Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Discussions libres (Général)

Changement d'énergie ?


lucky luke gti

Messages recommandés

  • Réponses 39
  • Créé
  • Dernière réponse

Toutes les énergies polluent, que ce soit à la production, au transport jusqu'à l'utilisateur ou à son utilisation dans la voiture.

 

Je n'ai pas envie de changer. Tant que je peux acheter une voiture à moteur essence, je le ferai. Quel plaisir d'entendre un moteur !

 

Si je devais vraiment changer ça serait pour de l'hybride, mais une sportive hybride. Là où l'electricité sert pour la performance et pas pour la baisse des g de CO2.

 

sinon tout ce qui est prius, zoe avec son bruit de soucoupe volante, et autres déplaçoires anémiques je les vomis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'avais presque envie de voter "DIESEL" pour faire chier les écolos bobos et pour résister à la mode anti diesel :lol:

Mais tout me va sauf le GPL ou le 100% électrique

 

AM pour subversion! Si depuis 40 ans les pouvoirs public ont porter le diesel aux nues , c'est qu'il y a une raison! Et demain ce sera quoi? La voiture à pédale ou le cyclo rameur? Plus sérieusement je pense que l'avenir à court et moyen terme est l'hybride. Par exemple le système ou la voiture ne roule qu'en mode électrique, le moteur "essence" assurant le rôle de générateur. Comme sur les locomotives.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je roule au mazout et je n'ai pas prévu de changer de véhicule. J'habite à la campagne et les sphères parisiennes s'en tape de la province :D

 

J'ai tout de même voté essence, car si je change de voiture j'aimerai retourner à l'essence / E85 pour le plaisir (et puis les différences de prix à la pompe diminuent). ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L essence reste pour moi le bon choix actuellement ,après moi je me pose la question de la pollution ,pour arrêter de détruire notre planète ,l extraction du lithium a énormément de conséquences apparemment dans certains pays tout cela pour nos cheres batteries ,quand au recyclage c'est compliqué encore.

 

Si on roule tous électrique ,on recharge donc nos batteries ,donc il faudra pallier une surconsommation d électricité ,mais par quel moyens ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis déjà en hybride, donc les nouvelles legislations ne vont pas m'impacter. Donc j'aurai bien voté "non je ne changerai pas", mais y a pas...

De toute façon, si je devais changer, à part passer à l'hybride rechargeable (qui n'est pas dans la liste, et qui pose le souci de la conso électrique effectivement), bah je vois pas...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L essence reste pour moi le bon choix actuellement ,après moi je me pose la question de la pollution ,pour arrêter de détruire notre planète ,l extraction du lithium a énormément de conséquences apparemment dans certains pays tout cela pour nos cheres batteries ,quand au recyclage c'est compliqué encore.

 

Si on roule tous électrique ,on recharge donc nos batteries ,donc il faudra pallier une surconsommation d électricité ,mais par quel moyens ??

Je suis complètement d'accord :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L essence reste pour moi le bon choix actuellement ,après moi je me pose la question de la pollution ,pour arrêter de détruire notre planète ,l extraction du lithium a énormément de conséquences apparemment dans certains pays tout cela pour nos cheres batteries ,quand au recyclage c'est compliqué encore.

 

Juste une précision : en ce qui concerne les Toyota hybrides non rechargeables (en tous cas l'Auris), ce sont des batteries au nickel , et non lithium.

Ce qui a aussi des conséquences sur l'environnement lors de l'extraction, probablement (même si mon sentiment est qu'ils sont moindres car pris en compte depuis plus longtemps, mais je peux me tromper).

Tout comme le pétrole (il suffit de voir les abords des sites de pompage de pétrole au Canada) et le gaz.

 

Bref, aucun système n'a aucun impact sur l'environnement lors de sa fabrication: ils sont différents, mais pas sûr que certains soient pour autant plus vertueux que d'autres.

 

C'est pour ça que je considére que c'est la limitation de leur usage qui est la moins pire réponse. Et dans ce cadre là, avoir un système hybride qui diminue de 25% ma consommation de carburant par an pendant 10 ans par rapport à mon véhicule précédent, en espérant ne pas changer de batterie HSD d'ici là, c'est ma petite pierre à l'édifice.

 

après c'est mon état d'esprit perso, je ne force personne à y adhérer ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste une précision : en ce qui concerne les Toyota hybrides non rechargeables (en tous cas l'Auris), ce sont des batteries au nickel , et non lithium.

Ce qui a aussi des conséquences sur l'environnement lors de l'extraction, probablement (même si mon sentiment est qu'ils sont moindres car pris en compte depuis plus longtemps, mais je peux me tromper).

Tout comme le pétrole (il suffit de voir les abords des sites de pompage de pétrole au Canada) et le gaz.

 

Bref, aucun système n'a aucun impact sur l'environnement lors de sa fabrication: ils sont différents, mais pas sûr que certains soient pour autant plus vertueux que d'autres.

 

C'est pour ça que je considére que c'est la limitation de leur usage qui est la moins pire réponse. Et dans ce cadre là, avoir un système hybride qui diminue de 25% ma consommation de carburant par an pendant 10 ans par rapport à mon véhicule précédent, en espérant ne pas changer de batterie HSD d'ici là, c'est ma petite pierre à l'édifice.

 

après c'est mon état d'esprit perso, je ne force personne à y adhérer ;)

 

 

Je sais bien que toutes energie cause des effets secondaires , pollution ,dégradation de notre habitat ,je ne suis pas écolo ,mais puisé sous terre pour extraire notre pétrole a a mon sens moins d impact que fabriquer ds batteries surtout ne sachant pas trop comment les recyclées...l ecologie ,la dépollution ,le bien vivre n aura de sens pour moi que quand on sauras retraité nos matériaux ,sans avoir besoin de les enfouirs sous terre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aucune énergie pour l'automobile n'est propre, il y en a de plus "sale" que d'autre mais c'est tout. Aux jours d'aujourd'hui, que ce soit pétrole, nickel, lithium ou hydrogène, il y a forcément extraction, transformation et acheminement.

 

Je ne suis pas chimiste, je ne me souviens plus du procédé exacte, si je me souviens bien on peut faire de l'hydrogène moins salement. Mais ça couterait trop chère d'en faire de cette manière, donc les industriels le font toujours à l'ancienne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Je sais bien que toutes energie cause des effets secondaires , pollution ,dégradation de notre habitat ,je ne suis pas écolo ,mais puisé sous terre pour extraire notre pétrole a a mon sens moins d impact que fabriquer ds batteries surtout ne sachant pas trop comment les recyclées...l ecologie ,la dépollution ,le bien vivre n aura de sens pour moi que quand on sauras retraité nos matériaux ,sans avoir besoin de les enfouirs sous terre.

ce serait vrai s'il n'y avait pas de fuites d'hydrocarbure lors du puisage...

sinon oui, il faudrait recycler: mais comment recycler les émissions liées à la combustion d'un carburant (quel qu'il soit) ? de ce point de vue, une batterie même recyclée à 10% est plus recyclée que les émissions du pétrole, finalement.

BRef, on est d'accord, toutes ont des effets secondaires. Par contre je ne pense pas qu'il y en ait des "mieux" que d'autres. Ca déplace juste le problème à un endroit différent.

Et au final la voiture la moins polluante est celle qui n'est pas produite ni utilisée. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rien que par notre respiration nous produisons du CO2. On devrait interdire toute forme de sport qui favorise cette production. :D

 

Plus sérieusement, on nous parle de VE, hybride etc qui polluent moins. Oui au niveau du pot d'echappement, mais je serais curieux de voir une vraie étude qui compare le vrai rendement energétique et l'impact environnemental de la production de toutes les pieces de la voiture à son recyclage en fin de vie.

 

Et j'aimerais aussi connaitre l'impact environnemental de toutes les pubs que nous recevons dans nos boite à lettre, des tracts sur nos parebrise, des tracts electoraux que nous allons recevoir, de nombre de feuilles de papiers inutiles que nous signons lors d'un pret ou d'un achat immo, etc... Bref tous ces papiers inutiles que personne ne lit et qui pourraient etre stockés informatiquement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi, j'aimerais bien savoir combien d'électricité il faut pour raffiner un litre d'essence, et avec quel rendement énergétique ? et combien de litres de pétrole sont utilisés, depuis l'extraction, puis le transport, la transformation, et la distribution, pour nous permettre de consommer un litre de carburant ?

 

de toute façon on n'aura jamais vraiment de réponses à nos questions, à un moment c'est du resssenti/de la conviction/du desinteret qui nous guide ;)

 

c'est comme le stockage informatique qui est un gouffre énergétique, et qui demande l'exploitation de plein de terres rares. Est ce mieux que du papier recyclé ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai voté hybride. C'était déjà mon état d'esprit lorsque nous avons remplacé notre diesel et commandé une voiture en décembre 2015 mais le peu de modèles disponibles sur le marché (qui correspondaient à notre cahier des charges) m'a finalement aiguillé vers l'essence.

J'admire plutôt ce que fait Lexus et Infiniti qui proposent des V6 essence hybride pour la noblesse du modèle mais encore faut-il se les permettre. Mercedes et BMW ont fait le choix d'hybride 4cyl. essence qui restent assez chers par rapport aux modèles thermiques.

En second véhicule pour le remplacement de notre Vaneo 7 places diesel (il n'y avait pas d'essence proposés en occasion au moment de l'achat), je verrais bien un Prius+ 7 pl. mais avec nos 5000 kms annuels, ce serait plus un choix de conviction qu'un choix économique. Il reste que je me pose pas mal de questions sur le véritable impact (négatif) des différentes énergies sur l'environnement et notre santé.

Comme dit plus haut le meilleur choix est de réduire l'utilisation de la voiture sauf si c'est pour prendre l'avion qui à mon avis pollue bien plus que si les passagers faisaient la distance par la route à raison de 4 pers./voiture.

Je ne serais pas étonné que dans 30 ans, nos enfants nous médisent pour avoir introduit des hybrides et électriques dont les batteries vont polluer en masse et on parlera sans doute alors de nouvelles énergies alternatives...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Q1 : j'aimerais bien savoir combien d'électricité il faut pour raffiner un litre d'essence, et avec quel rendement énergétique ? Q2 : combien de litres de pétrole sont utilisés, depuis l'extraction, puis le transport, la transformation, et la distribution, pour nous permettre de consommer un litre de carburant ?

Question 1 : Pour raffiner au sens strict, zéro. Les tours de cracking sont alimentées au pétrole et/ou au gaz de pétrole, environ 3% à 5% de la masse raffinée.

 

 

Question 2 : Environ 1,1

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sauf si c'est pour prendre l'avion qui à mon avis pollue bien plus que si les passagers faisaient la distance par la route à raison de 4 pers./voiture.

Un passager long courrier sur un avion de dernière génération (B787, A350) consomme un peu moins de 2l/100 km. Ceci posé, les moteurs d'avions modernes ont des rendements et des taux de pollution infiniment plus faibles que les moteurs automobiles. Il n'en sort de nos jours plus grand chose d'autre que de la vapeur d'eau et du CO2.

 

 

En court ou moyen courrier, les consommations unitaires sont beaucoup plus élevées et inversement proportionnelles à la durée du vol (ce sont les parties au sol et à basse altitude du voyage qui génèrent la plus grosse consommation).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rien que par notre respiration nous produisons du CO2. On devrait interdire toute forme de sport qui favorise cette production. :D

 

Plus sérieusement, on nous parle de VE, hybride etc qui polluent moins. Oui au niveau du pot d'echappement, mais je serais curieux de voir une vraie étude qui compare le vrai rendement energétique et l'impact environnemental de la production de toutes les pieces de la voiture à son recyclage en fin de vie.

 

Et j'aimerais aussi connaitre l'impact environnemental de toutes les pubs que nous recevons dans nos boite à lettre, des tracts sur nos parebrise, des tracts electoraux que nous allons recevoir, de nombre de feuilles de papiers inutiles que nous signons lors d'un pret ou d'un achat immo, etc... Bref tous ces papiers inutiles que personne ne lit et qui pourraient etre stockés informatiquement.

 

 

Bah justement, à ce propos, j'avais lu un article surprenant qui démontrait que le bilan énergétiques des serveurs qui stockent ces informations (et qui donc consomment de l’énergie...et de plus en plus de surcroît) est bien moins favorable que le bon vieux tract de carrouf' dans la boîte au lettre (ou le flyers "cours de taï-chi" trempé et en déliquescence sur la lunette arrière de ta caisse)

 

 

 

Pour le vote, j'ai choisi "autre", c'est à dire E85 quand il faudra remplacer le tracteur de madame. Sinon ce sera essence par défaut.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne me souviens plus du procédé exacte, si je me souviens bien on peut faire de l'hydrogène moins salement. Mais ça couterait trop chère d'en faire de cette manière, donc les industriels le font toujours à l'ancienne.

Le problème n'est même pas là : il faudra attendre la fin du cycle industriel du moteur à explosion pour passer à autre chose. Autrement dit, la pile à combustible à hydrogène (qui fournit directement de l'électricité) se développera quand il faudra investir dans de nouvelles usines de moteurs.

 

 

On va dire vers 2030.

 

L'hydrogène est inépuisable et totalement non polluant (son seul déchet est l'eau).

 

Il faudra toutefois le produire par des filières écologiquement neutres et sans énergie additionnelle ce qui ne laisse la voie qu'aux procédés biochimiques (utilisation de bactéries qui dégradent le méthane (polluant) de la biomasse pour rejeter de l'hydrogène et réutiliser le carbone en métabolisme).

 

Ça marche, ce n'est pas encore industriel parce qu'on a du pétrole et... ça pue un peu...

 

Le crackage de l'eau (1) avec de la chaleur solaire est aussi imaginable (pollution zéro de zéro), mais c'est encore assez compliqué à maîtriser.

 

 

(1) : Au dessus de 1 100°C, la molécule d'eau se dissocie en O2 et H2.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour le vote, j'ai choisi "autre", c'est à dire E85 quand il faudra remplacer le tracteur de madame. Sinon ce sera essence par défaut.

 

Je viens de commencer le E85 sur mon escort mk4, pour le moment je suis à 70% environ (il restait un peu moins de 10L dans le reservoir et j'ai pas tout remplis) et après quelques km je peux affirmer que au moins à court terme t'as juste à jouer un peu du starter et c'est impeccable, pas de soucis particulier. Après faut encore que je re-regle le carbu aussi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème n'est même pas là : il faudra attendre la fin du cycle industriel du moteur à explosion pour passer à autre chose. Autrement dit, la pile à combustible à hydrogène (qui fournit directement de l'électricité) se développera quand il faudra investir dans de nouvelles usines de moteurs.

 

 

On va dire vers 2030.

 

L'hydrogène est inépuisable et totalement non polluant (son seul déchet est l'eau).

 

Il faudra toutefois le produire par des filières écologiquement neutres et sans énergie additionnelle ce qui ne laisse la voie qu'aux procédés biochimiques (utilisation de bactéries qui dégradent le méthane (polluant) de la biomasse pour rejeter de l'hydrogène et réutiliser le carbone en métabolisme).

 

Ça marche, ce n'est pas encore industriel parce qu'on a du pétrole et... ça pue un peu...

 

Le crackage de l'eau (1) avec de la chaleur solaire est aussi imaginable (pollution zéro de zéro), mais c'est encore assez compliqué à maîtriser.

 

 

(1) : Au dessus de 1 100°C, la molécule d'eau se dissocie en O2 et H2.

 

Entièrement d accord , pourquoi l hydrogène n est pas plus développé que ça ?? Lobi industriels??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question 1 : Pour raffiner au sens strict, zéro. Les tours de cracking sont alimentées au pétrole et/ou au gaz de pétrole, environ 3% à 5% de la masse raffinée.

 

 

Question 2 : Environ 1,1

 

C'est quoi tes sources ?

 

Parce que vu qu'avec 1 baril de brut (=159litres) on ne fait que 72 litres d'essence (ou 30 litres de gasoil) si j'en crois un site bien informé :)http://www.esso.fr/Europe-Fren [...] baril.aspx , c'est au moins 2.2 litres de pétrole brut (159/72) qu'il faut pour raffiner un litre d'essence (et 5 litres pour un litre de gasoil). En tous cas bien plus que 1.1.

 

Voire 2,3 en prenant en compte les 5% utilisés lors du raffinage de ta première question. Auquel il faudra rajouter les pertes à l'extraction, et la conso des divers transports.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1-Toute énergie est comptabilisable en Co2: une recherche G.... c'est 5 à 10g de Co2, un E-mail avec une PJ d'un 1Mo, c'est 20g autant qu'une ampoule de 60W allumée pendant 25 min. Etc.... mieux vaut parfois revenir au petit Post-it ! (Mieux vaut utiliser Qwant au fait )

 

2-Si on pouvait raffiner sans utiliser d'électricité , ça se saurait.

 

3-Voir ce lien pour des équivalents Co2, édifiant: un A/R Paris-N.Y = chauffage d'une maison pour 1 an.

http://eco-calculateur.aviatio [...] /index.php

Donc l'avion "pollue" peu, mais vu les distances parcourue.... Ne pas oublier les NOx. Et sans parler de l'impact des trainées de condensation.

 

"En consommant du kérosène, les moteurs d’avions entraînent de nombreux rejets atmosphériques : du dioxyde de carbone (CO2), de la vapeur d’eau (H2O), des oxydes d’azote (NOx), du monoxyde de carbone (CO), des hydrocarbures imbrûlés (HC), des oxydes de soufre (SOx) et des particules de suie."

 

Bref, la seule solution c'est de changer de modèle économique (société basée sur la consommation) en général, et de limiter la consommation "d'énergie" par tout les moyens (moins de chauffage, moins de déplacement, organisation sociale, structure des villes, commerce local, etc... Facile à dire mais pas facile à mettre en oeuvre. Certaine grosses entreprises du CAC 40(et pas des moindres) commencent à prendre un virage économique sur l'énergie, mais c'est long.

Je suis comme tout le monde, j'essaie un peu plus tout les jours, et j'essaie d'inculquer ça à mes enfants. A moins que les responsables politiques ..... Naaannnn, je déconne, faut pas rêver ! *

*http://www.ledauphine.com/ardeche/2017/02/08/la-peniche-alizarine-lance-un-dernier-sos

Bon courage à tous !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est quoi tes sources ?

 

Parce que vu qu'avec 1 baril de brut (=159litres) on ne fait que 72 litres d'essence (ou 30 litres de gasoil) si j'en crois un site bien informé :)http://www.esso.fr/Europe-Fren [...] baril.aspx , c'est au moins 2.2 litres de pétrole brut (159/72) qu'il faut pour raffiner un litre d'essence (et 5 litres pour un litre de gasoil). En tous cas bien plus que 1.1.

 

Voire 2,3 en prenant en compte les 5% utilisés lors du raffinage de ta première question. Auquel il faudra rajouter les pertes à l'extraction, et la conso des divers transports.

Oui, mais tu ne fais pas que de l'essence avec ton baril : tu fais aussi du mazout, de la paraffine, du fuel lourd, du gaz et tout un tas de produits de distillation du pétrole, y compris du goudron.

Donc avec un baril de pétrole, tu fais un baril de produits pétroliers, DONT 72 litres d'essence et/ou 30 litres de gasole selon les procédés de distillation choisis.

Mais la mise sur le marché d'un litre d'essence ne nécessite que 1,1 litre de pétrole, pertes et transport compris. On ne jette pas le reste....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut être parce que ca brule facilement, et que de ce fait c'est compliqué à transporter et à stocker en grande quantité ?

http://www.connaissancedesener [...] transports

 

Merci pour ton lien ,très explicite .

J en conclu une chose rapidement sans trop reflechir. L dihydrogène a en propriété de biens meilleures performances que de l essence , du gazoil .il est donc très utilisé dans l aérospatiale .

 

Alors certe pour produire en masse et stocker il y a du taf . Je pense que nous en seriont fort capable ,mais il faudrait vouloir investir en masse dans cette technologie.donc qui "de mon avis personel" n a aucune viabilité .et là, en reviens directement au lobi industriel intérêt enormes pour les pays producteurs ayant le monopole , qui entre extraction de pétrole (usa,pays arabe en majorité) vente ,ne se voient sûrement pas emputer de la majorité de leur pib car n importe quelle industriel pourrais se permettre de produire de l hydrogène ..

 

Je vois la chose de cette façon pour le moment .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1-Toute énergie est comptabilisable en Co2: une recherche G.... c'est 5 à 10g de Co2, un E-mail avec une PJ d'un 1Mo, c'est 20g autant qu'une ampoule de 60W allumée pendant 25 min. Etc.... mieux vaut parfois revenir au petit Post-it ! (Mieux vaut utiliser Qwant au fait )

 

 

 

 

Je propose de fermer ce topic qui a généré des kg de CO2. 1408038613_dafcorp.gif.75ec72b2392826f9a094487b2c6b46e0.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
  • Créer...