Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
  • 0

Reportage : remplacement roulements ar Escort (spécial débutants)


mattt

Question

:coucou:

(edit : reportage retouché suite aux remarques judicieuses de plusieurs d'entre vous)

Aujourd'hui changement des roulements du train arrière sur mon Escort de 1992, et j'en ai profité pour faire des photos en vue d'un compte-rendu "pas à pas" que j'adresse avant tout à ceux qui n'ont même jamais démonté un moyeu. Bref, les pros vont s'ennuyer à lire ça (par contre leurs remarques sont les bienvenues). Pour les autres, voici :

Principaux outils utilisés outre un cric et une chandelle :

_cliquet de bonne qualité ou poignée coulissante.

_rallonge de levier, de préférence 1m

_douille de 30

_douille de 17

_gros marteau

_burin coupant ou gros poinçon

_tournevis plat grande taille

_éventuellement clé dynamométrique (on y reviendra)

_disqueuse (avec ma méthode)

_pince multiprise

->le but du jeu est de faire sans les outils Ford spécifiques

 

Principales fournitures :

_jeu de roulements (moins de 57 € pièce (X2) chez Oscaro.com pour des SKF, sinon un peu plus de 70 € tarif constructeur)

_frein filet normal type Loctite (si on démonte la fusée)

_capuchons de moyeu (1,33€ X2 en concession)

_graisse en tube

 

Bon, à l'attaque :

 

Frein à main non serré, roue concernée sur chandelle et déposée, perforation au burin ou au poinçon du capuchon de moyeu, puis extraction en faisant levier. Avec un fin tournevis plat on peut éventuellement faire levier en ne l'abîmant pas trop si on ne souhaite pas changer les capuchons.

mattt_1113521028_1.jpg.92e010af249cb1237549c17d7af2dc16.jpg

 

Presque aucune chance de desserrer l'écrou de moyeu de 30 (serré à 25 m/kg) si on dépose d'abord la fusée par l'arrière comme recommandé par la RTA pour la coincer ensuite dans un étau (remarque : contrairement à ce qui apparaît dans la RTA le démontage de la fusée n'est pas du tout obligatoire, comme dit plus bas ; je ne l'ai fait que pour pouvoir tout remonter à plat). Je débloque donc l'écrou dès maintenant, sans déboulonner la fusée de l'essieu. Aucune chance également de le faire avec un manche habituel à moins d'être culturiste. Certains enfilent un long tube sur la clé ; ici je place un cric sous le manche mais peu importe au desserrage.

mattt_1113521694_2.jpg.abefaa9a9410329db2ad2c44e6610271.jpg

Remarque : filetage inversé côté conducteur, conventionnel côté passager.

...si le cliquet est mauvais, il y a de fortes chances pour que ça se voie très vite :oui: donc dans le doute autant prendre une poignée coulissante, comme c'est normalement indiqué.

 

Une fois l'écrou débloqué, on peut dégager le flasque de la fusée.

mattt_1113522903_8.jpg.766b0442555b21bc01e045dad9ff0184.jpg

 

Pour retirer le roulement intérieur il faut d'abord enlever un joint à lèvre, qui vient facilement avec une pince multiprise.

mattt_1113523124_9.jpg.fcc640516afe743bc1399305e2b81701.jpg

 

Si on récapitule voici ce que l'on a déjà retiré :

mattt_1113523274_10.jpg.16045f59eaa59247175558ab406bc63f.jpg

De gauche à droite : fusée (NB inutile malgré indications RTA), joint à lèvre de roulement intérieur, roulement intérieur, roulement extérieur, écrou de moyeu.

 

Le plus facile est fait mais il reste à extraire les cages des deux roulements de l'intérieur du flasque.

mattt_1113523471_11.jpg.fe71b5b745e858e0f6ce8f4f146e39f1.jpg

Les flèches rouges indiquent les cages de roulements, et la verte montre l'"arrêtoir" médian de part et d'autre duquel les cages de roulements sont insérées en force.

Pour travailler dans les règles il faudrait extraire les cages avec un "jet de bronze/cuivre", bref un outil cylindrique en métal doux destiné à pouvoir être employé comme burin sans endommager la fonte du flasque. Avec un peu de soin on peut se servir d'un gros -et solide- tournevis plat sans causer de rayures ni d'éclats.

Je le fais en m'appuyant sur le petit décrochement dans la gorge entre les deux cages.

mattt_1113524003_12.jpg.ea8dfe083dbfb01d68c28371b14789c4.jpg

C'est quand même assez viril et il ne faut pas avoir peur de cogner (en tournant pour que ça descende droit sans s'enrayer).

Petite illustration de l'opération faite sur le même type de roulement avec l'aide de l'extracteur U51B et de la potence U40 de la célèbre marque à l'écrou ailé (ne regardez pas le bazar sur l'établi).

img060702-2021.jpg.0710a24af9dfa3d45126121bf6711196.jpgimg060702-200639.jpg.6f02c9982b2a04e05c02b42d136a9ce5.jpg

L'outil permet non seulement d'extraire les bagues usées, mais aussi d'insérer les nouvelles bien droit, sans coup férir (c'est le cas de le dire). Il se substitue complètement à une presse. Mais trêve de rêveries sur ce coûteux attirail, et retournons à nos bidouillages pour amateurs sous-équipés...

 

Cage extérieure extraite

mattt_1113524250_13.jpg.599b4761c6f92a9646ed52246f6b6f01.jpg

Plus qu'à faire la même chose avec la cage intérieure

 

Ceci fait, nettoyage et huilage en vue de l'insertion des cages neuves

mattt_1113536030_mattt_1113524485__1_.jpg.9129512f2229e5115fc550d00d33ece2.jpg

 

C'est le moment de sortir les roulements du congélateur :)

mattt_1113524589_14.jpg.cb023cd85f952a91bbc846a46b5a3058.jpg

Pas de confusion possible puisque les roulements intérieur et extérieur sont identiques, on veillera juste à ne pas être plus neuneu que la moyenne et à les enfoncer à l'endroit (sinon c'est le drame car aucune prise pour ressortir une cage enfoncée à fond et à l'envers).

 

Mise en place de la cage intérieure, la plus facile à enfoncer (emplacement moins profond) donc je commence par elle pour me faire la main et m'assurer que j'arrive à enfoncer bien droit.

mattt_1113525129_15.jpg.e691bb796d1254c2a21ce601fdefa1f2.jpg

 

Pas de problème au départ puisque ça dépasse du logement et on peut enfoncer au marteau.

mattt_1113525312_16.jpg.4d0846c04597fcccd369055355b4bbb0.jpg

En tapant alternativement à "6h", "midi", "3h", "9h"... ça rentre très proprement.

 

Par contre la cage finit par affleurer et donc impossible de continuer au marteau. C'est là qu'intervient la disqueuse : j'utilise l'ancienne cage comme cale martyre, mais pour éviter qu'elle aussi ne reste coincée en force, je l'ai disquée au préalable.

mattt_1113525815_18.jpg.19de51412cf0730819c5068debfd2874.jpg

Pan Rémy! Pan! :)

mattt_1113525920_19.jpg.edccbcf53034769f058205adad902b66.jpg

 

Quand ca semble être à fond, contrôle visuel -> c'est bien ajusté.

mattt_1113526081_20.jpg.f0735e935e0478730e3a513341e31317.jpg

 

La cage extérieure doit être insérée à une plus grande profondeur et ne permet pas d'employer la même astuce, du coup je renoue avec le tournevis plat. Bien droit, en visant bien, et malgré tout assez fort... sans doute le plus délicat.

mattt_1113526363_21.jpg.2b1f21613c288b2fb27cdb503b07ee3e.jpg

 

Maintenant que c'est rentré (même contrôle mais de toute façon quand ça arrive en butée le bruit des coups change) un nettoyage très scrupuleux est indispensable.

mattt_1113526579_22.jpg.9fee8e5d7e4b4881e1877bae831b659c.jpg

...puis un graissage généreux, notamment dans la gorge entre les deux cages

mattt_1113526696_23.jpg.3d15c31c2f2b2755740e8ea085eac059.jpg

mattt_1113526740_24.jpg.a852521b01f21fcfeb3875b3afbbd8fe.jpg

 

Mise en place du roulement intérieur en premier lieu (parce qu'on pourra immédiatement le maintenir en place avec son joint à lèvre)

mattt_1113526836_25.jpg.21b91ce96ba8d61903412ae91f40ddff.jpg

 

Mise en place du joint à lèvre neuf fourni

mattt_1113530515_26.jpg.add78892102e26dfa120fb362813cbd9.jpg

 

On peut enfiler le flasque sur sa fusée

mattt_1113527136_27.jpg.4e27b9e3f06e8158968d346aac5be38d.jpg

 

Puis mettre en place le roulement extérieur

mattt_1113527227_28.jpg.91a77e06bd1971cfd6698038415fcfd6.jpg

mattt_1113527270_29.jpg.318ceabfd04cd5f2079f23dcbf34b58f.jpg

 

Ultime et très abondant graissage avant de refermer avec l'écrou de moyeu

mattt_1113527380_30.jpg.da28a8f9e796475bc4ae99b3e4a2248e.jpg

mattt_1113527434_31.jpg.f5f56f71a02dbee13ec1a983f219e09c.jpg

 

Sans oublier le graissage de l'intérieur du flasque, et en insistant bien sur la zone de friction des garnitures. Le white spirit sur la photo n'est pas le produit employé, c'est de l'acétone, qui est non gras.

mattt_1113527678_32.jpg.43fd6b6aebcb010995d88c59c64abf40.jpg

 

Remise en place du flasque de tambour sur son mécanisme

mattt_1113527786_33.jpg.93a83ab3e88b74967839755b02ca58b7.jpg

(si par hasard ça coince, penser à ramener le rattrapage de jeu, qui a pu se bloquer à fond -> Mondéo série1 1.8l 16s réparation freins arrières )

et (étape inutile mais photographiée) reboulonnage par l'arrière en ayant pris soin d'utiliser du frein filet.Rappelons que la fusée n'a pas à être déposée.

mattt_1113527906_34.jpg.87340d752129a6b078d7f0f9a00998b5.jpg

 

Maintenant l'étape la plus délicate, qui conditionnera la durée de vie du roulement : son bon serrage. Trop peu c'est trop peu, et trop... c'est trop, avec usure très accélérée à la clé. La RTA préconise 25 à 27 mkg et c'est sans aucun doute exagéré. Ce ne serait pas la première coquille. 20mkg sont déjà suffisants. Dans tous les cas il faut se fier à son "feeling" et on sent très bien quand l'écrou se met à résister plus nettement. A part le frottement résiduel des freins ça doit tourner librement. Mon astuce pour les serrages qui dépassent la capacité de ma clé dynamométrique : une balance sur laquelle je monte et un levier d'un mètre. Rappelons qu'un mètre par kilo équivaut à un kilogramme par mètre, l'astuce est donc tout à fait valide, il suffit de serrer jusqu'à ce que la balance affiche une différence correspondant au nombre de kilos par mètre souhaité.

 

Et enfin la mise en place du capuchon neuf

mattt_1113528483_37.jpg.e87ea12ed752f154a232a8fb5abf18bf.jpg

 

Voilà, ça peut sembler un peu long pour des roulements mais comme dit au début c'est un compte-rendu "par et pour un amateur", puisque nous sommes le gros de la troupe ici.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 92
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à cette question

Participants fréquents à cette question

Messages recommandés

  • 0

Trois points qui me chagrinent :

<ol type=1>

  • Le bouchon est normalement démontable sans destruction en utilisant un petit burin pour le sortir progressivement du tambour, tout en tournant le tambour.
     
  • Pourquoi démonter la fusée ? L'opération peut se dérouler avec la fusée fixée au bras de suspension
     
  • Le coup du cric pour débloquer l'écrou correspond à une solution "extrême". Il est préférable d'employer un bras de levier plus long sur le cliquet</ol>

Hormis ces points, cela me semble correct.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Trois points qui me chagrinent :

<ol type=1>

  • Le bouchon est normalement démontable sans destruction en utilisant un petit burin pour le sortir progressivement du tambour, tout en tournant le tambour.
     
  • Pourquoi démonter la fusée ? L'opération peut se dérouler avec la fusée fixée au bras de suspension
     
  • Le coup du cric pour débloquer l'écrou correspond à une solution "extrême". Il est préférable d'employer un bras de levier plus long sur le cliquet</ol>

Hormis ces points, cela me semble correct.

Merci JujuY,

_Très juste en ce qui concerne la fusée : comme il était encore temps j'ai inséré ta remarque dans le reportage. Je l'ai fait plus par automatisme et pour travailler "à plat", et accessoirement parce que je consulte peut-être la RTA avec peu d'esprit critique... Dans les faits on travaille aussi bien sans démonter la fusée, et ceux qui veulent s'en dispenser gagneront un temps non négligeable.

 

_Pour le cric : j'ai préféré cette méthode en tout cas au desserrage parce qu'elle ne présente aucun risque pour la carrosserie en cas de ripage ni aucun risque d'appliquer un couple trop important, et qu'un long tube est un peu plus délicat à manoeuvrer toujours à cause de la carrosserie. Au serrage en effet ma technique est beaucoup plus risquée si on ne l'associe pas à de bons repères visuels, puisqu'il est très facile d'appliquer un couple trop important, quand le levier permet de doser "au feeling". A faire avec une grande prudence donc, si toutefois c'était la seule solution (si pas de tube assez solide ou cliquet dont la forme rend l'enfilage du tube malaisé).

 

_j'ai opté pour la destruction et le remplacement du capuchon pour quatre raisons:

 

  • toujours cette sacrée RTA qui la définit comme "nécessaire et inévitable" (quand ils disent ça je ne cherche pas à faire le malin et j'obtempère :ddr: )
     
  • le mécano de chez Ford qui est allé me chercher les capuchons m'avait également dit que c'était "impossible de faire autrement", quand je le lui avais demandé
     
  • la coquetterie :) -> pas envie d'avoir des capuchons marqués
     
  • le prix négligeable de ces pièces (2,66€ la paire "plein pot")

Mais en effet j'ai constaté qu'on pouvait éventuellement s'en dispenser.

 

P.S. merci rapha69 :) c'est là pour servir...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §ala857Zz

Super Reportage , vraiment !!!!

Merci à toi.

 

Une petite question quand même : tu nettoies l'intèrieur de la flasque au White Spirit je crois. Moi , je fais ça à l'alcool à brûler , c'est bon aussi ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §lol516vN

Salut, pour les capuchons ça expliquerai pourquoi j'ai pas réussi à les enlever !!!

 

Par contre pour le montage des roulements, je trouve que au tournevis c'est moyen, je dis ça mais j'ai jamais monté des roulements de voiture.

Le fait d'utiliser le tournevis n'abime pas les cages meme en y allant doucement ?

 

Sinon c'est super pour quelqu'un qui n'a jamais fait cette opération.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

On voit une boutelle de white sur la photo mais j'utilise bien de l'acétone :p

(le white c'est pour mes outils que je nettoie et range au fur et à mesure

->j'aime pô les outils sales)

C'est vrai que c'est un peu équivoque, s'cusez.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Salut, pour les capuchons ça expliquerai pourquoi j'ai pas réussi à les enlever !!!

 

Par contre pour le montage des roulements, je trouve que au tournevis c'est moyen, je dis ça mais j'ai jamais monté des roulements de voiture.

Le fait d'utiliser le tournevis n'abime pas les cages meme en y allant doucement ?

 

Sinon c'est super pour quelqu'un qui n'a jamais fait cette opération.

 

Les cages sont faites dans un acier extrêmement résistant et il y a dix fois plus de chances de faire un éclat dans le tambour lui-même. Même en cognant assez dur ça ne marque pas, et au pire à certains moments j'ai mis de l'adhésif fort sur la tête du tournevis pour être bien sûr de ne pas marquer. Pour faire cela comme Ford le prévoit il faut acquérir des outils Ford dont je vais poster les cotes de réalisation (pour les tourneurs-fraiseurs capables de les faire eux-mêmes).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §lol516vN

Ca ça m'intérresse !! Car j'ai déja monté des roulement tres fragile pour autre chose, j'avais tourné des pieces pour les monter (100e le roulement faut pas se rater).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Bravo matt ! Bien détaillé.

 

Quelques remarques (NB: je ne suis pas pro)

==================

Tu as dit :

Pour travailler dans les règles il faudrait extraire les cages avec un "jet de bronze/cuivre", bref un outil cylindrique en métal doux destiné à pouvoir être employé comme burin sans endommager la fonte de la flasque

C'est mieux effectivement et à préconiser à ceux qui veulent se lancer : on peut frapper sans se soucier de marquer.

 

Pour enfoncer les cages, je préfère des pièces cylindriques qui permettent de frapper et d'enfoncer bien droit. En fouillant un peu dans les tas de ferraille, on arrive à trouver ce qui va bien. Sinon, faire usiner qque chose.

 

C'est le moment de sortir les roulements du congélateur :)

... et le moyeu dans le four ca fait gagner un centième dans l'autre sens. Toujours appréciable. ;)

 

Précisions pour les Ford Escort avant 1990

==========================================

Le principe est le même : 2 roulements à rouleaux coniques mais de taille différente.

Pour ma part, j'ai laissé la fusée en place.

Quant au serrage, la RTA et le Haynes indiquent de serrer à 25 N.m en faisant tourner le tambour, de desserrer de 180°, puis de resserrer à la main.

Avec cette méthode, après les 180° à l'envers, je pouvais plus bouger l'écrou à la main. J'avais alors desserré un peu plus pour pouvoir resserrer à la main ... et un jeu pas possible comme résultat.

 

Conclusion : serrer pour mettre en place, desserrer de 180°, vérifier qu'il n'y a pas de jeu et que ça tourne librement et point final.

 

----------------------

 

Un truc me tracasse dans ton reportage :voyons:

Au début, tu dis :

Presque aucune chance de desserrer l'écrou de moyeu de 30 (serré à 25 m/kg)

Puis tu serres à la fin à un couple supérieur à 140 N.m.

T'es sûr que c'est pas plutôt 250 N.m initialement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Voici les cotes de réalisation pour le mandrin de montage des bagues de roulement et son manche

mattt_1113593945_2.jpg.c67f293835874d26cd1522f528209e01.jpg

mattt_1113594221_4.jpg.1dcc7352f79ee02017996d640a647a5d.jpg

(toujours pas de scanner :oops:)

 

Avec ça à mon avis ça marche mieux qu'au tournevis :oui:

Par contre je vous fais grâce des autres outils, parfaitement inutiles (extracteur de joint à lèvre, mandrin de mise en place de joint à lèvre), et puis vu que c'est moi qui dessine... (eh oui, pas question de reproduire la RTA, pas bien :nanana:)

 

Pour ceux qui verraient mal les cotes du mandrin sont, de haut en bas : 39/33,4/16/6/7/7/5/9/33,8/36/50

Pour le manche, de haut en bas toujours :

16/25/25

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Bravo matt ! Bien détaillé.

 

Quelques remarques (NB: je ne suis pas pro)

==================

Tu as dit :

Pour travailler dans les règles il faudrait extraire les cages avec un "jet de bronze/cuivre", bref un outil cylindrique en métal doux destiné à pouvoir être employé comme burin sans endommager la fonte de la flasque

C'est mieux effectivement et à préconiser à ceux qui veulent se lancer : on peut frapper sans se soucier de marquer.

 

Pour enfoncer les cages, je préfère des pièces cylindriques qui permettent de frapper et d'enfoncer bien droit. En fouillant un peu dans les tas de ferraille, on arrive à trouver ce qui va bien. Sinon, faire usiner qque chose.

 

C'est le moment de sortir les roulements du congélateur :)

... et le moyeu dans le four ca fait gagner un centième dans l'autre sens. Toujours appréciable. ;)

 

Précisions pour les Ford Escort avant 1990

==========================================

Le principe est le même : 2 roulements à rouleaux coniques mais de taille différente.

Pour ma part, j'ai laissé la fusée en place.

Quant au serrage, la RTA et le Haynes indiquent de serrer à 25 N.m en faisant tourner le tambour, de desserrer de 180°, puis de resserrer à la main.

Avec cette méthode, après les 180° à l'envers, je pouvais plus bouger l'écrou à la main. J'avais alors desserré un peu plus pour pouvoir resserrer à la main ... et un jeu pas possible comme résultat.

 

Conclusion : serrer pour mettre en place, desserrer de 180°, vérifier qu'il n'y a pas de jeu et que ça tourne librement et point final.

 

----------------------

 

Un truc me tracasse dans ton reportage :voyons:

Au début, tu dis :

Presque aucune chance de desserrer l'écrou de moyeu de 30 (serré à 25 m/kg)

Puis tu serres à la fin à un couple supérieur à 140 N.m.

T'es sûr que c'est pas plutôt 250 N.m initialement ?

 

Merci pour tes remarques :)

 

En particulier les remarques concernant la technique de serrage du moyeu me semblent très utiles puisque sur ce point je ne montre rien que je recommanderais aux autres.

Pour le couple 25 m/kg c'est environ 10 fois plus en nm, donc en fait je serre d'abord à environ 14 m/kg à la clé dynamométrique puis je finis comme un barbare avec le cric et le cliquet normal pour atteindre les 250nm/25mkg approximativement. N'y a-t-il pas eu un malentendu sur les unités?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
En particulier les remarques concernant la technique de serrage du moyeu me semblent très utiles puisque sur ce point je ne montre rien que je recommanderais aux autres.

Pour le couple 25 m/kg c'est environ 10 fois plus en nm, donc en fait je serre d'abord à environ 14 m/kg à la clé dynamométrique puis je finis comme un barbare avec le cric et le cliquet normal pour atteindre les 250nm/25mkg approximativement. N'y a-t-il pas eu un malentendu sur les unités? [/quotemsg]

 

Oups...Autant pour moi.

Exact 250 N.m = 25 daN.m = 25 m.kg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §ker138nI

Beau reportage, et toujours très utile pour celui qui l'a jamais fait.

 

Par contre, ce qui me chagrine, c'est l'utilisation du cliquet pour déserrer l'écrou principal! Un cliquet n'est absolument pas fait pour forcer! un peu oui, beaucoup, non! normalement on ne met jamais de rallonge sur un cliquet! Mais c'est juste un détail!

 

Sinon, pour les roulements et bagues récalcitrantes il existe un solution imparable: le poste à souder pour démonter et l'azote pour le remontage! On utilise ca dans les TP et c génial!

 

J'explique: pour sortir une bague ou un roulement qui ne veut pas venir ou sur lequel on ne peut pas taper, il suffit de faire des saignées dedans au poste à souder! (puissance max et méthode barbare!). Résultat: la bague se rétracte sur elle meme et elle finit par sortir toute seule!

 

Et donc, pour le remontage, on met classiquement les roulements et bagues au congélateur. Ca aide, mais c'est rarement suffisant. LA SOLUTION est l'azote liquide!!!!! plongés dedans 10 minutes, tu rentre n'importe quel roulement à la main! (avec des gants sinon gare aux brulures!).

Le problème reste de se procurer, ou plutot de stocker de l'azote liquide! alors, pour en acheter, c'est facile et pas cher du tout! il suffit de s'adresser chez Air Liquide ou leurs confrères. Par contre, c'est super volatile et super froid !!!!! alors le stockage pose problème. Selon les agences, ils prètent les contenants gracieusement moyennant une caution, sinon la solution consiste à faire sur place, dans le cas ou l'on peux transporter les morceaux!

Petite astuce: réserver les travaux à l'azote pour l'été! Clim garantie!

20 Litres dans leur contenant font remettre les pulls dans une bagnole sans clim en plein mois de juillet et bord de mer! :D

 

Sinon, il existe de l'azote liquide en bombe, mais je ne connait ni le rix ni l'efficacité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Beau reportage, et toujours très utile pour celui qui l'a jamais fait.

 

Par contre, ce qui me chagrine, c'est l'utilisation du cliquet pour déserrer l'écrou principal! Un cliquet n'est absolument pas fait pour forcer! un peu oui, beaucoup, non! normalement on ne met jamais de rallonge sur un cliquet! Mais c'est juste un détail!

 

 

Un cliquet, non, mais un cliquet Facom :oui:

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Un cliquet, non, mais un cliquet Facom :oui: [/quotemsg]

 

Un cliquet FACOM support 400kg sur la poignée, 90kg de couple, l'écrou n'est serré qu'à 16kg y a de la marge

[/quotemsg]

 

Je me disais bien aussi :)

La force de serrage est finalement à peine supérieure à ce que l'on peut faire à la main de toutes ses forces dans une position correcte, et à mon avis le Facom s'en moque comme de sa première douille :lol:, il aurait tout aussi bien pu me soulever la voiture de la chandelle si j'avais eu besoin d'y aller plus fort.

 

A ce petit jeu mon Norauto s'en serait sûrement très bien sorti aussi, mais Facom ça fait plus chic sur les photos :lol:

 

Sinon merci aussi pour les critiques positives, c'est toujours sympa :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je me disais bien aussi :)

La force de serrage est finalement à peine supérieure à ce que l'on peut faire à la main de toutes ses forces dans une position correcte, et à mon avis le Facom s'en moque comme de sa première douille :lol:, il aurait tout aussi bien pu me soulever la voiture de la chandelle si j'avais eu besoin d'y aller plus fort.

 

A ce petit jeu mon Norauto s'en serait sûrement très bien sorti aussi, mais Facom ça fait plus chic sur les photos :lol:

 

Sinon merci aussi pour les critiques positives, c'est toujours sympa :)

J'ai soulevé la 106 avec un tube d'1.50m :W il a pas bronché en déserrant l'écrou de transmission

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Beau reportage, et toujours très utile pour celui qui l'a jamais fait.

 

Par contre, ce qui me chagrine, c'est l'utilisation du cliquet pour déserrer l'écrou principal! Un cliquet n'est absolument pas fait pour forcer! un peu oui, beaucoup, non! normalement on ne met jamais de rallonge sur un cliquet! Mais c'est juste un détail!

 

Sinon, pour les roulements et bagues récalcitrantes il existe un solution imparable: le poste à souder pour démonter et l'azote pour le remontage! On utilise ca dans les TP et c génial!

 

J'explique: pour sortir une bague ou un roulement qui ne veut pas venir ou sur lequel on ne peut pas taper, il suffit de faire des saignées dedans au poste à souder! (puissance max et méthode barbare!). Résultat: la bague se rétracte sur elle meme et elle finit par sortir toute seule!

 

Et donc, pour le remontage, on met classiquement les roulements et bagues au congélateur. Ca aide, mais c'est rarement suffisant. LA SOLUTION est l'azote liquide!!!!! plongés dedans 10 minutes, tu rentre n'importe quel roulement à la main! (avec des gants sinon gare aux brulures!).

Le problème reste de se procurer, ou plutot de stocker de l'azote liquide! alors, pour en acheter, c'est facile et pas cher du tout! il suffit de s'adresser chez Air Liquide ou leurs confrères. Par contre, c'est super volatile et super froid !!!!! alors le stockage pose problème. Selon les agences, ils prètent les contenants gracieusement moyennant une caution, sinon la solution consiste à faire sur place, dans le cas ou l'on peux transporter les morceaux!

Petite astuce: réserver les travaux à l'azote pour l'été! Clim garantie!

20 Litres dans leur contenant font remettre les pulls dans une bagnole sans clim en plein mois de juillet et bord de mer! :D

 

Sinon, il existe de l'azote liquide en bombe, mais je ne connait ni le rix ni l'efficacité.

 

Gaffe à ne pas traverser avec le poste à souder !

 

Pour l'azote, c'est l'idéal. C'est d'ailleurs comme cela que certaines pièces métalliques sont emmanchées en force.

 

Précision : quand tu dis "bague", ce n'est bien sûr pas les bagues d'étanchéité en plastique ! Tu veux dire les cuvettes de roulement plutôt.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §ker138nI

Non, quand je parle de "bague", je parle des bagues en bronze qui sont parfois utilisées en lieu et place des roulements.

 

Mais c'est vrai que les pièces en plastiques dans l'azote..... :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Un cliquet FACOM support 400kg sur la poignée, 90kg de couple, l'écrou n'est serré qu'à 16kg y a de la marge

Je confirme en images :

jujuy_1113662392_manchecliquet2.jpg.787a0b33fae2c6c90d5a22db1ad5f533.jpg

 

Le cliquet nest pas enfoncé complètement :

jujuy_1113662586_manchecliquet3.jpg.ffca472443e80a30b348eca78822605e.jpg

 

Le renforcement du tube :

jujuy_1113662115_manchecliquet.jpg.a2bada0ecf9336ccf08ebf1d1f012323.jpg

Il s'agit d'un cliquet FACOM S152 utilisé pour débloquer l'écrou inférieur d'un amortisseur AR sur Mégane 1. C'est pour cette occasion que j'ai réalisé ce prolongateur, car la voiture montée sur chandelles, la place disponible, même avec un cliquet Facom, était très réduite, pour exercer un effort important avec une clé dynamométrique simple de 20 daN.m (mon plus long bras de levier avant ce tube). L'écrou bloqué demandait plus que 20 daN.m. Le tube a une longueur d'un mètre.

 

En complément, l'utilisation de douilles robustes est impératif (j'utilise une série de douille Impact, pour péteuse, dans ce cas)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §lol516vN
contrairement à ce qui apparaît dans la RTA le démontage de la fusée n'est pas du tout obligatoire, comme dit plus bas ; je ne l'ai fait que pour pouvoir tout remonter à plat).[/quotemsg]

 

Es tu sur ? Je viens de dépoussieré mes tambours sur fiesta, j'ai démonté la fusée pour enlever le flasque... Sans démonter il bouge pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Es tu sur ? Je viens de dépoussieré mes tambours sur fiesta, j'ai démonté la fusée pour enlever le flasque... Sans démonter il bouge pas.

Pour une intervention sur les freins on a le choix entre retirer l'écrou de moyeu sans toucher à la fusée et démonter carrément la fusée par l'arrière, mais si on ne compte pas intervenir sur le roulement il est inutile de toucher à l'écrou de moyeu puisque ça veut dire capuchon à changer+roulement extérieur qui se balade+resserrage au couple un peu délicat. Du coup, pour les freins seuls, la technique la plus rationnelle est la tienne (je l'emploie aussi et c'est justement pour ça que j'ai déposé la fusée un peu bêtement, par automatisme), mais dans l'absolu elle n'est pas incontournable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Ok, j'ai compris mais démonter la fusée est bien plus pratique dans ton cas...

Pour ça aussi que je l'ai fait, même si JujuY précise à juste titre que c'est à la limite du superflu.

...enfin pas tout à fait dans mon cas puisque pour l'anecdote ça m'a permis de remettre du frein filet sur les quatre boulons quand le concessionnaire s'en était dispensé la seule fois qu'il a eu ma voiture entre les mains (ce n'est pas pour dénigrer bêtement mais vu la facture j'aurais pu attendre une goutte sur chaque boulon, et ça tient quand même les roues fixées à la voiture, ce n'est pas pour pinailler). A ceux qui disent que c'est "dangereux" d'intervenir soi-même sur des éléments de sécurité si on n'est pas un pro, je réponds qu'on n'est parfois pas plus mal servi si on ne s'attaque pas à trop gros pour soi et qu'on prend le temps de bien comprendre ce qu'on fait :p . Fin du HS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §lol516vN

Moi je trouve pas ça superflu, pour quatre vis tu bosses tranquilement sur un établis et pour enlever les bagues ça doit etre bcp plus facile. En meme temps ça te permet de voir l'état des garnitures et des cylindres.

 

PS Sur fiesta c'est identique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité §ROO621zw

Moi je trouve pas ça superflu, pour quatre vis tu bosses tranquilement sur un établis et pour enlever les bagues ça doit etre bcp plus facile. En meme temps ça te permet de voir l'état des garnitures et des cylindres.

 

PS Sur fiesta c'est identique.

Que tu déposes ou non la fusée, tu déposes quand même le tambour donc ça ne change rien :non:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à cette question…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
  • Créer...