Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Mes z'autos, mes motos, mes emm**des


Messages recommandés

Bonsoir à tous.

Depuis le temps que je suis sur FA, je me décide enfin à ouvrir mon sujet!

Il ne sera surement pas aussi alimenté que certains, peut être suivit par personne, mais c'est pas grave!

 

Comme le titre l'indique, j’essaierai de traiter de la restauration et de l'entretien de mes différents véhicules.

 

Mais avant d'entretenir, il faut restaurer!!! :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

Ca y est, le bestiau est rapatrié. Départ ce matin 5h, arrivé à Grenoble à 9h45, départ 10h45, retour maison 15h10. 739 km en 9h, pas mal pour un vieux camion de 2001. (mais seulement 297 000 km)  

Dans un premier temps, je vais faire un inventaire des mes véhicules, avec une liste non exhaustive de ce qu'il y a à faire sur chaque.

 

Déjà, rien qu'avec ça on devrait tenir au moins une page!!! :lol:

 

Et je ne garantie pas que mon sujet ne dérive sur autre chose que les voitures: menuiserie, maçonnerie, chauffage, animaux.

 

Un beau binz, quoi!!!

 

Un peu à la BUGA 2 ou à la CHEVYCAM77

 

(tien, deux belges? moi, je suis un peu plus bas, en franche comté)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de faire la liste de ce qu’il y a à faire, voici la liste de mes véhicules, par ordre chronologique :

Voitures :

Renault 4CV (1956)

Renault 4CV (1959)

Renault Dauphinoise (1960)

Cox (1970) *

Triumph Spitfire (1972)

Renault Estafette (1974)

Citroën 2CV (1987) *

Austin Mini (1988)

 

Deux (et trois) roues :

Peugeot P52C * (1938)

Motobécane D45S * (1951)

Radior RN3TT (1951)

Peugeot Triporteur 57TN (1957)

Motobécane Z52 (????)

Solex ( ????)

Cyrius

Rhonsonette

AV51

103 RCX

Yamaha 600 Diversion * (1998) (et 22 000 Km !)

(les * désignent les véhicules en état de rouler à ce jour)

 

Et un Kart cross, fabriqué il y a maintenant plus de 20 ans (en 1992).

 

 

De quoi m'occuper jusqu'à la fin!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après vous avoir fait une liste de mes véhicules, je vais vous faire une présentation plus détaillée, par ordre d’arrivée à la maison :

 

En 2002, alors que je venais de terminer la construction de notre maison, l’envie (enfouie depuis de longues années) de me lancer dans la restauration d’une ancienne m’a repris.

En effet, j’avais déjà tâté de ce hobby en 96, avec la restauration d’une 2Cv de 1986, dont le châssis était cassé (au bout de 10 ans, bravo les tôles espagnoles !!)

2cv6 1.jpg

 

 

 

2cv6 4.jpg

Cette 2CV a été revendue en 2000, et je l'ai toujours regrettée.

 

Entre temps, j’avais également refait la D45S du grand père de mon épouse.

La voilà, après 35 ans dehors, sous des tôles:

 

D45S 2.jpg

 

 

D45S 1.jpg

Et après sa restauration:

D45S 4.jpg

D45S 5.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma voiture idéale, à l’époque, était une 201. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’avais un radiateur de 201, récupéré, alors adolescent, chez un casseur local. Je l'ai d'ailleurs encore, en décoration (et j'espère toujours avoir un jour une 201)

 

Radiateur 201.jpg

Je me mettais donc en chasse, épluchant les annonces, parcourant de nombreux KM. Mais, souvent, les 201 étaient inabordables, ou alors tellement mangées que j’en avais une indigestion d’avance !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l’époque, j’étais fonctionnaire, contrôleur (des travaux finis), à la DDE (Dix Doigts Engourdis).

Un de mes collègues était en pleine restauration d’une 4CV de 1951.

Et, coïncidence, en passant dans une ruelle de Baume Les Dames, j’aperçois, au fond d’un garage, une 4CV.

Après renseignements, le propriétaire des lieux, collectionneur également, me dit qu’elle ne lui appartient pas, que c’est un copain qui la laisse là. Mais il promet de se renseigner.

Quelques jours après, il me rappelle pour me dire que son ami est vendeur.

Je retourne la voir, tout excité, et conclu l’affaire. Pour 900€.

 

N’ayant pas encore fini le garage chez nous, elle dormira quelques temps dans un box inoccupé de la DDE.

 

002.jpg

 

Je vais la voir souvent, me mets à son volant, rêvant de grands parcours, mais n’y touche pas.

Par contre, je fais venir le contrôleur technique pour un CT non roulant, afin d’obtenir la CG à mon nom. Immatriculation : 1956 XZ 25. Hélas, avec le nouveau système, je sais que je ne pourrai pas garder ce numéro.

 

 

 

"EDIT" merci taz 0037

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le même temps, je fais venir des carrossiers pour des devis concernant le redressage des ailes, capots et portes.

Et là, bonjour la douloureuse !!! Quasiment 250 € par éléments !!! Après, c’est vrai que quand on voit le temps à passer sur ces éléments, cela se justifie surement.

La voilà donc stockée pour un petit moment.

 

Le temps passe.

 

Et puis, en 2004, mon père se met à travailler avec des polonais.

Il faut savoir qu’à cette époque, nos routes franc comtoises sont encombrées de vieux camions polonais, ramenant dans leur pays des épaves de voitures récentes.

Je lui demande donc de se renseigner pour savoir si un carrossier serait intéressé pour refaire mon carrosse. Et il en trouve un. D’après les photos, un devis de 500€ est établi.

 

Il faut donc s’atteler à la tâche du démontage. Entre temps, j’avais retrouvé un capot avant et une porte conducteur, en bien meilleur état.

Pour le choix de la teinte, j’ai décidé de la laisser en bi-ton. Non conforme, mais cela fait partie de son histoire.

 

Et la voilà donc partie pour un périple de plus de 1 000 KM. Qui a failli se terminer à 90 KM de chez moi, quand une sangle à lâchée sur l’autoroute !!!

 

073.jpg

 

Car, comme vous le voyez sur la photo du départ, les sangles étaient un peu légères, et, surtout, c’était une très mauvaise idée de l’avoir posée sur une palette : ça faisait un peu comme un matelas à ressort !!! D’où différences de tensions sur les sangles, qui n’ont pas supportées !!!

La palette a donc été abandonnée lâchement sur une aire d’autoroute, et la voiture attachée avec du fil de fer !!!

La voici chez l'artisan Polonais, peu avant son rapatriement. C'était le 21 février 2005.

 

077.jpg

Elle est donc revenu mi 2005, et depuis, pas grand-chose, à part la réfection du moteur.

 

1 (101).jpg

 

En plus, j'ai démissionné de la DDE en Aout 2005, pour monter ma boite.

Le temps est donc une denrée précieuse!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fin 2006, un tout petit peu d'avancement avec la restauration du train avant :

 

1 (96).jpg

Et je fais tourner le moteur régulièrement sur son banc.

Mais j'y pense très souvent!!! A chaque début d'année, je me dis: ça y est, c'est la bonne, on y fout!!!

 

La 4CV bleue

Mi 2004, en faisant le tour d'une commune pour mon boulot avec le maire du village, également passionné de véhicules anciens, je lui demande si, à tout hasard, il n'y a pas une épave de 4CV dans son village.

Et il m'indique l'adresse d'une de ses tantes, dont le fils a commencé la restauration d'une puce, mais s'est vite arrêté, après avoir vu que le moteur était bloqué.

Je vais donc voir cette dame, qui m'ouvre une grange, dans le fond de laquelle on peut apercevoir la 4CV, derrière des montagnes de vieilleries, toutes bonnes pour la déchetterie (c'est fou tout ce que les anciens peuvent garder comme cochonneries. Et parfois, heureusement pour nous!!!)

 

Je lui demande si elle est à vendre. Elle ne sait pas, mais me dit que de toutes façons, il faut que la grange soit vidée dans les 15 jours, sa fille partant à l'étranger et devant stocker ses meubles quelque part.

 

Mes neurones se connectent à vitesse grand V et je lui propose le deal suivant: je lui nettoie sa grange contre la voiture.

 

Elle appelle son fils, et marché conclu!!!

 

Après quelques voyages à la déchetterie, je ramène la 4CV chez moi, accompagnée de quelques vieilleries que je n'ai pas jetées (vieilles clés, pulvérisateur, malles en bois, etc..)

 

Elle est incomplète, sans moteur, mais avec la boite, modifiée (ailes arrière en poly et feux de cox) mais à une galerie de toit et des beaux enjoliveurs d'ailes arrières en alu (il faudrait que je les prenne en photo, car je n'en ai jamais vu d'identiques)

032.jpg

 

 

031.jpg

Peut-être finira-t-elle un jour modifiée en Barquette ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 2007, je veux offrir à mon épouse une Fiat 500, que nous devons aller voir du côté de Lyon. Sans conviction, les photos envoyées n'augurant rien de bon. Et je veux une voiture roulante, n'ayant pas le temps de faire de la mécanique et carrosserie à outrance.

Nous emmenons donc les gosses chez les beaux-parents, et le beau père me signale qu'un de ses voisins vend une cox de 1970.

Curieux, nous allons la voir. Et revenons avec!!! Adieu la 500, ce sera pour plus tard!!! (ou pas)

 

007.jpg

 

 

En 2008, la collectionnite aigüe me regagne de nouveau.

Cette fois, ce sera une mini de 1988. Nous sommes allés la chercher en Alsace. 150 KM, mes lombaires s'en souviennent!!!

 

Mini 2.jpg

 

Durant 3 ans, je profite de la joie de rouler en anciennes.

(Mais vous remarquerez que la 4Cv n'avance pas beaucoup!!! Enfin, si, elle a changé de garage, ayant construit un nouveau bâtiment pour mon activité professionnelle, avec de la place pour mes anciennes)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 2011, en vacances en Haute Savoie, nous passons tous les jours devant un garage où se trouve une Spitefire. Ma femme voit bien que je la regarde plus qu'elle pendant cette semaine de vacances.

La veille du retour, elle me dit:" vas la voir, mais tu as un budget de 4 000 € max". Merci chérie!!!

Je me renseigne donc auprès du garagiste: c'est un dépôt vente, chez lui depuis 6 mois. Le gars en veut 4 000. Le garagiste me dit qu'il faut négocier, quelques travaux étant à prévoir (électricité, révision train arrière, réfection capote et sellerie). Mais la carrosserie est comme neuve, refaite il y a une paire d'années et les housses des sièges sont neuves.

Et le moteur est tournant, démarrant assez rapidement malgré une inutilisation prolongée.

Je vois le propriétaire le lendemain (un vendredi, jour du départ si vous suivez bien) et l'affaire est conclue pour moins de 3 000 €!!! Me restera 1 000 € pour la réfection, si je veux tenir le budget!!!

 

Par contre, elle ne part pas par la route! Pas grave, je téléphone à un ami (merci Jean Pierre FOUCAULT), voir si il peut me prêter sa remorque pour le samedi. Pas de problème.

 

La voilà sur la remorque, devant le garage. (Désolé pour la clarté, je n'ai pas d'autre tof de la belle)

 

Spite.jpg

500 KM dans la matinée. Départ 7 h, rentrée 12 h 30.

Il est vrai qu'en passant par la Suisse, c'est quasiment que de l'autoroute.

Et 120 KM/H avec une telle remorque, même pas peur!!! On la sent même pas.

 

Depuis, elle patiente à côté des autres. Je n'ai même pas eu le temps de faire la CG à mon nom, le système véhicules non roulants n'existant plus.

Mais c'est le premier chantier de restauration que je vais attaquer d'ici peu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n’est pas le tout, j'ai eu mon cadeau, mais ma femme, jalouse, n'a toujours pas le sien (rappelez-vous, la 500).

Et maintenant, elle monte en gamme, la coquine!!!

 

V'là t'y pas qu'elle veut un combi, le son du flat four de la cox l'enivrant!!!

Et nous souhaiterions, plus tard, partir tous les 5 en vacances en anciennes.

 

J'écume donc les annonces, mais pas longtemps. Les mecs, ils se touchent vraiment pour les combi!!!

Je suis allé en voir à 4 000, complétement cuits!!! Et le pire, ils étaient vendus le lendemain, voir dans la journée!

 

Je me rappelle d'un, à 50 Km de chez moi. Je prends RDV pour 8 heures le lendemain. Quand je suis arrivé, il était vendu, un gars venant de plus de 500 bornes, et arrivé à 7 heures!!! Enfin, pas de regrets, car encore plus pourri que ceux que j'avais vu.

 

Et, toujours le hasard, en circulant sur les routes de nos jolies campagnes, je tombe sur une estafette de 1974, en 8 places.

Pas trop de corrosion, mais immobilisée depuis 4 ans. Affaire conclue pour 400 €.

J'emprunte de nouveau la remorque du copain. On en ch*e pour la monter!!! Normal, co****n, tu as oublié d'enlever le frein à main!!! Et on la rapatrie à la maison (moins de 15 KM).

Le jour même, opération démarrage. Nettoyage du carbu, vérif des bougies, mise en place d'un réservoir provisoire (car je sais que la canalisation d'essence est un des points faibles de ces engins), branchement de la batterie, et .... fumée et odeur suspectes dans l'habitacle!!! On débranche la batterie et on regarde: ça vient de l'alternateur, surement en court-circuit.

On débranche tout ça et on recommence.

Quatrième coups de démarreur, le moteur tourne!!! Rustique le bestiau!!!

Depuis, elle attend également que la fée du temps se penche sur mon berceau!!!

 

estafette 1.jpg

 

 

estafette 2.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En juin 2012, un copain, ancien collègue, me téléphone pour savoir si je suis chez moi.

Pas de problème.

 

Et quand je le vois arriver, bizarre, je ne vois pas son véhicule.

Il vient à pied, depuis le chemin derrière chez moi.

 

Il me dit: "ferme les yeux, j'ai quelque chose pour toi".

Moi, un peu incrédule, je me laisse guider.

Et quand je rouvre les n'œils:

 

J1.jpg

Un dauphinoise!!!

"Cadeau pour tes 40 ans", me dit-il.

Mais avec 1 an d'avance. Mais l'occasion fait le larron: le terrain où se trouvait la juva doit changer de proprio, et comme cela fait quelques années qu'il négocie son achat, il n'a pas eu le choix.

Le véhicule est complet, avec tous ses accastillages, mais moteur bloqué, et sans papier ni plaque losange (mais plaque ovale présente)

Heureusement, l'ancien proprio à fait un certificat de vente.

Pour le numéro de série, comment faire? L'endroit de la voiture où il est censé être gravé ne donnant rien, j'appelle le patrimoine Renault, qui me dit qu'il ne peut pas m'aider avec seulement le numéro de plaque ovale, leurs fiches étant classées suivant le numéro de plaque losange.

Je décide donc de faire une recherche inversée, par le biais de la préfecture de l'Ain. Mais je le sens plus que mal (ayant déjà eu le cas pour la D45S du Grand père, dont la CG avait été égarée)

Et là, je suis tombé (sans me faire mal), sur un responsable très sympathique, qui, avec le numéro d'immatriculation, m'a fait parvenir la copie du volet B de la CG. Ce qui m'a permis d'avoir la fiche de sortie d'usine de la part de Renault (confirmant le numéro de la plaque ovale), et de pouvoir faire refaire une plaque par Bretagne Plaques (accueil très agréable, prix on ne peut plus dérisoire, et rapidité d'envoi), ainsi qu'une attestation FFVE pour la CG collection.

 

 

Par contre, incohérence au niveau de la date de sortie: certificat Renault du 1er juillet 1960 et volet B CG du 22 juin 1960. Quelqu'un peut-il m'expliquer?

 

Pour la Triumph, j'ai l'inverse: d'après le numéro de série, sortie fin 1971, et première date d'immatriculation du 24 juillet 1972. Peut-être est-elle restée plus de 6 mois en concession?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la collec', tu vas voir, c'est pas fini!!!

Mais pour l'instant, c'est plus du stockage que de la collection.

 

Pour la Pologne, mon père était à l'époque en affaire avec ce pays, et c'est lui qui c'est chargé du transport.

 

Et le travail a été ma foi, plus que correct.

 

Re dressage et non pas 10 cm de choucroute!!! :lol:

 

Par contre, le gros problème, c'est que je n'ai pas la teinte exact de le peinture. Donc, si j'ai un pet, il faudra improviser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 3 février 2013, pour mes 40 ans, ma femme m'offre ... une écharpe!!! "La garce", pensai-je en mon fort intérieur!!! "C'est tout ce que je vaux, à ses yeux!!! Aurais-je raté ma vie conjugale? En plus, cette écharpe, elle n’est même pas belle!!! Et elle est trop courte, je n’arrive pas à faire les 2 tours réglementaires de mon petit cou!!!"

 

Et là, elle me dit "mais non, c'est pas comme ça que ça se met!!!" Et elle m'enlève mes lunettes, et me bande les yeux. Je sens le coup fourré....

 

Direction la voiture. "Non, non, c'est pas toi qui conduit, aujourd'hui!!!" Je m'inquiète de plus en plus, car elle ne prend jamais le volant, sauf si j'ai 3gr dans chaque bras. Je me vois déjà balancé dans le Doubs, comme un vieil aspirateur usagé dans la pub télé (si, si, celle où il y a la belle 504).

J'ai vraiment raté ma vie!!!

D'autant plus que mon sens aigu de l'orientation (force de Coriolis, gravité terrestre et tout le toutim), m'indique que l'on descend dans le bas du village, donc bien près du Doubs!!! Gloups!!!

Ah, non, on tourne à droite. On descend de la voiture, on monte des escaliers. Je sais où on est, chez les copains dijonnais, qui ont une maison secondaire à Fourbanne. Cela ne me rassure pas pour autant.

 

Et là, ma femme me dit "si tu reconnais le bruit, elle est à toi".

"Sinon, je la garde", crie Christian, le dijonnais.

 

Au premier soubresaut du moteur, pas de doute: c'est une 2CV.

 

deuche2.jpg

 

En fin de compte, j'ai peut-être pas tant raté ma vie!!!

 

 

Le comble de l'histoire, c'est que mon épouse est 12 jours plus jeune que moi, et que je voulais également lui offrir une ... 2CV

Je l'avais réservée début janvier (pour le 15 février), lui avait trouvé un abri provisoire chez un copain, mais arrivé chez nous, je m'étais dis "quel c*n!!! Qu'est-ce que tu vas encore t'emmerder avec un véhicule de plus? fini donc ceux que tu as à faire" Et j'avais annulé la vente.

 

Heureusement, sinon, après 2 4CV, on aurait eu 2 2CV!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant, au tour de mes vieilleries à 2 ou 3 roues. Je vous les classe par ancienneté.

 

La Peugeot P52C, de 1938. Je n’ai pas de photo une fois restaurée.

 

P52C 1.jpg

 

 

P52C 2.jpg

 

 

P52C 3.jpg

Là, c’est quand je l’ai sorti de sa cave, après qu’elle ait subie les outrages d’un ado en manque d’inspiration, et plusieurs inondations.

 

Je ne vous remets pas les photos de la D45S du grand père de mon épouse. Voir message ci dessus.

Par contre, je n’avais pas la CG de cet engin. Avec le numéro de cadre et du moteur, je fais une belle lettre à la préfecture de la Haute Saône, expliquant le bien fondé de ma demande, et la réponse tombe : la moto n’a jamais appartenue au grand père !!! Stupeur dans la belle famille !!! « Ils doivent se tromper, c’est pas possible ». Me v’la bien. Au cœur d’une affaire d’état !!!

La personne de la préfecture ne veut pas me donner le nom du propriétaire déclaré (ce qui est normal, en somme), mais consent à me donner l’immatriculation, que je n’avais pas. J’avais dans l’idée de demander à un cousin, gendarme, de se renseigner. Mais bernique également.

La solution est donc passée par une CG collection. Pas le choix.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suivante est une RADIOR RN3TT de 1951. En CG collection également, car sans papier lors de l’achat. Elle est aujourd’hui partiellement restaurée en carrosserie, reste le moteur et le remontage.

 

 

 

Radior 1.jpg

 

 

Radior 2.jpg

 

J’ai une deuxième RADIOR RN3TT de 1951 également. Mais je n’ai pas de tof, elle est incomplète et elle est plus pour pièces détachées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ensuite, le Triporteur Peugeot 57TN de 1957.

 

Tri 2.jpg

 

 

Tri 3.jpg

Il attend sagement aussi.

 

J'ai également sorti, en 2001, du grenier des beaux parents, le Solex de la grande mère.

Le papillon d'assurance collé sur le cadre indiquait 1966. Après, le grand père ayant roulé des années avec une moto ne lui appartenant pas, peut-être la grand-mère roulait-elle non assurée? (heureusement que les beaux parents n'ont pas internet, sinon, je suis mort!!!)

 

Solex.jpg

Je l'avais refait pour un carnaval. J'étais en loubard sur la D45S, et mon épouse en bonne sœur sur le Solex. Le scandale quand le loubard a embrassé la bonne sœur à la fin de la journée!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai également une Cyrius

 

001.jpg

Et une Rhonsonnette

002.jpg

 

 

001.jpg

Données toutes les deux par un copain casseur, avec une AV 51.

Peut-être leur redonnerai-je une deuxième jeunesse un jour, si dame fée est généreuse avec moi (question temps pour ceux qui ne suivent pas)

J'ai également acheté sur une vente aux enchères une Motobécane z52. (pas de photos) et échangé contre un ramonage une Peugeot 103 RCX (pas de photo non plus). Elle était à la base destinée à mon ainé, mais comme il n'a rien foutu en cours, il ne l'a pas eu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, je fini mon délire présentatoire.

Pour les 60 ans de mon copain Christian (le dijonnais), et également fêter sa retraite (et oui, il y en a encore qui partent à 60 ans!!!), j'avais décidé de lui offrir un tracteur Pony.

 

Le voilà lors de son arrivée à la maison, en novembre 2012.

 

Pony 2.jpg

 

 

Pony 1.jpg

Et pendant 1 an, alors qu'ils viennent tous les week-ends sur Fourbanne, il a fallu jongler pour ne pas que Christian le voit!!!

A 15 jours de l'échéance, je tente de tester le terrain, voir si j'ai fait le bon choix de cadeau.

 

Et je lui montre çà:

8.jpg7.jpg

En fait, une épave achetée pour avoir quelques pièces manquantes sur l'autre.

Mauvaise réaction de sa part!!! Presque fâché, le Cricri!!

 

Mais le jour J, je lui offre:

2.jpg

 

3.jpg

 

 

4.jpg

Et il a eu une très bonne réaction: il a pleuré!!! Sale gosse!!! Un peu plus, il gâchait la peinture, à peine sèche, les carters cachant la batterie ayant été peint le matin même!!!

 

Quand je vous dis que je n'ai pas le temps!!!

 

Mais je ne compte pas m'arrêter là pour ma collection, ou plutôt mon stockage.

Une Fiat 500 pour mon épouse est toujours en projet dans un coin de ma petite tête.

Et une caisse carrée des années 20-30, c'est sûr, j'en aurai une avant mes 50 ans.

Certains disent "si t'as pas une R***x avant 50 ans, tu as raté ta vie". Ben moi, c'est une caisse carrée.

Chacun voit midi à sa porte.

Et comme je dis tout le temps, chacun fait avec les moyens dont il dispose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et j'oubliai, demain, je vais voir pour une 203 break.

J'ai pas forcément la place ni le besoin, mais si je ne la sauve pas, la pauvre va finir en boite!

 

J'ai eu le proprio au téléphone. Il me dit qu'il a déjà eu des dizaines de demandes , mais que jusqu'à présent, il n'était pas vendeur. Mais comme il veut faire des travaux sur la remise (le toit est en train de s'effondrer), il serait prêt à s'en séparer.

La voici dans son antre:

 

203 1.jpg

 

 

203 2.jpg

 

 

203 3.jpg

 

Avec son compagnon d'infortune:

 

 

Massey.jpg

 

 

Elles n'est pas en état, mais l'avantage, c'est que ça fait au moins 30 ans qu'elle n'a pas bougé!!!

Elle est relativement complète, avec son intérieur d'origine.

Vu qu'elle a été arrêté avant l'invention de la choucroute :q , il ne devrait y avoir que de la tôle.

 

De toute façon, l'APN est chargé, je la prend sous tous les angles demain.

 

Allez, bonne nuit à tous!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous.

Donc, aujourd'hui, après mon chantier:

 

 

Cuves 5.jpg

 

Je suis allé voir la 203. :sol: :sol: :sol:

 

Mais avant cela, ce matin, j'ai finalisé la remise en route de mon"kart cross".

Je l'ai fait il y a plus de 20 ans.

Train avant de R4 fourgonnette (le découpage sur la caisse m'a coûté 5 points de suture sur la main gauche: quand tu jettes dans la benne des tôles coupées à la disqueuse, les bavures aiment bien se venger!! :p ), essieu arrière de R14, avec trains roulants de 205 (ils ont été greffés plus tard, quand ceux de R14 ont lâché ), et moteur de Simca Horizon.

Après 5 ans dehors, les freins et les durites de freins étaient HS. J'en ai profité pour mettre une carrosserie succincte. Il ne me reste plus qu'à trouver des pneus avec un peu plus de mordant.

 

P1000043.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 203, donc.

Je suis passé la voir en milieu d'après midi, en l'absence du proprio, au boulot, mais avec son accord.

 

Elle est plutôt un peu mure, mais je pense qu'il y a bien pire.

Les longerons ne sont pas touchés.

Elle est complète, à part: carbu, delco, phare avant gauche, feux arrières et insigne de calandre.

L'intérieur est plutôt très bien conservé. Les sièges ne nécessitent qu'un nettoyage.

 

Par contre, ailes arrières, bas de caisse, planchers avants, traverse avant, traverse arrière bien malade.

Les bas de portes sont OK. Tous les vitrages sont présents.

Le moteur n'est pas bloqué.

 

En plein milieu de la visite, un voisin est venu me voir et me demander ce que je faisait ici.

Il m'a expliqué qu'ils subissent ces temps ci une recrudescence des vols, et donc, chacun est vigilant.

Après lui avoir expliqué le pourquoi de ma présence, on a bien discuté.

Il m'a confirmé que l'auto était là depuis au moins 25 ans, mais que le proprio avait fait quelques tours avec dans le village, avant de la stocker et de l'oublier.

 

Allez, fin du blabla, place aux photos:

 

Le toit qui la recouvre, et qui fait qu'il faut vite la sauver!!!

 

P1010246.jpg

 

 

L'arrière gauche (le bout du pare chocs est dans la voiture):

 

 

P1010243.jpg

 

 

Le dessus de l'aile:

 

 

P1010247.jpg

 

L'arrière droit:

 

 

P1010244.jpg

 

 

Vu de devant:

 

 

P1010254.jpg

 

 

Le "poumon" de la bête:

 

 

P1010258.jpg

 

 

Bac à batterie droit:

 

 

P1010256.jpg

 

Bac à batterie gauche:

 

 

P1010257.jpg

 

 

Plaque carrosserie:

 

 

P1010265.jpg

 

 

Qui correspond avec la plaque châssis:

 

 

P1010266.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au final, je ne sais pas trop quoi penser pour cette 203.

 

Elle est mûre, mais pas complètement pourrie.

 

Un peu plus que ma dauphinoise (je ferai des photos détaillées un de ces jours), mais je pense que c'est une voiture un peu plus rare, qui vaut le coût que l'on s'y attarde.

 

Je pense donc que pour le prix (600 €), elle va rejoindre les autres dans le hangar du voisin, et attendre sagement son tour.

 

Demain, j'appelle le vendeur, et je vous dis quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il manque un peu de cuisson pour qu'elle soit à point :lol:

 

Mais je pense également que c'est un modèle qui mérite un sauvetage, car on en voit de moins en moins.

 

Elles ont souvent été usées jusqu'à la moelle, et on finit en boites de conserve.

 

Aujourd'hui, on voit plus de berline que de break.

Et quand je vois celle de cyrilg

 

Peugeot 203 Limousine Commerciale (1954)

 

ça donne envie!

 

Par contre, c'est vrai que c'est un sauvetage d'urgence, vu le bâtiment qui l'abrite, et qu'elle ne sera pas refaite tout de suite.

 

Dans mon planning, elle arrive en 7 ou 8ème position. Soit pas avant 2025 au mieux :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...