Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Politique

quel avenir pour l'Hôpital?


laurent du doubs
 Partager

Messages recommandés

Faute de personnel, des bénévoles pour accueillir les patients au CHU de Bordeaux

L'infirmier précise qu'« environ 40 % des médecins urgentistes qui sont sur le départ ou en arrêt de travail en lien avec des burn out ».

En cause : « les organisations de travail où on fait travailler des gens à plein régime sur des gardes de 12 heures,

voire même de 24 heures pour certains médecins » et qui « les amène à l'épuisement et au départ ».

-

https://www.bvoltaire.fr/faute-de-personnel-des-benevoles-pour-accueillir-les-patients-au-chu-de-bordeaux/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, laurent du doubs a dit :

Faute de personnel, des bénévoles pour accueillir les patients au CHU de Bordeaux

L'infirmier précise qu'« environ 40 % des médecins urgentistes qui sont sur le départ ou en arrêt de travail en lien avec des burn out ».

En cause : « les organisations de travail où on fait travailler des gens à plein régime sur des gardes de 12 heures,

voire même de 24 heures pour certains médecins » et qui « les amène à l'épuisement et au départ ».

-

https://www.bvoltaire.fr/faute-de-personnel-des-benevoles-pour-accueillir-les-patients-au-chu-de-bordeaux/

Le burn out c'est rien, bientot le borne out :ddr:

 

Modifié par jean.pijot
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Il ne nous reste aujourd'hui qu'une seule infirmière capable de travailler aux urgences de Chinon"

Jusqu'à nouvel ordre, les urgences du centre hospitalier de Chinon resteront fermées

et aucun accouchement ne pourra se faire à la maternité.

Faute de personnel soignant suffisant. "Une catastrophe" reconnaît le médecin responsable des urgences

."Mes équipes s'effondrent comme un château de cartes".

-

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/il-ne-nous-reste-aujourd-hui-qu-une-seule-infirmiere-capable-de-travailler-aux-urgences-de-chinon-1652868439

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

MOBILISATION Les urgences et services spécialisés commencent à fermer la nuit, faute de paramédicaux suffisants

-

L’hôpital public est sous le coup d’une nouvelle menace. Ce soir et pour trois nuits, le service d’urgence du centre hospitalier de Sainte-Foy-La-Grande, en Gironde, va fermer.

A Amboise (Indre-et-Loire), le week-end prochain, les urgences resteront portes closes de 18h30 à 9h30.

A Draguignan (Var), depuis un mois, les urgences vitales peuvent être prises en charge les vendredis et samedi soirs. Pas les autres soirs.

-

Même à Paris, un service spécialisé à l’hôpital Saint-Louis (AP-HP) risque de fermer la nuit dès le 1er juin.

Une nouvelle illustration d’un hôpital public qui peine partout en France, faute de bras.

Et c’est la nuit que les difficultés se concrétisent en premier, avec un manque criant de paramédicaux.

-

 

https://www.20minutes.fr/sante/3288691-20220512-hopital-pourquoi-manque-soignants-nuit-devient-plus-plus-problematique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est fini l'hôpital, le fric qui y est alloué jusqu'à présent est censé passer vers des services de santé autres ( consultation a distance, détection anticipée des maladies et traitement en amont ). L'état ne mettra plus de fric dedans et accompagne le déclin.

 

Healthcare in 2030: goodbye hospital, hello home-spital

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, il est mal barré...

On a un gvt en place depuis 5 ans, qui se fout ouvertement de la santé et de la sécurité de sa propre population...

Et certains aiment ça...une majorité relative...celle qui n'est pas touchée par les problèmes de sécurité qui ont les moyens des soins dans le privé ou avec la cmu...celle que Macron caresse dans le sens du poil depuis 5 ans...

La fonction publique se meurt, la population souffre...

Mais on continue 👍

Modifié par G.auvolant
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, calypso1376 a dit :

C'est fini l'hôpital, le fric qui y est alloué jusqu'à présent est censé passer vers des services de santé autres ( consultation a distance, détection anticipée des maladies et traitement en amont ). L'état ne mettra plus de fric dedans et accompagne le déclin.

 

Healthcare in 2030: goodbye hospital, hello home-spital

 

.

pourquoi pas,mais les urgences?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Il va y avoir des morts" : alerte dans les hôpitaux publics pour cet été

Après un printemps critique entre mouvements de grève à répétition, fermeture de lits et manque de personnel,

l’été s’annonce particulièrement mouvementé dans les hôpitaux publics.

Les chefs de service s’arrachent déjà les cheveux pour établir les plannings pour les mois de juillet et août.

-

"Alors même qu’on sera en effectifs très réduits aux urgences du fait de nos vacances,

les patients vont attendre encore plus longtemps faute de place dans les autres services, eux aussi à l’os.

La situation qu’on vit actuellement, qui est déjà une situation de crise, risque de s’amplifier cet été. On est tous très inquiets."

-

"Il y a certains de nos confrères, afin d’arranger ceux qui ont des enfants et qui sont contraints par les vacances scolaires,

qui vont travailler les deux mois d’été. Ces gens-là vont arriver au mois de septembre complètement rincés

et totalement dégoûtés de travailler dans des conditions pareilles."

-

Si c’est encore le cas cet été, tous les touristes qui seront dans la région vont arriver en bout de chaîne aux urgences des hôpitaux de Marseille.

On s’attend à ce que ça tangue beaucoup pendant l’été.-

-

Une mauvaise prise en charge des patients

-

"Quand on dit le système va s’effondrer, il faut savoir quelles vont être les conséquences"

"Ce sont des personnes qui n’auront pas de soins appropriés et il va y a voir une surmortalité par défaut de prise en charge et par manque de moyens".

-

https://www.franceinter.fr/societe/il-va-y-avoir-des-morts-alerte-dans-les-hopitaux-publics-pour-cet-ete

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 55 minutes, laurent du doubs a dit :

pourquoi pas,mais les urgences?

Les urgences ne sont pas les services préférés des soignants en général. Le stress y est régulier, le contact avec la population moins agréable, parfois violent, et il demande également des connaissances techniques au top, et parfois particulières.

De ce fait, c'est un service généralement un peu plus boudé que d'autres en terme de recrutement...En conséquence de quoi il souffre encore plus du manque de personnel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"On a un risque imminent de ruptures d'accès aux soins", alerte Rémi Salomon

Le représentant des médecins des CHU de France s'inquiète du manque manque de personnels soignants à hôpital public

-

Une nuit, pour une infirmière, c'est un euro de l'heure en plus, c'est 10 euros en plus la nuit.

C'est ridicule ! La rémunération contrainte n'est pas suffisamment rémunérée.

C'est la première mesure que le prochain ministre de la Santé doit prendre.

-

https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/video-hopital-public-on-a-un-risque-imminent-de-ruptures-d-acces-aux-soins-alerte-remi-salomon_5146870.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

#HOPITAL

La crise de l'hôpital public "est la manifestation de la fin d'un système",

estime Frédéric Bizard, professeur d'économie à l'ESCP Business School, président-fondateur de l'Institut Santé.

"On a un énorme gâchis parce qu'on reste sur un système qui a déraillé et on essaie de le rafistoler plutôt que d'avoir une approche plus systémique",

ajoute-t-il sur franceinfo. @Dominique témoigne de ces conditions difficiles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, G.auvolant a dit :

Oui, il est mal barré...

On a un gvt en place depuis 5 ans, qui se fout ouvertement de la santé et de la sécurité de sa propre population...

Et certains aiment ça...une majorité relative...celle qui n'est pas touchée par les problèmes de sécurité qui ont les moyens des soins dans le privé ou avec la cmu...celle que Macron caresse dans le sens du poil depuis 5 ans...

La fonction publique se meurt, la population souffre...

Mais on continue 👍

 

4h30 d'attente au CHU de Evreux aux Urgences!

 

principale qualité des soignants, leur calme!

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Covid-19. Les soignants non-vaccinés réintégrés ? "Le métier d'infirmière, c'est fini"

à se faire vacciner sous peine de suspension de leur contrat de travail.

  Au 13 octobre 2021, environ 15 000 soignants étaient suspendus selon le ministère de la santé

(à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous n’avons pas pu avoir de chiffre exact quant au nombre de soignants toujours suspendus en mai 2022, Ndlr).

-

Le départ à l’étranger 

L’annonce, en juillet 2021, de l’obligation vaccinale des soignants a été une douche froide pour certains d’entre eux.

C’est le cas de Cédric, originaire de Loire-Atlantique, infirmier libéral pendant 11 ans, qui n’a pas hésité longtemps avant de faire ses bagages. 

-

Aussitôt, il vend son cabinet et s’exile en Suisse (il n’y a pas d’obligation vaccinale dans ce pays pour les soignants, Ndlr)

avec sa famille où on lui a proposé

« pas moins de cinq postes différents en trois mois, sans jamais me demander si j’étais vacciné et sans jamais me juger ».

-

La violence de la situation et l’indifférence générale m’ont dégouté au plus haut point (...)

Cette situation écœurante, violente, dégradante, inhumaine que vivent encore certaines de mes collègues restées en France, et qui ne peuvent plus travailler, me donne la nausée.

-

https://actu.fr/societe/coronavirus/temoignages-covid-19-les-soignants-non-vaccines-reintegres-le-metier-d-infirmiere-c-est-fini_51074762.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Infirmiers, aide-soignants, sage-femmes et personnels paramédicaux dénoncent une situation catastrophique dans l'ensemble des services de l'hôpital de Chinon.

Une centaine de personnes se sont rassemblées, ce jeudi, sur le parvis de l’hôpital de Chinon.

Depuis mardi, les urgences et la maternité sont fermés, faute de personnel.

Malgré les signalements et les arrêts maladie qui se multiplient, rien n’est fait pour trouver une issue à la crise de l'hôpital.

-

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/l-hopital-n-est-pas-une-entreprise-a-chinon-les-soignants-reclament-desesperement-des-moyens-humains-1652989731

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y a tellement de choses à dire :buzz:

moi même je W dans un hôpital local 3 après midi par semaine, j essaye de me barrer de là ( pourtant j adore ce que je fais ) , mais mes collègues ( 1 qui a pété un plomb, une autre qui s est mise à pleurer) ont insisté pour que je reste, dans 1 an et demi je pense ne pas resigner . L’usine ! Dangereux, vite vite vite, en plus je ne me repose jamais, même pas un mois de vacance en 8 ans que je me suis installé dans le secteur, je finis régulièrement à 21h00 souvent 22h00.

là je prends des congés paternité, ma petite est prévue pour aujourd’hui :cyp: j ai refusé toute entrée à l hôpital, c est bon de penser un peu à saGGle ^^ .

Ah oui, je bosse bcp mais gagne au moins 3x plus qu un urgentiste, le salaire des médecins hospitaliers ne peut intéresser que de médecins roumains formés en 5 ans . 
mais bon y a de la marge, on en est pas encore arrivé à la situation que vis l Argentine, mais on y va, patience :o 

c est comme pour ce sentiment d insécurité, la France n est pas l Afrique du Sud, patience :o 

Modifié par BPCO
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 18/05/2022 à 19:58, calypso1376 a dit :

C'est fini l'hôpital, le fric qui y est alloué jusqu'à présent est censé passer vers des services de santé autres ( consultation a distance, détection anticipée des maladies et traitement en amont ). L'état ne mettra plus de fric dedans et accompagne le déclin.

 

Healthcare in 2030: goodbye hospital, hello home-spital

 

.

Faudra déjà une bonne ligne internet. 

Chez moi une seule armoire pour la fibre et 3 opérateurs qui interviennent. Te dis pas la gueule de l'armoire :W

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, klitor a dit :

Chez moi une seule armoire pour la fibre et 3 opérateurs qui interviennent. Te dis pas la gueule de l'armoire :W

 

J'ai déjà vécu un truc comme ça une fois ( un camion orange et un camion SFR devant chez moi rien que pour résoudre un problème ou les deux se renvoyaient la balle depuis des semaines ... ).

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui peut délivrer un arrêt de travail ?
 
 
par un médecin spécialiste consulté à la demande du médecin traitant ;
par le médecin consulté à l'occasion d'une hospitalisation ;
par tout autre médecin, si le médecin prescripteur du premier arrêt de travail
ou le médecin traitant ou leur(s) remplaçant(s) ne sont pas disponibles.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les service d'urgences sous tension : un dossier brûlant pour la nouvelle ministre de la santé

Brigitte Bourguignon, nommée vendredi ministre de la Santé et de la Prévention, va devoir notamment se pencher sur la crise des hôpitaux.

Actuellement, 120 services d'urgence sont contraints de limiter leur activité ou s'y préparent, faute de soignants.

-

https://www.latribune.fr/economie/france/les-service-d-urgences-sous-tension-un-dossiers-brulant-pour-la-nouvelle-ministre-de-la-sante-918785.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils ont fermés des lits dans les hôpitaux, virés des infirmières sans soldes, tout cela pour créer des hôpitaux à deux vitesses.

Si tu as du fric, tu pourras être prit en urgence, si tu en n'as pas, tu auras le droit de crever à la porte des urgences ///  Vive la France et ceux qui la ruine depuis ces 40 dernières années... 

N'oubliez pas, une nouvelle maladie vient de rejoindre la Covid, la fameuse variole du singe...    :lol:  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...