Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Vignette antipollution anticonstitutionnelle ?


Messages recommandés

 

Bonjour,

Le code de la route ne dit nulle part que c'est seulement en semaine que la vignette est obligatoire.

 

"Le fait, pour un conducteur, de circuler dans le périmètre d'une zone à circulation restreinte instituée en application de l'article L. 2213-4-1 du code général des collectivités territoriales, en violation des restrictions édictées ou lorsque le véhicule n'est pas identifié conformément aux dispositions de l'article L. 318-1 et des textes pris pour son application, est puni de l'amende"

Un arrêté pris par un Maire pour autoriser la circulation en ZCR sans vignette le Dimanche serait donc illégal. (mais si le Préfet ne saisit pas le Tribunal Administratif, il serait tout-de-même applicable, comme je l'ai détaillé dans un message précédent)

 

D'ailleurs, quand il s'agit de faire entrer des amendes, les saigneurs n'ont pas de jour ni d'heures spécifiques.

 

C'est toute la question des possibilités laissés aux Maires de prendre des arrêtés applicables dans la commune . Que ce soit pour 'eau, le stationnement, la vitesse et pourquoi pas la pollution, les municipalités ont ce pouvoir. Mais de là à devenir une mesure inscrite dans la loi?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 214
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Bonjour,

 

Il y a 35 ans, un arrêté municipal devait être approuvé par le Préfet avant d'être applicable.

La loi de décentralisation de 1982 a modifié le principe : un arrêté est applicable dès qu'il est publié et adressé au Préfet. Ce qui inverse les choses : il faut une action volontaire du Préfet auprès du tribunal administratif pour qu'un arrêté soit jugé illégal, ce qui laisse la place à toutes les dérives nombriliques.

 

Pour avoir pratiqué professionnellement les deux formules, à mon avis, c'était mieux avant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Il y a 35 ans, un arrêté municipal devait être approuvé par le Préfet avant d'être applicable.

La loi de décentralisation de 1982 a modifié le principe : un arrêté est applicable dès qu'il est publié et adressé au Préfet. Ce qui inverse les choses : il faut une action volontaire du Préfet auprès du tribunal administratif pour qu'un arrêté soit jugé illégal, ce qui laisse la place à toutes les dérives nombriliques.

 

Pour avoir pratiqué professionnellement les deux formules, à mon avis, c'était mieux avant.

 

Je crois que tout citoyen peut saisir le Tribunal administratif?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que tout citoyen peut saisir le Tribunal administratif?

 

 

Bonjour,

 

Oui, mais seulement en cas de litige personnel avec une administration, mais pas pour mettre en cause la légalité d'un arrêté.

 

Dans le cas où on reçoit un PV en application d'un arrêté illégal, on ne peut pas saisir le tribunal administratif pour faire annuler l'arrêté. D'où l'intervention de la cour de cassation (et non du Conseil d'Etat), citée dans le premier message de ce sujet.

 

Il n'est pas toujours facile de savoir quelle est la juridiction compétente : nous avons même, nous Français, un tribunal des conflits dont le rôle est de dire quel est la juridiction compétente Tribunal des conflits

 

On a donc 2 jurisprudences à ne pas mélanger, car elles ne sont pas toujours concordantes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Bonjour,

 

Oui, mais seulement en cas de litige personnel avec une administration, mais pas pour mettre en cause la légalité d'un arrêté.

 

Dans le cas où on reçoit un PV en application d'un arrêté illégal, on ne peut pas saisir le tribunal administratif pour faire annuler l'arrêté. D'où l'intervention de la cour de cassation (et non du Conseil d'Etat), citée dans le premier message de ce sujet.

 

Il n'est pas toujours facile de savoir quelle est la juridiction compétente : nous avons même, nous Français, un tribunal des conflits dont le rôle est de dire quel est la juridiction compétente Tribunal des conflits

 

On a donc 2 jurisprudences à ne pas mélanger, car elles ne sont pas toujours concordantes.

C'est exact!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...