e364be3.jpeg... Une 601 rétractable unique.

 

roulax_1107381474_peugeot_darlmat_1937.jpeg.5fe848bb8af9597b19bb225d4ec387e8.jpeg...Une 402 Darl'Mat roadster 1937.

 

roulax_1107381912_peugeot_402_ds_darlmat_1937.jpeg.0cace966e900e601642d6d074b77f936.jpeg...Une splendide 402 Darl'Mat fermée de 1937.

 

roulax_1107382145_peugeot_7hp_type63_tonneau_1904.jpg.61a31584ec755e95473b91c5da0b3d2e.jpg...Peugeot, c'est aussi ça.

 

roulax_1107379556_peugeot_172s_quadrillette_cabriolet_1924.jpeg.5ae693c4d8c0465d3ea1cba23ea46506.jpeg ...Entre la Bébé Peugeot et la 201: la Quadrillette, autre succès populaire de la marque...

 

roulax_1107379977_peugeot_bebe_complete_trois_vitesses_un_sou_le_kilometre.jpg.a4d6dd619da5ea054fee35dcc38f0db1.jpg

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 197
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §mep313rv

306 cab=futur collector power!

 

Une ligne pure, à la fois sobre, fine et agressive, qui vieillira trés bien.

 

J'en veut une tout de suite!

Blanche, 1ere série, avec le 2L0 s'il vous plait et l'intérieur en couir.

 

Pour les 204/304, je trouve les prix marchés excessifs!

 

Effectivement ça rouille à vue d'oeil, l'accés mécanique est à ch...A conduire c'est sympa mais rien d'extraodinaire non plus!

J'ai possédé une berline : pas de quoi se relever la nuit(du coup la mienne est partie en Hollande, l'autre pays des anciennes!)

Bref à parfois plus de 6000€ faut vraiment être fan!

 

Mon ex Berline 71 achetée en 2000 avec 39000km!

 

mephiste_1107381621__304_lowko_reduite.jpg.e0c07a47c96d363ca305feb8205c4a54.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mep313rv

Je ne dis pas qu'elles n'ont pas de charme!

 

Pour ce qui est d'être moderne, c'est exact, par contre pour le dynamisme, bof.Rien de spécial.Ca roule correctement niveau perfs, y a pas à se plaindre, mais c'est pas non plus une source de satisfaction.

La tenue de route est correcte mais n'a pas grand choses d'amusant, c'est plutot sousvireur!

Pour les vitesses, au volant, elles sont tres agréables, mais il parait qu'au plancher, c'est la cata?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §lio435Ju

La 505 cab, j'adore! :) A lire le no1 de autopassion nouvelle formule avec un bon papier sur les 505 cab et coupé (qui est vraiment magnifique)

 

lionolo_1107441722_505_ca000m.jpg.bc3e3943b682f9518c0b791d12878219.jpg

 

 

Eh Roulax, à quand un topic sur la 505 ? :cool:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grand coup de chapeau pour cette présentation!!!

 

Mais concernant la cote : je croyais que celle de la cabriolet 404 était bien plus haute que celle de la 504.

 

Marcel

 

MEA CULPA Marcel! :oops:

 

Je me suis planté dans mes fiches et j'ai passé la côte du coupé 404...

 

Pour le cabriolet 404 injection: 2700€/13000€

(en fin de compte pas beaucoup plus qu'une 504 V6 :bah: )

 

Il y en a qui on l'oeil aiguisé ici! Et c'est tant mieux...

Promis! la prochaine fois, je me relis avant de lancer le texte à Roulax :lol:

 

:coucou:

Jensen.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Figure-toi qu'aujourd'hui j'en ai photographiée une terrible! (1ère série, vert métal, comme sortie de Flins ou je ne sais où...)

Nooooonnnn!! T'as photographié autre chose qu'une Skoda? :lol: :lol:

 

Pour le "haut de gamme Français", ça va faire vaste si on part de Delaunnay-Belleville jusqu'à la Vel-Satis... :eek:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non! Faut commencer à la Reinastella, et finir à la Safrane! Delaunay-Belleville n'intéresse personne, pas plus que Clément-Bayard ou Léon-Bollée!

 

(Mais je photographie TOUT, mon cher... :D )

 

Dommage Roulax j'avais pas mon APN (quand je le traine je ne vois jamais rien :L ), tout à l'heure j'ai vu une belle 900 cabrio :lover: avec tableau et volant en bois, sur le parking d'IKEA.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non! Faut commencer à la Reinastella, et finir à la Safrane! Delaunay-Belleville n'intéresse personne, pas plus que Clément-Bayard ou Léon-Bollée!

 

(Mais je photographie TOUT, mon cher... :D )

 

C'est bien la tout le drame... :ouin:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cap834zJ

Super topic en tandem... et juste une petite vérité historique à rétablir : la première auto à toit rétractable fabriquée par Pourtout (sur un brevet de Paulin) n'est pas une Peugeot (hé non !) mais une Hotchkiss (en 1933) !

 

capra_1107451962_000g7a.jpg.071bf1b492299ad094039b350c1460a0.jpg

 

Je me souvenais de cette info lue dans un magnifique bouquin "from passion to perfection" consacrée à l'école de la carrosserie aéro française avant la 2è guerre mondiale.

 

Sinon, faudra un de ces jours que je fasse des photos de la bande de peugeot endormies (beaucoup de 404 coupé, cab, et 403 aussi) dans le garage ou je planque mon auto... :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne dis pas qu'elles n'ont pas de charme!

 

Pour ce qui est d'être moderne, c'est exact, par contre pour le dynamisme, bof.Rien de spécial.Ca roule correctement niveau perfs, y a pas à se plaindre, mais c'est pas non plus une source de satisfaction.

La tenue de route est correcte mais n'a pas grand choses d'amusant, c'est plutot sousvireur!

Pour les vitesses, au volant, elles sont tres agréables, mais il parait qu'au plancher, c'est la cata?

 

Héhé... Une vraie petite traction moderne, à l'époque, et qui en a surpris plus d'un! Au milieu des 60's, les jeunes Français savaient rattraper les R8 et les Dauphines, puis, pour ceux qui n'oint pas eu de 4L, la 204 ouvrait une nouvelle voie: les autos qui tirent tout droit.

Et une traction type, c'est plus balaise à rattraper qu'une propulsion!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant la 404 cabriolet, j'avais, lu dans une de mes revues de collection (un gazoline, ou retromania je ne sais plus) que la carrosserie de cette auto avait une propension à rouiller plus vite que son ombre. Si bien qu'actuellement, elle est devenue rarissime. Et comme, de plus, elle est magnifique, sa cote, est très logiquement, assez élevée. Je crois même qu'une épave "restaurable" est actuellement introuvable.

 

Aussi, n'étaient-elles pas fabriquées en Italie?

 

A part cela, encore félicitation pour ce sujet!

 

Marcel

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Marcel! Les 404 coupé/cabriolet étaient fabriquées chez Pininfarina, tout comme les 504 et, me semble t-il :voyons: les 205 cabrios'.

Ce qui explique donc les "problèmes" :p de tôlerie de certaines d'entres elles... (bien qu'à l'époque, on étaient pas vraiment au Top de ce côté des Alpes non plus :W )

 

Jensen.

 

PS: Merci à tous pour vos encouragements, ça nous donne envie de continuer!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...