Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Cadillac Fleetwood Brougham 1979


Messages recommandés

Bonsoir à toutes et tous! :)

 

Je reviens sur ce forum que je connais depuis maintenant quelques années, avec pour sujet ma dernière acquisition: une Cadillac Fleetwood Brougham de 1979. :sol:

 

Certains d' entre vous se souviendront peut-être que j' ai déja créé un sujet il y a environ 5 ans, également pour une Cadillac. Il s' agissait alors d' un coupé DeVille de 1970, sur lequel j' avais effectué quelques travaux d' ordre esthétique.

 

Je m' étais séparé de cette voiture pour un autre projet, mais dans l' immobilier. J' avais investi "dans la pierre", ce qui m' avait contraint à mettre ma passion pour la voiture USA vintage de côté...

 

Après 4 ans de sevrage pénible, j' ai replongé! :D

 

Voici donc quelques photos de ma monture:

 

 

100_4305 #.jpg100_4304 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 297
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

J' ai trouvé cette voiture en scrutant les petites annonces d' un site très connu (LBC), un peu par hasard. Je regardais plus ou moins régulièrement les annonces, sur des critères assez larges. En gros, une voiture pas plus récente que 1985, dans un état correct sans pour autant parfait, et dans un rayon de 300-400 km maxi de chez moi (je suis près de Rouen).

 

100_4303 #.jpg100_4340 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J' ai vu un peu de tout: du très beau et propre, à prix inaccessible. Du correct, mais pas donné. Du moyen à prix nécociable, et du "pourri à fuir"! a3quattros-line.gif.87c8f5412b680d8eb0c31f55adbd335e.gif

 

Et un soir, juste après être rentré du boulot, je vois cette belle bleue située sur Paris. L' annonce n' est pas plus remarquable que ça, mais comme elle rentre dans mes critères de base, je décide de passer un appel.

 

Le gars me donne les renseignements les plus élémentaires: papiers en règle, état général (voiture dans sa patine, non restaurée mais bien entretenue, kilomètrage, état structurel, ect).

 

 

100_4307 #.jpg100_4311 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Curieusement, j' ai assez vite une bonne impression, tant sur mon interlocuteur que sur le véhicule. C 'était un lundi soir. Je décide alors de passer voir la voiture à Paris dans le courant de la semaine. Le temps de prévenir le taf de mon absence pour le mercredi, et on fixe un rendez-vous.

 

 

100_4312 #.jpg100_4316 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J 'arrive donc le mercredi sur les lieux, Paris XVème (sans GPS, eh oui! :ange: ).

 

Le gars arrive avec un Dodge Ram, discret quoi! :lol:

 

On se dirige ensuite dans un parking collectif en sous-sol, on descend au 2ème niveau, on passe une grande porte coulissante. Et là on arrive dans un monde merveilleux!

 

 

100_4321 #.jpg100_4323 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là, je me retrouve dans un atelier de garage, où dorment de belle dames telles que: Maserati, Ferrari, Aston Martin, Bentley, Rolls-Royce, AC Cobra, Mustang Shelby, Mini Cooper (bah oui!)... Et au bout de l' allée dépasse le nez de la Cadillac.

 

Mais qu' on est bien ici! :sol:

 

 

100_4324 #.jpg100_4325 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On discute un peu "écrou-rondelle", puis on passe en revue sous un éclairage efficace, genre studio de cinéma (!) tous les détails de la voiture. Belle présentation générale, juste un ou deux petits détails dûs à l' âge de la belle, vraiment rien de spécial. Le gars ouvre la "salle des machines", et c 'est le choc! On dirait qu' on vient de mettre le moteur dedans. Pas une trace d' huile, ou de quelconque suintement de fluide.

 

 

100_4342 #.jpg100_4341 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette voiture a été soigneusement entretenue. Le propriétaire aime rouler en ancienne, même (ou surtout) sur de longs trajets, mais son épouse un peu moins. Donc, pour éviter de mauvaises surprises, la voiture passait régulièrement à l' atelier en inspection avant de prendre la route.

 

 

100_4329 #.jpg100_4331 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L' intérieur est tout aussi bien conservé que l' extérieur et la mécanique. Tous les accessoires fonctionnent, y compris la climatisation qui vient d' être révisée et rechargée.Bon, je suis venu "pour voir", et finalement l' affaire est conclue! On discute un petit peu du prix pour la forme, et c' est OK.

Je "bloque" la voiture, et je fixe le rendez-vous de la transaction pour la semaine suivante.

 

 

100_4336 #.jpg100_4334 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le temps de faire le nécessaire (banque et assurance), les jours passent à la fois vite et lentement. Puis arrive le jour de la "prise en main"! :p

 

J' ai fait l' aller en Clio II, je vais faire le retour en Fleetwood Brougham!

 

Oui, mais nous sommes jeudi, il est 16h00, à Paris porte de Vanves... Le périphérique n' est pas spécialement fluide... Ca va être le "baptême du feu"!

 

 

100_4335 #.jpg100_4327 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien, après quelques minutes au volant de l' engin, je trouve très vite mon aise! Presque plus aucun bruit de l' extérieur, sinon le grondement du V8 à l' accélération. Autant j' étais peu tranquille dans la Clio, car ici on change de file sans avertir... Autant je passe sans crainte avec la Fleetwood, nettement plus massive rien que par le faciès!

 

On sort de Paris et du périphérique par Saint-Cloud plus ou moins vite, puis arrive l' A 13. Là, la Cadillac donne à merveille tout son potentiel de grande routière! Je cale le régulateur à 110 km/h, un peu de musique, c 'est royal. Je suis rentré sans le moindre problème à noter.

 

 

100_4339 #.jpg100_4328 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà, c 'est reparti pour les rencards mensuels avec les copains, les expo-concentres, les ballades... La vie, quoi! :D

 

Bien sûr, cette voiture n' est pas parfaite, mais j' ai toute la saison hivernale pour faire ceci ou cela tranquillement. Par contre, je compte bien la laisser dans sa patine, pas de gros travaux de carrosserie-peinture.

 

J' ai eu de la chance, car déja 7 personnes devaient venir voir cette voiture lorsque je me suis déplacé. J' avais déja manqué une voiture car je voulais la voir le week-end suivant, sauf qu' elle était partie juste avant. Ca m' a fait poser 2 jours, mais sans regret! Je l' ai, mon gros V8! :D

 

 

100_4338 #.jpg100_4337 #.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une ressemblance, en effet. C' est la même structure, et il y a des pièces en commun pour l' habitacle notamment.

 

Concernant l' historique, cette voiture fût importée neuve en Europe, livrée en Allemagne. Puis elle a séjourné dans de Sud de la France, et en région parisienne. Il semblerai que je sois le 4ème propriétaire. Le compteur affiche 105 300 km, et à bien regarder l' aspect général, ça paraît très vraisemblable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le moteur est un bloc V8 de 425 pouces-cubes (6 964 cm3) à injection. C 'est l' un des deux moteur optionnels disponible à la place du bloc 425 carbu, l' autre étant le 350 diesel.

 

L' injection permet une légère réduction de la consommation, autour de 13 litres aux 100 km. Si on fait essentiellement de la route et avec une conduite souple, on doit être dans cette estimation. Niveau puissance, le bloc délivre 195 ch à 3 800 tr/min, avec un couple maxi de 434 Nm à 2 400 tr/min.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Côté performance, la Cadillac fait le 0 à 100 km/h en 11,6 sec, et a une vitesse maximale de 184 km/h.

Cet engin mesure 5,62 m de long, pour 1,96 m de large, avec un poids à sec de 1 928 kg.

 

Les Cadillac de la période '77-'79 sont les premières à être conçues sur le "down-sizing", le rétrécissement des dimensions, du poids et de la consommation. Mais ça reste encore relatif! :ange:

 

Pour cette période de crise (choc pétrolier, normes de sécurité, pollution, limitations de vitesse...), il faut tout repenser complètement. Pour autant, Cadillac ne s' en sort pas mal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@chris94ca

 

 

Oui, les phares sont des H4 pour l' homologation. Mais ils sont dans un état un peu fatigué... Surtout ceux qui sont le plus à l' extérieur. Le trou où passe la lampe de veilleuse n' est certainement pas bien étanche.

 

Je pense les remplacer, et éventuellement remettre des "sealed-beam". Ces lampes éclairent aussi bien que les H4 et ne ternissent pas.

 

D' ailleurs, j' ai remis les feux de l' avant en configuration US. Les feux oranges près de la calandre assurent les fonctions "clignotant-veilleuse" comme à l' origine.

 

Par contre, les phares de l' extérieur ont des fils coupés. On devrait avoir 2 phares en "croisement", et 4 phares en "route". Seuls les deux de l' intérieur fonctionnent. Je corrigerai cela, d' autant que je prévoirais des relais pour soulager les commutateurs.

 

En revanche, les veilleuses latérales et les feux de virage fonctionnent normalement.

 

A l' arrière, il y a aussi des modifications pour dissocier les fonctions "stop" et "clignotant". Je crois que je laisserai tel quel pour qu' on comprenne mieux (tout le monde ne connait pas la norme US). J' aurais juste à rebrancher les veilleuses sur les ampoules supérieures. Les latérales fonctionnent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A part ces petites modifications électriques, tout est conforme à l' origine.

 

L' équipement de la Fleetwood est sympa:

_sièges à réglages électriques 6 directions pour conducteur et passager

_allumage des lampes de l' habitacle par appui sur les touches des poignées extérieures, avec extinction temporisée

_volant réglable en hauteur et profondeur

_climatisation

_allumage automatique des phares, avec extinction réglable de 3 à 30 secondes

_essui-glace intermittent réglable de 2 à 20 cycles par minute

_fermeture centralisée, 4 vitres électriques

_régulateur de vitesse

_radio-K7 avec mémorisation programmable et recherche automatique, 4 HP

_ouverture à distance et fermeture électrique du coffre

_amortisseurs gonflables à l' arrière, avec stabilisateur

_4 freins à disque

 

Sans compter d' autres petites choses de série, comme le "light monitor" (des fibres optiques donnent en permanence l' info si les lampes extérieures fonctionnent)...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle est vraiment superbe, bel achat !

C'est un vrai salon roulant, les sièges sont matelassés au possible.

Elle présente vraiment super bien.

Je suppose que tu n'as pas de corrosion à la lunette arrière sous le vynil du coup vu son état ?

La radio fonctionne ?

Je vais suivre ce topic !

Me fait halluciner la liste des équipements plus ou moins de série sur ces voitures. J'ai pas le régulateur sur la mienne, mais je regarderai bien pour l'ajouter

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@bomberwaterman

 

Merci! :p

 

Oui, la radio fonctionne très bien, le son est net et clair. D' ailleurs, j' ai pu capter pas mal de stations locales!

 

Pour le vinyle, je pense qu' il n' y a pas de défaut caché, il est aussi propre qu' à la sortie de chaîne. Pas une couture craquée, pas de bosse ou de partie enflée dessous.

 

Effectivement, j' ai commencé à suivre le sujet de ta Fleetwood '72; par ailleurs très instructif et intéressant. :jap:

 

J' ai en effet un équipement assez complet sur ma voiture, la plupart de série sur une Brougham. Tu disais vouloir installer le "cruise-control", c 'est possible d' en monter un, mais il faut bien suivre tous les branchements et les tuyaux. Ca doit être plutôt facile d' en dénicher un, une grande majorité des Cadillac de cette époque en sont équipées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A savoir que le V.I.N de ma Cadillac contient 13 caractères, ce qui est le cas pour les millésimes 1974 à 1980 inclus chez General Motors.

 

Le premier caractère est un chiffre de 1 à 6 selon la marque. Dans mon cas, c' est le 6 pour Cadillac.

Le deuxième est une lettre, qui désigne le modèle. Il peut y a voir un L (Eldorado), S (Seville), D (DeVille), F (Fleetwood Limousine), Z (châssis commercial) ou B (Fleetwood Brougham), le cas pour la mienne.

Les troisième et quatrième caractères sont deux chiffres qui désignent le type de carrosserie. J' ai le nombre 69 pour "sedan 4 door pillar (berline 4 portes à montants).

Le cinquième caractère est une lettre pour le type de moteur. S pour 425 ci "carbu", N pour 350 ci "diesel", et pour ma voiture le T pour 425 ci "EFI" (injection).

Le sixième caractère est un chiffre indiquant le millésime. J' ai un 9 pour 1979.

Le septième caractère informe sur le site de fabrication. J 'ai le 9 pour le site de Detroit, Michigan.

Enfin, les six derniers caractères donnent la suite numérique de la chaîne de fabrication (qui commence à 100001).

 

En conséquence, j' ai donc le 6B69T99------.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré un ciel très gris et opaque, j' ai pu faire quelques petits travaux sur la Cadillac aujourd' hui, essentiellement d' ordre esthétique.

 

Je recherche un peu partout dans les petites annonces une pièce spécifique: le cabochon translucide de la lampe "opéra" côté conducteur.

 

56375953-770-0@2X.jpg

C 'est précisément la même lanterne que sur cette photo qu' il me faut. Je sais déja qu' elle est présente de série sur toutes les Fleetwood Brougham de 1977 à 1979, et en option sur les Deville de la même période.

 

En dénicher une n' est pas chose facile! C 'est le jeu pour une ancienne, qui plus est pour un modèle assez rare. Mais je finirai bien par trouver.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il m' a semblé utile de faire un comparatif entre ma Cadillac Fleetwood Brougham, et sa principale rivale: la Lincoln Continental Town Car.

 

1979 est une année où les deux voitures s' apprêtent à changer d' apparence. Cadillac a présenté sa version en 1977, et Lincoln depuis 1974. Pour ce millésime, voici où en sont les deux concurrentes:

 

Motorisation

 

Cadillac OHV V8 425 ci (7,0L); Lincoln OHV V8 400 ci (6,6L).

 

Puissance

 

Cadillac 195 ch (40 CV); Lincoln 155 ch (38CV).

 

Performance 0 à 100 km/h

 

Cadillac 11,9 sec; Lincoln 15,7 sec.

 

Vitesse de pointe

 

Cadillac 184 km/h; Lincoln 168 km/h.

 

Poids à sec

 

Cadillac 1 928 kg; Lincoln 2 109 kg.

 

Dimensions L x l (m)

 

Cadillac 5,618 x 1,941; Lincoln 5,918 x 2,029.

 

Prix de base 1979

 

Cadillac 14 102 $; Lincoln 11 200 $.

 

Production 1979 Brougham/Town Car

 

Cadillac 42 200; Lincoln 76 458.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En comparant les chiffres, voici ce qu' il en ressort:

 

Commercialement, Lincoln dépasse nettement Cadillac. Toutefois, la gamme Lincoln comporte moins de modèles, et joue plutôt sur les versions (Cartier, Gucci, ect). Cadillac offre sur la même base la Fleetwood et la deVille.

Au niveau des prix, avantage là aussi pour Lincoln. Mais là encore, le choix des options peut faire la différence.

 

Techniquement, Cadillac largue Lincoln. la Fleetwood est sensiblement moins longue (down-sizing) et plus légère, et distance franchement la Continental à l' accélération. A noter que Cadillac a sorti le bloc 425 ci en 1977, aussi bien en "carbu" qu' en injection. De son côté, Lincoln a gardé le 460 ci jusqu' en 1978, et l' a remplacé par le 400 ci en 1979.

 

Pour le reste, c' est affaire de goût, les deux voitures se valent sur la plupart des points, tant sur l' extérieur que l' intérieur. Chacune a ses propres notes stylistiques: par exemple phares rectangulaires chez Cadillac, phares ronds sous trappe chez Lincoln. La première a une calandre horizontale, tandis que l' autre conserve une apparence étroite et haute.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
  • Créer...