Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

[Topic officiel] Alpine-Renault A310 (1971-1985)

 

Anciennes : Delage DR 70
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic officiel] Alpine-Renault A310 (1971-1985)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
jensen
Profil : Pilote pro
  1. config
jensen
Coupe argent Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 19/12/2019 à 22:10:51  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Historique, infos et photos : Tout sur l'Alpine-Renault A310 (1971-1985)


ALPINE A310 : 11/20... Élève moyenne, aurait pu mieux faire !



a13 introVoir l'image en grand0 vote



Je ne sais pas si c'est parce que nous sommes à une époque propice aux examens scolaires mais je pensais récemment à toutes ces autos dont les concepteurs, avec une fierté bien masculine quand à la réussite de leur "bébé" finirent par ravaler leur rancœur devant les difficultés accumulées au fil des années, un peu comme ces parents qui placent la barre un peu trop haut et qui constatent un jour ou l'autre que "la future fierté" de la famille à qui l'on a pourtant donnée toutes ses chances a désormais 25 ans et passe ses journées dans sa chambre à jouer à World of Warcraft entre deux missions d'intérim à temps partiel au Super U du coin... :roll:

A la fin des années 60 la Berlinette A110 voit sa carrière déjà très bien lancée mais cela n'empêche pas Jean Rédélé, le concessionnaire Renault Dieppois créateur de la marque Alpine, de songer à l'avenir. :jap:

Cette Berlinette est une auto que l'on peut qualifier de réellement radicale : Stricte deux places, une carrosserie en plastique ultra-légère, une finition du même acabit et une ergonomie pour le moins douteuse à bord...
Le tout pour une recherche de la performance à tout prix, et cela marche ! ;)


Bon d'accord ! :o
L'A110 est sans doute l'une des dix plus belles voitures Françaises jamais produite et son palmarès sportif est impressionnant.
Par contre côté ergonomie, finition et facilité d'utilisation au quotidien on repassera ! :o
a39Voir l'image en grand0 vote




Le problème c'est que l'on se lasse très vite de ce genre de véhicule car tout le monde ne l'engage pas en Rallye et rouler avec au quotidien fini par être assez éprouvant, sans parler de l'âge du conducteur qui avance généralement au même rythme que sa bedaine...

Ne nous leurrons pas : Les Berlinettes sont des voitures d'artisans, or ces derniers n'ont jamais été réputés pour vendre leur production à bas prix, en corollaire les Alpine A110 "de route" seront in fine souvent acquises à cette époque par des hommes à la carrière établie et dont la quarantaine était disons... "Bien tassée" ! :siffle:

Quand aux (quelques...) jeunes propriétaires d'A110 les deux places présentes à bord seront insuffisantes si la famille s'agrandit.

C'est pourquoi les responsables de la marque envisagent la présentation pour le début des années 70 d'un modèle plus haut en gamme, non seulement capable de fidéliser une clientèle déjà acquise par un meilleur confort et la présence de quatre places à bord mais aussi, pourquoi pas, d'aller directement faire concurrence aux GT déjà bien établies sur le segment.

Et on ne va pas le cacher : Alpine veut aller chatouiller la Porsche 911 ! :eek:

Première chose à faire, éviter de vouloir singer l'A110 en présentant une version modernisée à l'empattement rallongé, cela ne marchera pas et mieux vaut exiger des Designers la conception d'une auto nouvelle mais au dessin très personnel.

Pour cela le styliste Michel Beligond, prêté par la Régie, se met au travail ; Il est secondé dans sa tâche par deux dessinateurs de la maison Alpine car le temps presse...
Nous sommes fin 1968 et la commercialisation de la future auto devrait avoir lieue au plus tard au début de l'année 1971, il n'y a donc pas de temps à perdre !

Pour l'architecture mécanique on ne fera pas dans l'original, on reprend ici la recette qui marche avec l'A110, à savoir moteur en porte à faux arrière, chassis-poutre en acier, caisse en polyester, suspension à 4 roues indépendantes avec combiné ressorts hélicoïdaux/amortisseurs hydrauliques...

Les délais sont finalement respectés et la toute nouvelle Alpine A310 (la logique aurait voulu qu'on la nomme A210 mais un prototype d'endurance avait déjà utilisé ce code) fait son apparition en Première Mondiale au Salon de Genève en mars 1971.

Ce sont des sourires de satisfaction qui parcourent alors le stand de la marque, il est vrai qu'il s'agit d'une belle automobile, avec ses six phares sous vitrine à la façon de la toute nouvelle Citroën SM !

Sans vraiment révolutionner le monde de l'auto la marque de Mr Rédélé fait ici sensation avec un produit qui semble faire entrer la firme de plein-pied dans le monde des GT de race. :oui:


La critique est unanime : La nouvelle Alpine est une jolie voiture...
a12Voir l'image en grand0 vote



...Bien plus imposante qu'une Berlinette...
a11Voir l'image en grand0 vote



...Et très originale avec ses persiennes à l'arrière et ses feux sous un bandeau translucide, comme à l'avant.
a14 protoVoir l'image en grand0 vote



Mais bien entendu vous les connaissez ces clients potentiels en goguette sur un Salon : Toujours à poser des questions embarrassantes... :pfff:

Et si tant la carrosserie que les aménagements intérieurs semblent être parfaits (je dis bien "semblent" car la voiture exposée n'est qu'un exemplaire de pré-série qui n'a guère parcouru que quelques centaines de mètres) un couillon finira bien par la poser, la question qui fâche :
"Et pour la mécanique M'sieur Alpine ? :miam: V6 ? V8 ? Et la puissance de ce petit monstre ? 150, 200, 250 ch ?" :)


En fait la douche va être glacée pour beaucoup.

Dans le porte à faux arrière ne se cache qu'un quatre cylindres en ligne...

Certes c'est celui de l'A110 1600S accolé à une boite de R12 Gordini, il est en aluminium et développe 127 ch Din à 6 250Trs ce qui permet à l'A310 de pointer à plus de 210 km/h, mais mêmes les deux carburateurs Weber Double-corps et la boite à 5 rapports ne peuvent cacher la déception des visiteurs et autres journalistes qui s'attendaient à "autre chose" pour une auto qui songe faire la nique à une concurrente dont les cylindres posés à plat sont un peu plus nombreux sous le capot !

De retour en France la voiture doit être modifiée.
En effet notre fameux Service des mines qui assure alors l'homologation de nos automobiles ne voit pas d'un très bon œil les persiennes installées à l'arrière et encore moins le bandeau postérieur des feux, ces derniers étant placés trop haut.

Rapidement repris le dessin est modifié avec la création d'une lunette arrière en verre et l'abaissement des feux de signalisation, désormais simplifiés et empruntés à la Renault 12...


La partie arrière n'étant pas homologable en l'état il faudra la revoir, boff...
a15Voir l'image en grand0 vote



a20Voir l'image en grand0 vote




La commercialisation commence dans l'hexagone à la fin du printemps, c'est à cette époque que les "Alpinistes" vont se diviser en deux clans irréconciliables :

-Ceux qui sont heureux de voir Alpine "monter en gamme" avec un engin certes un peu juste question moteur mais désormais doté d'un équipement digne de ce nom, même si la finition reste franchement perfectible.

-Ceux qui ne voient dans l'A310 qu'un embourgeoisement grotesque de la marque avec la présentation de ce veau, lourdingue (elle pèse 120 kg de plus qu'une Berlinette) et trop gros pour espérer remplacer la fantastique A110 dans les épreuves de rallye.


Et si ce n'était que ça... :roll:

Si pour la deuxième catégorie la messe est dite depuis le début les acheteurs de la première, qui ont tout de même déboursés 42 800Frs (pratiquement le prix d'une Porsche 911 : 44 000Frs...) ils ont droit à quoi ? :??:

-Une étanchéité nulle

-Une finition bâclée (comme on ne sait pas où mettre la radio on lui a trouvé une place sur la console centrale : Posée à la verticale ! )

Super la radio à la verticale... :(
a06Voir l'image en grand0 vote




-Une absence totale de coffre (l'avant est encombré entre autre par la roue de secours)

Batterie, roue de secours, réservoirs des divers liquides...
Reste t-il une place pour ma brosse à dents ? :??:
a17Voir l'image en grand0 vote



-Deux places arrières symboliques dont on ne peut alors même pas rabattre les dossiers pour obtenir une surface de chargement correcte.

-Des pièces issues de nombreux véhicules de grande série : Feux arrières de Renault 12, feux de recul de DS, clignotants avant de Simca 1301/1501, plafonnier et poignées de portes de Peugeot 504 etc etc...

116 exemplaires sortent d'usine pour l'année 1971, souvent rapportés en concession par des clients mécontents d'ailleurs... :sic:

A l'été 1972 on se décide enfin à doter la voiture de dossiers de sièges arrières rabattables et en mars 1973 on voit l'apparition de l'injection sur le moteur 1600 (en même temps qu'apparaissent "des bruits" sur l'arrivée sous le capot d'un moteur plus musclé, sans doute un V8 [:marzal:3] ).

Pour le millésime 1974 l'A310 abandonne définitivement ses carburateurs au profit d'une injection électronique empruntée à la Renault 17 TS "injection", la puissance ne change pas (127 ch) mais les démarrages sont plus faciles et la consommation est en baisse de plus d'un litre aux cent, en plein choc pétrolier l'argument est des plus valables.



a16Voir l'image en grand0 vote




Un modèle de 1974, les écopes de capot ont été avancées car les précédentes placées trop près de la base du pare-brise laissaient entrer l'eau dans l'habitacle...
a22Voir l'image en grand0 vote



a34 1973Voir l'image en grand0 vote



C'est d'ailleurs à cette époque pour le moins troublée, où des "Esprits éclairés" nous annoncent la fin du pétrole pour "avant l'an 2000" et où d'autres pisse-vinaigre commencent à pointer le bout de leur groin en exigeant des limitations de vitesse drastiques que les ventes de voitures de sport sont en chute libre...

Tous les constructeurs sont touchés et Alpine n'y échappe pas.


Le milieu des années 70 sera un désastre commercial pour tous les fabricants de GT, Alpine compris.
a21Voir l'image en grand0 vote



Les ventes sont clairement en berne, le V8 annoncé s'est d'ores et déjà mué en V6 (ce sera, vous l'aurez deviné, le fameux PRV) et plus rien ne dit fin 1974 qu'il sera monté sur la voiture.

On va même faire le contraire en commercialisant durant l'été 1975 l'A310 "VG" équipé du 1 600cm3 de la Renault 16TX.
Son carburateur double-corps Weber lui autorisant, comme sur la berline familiale à cinq portes, une puissance de... 95 ch Din ! :pfff:

Vendue un peu moins cher que la version à injection cette voiture, qui n'a que le plumage d'une GT sans en avoir la moindre performance (elle dépasse à peine les 190 km/h), restera au catalogue sans se vendre vraiment, qui s'en étonne ?

Retour aux choses sérieuses pour le millésime 1977 où Renault, qui a repris sérieusement en mains en 1973 la petite firme de Dieppe, présente l'A310 V6.



A310 powered by V6, enfin !
a02Voir l'image en grand0 vote




a03Voir l'image en grand0 vote




a08Voir l'image en grand0 vote


Enfin un moteur digne de ce nom sous le capot de "LA" GT Française...

On profite donc de ce Salon de Paris d'octobre 1976 pour offrir aussi à une auto qui abandonne toutes ses motorisations précédentes à quatre cylindres un petit lifting :

-Face avant à quatre optiques au lieu de six


Et les antibrouillards passent sous les clignotants, et ce uniquement pour 1977 (ils seront supprimés ensuite).
a23Voir l'image en grand0 vote




-Spoiler et becquet aérodynamiques

-Jantes en alliage "bande d'ordinateur" (Oui les jeunes : Les ordinateurs de l'époque, de la taille d'une armoire Normande, fonctionnaient avec de grosses bandes magnétiques ressemblant beaucoup à ces jantes :o )

-Sièges avant de type "Pétale" empruntés à la Renault 17, qui en profite pour céder aussi ses optiques arrières à feux de recul incorporés.


Sellerie en Alcantara de série SVP ! Cuir en option.
a07Voir l'image en grand0 vote



-Vitres électriques

-Instrumentation à lettrage rouge sur fond noir.

L'autoradio a basculé dans le bon sens depuis quelques temps déjà.
a36 1980Voir l'image en grand0 vote



-Présence d'un (petit) coffre à bagages à l'avant par suppression de la roue de secours au profit d'une "galette" dégonflée accompagnée d'un petit compresseur d'air.

Fort de son alimentation de type Compound (un carburateur simple-corps assisté d'un autre à double-corps) ce moteur présenté sur le Coupé 504 deux ans auparavant développe 150 ch à 6 000Trs.


Un effort de présentation n'aurait pas été du luxe.
Vous noterez la présence de la roue de secours dégonflée sur la droite.
a33 V6Voir l'image en grand0 vote



Il autorise une vitesse de pointe de 224 km/h, fait passer l'A310 de 0 à 100 km/h en 8,2 secondes et lui permet de franchir la barrière du kilomètre en 28,5 secondes, cette fois-ci on peut vraiment parler de performances pour cette auto, cinq ans après sa sortie il était temps !

Hélas la boite de vitesses perd un rapport et n'en possède plus que quatre : Tollé général... :bah:

De plus le moteur V6 ajoute 150 kg sur l'arrière et l'Alpine, déjà considérée comme relativement sous-vireuse avec une répartition des masses de 40% sur l'avant et 60% sur l'arrière, va avoir désormais un comportement routier nettement amoindri avec une modification qui fait passer la répartition à 33% sur l'avant et 67% sur l'arrière, et beaucoup de propriétaires se feront littéralement "piéger" sur routes sinueuses par une auto au comportement devenu difficile à cerner à la limite.


Le millésime 1979 n'apporte pas grand'chose, hormis une boite 5 en cours d'année.
a04Voir l'image en grand0 vote




Il faut attendre février 1979 pour voir un cinquième rapport (re)faire son apparition, ce sera pour ainsi dire la seule modification notable sur la voiture en trois ans.

Au même moment le constructeur propose une version "compétition-client Groupe 4", la voiture étant livrée avec élargisseurs d'ailes, arceau de sécurité, caisse allégée, trains roulants modifiés et jantes plus larges.
La mécanique reste la même, charge au client de la faire modifier chez le préparateur de son choix.




a18Voir l'image en grand0 vote



a19Voir l'image en grand0 vote



Pour la publicité gratuite on pouvait aussi compter sur notre chère Gendarmerie Nationale, qui possédera un beau cheptel d'A310.


Ca commence avec cette 4 cylindres de la BRI en 1974...
a05Voir l'image en grand0 vote



... Et ça se termine en 1981 avec cette V6.
Les seules A310 garanties "cuir intégral" : 100% peau de vache... :ddr:
a25Voir l'image en grand0 vote



Pour 1981 l'A310 aura droit à son ultime remise au goût du jour, il faut dire que l'arrivée au catalogue d'une certaine Renault 5 Turbo a beaucoup rabattu les cartes :

-Boucliers avant et arrière en matière plastique, en lieu et place des simples lames caoutchoutées présentes depuis 1971

Les boucliers, s'ils améliorent nettement la protection de la voiture contre les petits chocs du quotidien, lui donneront aussi un aspect plus moderne.
a40Voir l'image en grand0 vote


-Trains avant et arrière issus de la R5 Turbo qui améliorent nettement le comportement routier


-Jantes alliages issues du même modèle

Les ordinateurs ont progressé : Plus besoin de bandes magnétiques, les jantes précédentes ont vécues... :D
a10Voir l'image en grand0 vote


-Disques de frein ventilés

-Sur le becquet la dénomination "ALPINE Renault" devient... "RENAULT Alpine" !



a32Voir l'image en grand0 vote



Mais les places arrières sont toujours aussi symboliques...
a09Voir l'image en grand0 vote



Désormais parvenue à maturité L'A310 pourrait, moyennant une grosse poignée de chevaux, venir chatouiller les productions d'outre-Rhin mais la voiture a désormais dix ans et de toute évidence Renault n'y croit plus beaucoup, pourtant l'Allemagne fut l'un des premiers marchés export de l'Alpine.


En 1983 un "Pack GT" est proposé : Jantes larges, spoiler et becquet au format XXL, pneus larges mais... Toujours le Vécisse Péhérvé en version carbus de 150 ch... :ddr:


Pack GT.
a24 GTVoir l'image en grand0 vote



a31 GTVoir l'image en grand0 vote



Le Centre Alpine de Boulogne décide de récupérer un moteur en définition "Volvo" de 2 849cm3 gavé par deux gros carburateurs Weber double-corps qui montent la puissance à 193 ch Din et de l'installer sous le capot de l'A310, enfin un peu de pep's !

Intégré au catalogue officiel pour 1984 l'Alpine A310 "Boulogne" (c'est son nom) ne se vendra qu'à une poignée d'exemplaires, en effet le prix de vente était de... 215 000Frs !
Pour info une A310 "normale" du même millésime s'échangeait contre 140 000Frs "seulement"...

A cette époque des fuites savamment organisées font état de l'apparition prochaine d'une nouvelle Alpine, sans doute pour 1985.

Les carottes sont cuites pour notre A310 dont la production cesse aux alentours d'octobre/novembre 1984, les stocks disponibles permettant d'en assurer la vente dans le réseau jusqu'au printemps 1985, moment où apparaît la "GTA", qui n'est ni plus ni moins qu'une cellule d'A310 modernisée avec un V6 2.8 litres de 160 ch et un autre turbocompressé donnant 200 ch.


Fin de parcours pour le millésime 1985, ici en Pack GT.
a01Voir l'image en grand0 vote



Production totale : 11 484 exemplaires (2 318 en versions quatre cylindres et 9 166 en V6)


Les versions les plus recherchées de nos jours sont les "Boulogne" et la petite "VG" de 95 ch, des autos rarissimes.


Et la compétition dans tout ça ? :o

Beaucoup s'en sont moqués mais en fait à bien y regarder l'A310 fut très loin d'être ridicule.

Homologuée en Groupe 4 dès 1974 on la voit courir la Ronde Cévenole cette année-là avec Jean-Pierre Nicolas, puis va monter sur le podium du Tour de Corse avec Jean-Luc Thérier qui offre à l'A310 une très belle troisième place ! ;)


Troisième en Corse, c'est y pas beau ? :fier:
a26 thérier 74Voir l'image en grand0 vote



En 1975 la Ronde Cévenole est remportée par Thérier, par contre les engagements tant officiels que privés au Monte-Carlo se soldent par des abandons...

C'est Jean Ragnotti qui est aux commandes de la nouvelle V6 à partir de 1976, et Guy Fréquelin au volant d'un engin identique en profite pour remporter le Rallye du Var.

En 1977 quatre voitures sont alignées officiellement en Groupe 5, elles participent au championnat de France des Rallyes mais aussi à celui de Rallycross, alors assez en vogue.

Dans cette dernière catégorie Ragnotti remporte six épreuves sur sept !



Ici avec Philippe Wambergue aux commandes.
a30 wambergueVoir l'image en grand0 vote




Et en Rallye Fréquelin s'adjuge onze premières places !
a27Voir l'image en grand0 vote



Ses participations en Championnat du Monde des Rallyes resteront par contre très en dessous des "Cadors" de la catégorie et les quelques participations aux 24 Heures du Mans se solderont par des désastres sans nom...


Le Mans 1977, abandon rapide.
L'A310 n'est pas faite pour de telles épreuves, tout simplement.
a38 le mansVoir l'image en grand0 vote




Dans les épreuves du Championnat du Monde, comme ici au rallye de Côte d'Ivoire, les Alpine ne seront pas non plus à la hauteur des Lancia Stratos et autres Porsche 911.
a29 cote d'ivoire 76Voir l'image en grand0 vote




Après 1978 la Régie, qui préfère opter pour la R5 Turbo sur route et compte bien devenir championne du Monde de Formule 1 à terme, relâche la pression et ne s'occupe plus guère de la carrière sportive de l'A310.

Pourtant son palmarès méritait un peu mieux que les sarcasmes entendus ici et là... :bah:

Son principal problème étant de prendre la succession d'une véritable légende roulante, et ça ne pardonne que rarement. :sic:


La Phâme est enfermée ? C'est parfait ! :o
Elle n’abîmera donc pas cette merveille... :cyp:
a37Voir l'image en grand1 vote



Alors cette Alpine A310, aussi mauvaise que ça ?

Certainement pas ! :o

En fait elle combina plusieurs soucis :

-Un mauvais positionnement marketing. Non, elle ne succédait pas à l'A110, en fait elle était au-dessus !
-Une finition artisanale qui rendait "la course à la Porsche" perdue d'avance...
-Un constructeur qui a fini par mettre le grappin sur un produit dont il ne savait que faire à franchement parler. :bah:
-Une mécanique qui n'aurait jamais du être en dessous des 160 ch.
-Une caisse qui aurait eu plus de crédit à être en aluminium, guère plus lourd mais infiniment plus sérieux que le Polyester chez les puristes.


En 1983 dans une concession Renault Grenobloise, parti chercher avec un oncle une traverse avant de... 4L pour en remplacer une autre complètement pourrie je tombe "nez à muffle" avec une A310 pack GT grise métallisée bien en évidence dans le show-room et qui n'attendait plus que son acheteur.

Le commercial étant une connaissance de la famille j'ai pu m'installer à bord, tâter le volant, me prélasser dans les sièges pétales en cuir noir, me pâmer devant les vitres teintées bronze... [:gnx]

Déjà pas brillants depuis quelques temps mes résultats scolaires partiront "dans les profondeurs du classement et des non qualifications", quand à mon Bac il sera décroché à l'ancienneté ! :lol:

Saleté de passion pour les voitures... :ddr:

Et le pire, vous savez quoi ? :o

Je ne regrette rien ! :D



Une 4 cylindres de 1971 ? C'est ici ! :fier: ======> https://www.youtube.com/watch?​v=U0ZatedNz6Q

V6 Pack GT "Fleischmann" =====> https://www.youtube.com/watch?​v=K3MPJySYExQ



 :coucou:





a39Voir l'image en grand0 vote

NB : Cette histoire est issue du topic suivant : Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)

Sujets relatif
Profil : Pilote d'essai
mail0183
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 20/12/2019 à 15:37:07  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
la L4 est pour moi la plus désirable , elle a été longtemps en balance avec le spider que j'ai maintenant

des ailes comme celles du tour de Corse , dans cette couleur :love: :love: :love: :love:


alpine-a310-maxi-gr-4-58450-1923881310Voir l'image en grand0 vote


180811042940652816Voir l'image en grand0 vote

.

Accumulateur de losangées
Profil : FA Pratique Addict 2009
  1. homepage
  2. config
nyvetdupic
Coupe or Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 19/02/2020 à 22:29:08  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Rétromobile - 7 Février 2020

IMG_7241Voir l'image en grand0 vote


---------------
Accumulateur de youngtimers. Et pas que! :rs:
Les aventures automobiles du Nyvet

« A travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d'emmerdeurs est le seul qui n'ait jamais baissé. » © Michel Audiard
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Alfa Romeo Spider de 1978 0
DS 23 1
[Topic officiel] Trabant 601 : La voiture passe-muraille 22
[Topic officiel] Fiat 131 Racing (1978-1981) 6
[Topic officiel] Isuzu 117 : La belle du soleil levant 4