Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Autres modèles

[Topic Officiel] Ferrari F40 (1987-1992)


Invité §bob323ul
 Partager

Messages recommandés

Invité §bob323ul

Rendons un hommage a une des plus grandes Ferrari de l'histoire ,petit recapitulatif :v8 turbo de 2936cc,478 chevaux a 7000 tr/min, vitesse maxi de 324 km/h, le 0 a 100 en 4.6 et le 1000 DA EN 21.8s,

 

descriptio-5324.jpgf40%20bleue.jpgFerrari-F40-Red-Front-Angle-st.jpgFerrari-F40-Red-Rear-Angle-14-st.jpgblack.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 598
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §bob323ul

Celles sur le lien vigeant 2005, il y a comme un copyright

Sinon ,c'est un peu hs, t'aurais pas des photos de la 348 barchetta ,je l'avais vue il y a une dizaine d'annees,j'ai des photos mais argentique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La Beurlys n'est pas une F40 modifiée mais une création belge réalisée pour le compte de Jean Blaton alias "Beurlys", célèbre entrepreneur belge et pilote reconnu.

Par exemple, il a terminé 3ème du Mans 1967 sur une 330P4.

 

La "beurlys" n'a pas de n° de châssis Ferrari.

 

 

La 348 Barchetta est une 348 normale qui accidentée a été récupérée et transformée chez Ferrari France à la demande de Guy Audebert.

 

Un jour où je me trouvais dans l'atelier de Levallois, j'ai vu sa sillouette sous une bache.

 

A l'époque, ils la construisaient en secret et donc je n'avais pas pu avoir d'informations particulières.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'elle est qd m^me fabriquée autour d'une coque en carbone associé au chassis tubulaire classique de la F40 mais que cette coque est sortie en l'état des ateliers comme une coque de rechange et c'est donc pourquoi elle n'a ni n° de série ni n° d'assemblage.

 

Voici la fiche technique de la "Beurlys"

 

Prototype (1993)

 

 

N° de série : aucun (exemplaire unique)

Moteur : Ferrari F40 LM préparé Michelotto, 8 cylindres en V à 90° central arrière, longitudinal

Alésage-course : 80 mm x 71 mm

Cylindrée : 2 855 cm3

Distribution : double arbre à cames en tête par rangée de cylindres

Alimentation : injection électronique Weber-Marelli IAW

Suralimentation : 2 turbos IHI avec 2 échangeurs Behr, pression 2.5 bars

Taux de compression : 8 à 1

Puissance maximum : 760 ch à 7 800 tr/mn

Boîte de vitesses : mécanique, non synchronisée, à 5 rapports + M.A. de marque Hewland

Embrayage : Triple disque à sec

Châssis : châssis-coque en fibre de carbone

Carrosserie : spider bi-place

Suspensions avant : roues indépendantes, triangles superposés, tirants et basculeurs avec ressorts/amortisseurs in board, barre anti-roulis

Suspensions arrière : roues indépendantes, triangles superposés, tirants et basculeurs avec ressorts/amortisseurs in board, barre anti-roulis

Poids à sec : 800 kg

Freins : hydrauliques à disques ventilés sur les quatre roues

Roues : de 17'' de marque Speedline à serrage central

Pneumatiques : 24 x 9 x 17 de marque Goodyear à l'avant

Performances : vitesse maximum, 360 km/heure

Période de production : 1993

Nombre de voitures construites : 1

 

Bien que la F40 LM soit une voiture fantastique, Jean Blaton voulait encore mieux et il fit réaliser au garage Francorchamps par une équipe italo-suisse sous la direction de l'ingénieur argentin Mario Navarete le prototype “J.B Racing”.

 

D'anciens techniciens F1 de l'équipe Coloni ont participé à ce projet.

 

De même, le moteur F40 LM fut mis au point par Michelotto à la demande de Ferrari qui ne peut rien refuser à Jean Blaton, un de ses premiers clients belges.

 

La boîte de vitesse est une Hewland F1 à crabots, le châssis-coque, en fibre de carbone et de grande rigidité, est inspiré des techniques F1.

Les suspensions sont à triangles superposés/tirants et basculeurs avec combinés ressorts/amortisseurs “inboard”.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité, vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte et vous engagez à la respecter. Pour publier immédiatement : connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous.
Remarque : En tant qu'invité votre message ne sera pas visible immédiatement.

Invité

Si votre message est un avis de consommateur sur un bien et/ou un service, vous devez obligatoirement indiquer la date de votre expérience de consommation. A défaut, votre avis pourrait être supprimé, en cas de signalement.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...