Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Série 3 / M3

[Présentation] 330e Touring xDrive AlpinWeiss 2021


r16 ts
 Partager

Voir la meilleure réponse Résolu par geb335,

Messages recommandés

Présentation :

Bonjour, j’ai reçu ma série 3 Touring xDrive hybride le 11 aout dernier.

Après quelques mois d’utilisation je propose de partager quelques retours.

 

Voici pour commencer quelques éléments concernant le choix de mon véhicule.

J’ai roulé en Octavia Combi depuis 2014 et j’ai été très content de ce véhicule. C’est encore notre second véhicule.

J’en ai eu deux, achetées neuves toutes les deux. Une 1.8 TSi de 180ch et depuis 2019, une 2.0 TSi 4x4 de 190ch. J’apprécie le format assez compact et le volume intérieur, notamment les 600l et plus de coffre, car en plus de la famille, nous voyageons avec un gros chien et un chat.
Depuis que notre fils vole de ses propres ailes, le volume a pris un peu moins d’importance dans mon choix de véhicule, même si j’aime toujours le côté pratique et la ligne des breaks.

Je travaille à 16km de la maison (en temps normaux), et fait de longs trajets de temps en temps. Je me suis donc intéressé à l’hybride rechargeable. Avant l’achat de ma seconde Octavia, je m’étais un peu penché sur le cas de la Passat GTE, mais n’avais pas franchi le pas, craignant de perdre en performances, et aussi à cause d’un doute sérieux sur la capacité du véhicule à tenir la distance sans recharge : j’avais la crainte de me retrouver après quelques centaines de kilomètres avec un véhicule lourd et manquant de peps.

Du coup j’ai suivi avec intérêt les sujets du forum Skoda lorsque les nouvelles Octavia sont sorties en modèles hybrides et RS hybrides. Sur le papier la seconde offrait des performances comparables à mon 190ch essence.
Et j’y ai vu des retours d’expérience en contradiction avec la plupart des articles de la presse spécialisée, qui se plaignent de consommations excessives dès que la batterie est déchargée. Les utilisateurs indiquaient au contraire pour l’Octavia, des consommations de l’ordre de 6 à 7 l/100 sur de longs trajets. Je comprends bien que les essayeurs ont tendance à avoir le pied lourd, mais tout de même. En ce qui me concerne, si je pouvais garder des performances équivalentes sans augmenter la consommation sur long trajet, d’une part, et profiter du plaisir (et du cout) de rouler en électrique au quotidien d’autre part, j’étais plutôt convaincu.

Restait qu’entretemps j’avais gouté à la transmission intégrale, littéralement collée à la route, et réglant le problème de patinage du train avant, assez systématique sur les Octavia un peu puissantes. Je ne voulais pas revenir à une traction.
Pas d’intégrale hybride chez Skoda. Chez VAG, il faut viser le groupe motopropulseur hybride monté sur l’A6 et le Q5. L’A6 est bien trop grande et trop chère.
La 330e s’est vite imposée comme un des rares véhicules répondant à mes critères.

Commande effectuée le 27 avril.

Pour éviter d’exploser le budget au-delà du raisonnable, j’ai réduit un peu l’équipement par rapport à l’Octavia, soit volontairement (suspension pilotée, sièges à réglage électrique et chauffants, accès mains libres, LEDs adaptatives, jantes 18’), soit forcé (« y a pas de pare-brise dégivrant chez BM ? », roue de secours).
Je suis donc parti sur une version lounge que je trouve plus discrète, avec quelques options dont le toit ouvrant (pack voyage), le Drive Assist (pour les détecteurs d’angle mort), et le Park Assist+ (pour le drive recorder).

J’ai reçu le véhicule le 11 aout :

IMG_3727.thumb.JPG.7c7d906ab6ed44a38a7e574b2a568fcd.JPG

 

IMG_3729.thumb.jpg.3d74421a50e793f4df998bab2436b5ee.jpg

 

IMG_3743.thumb.JPG.58b1a6b179814fe742a1ad45b5b98a03.JPG

 

IMG_3748.thumb.JPG.fd0374402c27c5ab16858350331aad18.JPG

 

IMG_3802-2.thumb.jpg.9fa6a64c15cee332ed8a87f242a92371.jpg

Je souhaite partager ce sujet pour faire part de mes retours d’expérience et impressions depuis que j’ai le véhicule, puis au fur et à mesure.

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Premières expériences :

15 Aout, première sortie le week-end pour tester un peu l'engin.

 

IMG_3786.thumb.JPG.a4b82b04ea8063908b9d04d60a822678.JPG

 

IMG_3788.thumb.JPG.77d8639f02dc732ce400d975281192c8.JPG



Passage aux Mesnuls:

 

IMG_3798.thumb.JPG.d37f8b354f698e4441acd16186b278ec.JPG

Trajet avec un peu d'autoroute et surtout de la départementale.
Mode Hybride uniquement, batterie chargée au départ: 5,3l/100km sur les 240km. Je suis assez impressionné.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une joyeuse compagne sur la route des vacances :

Fin Aout, départ en vacances d’été.
Voiture chargée, à tous points de vue, 798 km jusqu'à destination.
Essai du mode sport, aux vitesses légales (à peu de choses près), d'abord sur une petite centaine de km sur route, avec passage en hybride (électrique) lors des traversées de villages. Dans ces conditions le charge de batterie diminue très progressivement. Ça baisse un peu au passage d'un village puis l'autonomie électrique revient petit à petit au niveau initial.
A 80/90 sur de belles routes plutôt rectilignes, pas grand-chose à dire, la voiture est parfaite mais pas vraiment de sensations. Quelques dépassements éclair, une formalité.

Après la première centaine de kilomètres, on attaque l'autoroute, toujours en mode sport.
Rien à redire. La voiture est en rodage, et ronronne aux allures quasi légales.
Un truc à savoir : en mode sport, au régulateur, après un ralentissement lorsqu'on réenclenche le régulo (Resume), la voiture tente de revenir au plus vite à la vitesse de consigne. La boite tombe éventuellement un ou deux rapports et le régime monte au-delà des 4500tr/mn. Un peu brutal et pas terrible en période de rodage... Du coup, j'ai pris l'option de ré-accélérer tranquillement et d'attendre d’être revenu à la vitesse de consigne pour remettre le régulo.

Bref, dans ces conditions, ravitaillement après 520 km et une consommation de 6,5l/100km.
L’autonomie électrique restante indiquée donne 10km.
Dans les mêmes conditions, mon Octavia tournait plutôt à 8l.


Deuxième arrêt pour un café un peu après Toulouse.
Surprise sympa sur le parking. Une copine italienne (une 320d):

IMG_3830.thumb.JPG.897e822cffa4331e974aab14d3e3b320.JPG


Au final, l'écurie approchant et les Pyrénées aussi, on lâche un peu les chevaux dans le relief.
Même dans les cotes les plus abruptes, on est à des vitesses inavouables dès qu'on appuie un peu.
La voiture est super stable.
Plein à l'arrivée après 298 km et 6,8l/100km. On paie à peine d'avoir un peu joué dans les côtes.

L’autonomie électrique restante : 5 km.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pendant les vacances, quelques trajets en ville en tout électrique et quelques trajets sur routes départementales en mode Sport.
Ça m'a permis de voir le eboost à l’œuvre. Ça se remarque, lorsque le moteur électrique accompagne le moteur thermique lors de certaines relances, le fond des compteurs se colore en bleu...
La voiture est vraiment très bien sur départementales, le surpoids ne se fait pas sentir, elle est vive et on vire bien à plat.

En mode électrique, on est limité en puissance; les relances sont parfois un chouia laborieuses, mais d'un autre coté ça reste très vivable quand on roule en ville.

 

IMG_3834.thumb.JPG.747e7adad51031ebc77e8e1f03c47137.JPG

En électrique et en hybride on a un témoin au compteur (un thermomètre dans une voiture bleue) pour indiquer tant que le moteur thermique n'est pas en température et éviter de le solliciter trop brusquement.

Le coffre est quand même correct. J'ai transporté un fauteuil Empire (sous la serviette de bain), banquette arrière en place.

IMG_3845.thumb.JPG.3321b4ab8df6bfb93d3a0f7091ef7c8b.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Début septembre, toujours en vacances.

Pas mal de petites départementales.
La voiture est un régal, même si je ne l'ai pas encore trop poussée.
J'ai remarqué qu'en mode sport, on a le même voyant indiquant que le moteur n'est pas encore en température, ainsi qu'une zone du compte tour signalée en bleu pour indiquer le régime à ne pas dépasser.
 

IMG_3891.thumb.JPG.29a547e2eca0825f98091e6362716141.JPG

 

En fait le témoin bleu disparaît très vite, après quelques centaines de mètres, même si la température d’huile reste assez peu élevée (<75 degrés).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouaip... Jolie voiture, une vitrine technologique mais...

 

Ca ne fait que confirmer l'inutilité de cette technologie en terme d'écologie quand on regarde la consommation de carburant combiné à l'électrique.

 

Une 320d de deux générations précédente n'aurait pas fait moins bien...

 

Sur le papier les dernière 320i sortent des conso similaire aussi... Bon a voir en vrai.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, Invité Adrien a dit :

Ouaip... Jolie voiture, une vitrine technologique mais...

Ca ne fait que confirmer l'inutilité de cette technologie en terme d'écologie quand on regarde la consommation de carburant combiné à l'électrique.

Une 320d de deux générations précédente n'aurait pas fait moins bien...

Sur le papier les dernière 320i sortent des conso similaire aussi... Bon a voir en vrai.

 

Si on veut comparer au diesel, il faut savoir qu'un litre de gazole rejette un peu plus de 15% de CO2 en plus qu'un litre d'essence, lors de sa combustion.

Un diesel qui consomme 5.0l/100km rejette autant de CO2 qu'une essence qui consomme 6.0 l/100km.

Ceci dit, en ce qui me concerne, ça fait 36 ans que je suis rétif au diesel, je ne vais pas changer maintenant.

 

Une 320i a peut-être aussi des consos similaires, mais pas les mêmes performances, plus proches de celles d'une 330i, en tout cas sur le papier.

Jusqu'ici, je n'ai partagé que des consommations sur longues distances, ce qui n'est pas le terrain idéal pour un PHEV, mais ce qui montre déjà qu'elle ne se débrouille pas si mal. Ce n'est pas un gouffre, comme on peut parfois lire dans la presse, batterie "vide".

 

Mais le plus important, ce sont les consommations nulles au quotidien, quand la plupart des trajets se font en full électrique.

Sur le mois d'Octobre, j'ai fait 450km avec une moyenne de 2l/100km.

.

 

 

Modifié par r16 ts
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au quotidien :

Retour de congés, télétravail maintenu, peu de trajets.

J’essaie de me faire un avis sur quel mode utiliser au quotidien, "Electric" ou "Hybrid".

Bon clairement si on est sur

    - que l’autonomie électrique est suffisante

    - qu’on n’aura pas besoin d’un surcroit de puissance,

Autant rester en mode « Electric ».
Il parait même qu’un kick-down permet de réveiller le moteur thermique, je n’ai pas essayé.

En mode « Hybrid », les différences sont :

1) La zone de puissance accessible en électrique seul varie en fonction de la charge restante. Ca reste « 40 » tant que la batterie n’est pas vide, ensuite ça varie en fonction de la recharge. La zone bleue du compteur varie en fonction.

2) Le moteur thermique se réveille sans kick down, il suffit de solliciter un peu plus de puissance que ce qu’autorise la charge de la batterie.

Du coup il arrive de passer en thermique sans s’en apercevoir. Selon la température du moteur thermique, le mode « Hybrid » peut mettre un certain temps avant de repasser en électrique et d’éteindre le moteur thermique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment lire l’affichage en mode "Electric" :

En mode « Electric », on a un compteur de puissance gradué de 0 à 60% de puissance…
IMG_4012.thumb.JPG.0c7d7a7cf682c453f43c3f3e496dab2b.JPG

Qu’est-ce que ça signifie, sachant que la puissance nominale du moteur électrique est de 68ch, et sa puissance de crète 113ch.
On remarque que 60% de 113 font 67.8 soit quasiment 68ch.
Cela signifie-t-il qu’on est limité à 68ch en mode électrique ?
Ça parait peu pour une voiture de plus de 1900kg.

J’ai voulu voir si l’écran central en mode d’affichage sport pouvait nous donner une indication sur la puissance correspondant aux 60%.
Quand on arrive aux 60%, l’affichage sport indique un peu moins de 80ch, environ 70, disons 68ch.

IMG_4015.thumb.JPG.61a00e56d42f9580e87abf7b6e28f75f.JPG

Et, si on insiste et qu’on continue à accélérer, on voit l’aiguille du compteur de puissance qui reste scotchée au 60, mais on ressent une accélération et l’affichage sport indique pendant quelques secondes une puissance au-delà de 100ch.
(Désolé, pas de photo, je n’ai que 2 mains)

On a donc accès aux 113ch électriques, au moins temporairement, en mode « Electric »

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment lire l’affichage en mode "Hybrid" :

Là, pour le coup c'est un peu moins clair, ou plus exactement la graduation en mode « hybrid » semble avoir un sens différent de celle en mode « electric ».

 

IMG_4016.thumb.JPG.eb47fb902f5def4c5436e3b86ae4c253.JPG

La partie bleue du compteur (ici 0 à 40%) représente la puissance gérée en électrique. Au delà, le thermique se met en marche.
Cette zone bleue se réduit lorsque la batterie est déchargée et elle évolue alors au gré de la recharge en roulant.

Mais que représentent ces 40%?
Dans le cas de l'électrique le pourcentage représente clairement la puissance ramenée à la puissance électrique max, de 113 ch (pour 100%).
Si on prend 40% de la puissance max (292ch), on obtient 116ch, soit une valeur proche des 113 ch accessibles en électrique.

Donc si en mode "Electric", la puissance est exprimée en % de la puissance max électrique (113ch), il semble qu'en mode "Hybrid" elle soit exprimé en % de la puissance max (soit 292ch).


On note, sur la photo ci-dessus, que le compteur monte à peine au delà de 60%.
Le moteur thermique n'ayant quasiment pas encore tourné, il n'est pas disponible à pleine puissance, ce qui est reflété par l’icône d'un thermomètre dans une voiture, en bleu. Les graduations au delà de 60% apparaitront progressivement quand le moteur thermique sera monté en température.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Distance max en électrique :

Début Octobre, petite virée par routes et villages, pour tester l'autonomie électrique. En roulant aux allures légales, sans lambiner davantage.
Le moteur thermique s’est mis en route après 54,1 km.
Elle est donnée pour 57 km par BMW. Ce n'est pas si mal.
Sur le trajet total de 66km, 58,2 km ont été parcourus avec le moteur électrique seul.

Avec le pieds léger, on doit pouvoir atteindre sans trop de mal ce qu'indique BMW; peut-être même les 60 selon le parcours et avec le vent dans le dos.

Note : pas de clim, toit ouvrant entr'ouvert.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, hulky3 a dit :

Super véhicule. Merci pour ce compte-rendu. Et BMW semble bien maîtriser le PHEV. En revanche, le tableau de bord est d'une lisibilité assez douteuse (c'est riche, mais compliqué...)

 

:jap:

C'est vrai, il y a beaucoup d'informations, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai essayé de détailler les différents modes.

 

D'un autre coté, j'aurais été déçu de ne pas les avoir, toutes ces informations.

J'aime bien comprendre comment ça fonctionne. Et du coup, avec un peu d'habitude on maitrise bien ce qui se passe.

Il y a juste la température d'huile moteur qu'on ne peut pas afficher en mode hybride, alors que ce serait utile pour savoir ce que l'on peut demander au moteur thermique. Heureusement, on peut l'avoir sur l'écran multimédia, avec l'affichage sport, quelque soit le mode de conduite sélectionné.

 

 

Modifié par r16 ts
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 53 minutes, r16 ts a dit :

 

:jap:

C'est vrai, il y a beaucoup d'informations, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai essayé de détailler les différents modes.

 

D'un autre coté, j'aurais été déçu de ne pas les avoir, toutes ces informations.

J'aime bien comprendre comment ça fonctionne. Et du coup, avec un peu d'habitude on maitrise bien ce qui se passe.

Il y a juste la température d'huile moteur qu'on ne peut pas afficher en mode hybride, alors que ce serait utile pour savoir ce que l'on peut demander au moteur thermique. Heureusement, on peut l'avoir sur l'écran multimédia, avec l'affichage sport, quelque soit le mode de conduite sélectionné.

 

 

En effet. Et puis j'imagine qu'on doit s'y faire assez vite, comme toujours. Mais c'est vrai qu'à la 1ère observation, c'est assez peu digeste.

En tout cas, cette 330e xDrive m'a l'air d'être une parfaite réussite. Avec toujours les "compromis" nécessaires pour cette architecture PHEV coffre réduit, principalement. Mais celui-ci reste tout à fait correct, visiblement.

Et en effet le post ci-dessus qui compare à conso d'une 320 est totalement hors sujet, comme souvent de la part des détracteurs de PHEV, qui n'ont, malgré moult explications, toujours pas compris qu'un PHEV i) en termes de performance, se comparait à la motorisation thermique supérieure, ii) ne faisait de sens que si on avait une part significative de trajet en tout électrique, donc un usage urbain/périurbain quotidien. Où on consomme 0 et où on ne contribue pas à la pollution "atmosphérique" urbaine.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 21 heures, r16 ts a dit :

Si on veut comparer au diesel, il faut savoir qu'un litre de gazole rejette un peu plus de 15% de CO2 en plus qu'un litre d'essence, lors de sa combustion.

Un diesel qui consomme 5.0l/100km rejette autant de CO2 qu'une essence qui consomme 6.0 l/100km.

Ceci dit, en ce qui me concerne, ça fait 36 ans que je suis rétif au diesel, je ne vais pas changer maintenant.

 

Non mais d'accord, mais ce n'est pas la question, je me suis peut être mal exprimé.

 

Le débat n'était pas accès sur l'éternel duel essence/diesel, ce n'est pas ce que je voulais dire.

 

Je parle purement et simplement de la consommation au sens strict.

On peut parler de rejet de CO2 si on le compare à l'homologue diesel qui donnera une consommation équivalente en 100% thermique d'accord, mais l'une aura besoin d'une consommation d'énergie supplémentaire et pas l'autre, (l'électricité quoi) avec tout ce que ca impose

-> un moteur supplémentaire, une batterie embarquée un système toujours plus complexe et tout le poids supplémentaire qui ca avec.

 

Je ne suis pas à critiquer ton auto ou le système hybride en tant que tel, je me pose simplement la question si tout ce matos qu'on vient ajouter sur les autos est vraiment une solution en terme d'écologie.

C'est ça la question de fond. (la mienne en tout cas)

 

Si je dis ca c'est que j'ai déjà fait le comparatif avec la 3008 hybride d'un oncle (ok c'est certainement obsolete aujourd'hui) et ma bonne vieille 406 HDi de 20 ans

 

->  Les consommations étaient quasi identiques sur le même parcours mixte sur 500km

J'en avais déduis un intérêt discutable de cette technologie. (mise à part les 90ch supplémentaires mais il y a 12 ans de différence aussi...)

 

Citation

Une 320i a peut-être aussi des consos similaires, mais pas les mêmes performances, plus proches de celles d'une 330i, en tout cas sur le papier.

Jusqu'ici, je n'ai partagé que des consommations sur longues distances, ce qui n'est pas le terrain idéal pour un PHEV, mais ce qui montre déjà qu'elle ne se débrouille pas si mal. Ce n'est pas un gouffre, comme on peut parfois lire dans la presse, batterie "vide".

 

Alors effectivement, avec le groupe électrique en plus, on a coup de pied au cul supplémentaire, bon ok...

De base la majorités des berlines récentes ne sont quand même pas des veaux. (malgré leur "petit moteur")

Autre aspect, à partir de l'année prochaine, qu'est ce qu'on va faire de tout ces chevaux avec des autos qui sonnent, bipent et s'allument de partout grâce à leur système de surveillance de vitesse imposé par les nouvelles règlementations ? La belle affaire.

Du coup cet argument "puissance" je le trouve un peu caduque et ce n'est probablement ce que recherchent la majorités des personnes qui croient à l'hybride. (enfin je peux me tromper)

 

Citation

Mais le plus important, ce sont les consommations nulles au quotidien, quand la plupart des trajets se font en full électrique.

Sur le mois d'Octobre, j'ai fait 450km avec une moyenne de 2l/100km.

 

Bah alors là tu prêches un convaincu, mais du coup ca rejoint un peu mon point de vue au sujet de l'intérêt des hybrides

-> ca n'est intéressant que pour la ville tout comme les autos 100% électrique et c'est bien là qu'est leur place. Ce qui signifie même que le moteur thermique n'est même plus nécessaire et de toute façon doit disparaitre des villes.

 

D'ailleurs, 450km par mois c'est assez peu au final

 

En résumé:

Un hybride c'est bien parce qu'on a deux voitures en une:

- le thermique pour les longues distances et les "hautes vitesse"

- l'électrique pour les agglomérations.

 

C'est bien ça ?

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Meilleure réponse

J'avais pas vu ce sujet. Belle auto et bons reportages. J'ai eu une 530 252 cv, et je confirmeque BM maîtrise bien ces PHEV, oui.

Quant à la conso d'une 320i identique à cette 330e, pas certain. Oui sur autoroute, c'est un chameau. MAis de ce que j'ai compris, il n'y pas eu que ça. DOnc je pense que la 320I aurait tourné sur un peu plus;
CEci dit, égaler les consos d'une 320I sur grands trajets avec 300kg de plus est déjà un exploit est prouve la réussite de la maitrise . Evidemment que si on fait que de l'autoroute  ce PHEV ne sert à rien, mais euh comment dire..... on le sait un peu ça non?? pas de réelle grosse surprise.
J'ai pu comparé avec un ami qui avait une 520I quand j'avais a 530E. Déjà la différence de perfs est assez importante. Le couple électrique apporte une 2 eme turbo en fait. MAis sans parler perf, il consommait , sur trajets identiques où se suivait, entre 1 à2 l de plus, avec beaucoup de grands trajets autoroutiers. En ville pas fait trop attention, mais il me disait tourner autour de 10/11L, moi je pouvais faire 0 sur mes trajets quotidiens, et env 7/8L batterie vidée. Bref je l'ai rendu après 3 ans, avec une conso de 2,9L /100. Evidemment impossible avec une thermique, même diesel, mais j'avais aussi l'utilisation qui va avec évidemment

  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, Invité Adrien a dit :

 

...

En résumé:

Un hybride c'est bien parce qu'on a deux voitures en une:

- le thermique pour les longues distances et les "hautes vitesse"

- l'électrique pour les agglomérations.

...

 

On peut surement le résumer comme ça.

Mais ça dépend surtout des attentes et des besoins de chacun.

 

Je cherchais un break essence puissant en transmission intégrale.

On en trouve de plus en plus difficilement chez les constructeurs, à cause de la hausse du malus et des pénalités liées au CO2.

Ça fait aussi un moment que je me dis que l'hybride rechargeable, serait un bonne transition avant le tout électrique.

Quand j'ai acheté ma 330e, elle m'est revenue à peine 2000€ plus chère qu'une 330i Touting xDrive, entre la CG gratuite et le Malus.

Normalement (si on se sort de ce fichu covid) je devrais faire 42% de mes 20000km annuels en tout électrique.

J'ai calculé un PRK de 0,53€/km, à comparer à 0,56 pour une 330i Touring xDrive pareillement équipée (soit environ 50€ de moins par mois).

 

Bref, rouler électrique au quotidien ne me revient pas plus cher.

Mais ça ne convient certainement pas à tout le monde.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Invité Adrien a dit :

Je rajouterai que c'est ça la vraie écologie ;)

Sans vouloir polémiquer, si tu fais référence à l'idée selon laquelle il vaut mieux user un objet jusqu'au bout plutôt que de le remplacer par un neuf, il semble que ça ne soit pas valide pour un véhicule thermique.

Le problème du véhicule thermique, contrairement à un four, un ordi ou un frigo, par exemple) est que l'essentiel de la pollution provient de son usage, et non de sa fabrication.

De fait, en France, où l'électricité est très décarbonée, il suffit d'un kilométrage annuel assez faible, pour qu'un véhicule électrique neuf soit moins impactant qu'un vieux thermique.

Je peux te renvoyer vers cette source:

https://www.youtube.com/watch?v=zjaUqUozwdc

Bon c'est pour info, ce n'est pas le but d'en discuter sur ce sujet.

 

Modifié par r16 ts
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Invité Adrien a dit :

En résumé:

Un hybride c'est bien parce qu'on a deux voitures en une:

- le thermique pour les longues distances et les "hautes vitesse"

- l'électrique pour les agglomérations.

 

C'est bien ça ?

Ca me semble un excellent résumé, en effet. Et qui illustre bien que c'est un "compromis". Pour quelqu'un qui ne fait que de la ville, un 100% EV est mieux (car n'oblige pas trimballer un thermique). Et pour quelqu'un qui ne fait que de l'autoroute, un diesel est mieux (car n'oblige pas à trimballer 200 kg de batteries, et l'espace qui va avec, ainsi que toute l'architecture PHEV).

C'est pour cela que tous ces débats anti/pro EV, anti/pro PHEV, anti/pro diesels sont encore plus compliqués qu'avant. En effet, chaque technologie est appropriée à un type d'usage précis. Et, en général, ceux qui critiquent une technologie critiquent le fait qu'elle n'est pas adaptée à LEUR usage, ne se rendant pas compte qu'elle est peut-être parfaite pour un autre...

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Invité Adrien a dit :

Autre aspect, à partir de l'année prochaine, qu'est ce qu'on va faire de tout ces chevaux avec des autos qui sonnent, bipent et s'allument de partout grâce à leur système de surveillance de vitesse imposé par les nouvelles règlementations ? La belle affaire.

Du coup cet argument "puissance" je le trouve un peu caduque et ce n'est probablement ce que recherchent la majorités des personnes qui croient à l'hybride. (enfin je peux me tromper)

Tout à fait. Tu prêches un convaincu. C'est bien la raison pour laquelle je dis depuis longtemps que ces technologies PHEV ont vocation rapidement à se démocratiser sur des véhicules moins puissants.

En effet, si tu mets sur ce véhicule un plus petit moteur thermique (et pourquoi pas diesel, comme chez MB, ou à cycle Atkinson), la consommation sur route sera plus basse, et la puissance restera "suffisante" avec l'appoint de l'électrique. La 320e illustre ce début de tendance à la baisse de la puissance des PHEV.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, hulky3 a dit :

Ca me semble un excellent résumé, en effet. Et qui illustre bien que c'est un "compromis". Pour quelqu'un qui ne fait que de la ville, un 100% EV est mieux (car n'oblige pas trimballer un thermique). Et pour quelqu'un qui ne fait que de l'autoroute, un diesel est mieux (car n'oblige pas à trimballer 200 kg de batteries, et l'espace qui va avec, ainsi que toute l'architecture PHEV).

C'est pour cela que tous ces débats anti/pro EV, anti/pro PHEV, anti/pro diesels sont encore plus compliqués qu'avant. En effet, chaque technologie est appropriée à un type d'usage précis. Et, en général, ceux qui critiquent une technologie critiquent le fait qu'elle n'est pas adaptée à LEUR usage, ne se rendant pas compte qu'elle est peut-être parfaite pour un autre...

 

A vrai dire, je trouve le système hybride proposé par BMW sur les série 3 et 5 assez élégant.

L'hybridation parallèle simple qui introduit le moteur électrique dans la chaine cinématique entre le moteur thermique et la boite de vitesse permet de les utiliser indépendamment ou ensemble de manière imperceptible.

On limite également les impacts sur le comportement du véhicule, et la propulsion intégrale fonctionne comme sur une thermique classique.

Je suis plus réticent sur les solutions hybrides parallèles différenciées, où chaque moteur entraine un essieu différent.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, r16 ts a dit :

 

A vrai dire, je trouve le système hybride proposé par BMW sur les série 3 et 5 assez élégant.

L'hybridation parallèle simple qui introduit le moteur électrique dans la chaine cinématique entre le moteur thermique et la boite de vitesse permet de les utiliser indépendamment ou ensemble de manière imperceptible.

On limite également les impacts sur le comportement du véhicule, et la propulsion intégrale fonctionne comme sur une thermique classique.

Je suis plus réticent sur les solutions hybrides parallèles différenciées, où chaque moteur entraine un essieu différent.

Oui, en effet, cela rend le comportement du véhicule similaire à celui d'un modèle normal. C'est le cas chez beaucoup de constructeurs. En revanche, d'un point de vue purement "efficience", le 2nd système est sans doute mieux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne dirais pas ça.

L’avantage pour le moteur électrique d’être monté en amont de la boite de vitesse est de pouvoir "profiter" de tous les rapports de boite et d’être par conséquent disponible quelque soit la vitesse du véhicule.

La plupart du temps, lorsque le moteur électrique est monté sur l'autre essieu, son rapport de transmission est fixe.

Du coup, à partir d'une certaine vitesse, il ne peut plus intervenir. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, hulky3 a dit :

Tout à fait. Tu prêches un convaincu. C'est bien la raison pour laquelle je dis depuis longtemps que ces technologies PHEV ont vocation rapidement à se démocratiser sur des véhicules moins puissants.

En effet, si tu mets sur ce véhicule un plus petit moteur thermique (et pourquoi pas diesel, comme chez MB, ou à cycle Atkinson), la consommation sur route sera plus basse, et la puissance restera "suffisante" avec l'appoint de l'électrique. La 320e illustre ce début de tendance à la baisse de la puissance des PHEV.

pour moi la meilleure solution, c'est une électrique puissante avec un moteur thermique d'apoint. Alors évidemment , pour les gros rouleurs la solution n'est pas viable, mais pour la majorité,, c'est idéal. Assez puissant pour tous les jours, et juste un complément pour rouler à 130 . CAr finalement, c'est là le plus gros défaut que je pouvais faire à ma 530e, c'est que le moteur électrique était un peu trop mou, et le moteur thermique trop puissant pour mes grands trajets autoroutiers.
Alors qu'au jour le jour, le petit moteur électrique me pesait au bout du compte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, r16 ts a dit :

Je ne dirais pas ça.

L’avantage pour le moteur électrique d’être monté en amont de la boite de vitesse est de pouvoir "profiter" de tous les rapports de boite et d’être par conséquent disponible quelque soit la vitesse du véhicule.

La plupart du temps, lorsque le moteur électrique est monté sur l'autre essieu, son rapport de transmission est fixe.

Du coup, à partir d'une certaine vitesse, il ne peut plus intervenir. 

Oui, mais le besoin de motricité est principalement à basse vitesse...

 

il y a une heure, geb335 a dit :

pour moi la meilleure solution, c'est une électrique puissante avec un moteur thermique d'apoint. Alors évidemment , pour les gros rouleurs la solution n'est pas viable, mais pour la majorité,, c'est idéal. Assez puissant pour tous les jours, et juste un complément pour rouler à 130 . CAr finalement, c'est là le plus gros défaut que je pouvais faire à ma 530e, c'est que le moteur électrique était un peu trop mou, et le moteur thermique trop puissant pour mes grands trajets autoroutiers.
Alors qu'au jour le jour, le petit moteur électrique me pesait au bout du compte

Oui, assez d'accord.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, r16 ts a dit :


Je ne parlais pas de motricité.

Bref : je suis moins critique que toi sur les architecture Volvo ou Stellantis, qui mettent un moteur électrique sur chaque essieu, et passent la puissance du thermique sur un seul train (avant, en l'occurrence). Et d'ailleurs, sur du Haldex, du 4Matic de la plate-forme AB, ou du Quatro Ultra, en pratique, à haute vitesse, il n'y a quasiment jamais de puissance qui passe au 2nd train.

Mais revenons à cette 330e xDrive, en tout cas très réussie à tous niveaux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, hulky3 a dit :

Bref : je suis moins critique que toi sur les architecture Volvo ou Stellantis, qui mettent un moteur électrique sur chaque essieu, et passent la puissance du thermique sur un seul train (avant, en l'occurrence). Et d'ailleurs, sur du Haldex, du 4Matic de la plate-forme AB, ou du Quatro Ultra, en pratique, à haute vitesse, il n'y a quasiment jamais de puissance qui passe au 2nd train.

Mais revenons à cette 330e xDrive, en tout cas très réussie à tous niveaux.

 

BMW utilise d'ailleurs la même architecture sur ses X1 hybrides.

C'est pas tant la perte de la transmission intégrale qui me gène.  Tu as raison, à haute vitesse, on est quasiment en permanence en 2 roue motrices.

Ce que je voulais dire, c'est qu'avec cette architecture qui dispose du moteur électrique sur un second essieu, on perd la puissance de ce moteur électrique à partir d'une certaine vitesse, quand le moteur électrique doit se découpler. De mémoire c'est 140 km/h sur le Hybrid4 des DS7/3008/Granland et 190km/h pour la 508 PSE.

Alors je sais, au quotidien, ça n'a aucune importance, c'est plus que ça me gène sur le plan de l'élégance de l'ingénierie.

 

Modifié par r16 ts
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 27/11/2021 à 10:55, r16 ts a dit :

 

BMW utilise d'ailleurs la même architecture sur ses X1 hybrides.

C'est pas tant la perte de la transmission intégrale qui me gène.  Tu as raison, à haute vitesse, on est quasiment en permanence en 2 roue motrices.

Ce que je voulais dire, c'est qu'avec cette architecture qui dispose du moteur électrique sur un second essieu, on perd la puissance de ce moteur électrique à partir d'une certaine vitesse, quand le moteur électrique doit se découpler. De mémoire c'est 140 km/h sur le Hybrid4 des DS7/3008/Granland et 190km/h pour la 508 PSE.

Alors je sais, au quotidien, ça n'a aucune importance, c'est plus que ça me gène sur le plan de l'élégance de l'ingénierie.

 

Oui, je comprends parfaitement, et partage, sur "l'élégance" et, probablement, la finesse du comportement dynamique. A mettre en balance d'une efficience un peu supérieure sur l'autre architecture.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas exactement ce que tu entends par efficience, ici.

Il me semble avoir lu qu'un moteur électrique synchrone, à aimant permanent, avait un meilleur rendement quand il ne monte pas trop dans les tours. Ce serait la raison pour laquelle Porsche a introduit un second rapport sur sa Taican. Du coup, le montage en amont de la boite évite au moteur électrique les régimes trop élevés au rendement médiocre.

D'autre part, pour en revenir aux Hybrid4 de Stellantis, il me semble qu'il sont tous plus légers que la 330e touring xdrive, et qu'ils disposent d'une plus grosse batterie (13,4 kWh), et pourtant ils proposent une autonomie électrique plus limitée. 

Je ne suis pas convaincu par leur meilleure efficience supposée, si tu as des éléments, n'hésite pas.

 

 

Modifié par r16 ts
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, r16 ts a dit :

Je ne sais pas exactement ce que tu entends par efficience, ici.

Il me semble avoir lu qu'un moteur électrique synchrone, à aimant permanent, avait un meilleur rendement quand il ne monte pas trop dans les tours. Ce serait la raison pour laquelle Porsche a introduit un second rapport sur sa Taican. Du coup, le montage en amont de la boite évite au moteur électrique les régimes trop élevés au rendement médiocre.

D'autre part, pour en revenir aux Hybrid4 de Stellantis, il me semble qu'il sont tous plus légers que la 330e touring xdrive, et qu'ils disposent d'une plus grosse batterie (13,4 kWh), et pourtant ils proposent une autonomie électrique plus limitée. 

Je ne suis pas convaincu par leur meilleure efficience supposée, si tu as des éléments, n'hésite pas.

 

 

D'autres éléments entrent en ligne de compte, pour l'autonomie. Stellantis c'est mis au PHEV et à l'électrique tardivement, alors que BMW a été précurseur parmi les constructeurs historiques et a déjà optimisé énormément.

Par efficience, je veux dire qu'il est plus économique de passer la puissance au 2nd train sans arbre de transmission qu'avec (coût, poids, encombrement, rendement). Autrement dit, utiliser un "simple" moteur électrique pour gérer les problèmes de motricité à basse vitesse -puisque c'est là que le problème se pose, majoritairement- est optimal d'un point de vue énergétique. Et rien n'empêche de placer le 2nd moteur électrique plus en amont. Alors évidemment, pour un véhicule "sportif" destiné à du circuit ou du rallye, ça n'est pas adapté. Pour un véhicule à usage routier, c'est sans doute un très bon compromis. Si tu prends par exemple le cas d'une Volvo, qui utilise le tunnel de transmission pour mettre les batteries, cela leur permet de dégager un coffre "normal". Donc c'est un arbitrage "intéressant", me semble-t-il ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...