Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

The New RACING FORD GT / La nouvelle FORD GT DE COURSE.


Messages recommandés

  • Réponses 135
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Here is the link to follow the race. At Daytona, on this channel, it was remarkably filmed.

Unfortunately it is in English, and obviously no looking to be understood by those who like me, have neglected this subject at school.

------------------------------------------

 

Voici le lien pour suivre la course. A Daytona, sur cette chaîne, c'était remarquablement filmé.

Malheureusement c'est en anglais, et, évidemment, sans aucun soucis d'être compris par ceux qui comme moi, ont négligé cette matière à l'école.

 

http://www.imsa.com/camera/imsatv

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

After nearly two hours of racing, big deluge of rain at Sebring.

Red flag: The race is stopped.

Just before Müller left the track with the No. 66. 1393512595_cry_giff-ed1.df069ff38701ea7ff946fe4c6707c61e

Fortunately, the driver was only slightly injured.

-----------------------------------------

Après presque deux heures de course, gros déluge de pluie à Sebring.

Drapeau rouge : La course est stoppée.

Juste avant, Müller sort de la piste avec la N°66. 1393512595_cry_giff-ed1.df069ff38701ea7ff946fe4c6707c61e

Heureusement, le pilote n'est que légèrement blessé.

 

 

Cd7bvfZW8AAy5oy-jpg-large.jpg

1419810083_cry_giff-ed1.6f69126b0090cbc72135d0046fcfe188

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Here is a message of a friend, Daytona Cobra owner, but found of Ford GT :

 

« After a very eventful race, both Ford GT have crossed the finish line. The first good news is that the car is reliable. A reading of rank (subject to confirmation) shows that the first Ford GT (# 67) is 15th overall (all classes) to (only) three laps behind the winner and 5th in its class, in the same lap as the Chevrolet C7R victorious of the GTLM class ! The second Ford GT (No. 66) despite its Road exit in the third hour finished a respectable 8th place in his category. When looking at the watches of the best laps completed in the race, only 6 / 10ths of a second separated the Ford GT No.67 of the fastest GTLM (BMW M6 No. 25) and 2 / 10ths of a second behind the Corvette victorious of the category and it is still good news. The increase since the Daytona race is welcome, but the competition is fierce and there is still a lot of work to do to claim access to a victory that seems close to hand. Can be better cooperation with Michelin to better exploit the proposed gums and scrounge a few tenths that will make the difference ? »

 

big-58998793d5.jpg

 

 

Here is what I add :

« For the first time in 18 years, the race was very disturbed by deluges of rain. Two hours of stop, and a long time under yellow flags is the result. The Ford GT 66, victim of aquaplaning, get off the road when they stopped the race. His late arrival is the consequence of the time spent in the pits to repair, and then to change a wheel. Having seen the condition of the car after leaving road, I admire the speed of restoration. With this, hours of experience has yet been accumulated.

 

Around 23:30, at the time that signals your Post, where No. 67 was leading its class, I left the remarkable TV report, and I went to bed on this sweet image.

The awake moment was a little less rosy than expected.

 

You underline perfectly the reasons for satisfaction, especially in terms of performance.

I add to these, the surprising and disappointing Daytona problems seem solved.

 

To be continued… »

——————————————————————————-

In French :

 

Voici le message envoyé par un ami, propriétaire d’une Cobra Daytona :

 

 

« Après une course très riche en rebondissements, les deux Ford GT ont franchis la ligne d'arrivée. La première bonne nouvelle c'est que les voitures sont fiables. A la lecture du classement (sous réserve de confirmation) la première Ford GT (N°67) est 15ème au général (toutes classes confondues) à (seulement) trois tours du vainqueur et 5éme dans sa catégorie, dans le même tour que la Chevrolet Corvette C7R victorieuse de la classe GTLM! La seconde Ford GT (N°66) malgré sa sortie de route dans la troisième heure termine à une honorable 8ème place dans sa catégorie. Quand on regarde les chronomètres des meilleurs tours réalisés en course, seulement 6/10èmes de seconde sépare la Ford GT N°67 de la plus rapide des GTLM (la BMW M6 N°25) et 2/10èmes de seconde de la Corvette victorieuse de la catégorie et c'est encore une bonne nouvelle. La progression depuis la course de Daytona est à saluer, mais la concurrence est féroce et il reste encore pas mal de travail à réaliser pour prétendre accéder à une victoire qui semble à porter de main. Peut être une meilleure collaboration avec Michelin pour pouvoir mieux exploiter les gommes proposées et grappiller les quelques dixièmes qui feront la différence ? »

 

Voici le commentaire que j’ajoute :

 

« Pour la première fois depuis 18 ans, elle fut très perturbée par des déluges de pluie. Deux heures d’arrêt et beaucoup de temps sous drapeau jaune en furent la conséquence. La Ford GT n°66, victime d’aquaplaning, est d’ailleurs sortie de la route au moment où l’on arrêtait la course. Son retard à l’arrivée correspond au temps passé dans les stands, à la réparer, puis à un changement de roue pour cause de crevaison. Ayant vu l'état de la voiture après sa sortie de route, je suis admiratif de la rapidité de la remise en état. Grâce à celle-ci, des heures d’expérience ont encore pu être accumulées.

 

Vers 23h30, au moment que signale votre Post, où la n°67 était en tête de sa catégorie, j'ai quitté la remarquable retransmission télévisée et je suis allé me coucher sur cette douce image.

Le réveil fut un peu moins rose qu’espéré.

 

Vous soulignez parfaitement bien les motifs de satisfaction, notamment en matière de performance.

J’ajoute à ceux-ci, que les surprenants et décevants problèmes rencontrés à Daytona semblent réglés.

 

A suivre… »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Samedi March 26. / Samedi 26 Mars.

 

 

Ford ahead of Ferrari (result of the four test sessions before the race).

The best time of the LM GTE Pro is to make the assets of one of the two Ford GT. The 67, entrusted to Marino Franchitti and Andy Priaulx Harry Tincknell, completed a lap in 1'58 "786. It is followed by the Ferrari 488 # 71 AF Corse and the second Ford GT.

————————————————————————-

Ford devance Ferrari (Résultat des 4 séances d’essai avant la course).

Le meilleur temps du LMGTE Pro est à mettre à l'actif de l'une des deux Ford GT. La n°67, confiée à Marino Franchitti, Andy Priaulx et Harry Tincknell, a bouclé un tour en 1'58"786. Elle est suivie par la Ferrari 488 n°71 d'AF Corse et par la deuxième Ford GT.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The team will remain at Paul Ricard for a 30-hour endurance test on Monday with a single car, utilizing all six drivers.

————————————————————————-

L'équipe Ganassi ne quittera pas le circuit Paul Ricard après la course. Elle y fera un test d'endurance de 30 heures, lundi, avec une seule voiture, et en faisant conduire les six pilotes.

 

 

ADY55996-XL.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Very impressive photos of the new Racing Ford GT under preparation for the race. / Très impressionnantes photos de la nouvelle Ford GT de compétition, en cours de préparation à la course.

 

 

010-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

095-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

105-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

090-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

086-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

071-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

146-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

045-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg000-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

 

 

005-2016-ford-gt-ganassi-sebring-prep.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(TRADUCTION EN FRANÇAIS, A LA SUITE).

Ford Chip Ganassi Racing WEC team principal George Howard-Chappell has been pleased with the progress made at The Prologue, as the UK-based operation gears up for its first endurance test this week.

The pair of Ford GTs made its European public debut last weekend at the official FIA World Endurance Championship pre-season test at Paul Ricard, completing more than 1,700 miles combined between the two GTE-Pro contenders.

“We’ve been really pleased with the progress,” Howard-Chappell told. “We did a lot of miles, over 1000km on one of the cars [on Friday] and 800km or so on the other [on the first day].

“I’m slightly confused because some of the other cars didn’t seem to go out at all despite the fact they were at a test!

“But we’re working through our program, making progress and are very happy.”

The Prologue, which was the second proper test with the WEC cars following a run at Motorland Aragon earlier this month, was also only the second outing for the newly formed multi-national team.

Howard-Chappell, the former Prodrive/Aston Martin Racing team boss who took the British manufacturer to two class victories at Le Mans, said it’s been an interesting experience in assembling crew from all corners of the globe.

“We are very pleased and very proud of the guys we’ve put together,” he said. “They’re a bunch of experienced people. Obviously they’re learning to work together.

“It’s like putting a premiership football team together. You can get your players from all around other teams. But until they learn to work together, it takes a little bit of time.

“But that’s been going really well. It’s a nice mix of guys from Multimatic in Canada, guys that I’ve worked with before through my sports car career and some guys who I’ve worked with many years ago.”

While not yet boasting the experience as a group, Ganassi’s WEC squad has able to lean on the experience of their counterparts in the U.S., with the IMSA WeatherTech SportsCar Championship squad just having completed 36 hours of racing with the Ford GT.

In fact, some of the European crew were part of the team’s efforts at the Rolex 24 at Daytona and Twelve Hours of Sebring, although fewer at Sebring because of the ramped up WEC program.

“There was a very strong overlap between the U.S. team and the European team,” Howard-Chappell said. “There’s constant communications and we’re learning all the time.”

At Daytona, the cars battled electrical and gearbox gremlins, with Ganassi IMSA team manager Mike O’Gara telling that a fix to one of those issues was actually validated on the WEC cars in testing prior to Sebring.

“Everything has a solution. Each time we see an issue, there’s a solution,” Howard-Chappell added.

“We were a bit disappointed about Daytona because the car had run very well in testing up until that point. But we changed a couple of things, thinking they were fine, and we [set ourselves back] a little bit.

“But we’re over that and Sebring proved it. The cars ran through. One car unfortunately had an accident and the other one ran through with no issues.”

The next milestone for the Howard-Chappell-led squad will be a 30-hour endurance test at Paul Ricard, which gets underway on Monday with all six of its WEC drivers in a single Ford GT.

Expectations for next month’s season-opener at Silverstone, meanwhile, remains realistic, knowing the variables the team and Multimatic-built car could be up against this year in its ambitious dual-championship campaign.

“We want to see the car run through with no issues and be as competitive as we can,” Howard-Chappell said. “We’re taking a couple of fairly significant BoP hits, so we’ll have to see where we are.

“We’re working on keeping the car on a development track that we can try and improve the performance.”

————————————————————————————

George Howard-Chappell, responsable de la section WEC dans l’équipe Ford Chip Ganassi Racing, s’exprime après le « Prologue » du Castellet qui s’est déroulé les 25 et 26 Mars derniers.

Il se dit satisfait du travail réalisé sur la voiture au Royaume-Uni.

A l’occasion du « Prologue » qui vient de se dérouler, il a constaté les progrès obtenus, et il se prépare à effectuer son premier test d'endurance de trente heures, cette semaine, au Castellet.

La paire de Ford GT a fait ses débuts publics en Europe, le week-end dernier lors des essais officiels de pré-saison des Championnat du Monde d'Endurance FIA ​​au Paul Ricard. Au paravant, ce sont plus de 3 000 Km d’essais qu’avaient parcouru les deux prétendantes à a victoire en GTE-Pro.

  • Nous avons été très satisfaits des progrès », a déclaré Howard-Chappell.
  • Nous avons fait beaucoup de Kilomètres, plus de 1000 kilomètres sur l'une des voitures [vendredi] et 800 km environ de l'autre [le premier jour].

 

« Je suis un peu surpris par le fait que d’autres voitures aient beaucoup moins roulé que nous, alors qu’il s’agissent d’une bonne occasion de les tester ! »

  • Nous suivons le programme établi, nous faisons des progrès et nous en sommes très satisfaits. »

 

Le prologue, qui était la deuxième sortie avec les voitures en format WEC après un roulage à Motorland Aragon un peu plus tôt dans le mois, était également la deuxième sortie de l'équipe multi-nationale nouvellement formée.

Howard-Chappell est l'ancien patron de l'équipe Prodrive / Aston Martin Racing, qui a permis au constructeur britannique de remporter deux victoires de classe au Mans. Il a déclaré que la constitution d’une équipe rassemblant des compétences venues de tous les coins du globe, fut une expérience très intéressante.

« Nous sommes très heureux et très fier des gens constituant l’équipe », a-t-il déclaré. « Ce sont des individualités très expérimentées. De toute évidence, ils apprennent avec application, à travailler ensemble. »

« C’est un peu comme constituer une équipe de football de première division. Vous pouvez recruter et rassembler les meilleurs joueurs d'autres équipes. Mais avant qu'ils n’apprennent à travailler ensemble, il se passe beaucoup de temps. Mais nous avons utilisé une bonne recette. Elle mélange des gars de Multimatic au Canada, des gars avec lesquels j'ai travaillé dans l’activité de course, et quelques gars avec lesquels j'ai travaillé il y a plusieurs années. »

Avant de se tester en tant que groupe, l’équipe WEC de Ganassi a pu se pencher sur l'expérience de son homologues aux États-Unis, l'équipe du Championnat SportsCar IMSA WeatherTech, qui venait de vivre 36 heures de course avec la Ford GT.

En fait, quelques membres de l'équipe européenne étaient déjà impliqués dans l’équipe engagée à la Rolex 24 de Daytona et aux Douze Heures de Sebring, mais moins à Sebring en raison de l’accélération du programme WEC.

« Il y avait une très forte complémentarité entre l'équipe américaine et l'équipe européenne », a déclaré Howard-Chappell. « Il y a une communication constante et nous apprenons tout le temps. »

A Daytona, les voitures se sont heurtées à des problèmes d’électricité et de boîte de vitesses. Mike O’Gara, gestionnaire de l'équipe Ganassi IMSA, a précisé qu'un correctif à une de ces questions avait été effectivement validé sur les voitures du WEC, avant Sebring.

« Pour chaque problème rencontré, il y a une solution », a ajouté Howard-Chappell.

« Nous étions un peu déçus à Daytona, parce que la voiture avait très bien fonctionné pendant les essais réalisés avant. Mais nous avions pensé bien faire en faisant quelques changements de dernière minutes, et ce fut une erreur. Sebring a montré que nous avions maîtrisé ces questions, puisque l’une des voitures a fait toute la course sans incident, l’autre n’ayant été retardée que par une sortie de piste ».

La prochaine étape pour l'équipe dirigée par Howard-Chappell, sera un test d'endurance de 30 heures sur le circuit Paul Ricard, qui débutera lundi 28 Mars, avec les six pilotes du WEC en une seule Ford GT.

La saison de compétition WEC s’ouvre le mois prochain à Silverstone. Le réalisme impose de constater que le pari de courir deux Championnats du Monde avec une toute nouvelle voiture est très ambitieux.

« Nous voulons que la voiture n’y rencontre aucun problème de fiabilité et qu’elle soit aussi compétitive que possible », a déclaré Howard-Chappell. « Nous testerons une série importante de réglages s’inscrivant dans un programme de développement destiné à essayer d'améliorer la performance. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2016 APRIL 17 : The 6 hours of Silverstone, First European race for the Ford GT / 17 Avril 2016 : Les 6 heures de Silverstone, première course européenne pour la Ford GT.

 

Silverstone - Qualifications LMGT :

 

1 71 (Pro) AF Corse Ferrari 488 GTE 2:12.440

2 77 (Pro) Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2016) 2:13.822

3 66 (Pro) Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT 2:14.475

4 88 (Am) Abu Dhabi-Proton Racing Porsche 911 RSR 2:15.102

5 67 (Pro) Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT 2:17.367

6 78 (Am) KCMG Porsche 911 RSR 2:17.399

7 50 (Am) Larbre Competition Chevrolet Corvette C7 2:18.344

8 86 (Am) Gulf Racing Porsche 911 RSR 2:19.084

9 83 (Am) AF Corse Ferrari F458 Italia 2:20.131

10 97 (Pro) Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 2:21.091

11 95 (Pro) Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 2:22.252

12 98 (Am) Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 2:23.005

13 51 (Pro) AF Corse Ferrari 488 GTE 2:11.589

 

 

Silverstone2016-affiche.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

( VERSION FRANÇAISE, A LA SUITE : )

 

Reflecting on the results of the 6 hours of Silverstone.

 

Having followed the 6 hours of Silverstone, from beginning to end, on television, I was obviously disappointed with the result for the two Ford GT.

 

Subsequently, I received a number of informations and ideas able to change my minds.

I bring them here, stating that my expertise does not allow me to validate them, although they seem to be interesting.

 

• 1 / Of all the cars listed in this category, the Ford GT is the only one whose "sole purpose" is Le Mans. This is obviously not the case of the private team which commits Ferrari, and not more the case of Aston Martin which absolutely wanted to win in England, and failed despite several cars entered in different categories. Seeing that the two Ford GT have tried to ride strictly one behind the other for 6 hours, despite the vicissitudes of the race, we can be convinced that they were there, more in a development session, than in a race.

 

 

• 2 / BoP (Balance of Performance). To ensure the show, WEC try to obtain uniform performance of the different cars, just as is done in horse racing. To do so, he places the "ballast" in some cars and limit the pressure of the compressor of some engines (if I understand correctly). For this first race of the Championship, the Ford GT was the most penalized car, and Ferrari the least. This is a consequence of the ambitions announced by Ford. In these circumstances, the logical game for Ford is to adopt a "low profile" in the first races, and obtain a reduction of the handicap in the upcoming races. WEC officials know that, but we can trust in the experience of the Ganassi team to defend its interests.

 

Regarding the BoP, here are the figures:

 

Aston Martin Vantage - 1230 kg (-10 kg)

Porsche 911 RSR - 1240 kg

Corvette C7.R - 1240 kg

Ferrari 488 - 1240 kg

Ford GT - 1260 kg (+20 kg)

 

 

And maximum boost pressure ratios at specific RPM.

http://www.fordgtforum.com/forums/attachment.php?attachmentid=41969&d=1460969079

—————————————————————————————————

 

VERSION FRANÇAISE :

 

Réflexion sur le résultat des 6 heures de Silverstone.

 

Ayant suivi de bout en bout les 6 heures de Silverstone, à la télévision, j’ai évidemment été déçu par la prestation des deux Ford GT.

 

 

Par la suite, j’ai recueilli un certain nombre d’informations et de réflexions qui nuancent cette déception.

Je les rapporte ici, en précisant que ma compétence ne me permet pas de les valider, bien qu’elles me paraissent être de bon sens.

 

• 1/ De toutes les voitures inscrites dans cette catégorie, la Ford GT est la seule dont « l’unique objectif » soit Le Mans. Ce n’est évidemment pas le cas de l’écurie privée qui engage les Ferrari, et encore moins le cas d’Aston Martin qui tenait absolument à gagner en Angleterre, et qui a échoué malgré des voitures engagées dans plusieurs catégories. Il suffisait de voir que les deux Ford GT se sont efforcées de rouler strictement l’une derrière l’autre pendant 6 heures, malgré les arrêts ou péripéties de la course, pour se convaincre qu’elles faisaient plus une séance de mise au point qu’une course.

 

 

• 2/ Le BoP (Balance of Performance). Pour garantir le spectacle, le WEC veille à uniformiser les performances des différentes voitures, un peu comme cela se fait dans les courses hippiques. Pour se faire, il place du « ballast » dans certaines voitures et limite la pression des compresseurs de quelques moteurs (si j’ai bien compris). Pour cette première course du Championnat, la Ford GT était la voiture la plus pénalisée, et la Ferrari la moins. C’est une conséquence des ambitions annoncées par Ford. Dans ces conditions, le jeu logique de Ford est de faire « profil bas » pour obtenir une réduction de ce handicap au vu des performances de début de saison. Les responsables du WEC le savent, mais on peut faire confiance à l’expérience de l’équipe Ganassi pour défendre ses intérêts.

 

Concernant le BoP, voici les données chiffrées :

 

 

Aston Martin Vantage - 1230 kg (-10 kg)

Porsche 911 RSR - 1240 kg

Corvette C7.R - 1240 kg

Ferrari 488 - 1240 kg

Ford GT - 1260 kg (+20 kg)

 

 

And maximum boost pressure ratios at specific RPM.

 

http://www.fordgtforum.com/forums/attachment.php?attachmentid=41969&d=1460969079

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

6fcc234d2ab49d46ee3f42fc1ffbc55d.jpg

 

 

Essais Libre 1……………. Jeu 5 Mai - 12 h 15

 

Essais Libre 2 …………… Jeu 5 Mai - 16 h 30

 

Essais Libre 3……………… Ven 6 Mai - 11 h 10

 

Qualification - LMGTE… Ven 6 Mai - 16 h 05

 

Qualification - LMP……… Ven 6 Mai - 16 h 40

 

Course ……………………… Sam 7 Mai - 14 h 30

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MONTEREY, Calif. (May 1, 2016)

 

– Just four races into the heralded Ford GT program in the IMSA WeatherTech SportsCar Championship, No. 67 Ford Chip Ganassi Racing co-drivers Richard Westbrook and Ryan Briscoe earned a breakthrough GT Le Mans (GTLM) class victory in the Continental Tire Monterey Grand Prix powered by Mazda at Mazda Raceway Laguna Seca.

 

———————————————————————

 

MONTEREY, Californie (du 1er mai, 2016) -

 

C’était seulement la quatrième course de la toute nouvelle Ford GT aux USA, dans le Championnat IMSA SportsCar WeatherTech.

La victoire en GTLM est revenue à la No. 67 pilotée par Richard Westbrook et Ryan Briscoe, sur le circuit de Laguna Seca.

Briscoe avait qualifié la Ford GT n ° 67 en seconde position Samedi derrière la Ferrari 488 GTE n ° 68 de la Scuderia Corsa, pilotée par Daniel Serra.

 

 

 

image.jpg

 

 

image.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

6 heures de SPA, the results / Les résultats.

 

It was a very exciting race full of twists from the beginning to the end.

After a very consistent race, and without other incident than a penalty, the Ford GT # 67 driven by Franchitti, Priaulx and Tincknell ranked second in its class GTLM PRO, behind the two Ferrari.

Recall that Ferrari is favored by a generous BOP. Therefore or not, they were faster than the Ford GT, without the possibility to know if the rhythm of the Ford is determined by a "pre Le Mans" strategy designed to achieve a less penalizing BOP . It’s still a credible hypothesis and Chip Ganassi was in SPA to discuss the famous BOP, with officials of the WEC.

A few laps before the end, one of the two Ferrari broke his engine and offered the second place to the Ford GT.

The other Ford GT, the No. 67 suffered a turbo breaks in the second half of the race. After repairs, she resumed the race and was the victim of output the track at full speed.

In the next post I published a very impressive video of this accident. Fortunately, Mücke, the driver was not injured.

——————————————————————————————————————-

Ce fut une course très animée et pleine de rebondissements, du début à la fin.

A l’issue d’une course très régulière, et sans autre incident qu’une pénalisation, la Ford GT n° 67 pilotée par Franchitti, Priaulx et Tincknell s’est classée seconde de sa catégorie GTLM PRO, derrière une des deux Ferrari.

Rappelons que les Ferrari sont très favorisées par un BOP généreux. De ce fait ou non, elles se sont montrées plus rapides que la Ford GT, sans qu’il soit possible de savoir si le rythme des Ford est déterminé ou non par une stratégie « pré Le Mans », destinée à obtenir un BOP moins pénalisant. C’est malgré tout une hypothèse crédible et Chip Ganassi était à SPA pour discuter de ce fameux BOP, avec les responsables du WEC.

Quelques tours avant la fin, l’une des deux Ferrari a cassé son moteur et offert la seconde place à la Ford GT.

L’autre Ford GT, la n° 67 a subi une casse de turbo, dans la seconde moitié de la course. Après réparation, elle a repris la course a été victime d’une sortie de piste à pleine vitesse. Dans le message suivant, je publie une vidéo très impressionnante de cet accident. Fort heureusement, Mûcke, le pilote est indemne.

final-03.jpg

 

 

Ch4ReK9WMAAv_2w.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OFFICIAL COMMUNICATION OF FORD, ABOUT THE CRASH OF THE FORD GT AT SPA :

-------

COMMUNICATION OFFICIELLE DE FORD , SUR L'ACCIDENT DE LA FORD GT A SPA :

 

 

" The accident at the WEC race at Spa involving the #66 Ford GT was caused by a cut to the left rear tire (likely due to debris), which then failed at Eau Rouge/Raidillon. We are very pleased that the Ford GT performed as designed in protecting the driver resulting in only very minor injuries to Stefan Mücke. We will be ready to race at Le Mans. Thanks to those of you who've been so supportive of our efforts ".

———————————————————————————————-

" L'accident impliquant la Ford GT n° 66 lors de la course WEC à Spa a été causé par une coupure au pneu arrière gauche (probablement dû à des débris), entraînant sa sortie de piste à Eau Rouge / Raidillon. Nous sommes très heureux de constater que la Ford GT a assuré, comme prévu, la protection du conducteur Stefan Mücke qui souffre seulement de blessures très mineures. Nous serons prêts à courir au Mans. Merci à ceux d'entre vous qui ont soutenu nos efforts ".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The ACO (Automobile Club de l'Ouest), publishes a new Magazine, which name is " Spirit of Le Mans".

The first one will be sold on next June 2.

We hope that the cover annonces the victory of the Ford GT.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Automobile Club de l'Ouest sort un nouveau Magazine trimestriel nommé "Spirit of Le Mans".

 

Le premier numéro sera en vente dans les kiosques le 2 Juin prochain.

 

Espérons que la couverture soit prémonitoire d'une victoire de la nouvelle Ford GT.

 

IMG_0683.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The 24 hours of Le Mans takes place in a few weeks.

A lot of people is preparing the circuit for the race.

They also prepares the infrastructure in which the Ford Head Management and a select few, will attend the race.

—————————————————————————————-

Les 24 heures du Mans ont lieu dans quelques semaines.

On prépare le circuit pour la course.

On prépare aussi les infrastructures dans lesquelles la Direction de Ford et quelques privilégiés vont assister à la course.

 

13227417_10153857363842912_3419706220222842154_o.jpg

 

 

13263812_10153864014037912_5370575527307942404_n.jpg

 

 

13310392_10153878373927912_6746357551836770209_n.jpg

 

 

13243852_10153852410557912_4107162038825582142_o.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page