Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Reste du monde

[Topic officiel] Saab 9000 : Une auto mal aimée


vad69
 Partager

Messages recommandés

OB-LOG.jpg.49f4c0d50e8e5c4de843756b138887ad.jpg

Résumé de l’histoire Saab :

 

En 1921, pour contourner le traité de Versailles, des sociétés aéronautiques allemandes, dont Heinkel, créent une société non enregistrée : la Svenka Aero Aktie Bolaget. La Marine acquière secrètement et rapidement des Heinkel "suédois".

 

En 1936, face aux volontés expansionnistes et nationalistes nazis, le premier ministre suédois Per Albin Hansson décide de promouvoir une industrie de défense strictement suédoise. Sa déclaration contient la volonté de créer une industrie aéronautique.

De fait, en décembre, les représentants de l'Armée de l'Air Royale Suédoise (AARS) et des industriels (Götaverken - Bofors - ASJ) s'appuient sur les industries locales diverses et structurent la production d'avion sous licence ... avec quelques adaptations ingénieuses locales. Le gouvernement garantie à ce consortium l'intégralité et l'exclusivité des commandes jusqu'en 1943.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Swedish_JAS-39_Gripen_landing.jpg/300px-Swedish_JAS-39_Gripen_landing.jpg

 

En 1947, Saab attaque un nouveau tournant en entreprenant la conception de sa première voiture, la Saab 92, qui sortira en 1949.

En 1969 Saab acquit le fabriquant de camions Scania, et de 1969 à 1996 la compagnie a porté le nom de Saab-Scania. General Motors a acheté la moitié de Saab Automobile en 1990, et a acquis le reste une décennie plus tard.

L'histoire de Saab est liée à la sécurité et à l'innovation. En effet, dès 1962, toutes les Saab étaient équipées de ceintures de sécurité. Saab inventa aussi l'allumage automatique des phares (1969), les pare-chocs autoréparateurs (1971), le filtre à pollen (1978), les plaquettes de frein sans amiante (1983), l'air conditionné sans CFC (1992), les appuis-têtes anti-coup du lapin (1996), les sièges ventilés (1997)... . Autant d'équipements qui sont aujourd'hui devenus standards, mais qui sans l'apport de Saab, n'existeraient pas.

Une autre fierté de Saab est la diffusion de la technologie Turbo, à partir de 1976. Jusque là, les moteurs Turbo étaient quasiment réservés à la compétition. En 1977, la première Saab équipée d'un moteur turbocompressé a été commercialisée : la Saab 99 Turbo. Suivront les Saab 900 Turbo 16, ainsi que les modèles Aero, qui développent aujourd'hui jusqu'à 250 ch. À noter que toute la gamme Saab est équipée de moteurs Turbo

 

http://img248.imageshack.us/img248/4966/27mw.jpg

 

La création de la 99 puis de la 900 et le cabriolet 900, les évolutions techniques majeures dans les domaines du turbo, de l'ergonomie, du confort et de la sécurité ont positionné Saab comme étant un constructeur de "haut de gamme". Aussi, Saab souhaite poursuivre dès 1974 dans ce segment de marché en proposant un tout nouveau modèle, plus spacieux, plus confortable. Ce ne peut-être qu'un modèle entièrement nouveau, ce sera la Saab 9000.

 

 

DSC_1872.jpg

 

Mais Saab ne peut développer seul un tel véhicule demandant de coûteux frais de développement et des investissements de productions conséquents. Aussi, en février 1979, forte de sa collaboration précédente avec Lancia dans la succession de la Saab 96 avec la Saab-Lancia 600, Saab signe après deux ans d'âpre négociation un accord avec Fiat-Lancia pour "l'étude et le développement d'un modèle haut de gamme".

 

 

DSC_1871.jpg

 

Rapidement, les objectifs technologiques et commerciaux des deux entreprises s'avèrent incompatible. Fiat, Lancia, et Alfa Roméo produiront donc la Théma, la Croma et la 164 tandis que Saab reprend des esquisses internes de 1974 pour finaliser son propre projet. Le travail en commun, qui ne concerne pas le moteur, permet malgré tout une économie importante du développement du châssis et de la carrosserie. Dessinée par l’équipe de l’italien Giorgetto Giugiaro, sous le contrôle des designer Saab, selon un protocole éprouvé depuis la Sonett, la Saab 9000 est en définitive significativement différente de ses sœurs Fiat Chroma et Lancia Thema. Ainsi, sur les près de 150 pièces composant leur structure seules une dizaine sont au départ interchangeables au lieu de 75%. Au final, aucune pièce ne le sera.

 

Lancia Thema 8.32

 

1024x768lanciathemaferrari.jpg.52e49a378c8c1e18be6f4c45435fc7ba.jpg

 

En adoptant une configuration de traction avant mais surtout avec le moteur en position transversale, la SAAB 9000 offre un intérieur plus spacieux que la SAAB 900 bien qu’extérieurement légèrement plus courte de 12 cm. Cette nouvelle disposition, entraînant une refonte complète des suspensions, est validée par de multiples essais très discrets tant en Californie et Arizona pour les températures les plus chaudes qu'au confins de la Suède pour les froids les plus extrêmes. L'Australie et ses rudes pistes sont également utilisées.

 

8930154701.jpg.4cb59bb0b18d3e07b13a5d7e25ed7f81.jpg

 

http://www.saab9000.com/gallery/prrdhuiq/images/Copia%20de%20DSCN1531.JPG

 

L'empattement long et des voies larges, couplés aux nouvelles suspensions McPherson donne une excellente tenue de route à la SAAB 9000. Le groupe motopropulseur est supporté par un châssis autonome facilitant la fabrication et l'entretien. Formant un ensemble moteur-boite-suspension très compact, il offre une motricité remarquable. La SAAB 9000 est ainsi équipée d'une nouvelle boite 5 vitesses conçue par SAAB et du tout nouveau moteur SAAB 2,3 litres, évidemment turbocompressé. Ce dernier est un 4 cylindres en ligne à double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindres. Le système APC est évidemment utilisé ainsi que le dernier né des turbo, le T32 de Garett AiResearch. Délivrant 175 ch à 5 300 t/mn, le couple maximal du moteur est de 27,8 m.kg obtenu dès 3 000 t/mn. L'injection se fait par l'arrière ce qui permet un échappement par l'avant, facilitant le refroidissement des gaz envoyés au turbocompresseur. L'échangeur air/air est placé juste derrière le radiateur et permet d’abaisser la température des gaz de 120 à 60 °C.

 

http://www.saab9000.com/gallery/prrdhuiq/images/Copia%20de%20DSCN1551.JPG

 

Présentée le 04 mai 1984 devant 400 journalistes, soit un an avant sa commercialisation, la SAAB 9000 est accueillie avec enthousiasme. Ce troisième modèle original après la SAAB 92 et la SAAB 99 récolte le fruit d'un travail méticuleux et rigoureux dans l'ensemble des domaines. La presse est unanime. L'accueil des clients lors de sa sortie est tel que, pour la première fois dans l'histoire de SAAB, des véhicules récents, peu kilométrés, sont vendus en Suède plus chers que des SAAB 9000 neuves.

La combinaison des sièges arrières pliants et d’une ouverture large du coffre offre une modularité sans précédent. Aux États-Unis, la SAAB 9000 est la seule voiture importé, en plus des Rolls-Royce, à recevoir officiellement le label "large car".

 

http://www.saab9000.com/gallery/billj/images/39ks2small.jpg

 

http://www.saab9000.com/gallery/prrdhuiq/images/Copia%20de%20DSCN1537.JPG

 

http://img248.imageshack.us/img248/9458/tableau2dw.jpg

 

Quelques photos :

 

http://www.saab9000.com/gallery/index.php

http://galerie.saabsportclub.com/

 

Sources : Wikipedia, Saab Sport Club, Autoweb-france et Saab9000.com

 

Impressions (9000 2.3 turbo de 1991, 200 chevaux) :

 

La 9000, c’est une voiture très étonnamment équipée comparée aux autres autos de sa génération, sur ce point elle supporte très aisément la comparaison avec des voitures modernes. Toutes les vitres sont électriques, les sièges sont chauffants, a réglage électrique a mémoire, la climatisation est automatique, l’ABS est de série, il y a le STC (Saab Traction Control) qui préfigure déjà l’ESP, le régulateur de vitesse.

Quant on ferme la portière, on sent que c’est du costaud, ça pèse son poids. L’intérieur ne dément pas l’impression de qualité : c’est fait pour durer. Autant l’extérieur est somme toute assez banal, autant à l’intérieur c’est soigné, le dessin des sièges est splendide, le confort et l’ergonomie sont au rendez-vous.

Contact. Le tableau de bord affiche toutes les indications possibles et inimaginables, du niveau d’eau ou d’huile jusqu’aux ampoules grillées. Le moteur se fait extrêmement discret, a peine perceptible. Tout en silence, ça pousse, et ça pousse même très fort, on sent que les 200 chevaux sont la, avec pour seul bruit un léger sifflement du turbo. Le confort est tel qu’on peut lui reprocher le manque de sensations, on se retrouve très vite à des vitesses non avouables sans s’en rendre compte…

 

Vad & Le gros lent (down-shifteur)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 237
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Allez, quelques photos de la mienne :

 

La premiere fois que je l'ai vue, tout juste sortie de son garage apres un arret de 3 ans :

http://img320.imageshack.us/img320/7215/dscn15587vp.jpg

 

http://img54.imageshack.us/img54/9486/dscn15595rl.jpg

 

Et sur le chemin du retour :

http://img148.imageshack.us/img148/192/saab16ja.jpg

 

http://img148.imageshack.us/img148/3233/saab41fn.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On passe au mythe : la 9000 Aero :

 

En 1992, Saab sort une version encore plus sportive de la 9000 : l’aéro. Elle se distingue par un kit carrosserie spécifique et de jantes en 16 pouces.

 

http://img278.imageshack.us/img278/7403/9000aero7jz.jpg

 

Coté moteur, elle passe a 225 chevaux et 35.6 mkg de couple, pour une vitesse maxi de 240 Km/h. Il se disait qu’elle avait les mêmes reprises qu’une 911 Carrera de l’époque…

 

Voila ce qu’en disait autoplus dans son essai de 1997 :

 

Elle est parfaite pour mettre le feu aux poudres. Son punch est étonnant. Pensez, le moteur développe 225 ch, et il faut les faire passer dans les seules roues avant... Mais Saab a pensé au problème : ce modèle est équipé du TCS (Traction Control System) qui permet de faciliter les démarrages sur sol glissant. Ce système peut d'ailleurs être déconnecté, mais cette manoeuvre est plutôt déconseillée, sous peine de voir partir les pneus en fumée. Et le train avant réagit plutôt mal sous l'effet d'une trop grande débauche de puissance. Et puis, sur chaussée mouillée, la voiture serait difficilement contrôlable. Le moteur n'est pas un tendre. Il se montre assez brutal dans ses réactions. La pleine puissance ne peut être obtenue que durant 30 secondes, juste le temps d'effectuer un dépassement. Une mesure de sécurité pour préserver la mécanique. L'Aero est une berline d'apparence bourgeoise mais elle est bien musclée. Le confort n'est pas sa tasse de thé. La suspension offre à la fois fermeté et mollesse en comportement.

 

http://img278.imageshack.us/img278/5404/autoplus2dh.jpg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Dow747Bz

La Saab 9000 a en fait existé en 2 "versions": la CS (modèle à hayon, 5 portes) et la CD (modèle à coffre, 4 portes).

 

La CD : http://www.saab.lt/klubas/gallery/917.jpg

 

La CS : http://www.saab.lt/klubas/gallery/918.jpg

 

On y aura vu quelques moteurs, toutefois assez proches les uns des autres:

 

Des moteurs 2.0L, 4 cylindres : tout d'abord le 2.0 16 soupapes, atmosphérique, 133ch, monté uniquement sur la CS. Puis l'Ecopower, 2.0 turbo basse pression (caractéristique des Saab) et injection, fonctionnant au GPL, 145 chevaux, uniquement sur la CS. Mais aussi l'Ecopower essence, monté sur la CD et la CSil développe alors 150 chevaux. Et enfin, la CD Turbo 16s, 204 chevaux à 6000 tr/min pour 29.6 mkg à 3000 tr/min.

 

Puis le moteur 2.3L 4 cylindres également: d'abord le 2.3 16s, atmosphérique, 150ch à 5500trs/min pour 21.6mkg de couple à 3800trs/min, monté uniquement sur la CS. Puis la version Ecopower, essence, turbo basse pression, 170ch à 5600trs/min, 26.5mkg de couple et 220km/h. Le 2.3 Turbo 16s, 200ch, 33.6mkg de couple à 2000trs/min, en 11cv sur le modèle CD 1991, et 8cv sur les modèles CD et CS 1992-1997. Une BVA existe sur le modèle CS Turbo et Aero, caractéristiques identiques, en 11cv.

 

Et le 3.0 V6: V6 à 54° (Opel), 24 soupapes, 210 chevaux pour 27.5 mkg à 3000 tr/min.

 

Et enfin le modèle Ultime, la CS Aero: 4 cylindres 2.3, turbo + intercooler, 225 chevaux à 5500 tr/min pour 35.6 mkg à 1950 tr/min. christophe431.gif.8aef933d3c695d8db26c19a0e68f651e.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Dow747Bz

Bon, c'est un jolis topic, avec tout plein d'info, bon down shift ne mérite pas 5 étoiles pour autant, mais on vas pas raler sinon on vas dire que je suis un troll jaloux :D

 

Mais qu'est-ce que j'ai fait? :cry: Trève de HS, merci de ton appréciation Stéphane christophe431.gif.8aef933d3c695d8db26c19a0e68f651e.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §ale082ZU

Oh une saab9000, je me souviens quand j'étais gosse, mon père en revait, mais au final, il a acheté une mercedes w124, puis une deuxieme avec laquelle je roule toujours d'ailleurs.

 

Enfin SAAB, c'est quand meme bien Superieur Aux Autres Bagnoles :D:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh une saab9000, je me souviens quand j'étais gosse, mon père en revait, mais au final, il a acheté une mercedes w124, puis une deuxieme avec laquelle je roule toujours d'ailleurs.

 

Enfin SAAB, c'est quand meme bien Superieur Aux Autres Bagnoles :D:D

 

 

Je ne sais pas pourquoi, je n'aime pas cette vanne... :non: , car de toute façon de nos jours c'est totalement faux :o

 

Je préfère: "Saab, c'est bien" (référence à la pub SEB, les cocottes minutes...) :ange:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...