Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Sauvetage d'une 320/6 de 1980


Invité §cha054ld

Messages recommandés

Invité §cha054ld

Bonsoir !

 

Faisant suite au sujet sur ma 316 carbu, voici la petite histoire de ma 320, qui du coup sera plus en adéquation avec cette rubrique "anciennes" car elle a feté ses 25 ans début juin de cette année :)

 

L'idée d'acquérir une béhème plus ancienne a fait son chemin depuis l'acquisition de la 316 début 2003 à force d'en voir en photo et de suivre des discussions sur quelques forums.

Alors lorsqu'on vous propose une 320 de 1980 dans son jus puisqu'elle n'avait pas roulée depuis 10 ans et qu'elle était dans un strict état d'origine, rouille comprise.

L'idée de rouler en ancienne et d'avoir à faire des travaux dessus me tentait bien surtout que ma paie n'étant pas celle d'un ministre, cette brave 320 m'attendait bras ouverts, euh...portes ouvertes ! Et puis si ça peut ne sauver une du broyeur...Surtout qu'elle est à carburateur : un Solex 4A1 (deux double corps dos à dos).

 

la 320/6 à carburateur est de couleur Kaschmir Metallic. Affichant 151 000 km pour 24 ans, plusieurs imperfections esthétiques, un peu de rouille dans le plancher de coffre arrière, mais cependant avec un châssis en apparence sain.

la Kaschmir ayant une peinture métallisée et des vitres de custode arrière entrebâillantes, une sellerie en velours en tout et pour tout, tournant avec une boite à 4 rapports !

 

Cette brave 320, très vite surnommé Kasch' ou Kaschmir en référence à son code couleur (kaschmir metallic), faisait parti d'un lot de trois E21 qui ont atterit à Sharkland pour des soins plus ou moins intensifs.

J'ai acheté cette auto sur photos car elle se trouvait au sud de Toulouse à l'époque.

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-01.jpg

La 323i Zypress, la défunte 323i Ascot & la 320 Kaschmir

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-02.jpg

Voilà l'état de l'auto le jour de l'achat !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/1-achat/kaschmir-004.jpg

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/1-achat/kaschmir-011.jpg

ah ça donne envie hein ;)

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/1-achat/kaschmir-009.jpg

Le fond de coffre pas trop attaqué.

 

Dans le rôle des docteurs : Olivier et Manu ! :)

La voiture a été entre de bonnes mains : vidange de tous les fluides, changement de la courroie de distribution, démontage des étriers de freins et d'un cylindre de roue, dépose de la boite de vitesses pour changer un joint spi en sortie de villebrequin, démontage de l'intérieur pour gros nettoyage, changement de jantes et de pneus et changement du parebrise.

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-03.jpg

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-04.jpg

La Getrag 4 rapports

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/4-boite+spi/kaschmir-041.jpg

le bloc moteur vu du dessous !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/4-boite+spi/kaschmir-036.jpg

Et vu du dessus !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/2-interieur/kaschmir-017.jpg

Le nouveau siège Recaro ! Accoudoirs inclus :p

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/3-nettoyage/kaschmir-028.jpg

L'intérieur remonté et surtout lavé !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/12-freinsARR/kaschmir-120.JPG

Les freins arrières ! Le rattrapage du jeu est manuel et à controler régulièrement.

 

Manu fut le premier à lui dégourdir les bielles sur les routes toulousaines en aout 2004. Je débarque dans l'histoire mi septembre après 12 heures de train. Accueilli très chaleureusement par Olivier pour trois jours, nous nous affairons tous deux à finir la Kaschmir à temps pour lui faire passer son contrôle technique et pour la préparer à rouler direction Issoire pour la sortie club 6enligne.net de l'année.

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-05.jpg

320 et 323i.

 

Il me restait un petit peu de temps pour commencer à traiter la rouille dans le coffre, grattage jusqu'à la tôle, phosphatant et minium gris protecteur.

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/8-rouilleARR/kaschmir-084.jpg

Et voilà !

 

La 320 a mangé 400km sans soucis, elle n'a pas chauffée ni consommée d'huile, il faut que je m'habitue à sa conduite qui reste délicate car j'ai un déséquilibre de frein arrière et les quatre amortisseurs sont plus proche d'une pompe à vélo qu'autre chose mais c'est du bonheur en barre surtout que je suis bien escorté par les toulousains ! :)

 

http://amk.6enligne.net/tofs320/kaschmir-07.jpg

 

Après un week end à Issoire où la 320 a été sur le circuit (en gardant à l'esprit qu'elle était en rodage), j'ai tracé la route direction Paris avec l'ami Wiggys 92 !

50km après Clermont un bruit bizarre suivi d'une brutale perte de puissance nous fait nous arrêter. La galette du carbu est noyée d'huile et la voiture ne tourne plus vraiment sur ses 6 pattes, ni sur 5, disons 5 et demie. Nettoyage des gicleurs avec les moyens du bord et on repart pas trop fiers. On s'arrête une fois pour vider la galette pleine d'huile et Wiggys décide de court-circuiter le reniflart d'huile en le mettant en dérivation afin de ne plus noyer le carburateur d'huile. On repart en roulant à 100/110 sur l'autoroute, au moins à défaut de plomber le budget avec des litres d'huile on affolera pas les radars...

Arrivé au péage à Paris, plus d'essence, plus de ralenti et le voyant de pression d'huile qui s'allume. La nuit tombe. Après un petit plein d'essence (à plus de 1.20 euro le litre de SP98...) et un gros complément d'huile, nos routes se séparent et je file à Brétigny sur orge chez mon oncle.

Doux plaisir solitaire que d'entendre la 320 dans les petites rues la vitre baissée ! Moins plaisant de caler à chaque arrêt... En deux jours chez mon oncle j'arrive tant bien que mal à me pencher sur la voiture (dans la rue c'est pas le top) et la voiture retrouve déjà son ralenti à défaut de me recracher encore de l'huile. Je vire le couvre culasse pour y ramasser des morceaux d'un ressort de soupape et des petits morceaux de métal provenant d'un culbuteur dont la came n'est plus de ce monde. ça promet !

 

Un breton n'étant pas têtu, je rentre avec en bretagne ! Le trajet se fait dans l'anxieté de pêter un truc, vigilant au moindre bruit, ça semble durer une éternité car je roule peu vite (100 km/h voire 90), je m'arrête tous les 100 bornes pour remettre de l'huile et je n'ai pas la radio...

 

Arrivé avant Rennes j'entend un frottement au niveau du moteur, je sors de la route principale : l'hélice commence à frotter sur le radiateur, je resserre du mieux possible et repart. 20km plus loin rebelotte, cette fois je suis sur le bas coté avec mes warnings, la calandre déposée ,le radiateur en biais, à essayer de serrer du mieux possible l'hélice. Le soucis c'est que l'axe du visco coupleur s'est creusé au fur et à mesure ce qui fait que même serrée à fond l'hélice prend du jeu d'avant en arrière. Je n'ai pas de rondelle assez grande pour jouer le role d'une cale salvatrice...

Je repart en sachant que l'hélice va finir par faire du dégat, le but avoué est de rallier la maison de ma cousine à 10km de là. Je n'y arriverais jamais puisque sur la rocade au niveau de Cesson j'entend un frottement de plus en plus fort, une pale casse, je la vois dans mon rétro, une deuxième, une troisième...Tant pis, j'accélère jusqu'à la prochaine sortie avant de perdre tout mon précieux liquide de refroidissement, le temps de me garer sur le premier parking venu j'ai une énorme fuite d'eau sous la voiture : le radiateur a rendu l'ame.

Appels aux locaux et aux potos pour avoir des conseils, on m'incite à acheter une barre de remorquage, ça tombe bien il y a un feu rose en face, j'apelle mes parents qui viennent me chercher quelques heures plus tard avec la 520i. Retour à la maison douloureux puisque nous avons remorqué la 320 avec l abarre, à un vitesse maximale de 40km/h, de nuit, sur la 4 voies. J'en menais pas large....Surtout que sur les 20 derniers kilomètres je n'avais plus du tout de batterie et donc ni warning ni feux de position, encore heureux que la 520i ai un gabarit plus imposant mais quand même c'était de l'inconscience pure. Plus jamais.

 

Voilà la 320 est dans la cour à la maison, à l'abri. Je m'y attaque rapidement et je commence par voir la casse matérielle : un radiateur et un ventilateur bien sur, mais surtout un culbuteur, deux ressorts de soupapes (admission 5 et 6) et une soupape de tordue probablement.

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/6-retour/kaschmir-056.JPG

On voit bien que l'axe du visco coupleur est creusé :(

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/6-retour/kaschmir-058.jpg

et les joyeusetés trouvées dans la culasse ! :p

 

Curieusement il y a deux photos du moteur qui ne s'affichent pas :(

 

Dans l'épisode suivant... Et bien vous verrez ;)

 

J'espère ne pas avoir été trop long, je suis du genre bavard.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 45
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

:voyons: Je vais jouer les Cassandre mais cela n'aurait il pas été plus rentable de la ramener proprement sur plateau plutôt que de démolir le moulin :??:

 

Ben je pense qu'il avait pas prévu que le moteur lui pèterait entre les mains en la ramenant chez lui hein ! :ange:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:coucou: Charly,

 

 

Enfin tu te décides à présenter ta E21 ici. ;)

 

N'empêche que je me dis que t'es un peu dingo quand même, déjà pour oser le E21, et ensuite pour oser poursuivre le trajet dans les circonstances décrites. :eek:

 

Enfin, vivement la suite. :D

 

@+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

:voyons: Je vais jouer les Cassandre mais cela n'aurait il pas été plus rentable de la ramener proprement sur plateau plutôt que de démolir le moulin :??:

Salut !

 

A la base j'avais prévu de rentrer avec tranquillement. Les circonstances ont fait le reste si je puis dire. Je savais pertinament qu'en mettant 1200 bornes dans la vue à une auto qui n'a pas roulé depuis 10 ans cela comportait des risques.

 

J'ai découvert quelques morceaux de culbuteurs dans la culasse à Paris chez mon oncle, je ne sais pas si tu connais le tarif d'un plateau ou d'une location plateau/voiture mais c'est très disuasif. Elle tournait sur 5 pattes mais elle tournait donc j'étais bien décidé à la ramener par mes propres moyens.

Ceci dit, je ne me cache pas d'avoir eu de la chance et d'être très soulagé d'être sorti de l'autoroute sans emcombre car un dépannage sur autoroute c'est minimum 150 euro rien que pour faire déplacer quelqu'un !

 

Pour l'explication du "mais comment diable un culbuteur a-t-il pu casser", c'est fort simple :

il y a une rampe au dessus des culbuteurs qui envoit de l'huile sous pression pour lubrifier aux endroits ou les cames viennent frapper les culbuteurs. Cette voiture n'ayant pas vu une vidange depuis des années et ayant de très gros dépots d'huile brulée un peu partout, les trois derniers trous de la rampe étaient colmatés, du moins ils se sont colmatés en roulant car de la crasse a du se décoller et obstruer les fameux trous.

Conséquence : les 6 derniers culbuteurs ont tourné à sec, ils se seraient prit un coup de marteau à chaque fois que la came passait que ça en aurait été pareil !

 

C'est la première auto vértablement ancienne que j'achète (à vrai dire c'est surtout la deuxième auto que j'achète :D), j'ai vérifié plein de choses dessus avant de partir mais ce détail là je n'y avais pas pensé car je ne savais pas que cette rampe servait à ça. Maintenant je le sais, pour les prochaines...

 

ça fera une anecdote à raconter aux petits enfants plus tard :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour!

 

J'aime bien tes topics même si je t'ai déjà beaucoup lu sur 6 en ligne (même sujet... la kashmir).

 

C'est très agréable à lire, bien illustré..et instructif.

Continue!

 

Je n'ai pas ton dynamisme pour bricoler, mais si un jour tu fais un reportage photo sur le démontage du solex 4a1, les réglages, le starter .. je suis preneur ;-)

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympathique topic !

Sympathique voiture !

 

Le récit du rappatriement fait un peu penser à celui de la GTI de Lebucheron...

 

Continuez à raconter des histoires comme ça, c'est en lisant des aventures comme celles-là que je me suis lancé par l'aventure de ma Toy' (moins risquée certes, enfin jusqu'ici je touche du bois).

 

:bien:

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympathique topic !

Sympathique voiture !

 

Le récit du rappatriement fait un peu penser à celui de la GTI de Lebucheron...

 

Continuez à raconter des histoires comme ça, c'est en lisant des aventures comme celles-là que je me suis lancé par l'aventure de ma Toy' (moins risquée certes, enfin jusqu'ici je touche du bois).

 

:bien:

Tonton Fab,

Depuis que tu as lu les aventures du bucheron, tu touches du bois!! Elle est bien bonne.:W.:W

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cpo718BA

Bonjour

 

Une petite question

Silteplat pourrais tu me dire quel produit as tu mis dans ton coffre pour traiter la rouille.

Ca a l'air efficace, moi je ne connnais que le frameto mais bon je ne sais pas ce que ca vaut

 

Merci d'avance

christophe

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

Salut !

 

Oui oui ça avance pas mal, je vais postre osus peu une mise à jour, en décalage avec la réalité puisque l'auto roule depuis environs un mois. Je n'en dis pas plus pour l'instant ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

Salut !

 

Alors la suite sans plus attendre !

 

Etant parti pour démonter, j'ai déposé le pare choc avant ! Olivier (la personne qui me l'a vendue) m'avait dit qu'il aurait besoin d'être traité à l'intérieur, ce qui est une première mise en jambe pour commencer à traiter la rouille. (N'oublions pas que je débute). Le pare choc est fixé sur les ailes par deux boulons et fixé au châssis par deux gueuses, la dépose est très simple. L'arrière du pare choc commençait à être légèrement piqué en effet mais rien d'urgent, en revanche sous la bande noire se cachait la misère : l'eau a dût stagner en bas de cette bande noire puisqu'il y a plein de petites boursouflures. Dans la foulée j'ai aussi déposé la jupe avant et l'aile avant droite mais je m'en occuperais plus tard.

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/6-retour/kaschmir-061.JPG

On apprécie la simplicité de démontage avec les ailes boulonnées !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/6-retour/kaschmir-060.JPG

ça c'est pour régler son compte à la rouille !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-102.JPG

Le changement des agrafes de solex n'a pas été du superflu !

 

Pour en revenir à l'aile avant droite, elle n'est pas trop rouillé, je qualifierais la rouille de superficielle. A cause du choc prit en 1993, l'aile a été légèrement tordue et comme ça n'a jamais été réparé ça a rouillé ce qui est fort logique. Ce sont surtout les fixations qui ont bouffé ainsi que le bas de caisse : la tôle est tordue et vu que le support de cric qui est un peu défoncé, je ne serais pas étonné que le cric ai "rippé" et endommagé le bas de caisse ! Connaissant la non fiabilité des cric d'origine béhème je ne suis qu'à moitié surprit.

 

Le seul point noir du coté droit se situe derrière le bas de caisse avant droit. Lorsque j'ai déposé l'aile, un gros paquet de terre humide est tombé, ce qui devait bien entretenir l'humidité et donc favoriser la corrosion. Je crois qu'un nettoyage de passages de roues sera obligatoire régulièrement sur cette E21. Cependant j'ai frappé au tournevis ce n'est pas perforant du tout, de même qu'avec le test de l'aimant je n'ai pas eu de mauvaises surprises. c'est tant mieux je m'y prend à temps !! ouf !!!

 

Ensuite au niveau de la face avant j'ai tout fait sauter à l'identique, tole à nu, phosphatant et minium gris. Toutes les pièces périphériques ont aussi été traités (supports de phares...)

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-062.jpg

Alors elle a toujours une gueule de requin ? :D

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-064.JPG

Le coin le plus piqué sur la voiture ! Finalement elle reste très saine si je compare à d'autres ! :)

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-066.JPG

Mamie prend le frais...

 

Une fois que tous mes éléments de carrosserie ont été mis à nu (aile, contre aile, facade avant), j'ai passé du phosphatant puis du minium grs (deux couches espacées d'un ponçage léger) et enfin une bombe de peinture noire sur la façade avant et du noir à chassis dans le passage de roue.

La même méthode a ensuite été employée pour l'aile avnat gauche. Finalement ça revient toujours à la même chose mais il faut bien faire attention à la préparation du support.

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-072.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-073.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-074.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-075.JPG

Le coté gauche derrière le support de phares est froissé, en effet la voiture a eu un accrochage en 1993, j'ai redressé comme j'ai pu mais bon... C'est surtout pour que les deux phares soient bien aligné dans la demi calandre par rapport à ceux de droite !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-076.JPG

Il restait à peindre en noir par desus et à refaire l'isolation du faisceau électrique avant.

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/7-rouilleAV/kaschmir-077.JPG

La face avant était désormais finie, avec ses nouveaux phares bien jaunes.

 

 

Maintenant (cad en octobre) que la façade avant a été traité contre la rouille et partiellement remontée, j'en ai profité pour jeter un coup d'oeil sous le joint de coffre (collé à l'origine) et bien m'en a prit : ça avait l'air de rouiller un peu, et bien c'est même pas mal que ça rouille, j'ai une dizaine de petits, moyens et un gros trou. Je sais ce que veut dire rouille perforante maintenant !

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/8-rouilleARR/kaschmir-078.JPG

Et encore sous la plaque noire c'est pas joli joli.

 

Après avoir gratté comme un forcené pour faire sauter un maximum de rouille que j'ai ensuite traité au phosphatant.Après m'être renseigné sur la technique de la soudure à l'étain pour boucher les trous, j'ai abandonné cette hypothèse car je ne suis pas du tout équipé pour cela, pour parrer au plus urgent j'ai masqué les trous avec de la fibre de verre et du sintofer. Les puristes hurleront peut être mais tant que l'auto ne passe pas en carrosserie je ne tient pas à avoir une piscine à la place du coffre. Je sais que cette solution n'est que temporaire à moyen terme donc...

 

Du coté gauche, c'est pas joli-joli. Au niveau de la fermeture de la malle de coffre c'est là où il y a le plus de dégâts avec plusieurs trous et ce sont les plus durs à rattraper : en effet il y a une double tôle derrière dans laquelle est fixée le mécanisme de serrure. Du coté de droit ce n'est guère mieux, en passant le doigt sur la tôle la sensation est très nette : elle est devenue bien fine cette tôle au bout de 24 ans !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/8-rouilleARR/kaschmir-080.JPG

sympa non ? apparement je m'en tire bien car c'est vraiment un GROS point faible sur cette auto.

Le truc rigolo c'est quela pièce de tole est un bloc : jupe arrière et facade arrière.

 

Ensuite j'ai donc bien protégé tout ça contre la réaparition de la rouille et j'ai mit le beaux joints neufs que voilà :

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-099.jpg

 

ainsi que le joint de coffre, je l'ai juste posé, à l'origine il est collé mais il sera collé lors du passage en carrosserie, j'ai pas envie de payer un autre joint (65 euro quand même)

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-100.JPG

 

Afin d'éliminer ce qu'il reste de rouille sur l'auto, j'ai bien fait le tour de la caisse et j'ai trouvé quelques petits points de corrossion ci et là mais pas de quoi s'alarmer. Cependant ils ont eu droit au même traitement que les autres.

 

Il restait un seul gros chantier contre la rouille : les angles de custodes arrières.

En effet l'eau stagne à coté du montant central et inévitablement ça finit par rouiller...

En revanche les dessous de planchers sont sains, je m'en était aperçu par l'intérieur mais par le dessous il n'y a aucun soucis à se faire, surtout du coté gauche qui a été arrosé d'huile moteur sur 1000km... Nouvelle protection anti-rouille ?

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/9-rouilleALL/kaschmir-088.jpg

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/9-rouilleALL/kaschmir-090.JPG

C'est classieux hein ? :D

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/9-rouilleALL/kaschmir-091.JPG

Le coté droit a eu droit aussi à son démontage.

Les joints étaient en bon état, sauf les joints racleurs que j'ai changé pour du neuf ainsi que les joints verticuax des custodes, il ne reste d'origine que les deux gros joints mais je les ai traité au silicone pour leur redonner une certaine souplesse.

Là encore la rouille à l'angle des custodes c'est un point faible de cette voiture, la tole est inclinée vers l'intérieur dela voiture donc ça ne peut que stagner... forcément...

 

 

Pour changer du trio brosse métallique/papier de verre/phosphatant, je me suis attelé à une opération fort simple : je me suis lancé dans le changement des silent-bloc des barres stabilisatrices avant et arrière. Les silent-blocs installés au niveau des bras oscillants à l'arrière étant très usés, ce qui a engendré une obligation de contre-visite.

De toute façon pour le prix de ces petites pièces de caoutchouc qui participent à la tenue de route de l'auto, pourquoi se priver ou faire des économies en bouts de chandelles ?!

J'ai changé les 8 petits silentbloc sur les cotés (4 par coté) et les deux gros qui prennent la barre stab' en sandwitch. Tout ça pour moins de 20 euro et quelques heures de main d'oeuvre pour bibi.

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/11-silentblocs/kaschmir-108.JPG

Déjà il a fallu nettoyer tout ça, c'est une 320 off road que j'ai acheté ma parole !

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/11-silentblocs/kaschmir-109.JPG

et hop :D

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/11-silentblocs/kaschmir-110.JPG

les petits silentbloc entre la barre stab et les bras oscillants

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/11-silentblocs/kaschmir-113.JPG

Et les deux gros qui prennent la barre stab sur la caisse dela voiture.

Pas simple à installer mais faisable sans pont et sans surélever la voiture (jamais eu confiance dans les chandelles et les crics).

 

 

La prochaine fois je vous raconte comment j'ai tombé le tableau de bord complet pour nettoyer la poussière derrière :D

 

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/6-retour/kaschmir-059.JPG

Le mécano, posant devant son fidèle destrier :p

 

 

Pour traiter la rouille, le moyen le plus radical et plus simple c'est de mettre le métal à nu et de déborder sur de la tôle saine ! Bien gratter au papier de verre par la suite, appliquer une couche de phosphatant qui détruit ce qu'il reste de rouille et forme une couche protectrice, ensuite application d'une couche de minium gris. Ce n'est pas très joli mais comme je souhaite tout finir avant de la passer en carrosserie, au moins ça stoppe la rouille.

 

Si ça intéresse quelqu'un je publierais le budget total de pièces, si ça peut donner une idée avant de se lancer (je me suis lancé aussi en ayant lu diverses "aventures" sur ce forum et sur 6enligne, mais la réalité est moins joviale, même si c'est une chouette aventure à faire il faut avoir une sacré dose de motivation pour arriver au terme d'une restauration !).

 

 

Pour le carburateur Solex 4A1, j'ai récemment scanné quelques pages issues de 3 revues : la RTA série 3 4 et 6 pattes, la LEA 320/323i et la RTA série 5 E12.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cpo718BA

Superbe boulot

 

je te felicite

Je suis en train de remonter une visa GTI

La peinture grise c'est le minium gris de julien.

 

En fait tu as poncer la rouille mis du destructeur de rouille et repeinds avec le minium puis de la peinture noire?

 

Merci pour ton aide

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

Quelques nouvelles de mamie !

 

j'ai à nouveau sorti l'intérieur de l'auto pour le shampooinner et enlever les taches sur la banquette arrière avec tout un attirail de produits détachants.

J'en ai profité pour déposer le tableau de bord.

Dans quel but me direz vous ?

 

contrôler visuellement si la rouille s'était installée derrière la baie de parebrise, en profiter pour tout nettoyer à commencer par tous les conduits d'aération et enfin en profiter pour changer quelques ampoules grillées ! :p

 

J'ai aussi déposé les contre portes arrières afin de vérifer que la rouille ne 'y était pas nichée, notamment aux abords des puits d'amortisseurs arrières, rien à signaler hormis les insonorisants en partie tombés dans le fond de la "porte". A l'aide du décapeur thermique je les ai otés c'est plus propre comme ça.

L'intérieur a ensuite été réinstallé après un nettoyage approfondi. Toutes les petites lampes au tableau de bord fonctionnent c'est une bonne chose.

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/13-interieur/kaschmir-122.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/13-interieur/kaschmir-123.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/13-interieur/kaschmir-127.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/13-interieur/kaschmir-125.JPG

L'éclairage du tableau de bord étant assuré par ces trois petites lampes, autant dire que la nuit on ne voit pas grand chose... mais c'est marrant !

 

 

Durant tout ce laps de temps il y a eu des jours très pluvieux (d'où la nécessité d'un local !), ce qui m'a permit de m'occuper de petites pièces comme les phares, divers supports. Le but était de les préparer et de les reconditionner afin qu'ils soient prêt en temps et en heure pour le remontage. J'ai aussi acheté des poignées de porte chromées ainsi que des entourages de phares chromés eux aussi.

Ce ne sont pas des pièces d'origine sur la série 3 mais tout à fait compatibles car elles proviennent d'une série 5 type E12. Enfin, j'ai remarqué que les blocs de clignotants avant prenaient l'humidité (traces de buée), j'ai changé les joints et tout est rentré dans l'ordre.

Comme dit le catalogue des équipements BMW : la perfection dans le détail.

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-094.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-096.JPG

 

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/10-accessoires/kaschmir-097.jpg

Entourage chromé et entourage non chromé d'origine...

 

 

Il restait maintenant à entrer dans le vif du sujet : ouvrir le moteur !

Opération assez simple, et ce même pour un novice n'ayant jamais effectué ce genre d'opération (au hasard moi !), dès lors que l'on est suffisament outillé et que l'on suit la revue technique auto pas à pas tout se déroule sans mauvaises surprises. Cependant il est très important de :

- prendre des notes sur les manipulations effectuées

- ne pas hésiter à faire des schémas pour se rappeler lors du remontage

- prendre des photos (vive l'appareil photo numérique)

- ranger les petites pièces et visserie dans des bocaux étiquetés !

Tout cela aide grandement au remontage !

Je ne reviens pas sur la méthode qui est expliqué dans la R.T.A., il m'aura fallu quelques deux heures et demi pour déposer le haut moteur en prenant des notes, des photos et surtout mon temps c'est quand même la première fois que je touchais à un moteur autrement que pour l'entretien courant (vidange, courroie ,réglage carbu).

http://amk.6enligne.net/kaschmir/photo-sauvetage/14-demontageHM/kaschmir-131.JPG

 

Je n'inonde pas le sujet de photos, il y en aura largement assez la prochaine fois avec le démontage du haut moteur et sa mise en pièces !

 

Sinon j'ai été faire un tour avec tout à l'heure, j'ai un verrin du siège conducteur qui se fait la malle du coup le dossier n'est plus aussi rigide qu'avant, déjà que le maintien est tout simplement minable là tout fout l'camp ! Il me tarde de trouver deux Recaro, j'en ai raté deux à 280 euro récemment...

Enfin ça va elle tourne bien, mais ça consomme sec en ville et petits trajets.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

Salut AE86 Levin !

 

Ce ne sont pas des sièges bacquets au sens premier du terme mais des sièges "sport" (ce mot me fait toujours rire), que sans plus tarder voici en photo (extrait du catalogue des accessoires et options d'origine BMW) :

http://www.6enligne.net/upload/AMK_lug_recaro.jpg

 

Je souhaiterais à terme, je dis bien à terme car l'intérieur actuel me plait bien tout de même, passer aux recaro pour trois choses :

- le plus important : les recaro sont plus bas que les sièges normaux, hors ces derniers ne sont pas réglables en hauteur et quand on fait 1,87m on se sent très près du plafond... Niveau compte tout ce qui est entre 70km/h et 150 je ne voit rien, entre 2500 et 5500trs c'est pareil :(

- ils offrent du maintient, ce qui est important car j'ai des problèmes de dos, les sièges d'origine c'est une catastrophe à ce niveau là.

- l'intérieur strictement tout noir fait furieusement fin des années 70 et j'adore.

 

L'occasion fera le laron :)

 

Il n'existe pas d'autres sièges pour la série 3 de cette époque, je possède déjà les sièges le plus "haut de gamme" avec l'option revetement en velours, reconnaissables sur les phase II avec les repose tête en forme "d'oreille de mickey" comme j'apelle ça. C'est surtout le fait d'être super haut perché dans la voiture et d'être balladé dans le siège qui me déplait.

Mais ça n'estpas du tout prioritaire, je préfère une voiture fiabilisé, saine de structure et avec une mécanique ad-hoc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les sièges que tu me montres semblent en effet très sympa :bien:

 

J'avais un peu peur de sièges de voiture de circuit, ce qui aurait été dommage dans une voiture restaurée ;)

 

Mais ceux-ci sont très chouettes, peut-être pourras-tu les trouver sur une Alpina à la casse en Allemagne, où apparemment il y en a…

 

Mais sinon c'est une bonne idée, et c'est vrai que l'important c'est de bien être assis dans son auto, pour pouvoir faire "corps" avec elle ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §cha054ld

Ah les sièges Alpina c'est encore autre chose, ils sont comme ceci :

http://amk.6enligne.net/BZH-meetings/SortieBZH-juillet04/BZH-summer-31-07-10.jpg

Pour m'être assis dans les deux, je trouv eles Alpina trop raides justement, les Recaro étant vraiment le bon compromis entre maintien et confort.

Les sièges d'origine sont super confortable mais on a la sensation d'être avachi dedans.

 

Prochain épisode à suivre : la partie mécanique avec le démontage du haut moteur et sa remise en état !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...