Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Articles auto: La F1 débarque à Nice ! (Daniel Ricciardo)


Messages recommandés

  • Réponses 2,4K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Salut Alexandre,

 

Tu fais toujours de bons articles, je trouve que Suzuki propose une gamme "mignonne" et très intéressante pour les citadins : Swift, Ignis et maintenant le Jimny ! Mais comme le souligne @rusty03 le malus porte le Jimny à un peu plus de 21000€ et c'est vraiment dommage car il a tout pour réussir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

 

Merci pour vos retours. J'avais en effet oublié de parler du malus (quelle tête en l'air). Merci pour le complément @Marc22v8 . Sinon hormis ce malus c'est une adorable petite bête en effet @rusty03 . Par contre il n'est pas disponible uniquement en 2 places @becks23 . En revanche la banquette arrière se rabat pour laisser place à un compartiment spacieux avec un plancher quasiment plat. ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lexus RC 300h Executive

Cultivez la différence

 

Assez du style sobre et lissé des coupés européens ? Le style américain n'est pas fait pour vous ? Laissez-vous tenter par des marques plus exotiques. Pourquoi pas Lexus ? La marque japonaise propose depuis 2014 une alternative aux Mercedes Classe C Coupé, BMW Série 4 Coupé ou encore Ford Mustang : le RC. Mais sa différence n'est pas juste esthétique.

 

IMG_20181006_150315.jpg

 

Sous les projecteurs du Mondial de l'Automobile de Paris, ses lignes se dévoilent. De l'élégance, il y en a. De la rage aussi. Les plis de carrosserie jouent avec les effets lumineux du stand Lexus. De face, cette nouvelle version du RC pourrait littéralement vous « bouffer ». La calandre cintrée est béante, les phares sont froncés, le capot nervuré. Les flancs de l'auto sont divisés par une nervure qui se prolonge jusqu'à l'arrière du coupé et qui vient mourir au niveau des feux. Ces derniers disposent d'une signature lumineuse à LED en forme de L. La chute du pavillon est douce et laisse apparent le décroché de malle. Pour différencier ce modèle de la version précédente il faut s'attacher aux phares qui ne sont plus qu'en un seul bloc, et aux boucliers dont le dessin des prises d'air s'est affirmé.

 

IMG_20181006_150300.jpg

 

IMG_20181006_150321.jpg

 

IMG_20181006_150425.jpg

 

Un air de famille

 

Les codes Lexus sont scrupuleusement respectés. L'extérieur se distingue pas ses lignes racées, et agressives, et l'intérieur par ses gimmicks typiques de la marque japonaise. Le bouton de démarrage se situe toujours sur la partie haute de tableau de bord, entre le combiné d'instrumentation et le logement de l'écran tactile. Le pavé qui pilote ce dernier prend toujours place sur la console centrale, devant l'accoudoir en cuir qui abrite un rangement. La commande de boite de vitesse est peu envahissante, comme à l'accoutumée. Il est également possible d'admirer la traditionnelle montre à aiguille placée entre les deux grilles d'aération centrales.

 

DSCF0661.jpg

 

DSCF0656.jpg

 

La présentation générale est pourvue d'une élégance remarquable et bénéficie d'une finition léchée avec des matériaux de qualité supérieure. De quoi faire pâlir les ténors du segment représentés par les constructeurs allemands. Le petit plus de notre modèle c'est la présence du cuir Camel qui offre une touche de raffinement encore plus importante.

 

DSCF0652.jpg

 

DSCF0658.jpg

 

Comportement électrifiant

 

Le RC est à mi-chemin entre le coupé sportif et le coupé GT. Le confort est soigné, mais reste ferme. Les sièges sont enveloppant mais pas engonçant. Seuls les passagers arrière ne seront pas à leur plus grande aise. Ce coupé relève plus de la philosophie 2+2 que de celle d'un 4 places.

Pour entraîner ce modèle d'un peu plus de 1,7 tonne, il faut une cavalerie à la hauteur. Sous le capot se cache un 4 cylindres de 2,5 litres que l'on peut nourrir au sans plomb 95. Il est accompagné d'un moteur électrique dont les batteries se rechargent grâce à l'énergie récupérée au freinage.

 

Le fonctionnement du système hybride est identique à celui de la Lexus IS 300h que nous avions essayé auparavant. A la mise en route, seule l'électricité domine. Cela permet d'effectuer des démarrages rapides grâce à un délai de réponse quasi instantané. La mécanique thermique se met en route à mesure que la pédale d'accélérateur s'enfonce. Développant une puissance totale de 223 chevaux, le RC fait preuve (tout comme la IS) d'une certaine sobriété et d'une polyvalence étonnante.

 

 

Fiche technique :

Moteur thermique : 4 cylindres de 2 494 cm3

Puissance : 181 chevaux

Couple : 221 Nm

Moteur électrique : 143 chevaux

Batteries : 42 chevaux

Prix de base : 54 390€

Prix de base du modèle présenté : 61 990€

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien.

Je suis navré pour ces absences prolongées, mais j'ai pas mal de travail et écrire un article prend du temps. La synthèse des deux est donc parfois difficile. Cependant voici un tout nouvel article sur le Suzuki Jimny.

Bonne lecture !

 

L'aventure en grand

 

 

Le Suzuki Jimny est l'ultime alternative pour faire du tout terrain à petit prix. A côté de l'exorbitant Classe G et du très gourmand Defender, il est l'outsider de la catégorie. Petit, agile mais robuste, ce véritable 4x4 dispose de la philosophie des tout terrains.

DSCF0223.jpg

 

Petit, fiable et amusant, le Jimny a toujours eu son petit succès. Aujourd'hui le fameux 4x4 de Suzuki revient sous un nouveau jour. Plus moderne mais toujours avec la même philosophie. Ses dimensions restreintes : 3,64 m de longueur et 1,64 m de largeur sont un atout indéniable pour se faufiler dans les endroits escarpés. Ce lilliputien de la catégorie dispose également d'un poids plume d'un peu plus d'une tonne seulement. Malgré tout, le style de cette quatrième génération est imposant. Avec des formes cubiques inspirées sans doute des Classe G et Defender, le Jimny a tout d'un grand.

DSCF0222.jpg

 

DSCF0224.jpg

 

DSCF0226.jpg

 

Philosophie rustique

 

L'habitacle de ce tout terrains respecte à la lettre le principe fondamental des vrais 4x4, à savoir : un sens pratique prononcé. Amoureux des belles finitions, passez votre chemin. Les plastiques durs sont omniprésents et les ajustements parfois approximatifs. Le ton est donné : rusticité. L'ergonomie est simple et les informations claires. Poins de compteurs digitaux paramétrables de 15 façons possibles, mais des compteurs à aiguilles couplés à un ordinateur de bord faisant preuve de simplicité. La seule fantaisie que les ingénieurs de chez Susuki se sont autorisés, c'est l'adoption d'un écran tactile. Ce dernier est pilotable manuellement, par la commande vocale ou bien par les commandes au volant. Pour un peu de confort le Jimny adopte la climatisation automatique, le régulateur limiteur de vitesse, les systèmes CD et MP3, le Bluetooth ou encore la direction assistée. Bref, l'essentiel avec une pointe de modernité.

DSCF0233.jpg

 

DSCF0230.jpg

 

DSCF0229.jpg

 

Le caractère aventurier

 

Avec ses dimensions de citadine, le Jimny est à l'aise en ville mais également dans les grands espaces. Sous le capot on trouve un petit 1,6 essence de 102 chevaux. La sensation d'être dans un vrai 4x4 s’accroît lorsque l'on regarde entre les deux sièges. La commande de boite principale (manuelle ou automatique) est couplée à une boite de transfert à gamme courte. Un équipement de plus en plus rare.

Tout un tas d'autres équipements sont présents comme le contrôle de traction, le contrôle du freinage en descente ou encore l'aide au démarrage en côte. Le châssis de cette nouvelle génération est semblable aux précédentes. Sa conception type « échelle » est éprouvée et peut prévenir des risque de torsion.

DSCF0232.jpg

 

Fiche technique :

Moteur 1,5 de 102 chevaux

Transmission : boite de vitesse manuelle ou automatique

Dimensions (l / L / h) : 3,64m / 1,64m / 1,72m

Poids : 1 090 / 1 110 Kg

Prix : à partir de 17 225€

 

 

 

DSCF0227.jpg

 

 

C'est vrai qu'à l'air des SUV, des vrais petits 4x4 comme ça il n'y en a plus beaucoup ;)

Après je ne suis pas un grand fan de sa face avant, mais j'aime bien le fait qu'un constructeur propose encore ce type de voiture ;)

Lexus RC 300h Executive

Cultivez la différence

 

Assez du style sobre et lissé des coupés européens ? Le style américain n'est pas fait pour vous ? Laissez-vous tenter par des marques plus exotiques. Pourquoi pas Lexus ? La marque japonaise propose depuis 2014 une alternative aux Mercedes Classe C Coupé, BMW Série 4 Coupé ou encore Ford Mustang : le RC. Mais sa différence n'est pas juste esthétique.

 

IMG_20181006_150315.jpg

 

Sous les projecteurs du Mondial de l'Automobile de Paris, ses lignes se dévoilent. De l'élégance, il y en a. De la rage aussi. Les plis de carrosserie jouent avec les effets lumineux du stand Lexus. De face, cette nouvelle version du RC pourrait littéralement vous « bouffer ». La calandre cintrée est béante, les phares sont froncés, le capot nervuré. Les flancs de l'auto sont divisés par une nervure qui se prolonge jusqu'à l'arrière du coupé et qui vient mourir au niveau des feux. Ces derniers disposent d'une signature lumineuse à LED en forme de L. La chute du pavillon est douce et laisse apparent le décroché de malle. Pour différencier ce modèle de la version précédente il faut s'attacher aux phares qui ne sont plus qu'en un seul bloc, et aux boucliers dont le dessin des prises d'air s'est affirmé.

 

IMG_20181006_150300.jpg

 

IMG_20181006_150321.jpg

 

IMG_20181006_150425.jpg

 

Un air de famille

 

Les codes Lexus sont scrupuleusement respectés. L'extérieur se distingue pas ses lignes racées, et agressives, et l'intérieur par ses gimmicks typiques de la marque japonaise. Le bouton de démarrage se situe toujours sur la partie haute de tableau de bord, entre le combiné d'instrumentation et le logement de l'écran tactile. Le pavé qui pilote ce dernier prend toujours place sur la console centrale, devant l'accoudoir en cuir qui abrite un rangement. La commande de boite de vitesse est peu envahissante, comme à l'accoutumée. Il est également possible d'admirer la traditionnelle montre à aiguille placée entre les deux grilles d'aération centrales.

 

DSCF0661.jpg

 

DSCF0656.jpg

 

La présentation générale est pourvue d'une élégance remarquable et bénéficie d'une finition léchée avec des matériaux de qualité supérieure. De quoi faire pâlir les ténors du segment représentés par les constructeurs allemands. Le petit plus de notre modèle c'est la présence du cuir Camel qui offre une touche de raffinement encore plus importante.

 

DSCF0652.jpg

 

DSCF0658.jpg

 

Comportement électrifiant

 

Le RC est à mi-chemin entre le coupé sportif et le coupé GT. Le confort est soigné, mais reste ferme. Les sièges sont enveloppant mais pas engonçant. Seuls les passagers arrière ne seront pas à leur plus grande aise. Ce coupé relève plus de la philosophie 2+2 que de celle d'un 4 places.

Pour entraîner ce modèle d'un peu plus de 1,7 tonne, il faut une cavalerie à la hauteur. Sous le capot se cache un 4 cylindres de 2,5 litres que l'on peut nourrir au sans plomb 95. Il est accompagné d'un moteur électrique dont les batteries se rechargent grâce à l'énergie récupérée au freinage.

 

Le fonctionnement du système hybride est identique à celui de la Lexus IS 300h que nous avions essayé auparavant. A la mise en route, seule l'électricité domine. Cela permet d'effectuer des démarrages rapides grâce à un délai de réponse quasi instantané. La mécanique thermique se met en route à mesure que la pédale d'accélérateur s'enfonce. Développant une puissance totale de 223 chevaux, le RC fait preuve (tout comme la IS) d'une certaine sobriété et d'une polyvalence étonnante.

 

 

Fiche technique :

Moteur thermique : 4 cylindres de 2 494 cm3

Puissance : 181 chevaux

Couple : 221 Nm

Moteur électrique : 143 chevaux

Batteries : 42 chevaux

Prix de base : 54 390€

Prix de base du modèle présenté : 61 990€

 

 

J'aime bien cette voiture, et j'adore la configuration de celle-ci :love:

Belle découverte ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est vrai qu'à l'air des SUV, des vrais petits 4x4 comme ça il n'y en a plus beaucoup ;)

Après je ne suis pas un grand fan de sa face avant, mais j'aime bien le fait qu'un constructeur propose encore ce type de voiture ;)

 

 

Oui ça devient de plus en plus rare de voir ce genre de véhicule. Il a le mérite d'avoir de vraie aptitudes en tout terrain. Le style est devenu moins timide qu'avant, les designers ont pris la recette des Classe G et des Defender.

 

J'aime bien cette voiture, et j'adore la configuration de celle-ci :love:

Belle découverte ;)

 

 

Content que tu apprécies de coupé ! Il s'agit d'une belle alternatives aux traditionnels coupés européens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Oui ça devient de plus en plus rare de voir ce genre de véhicule. Il a le mérite d'avoir de vraie aptitudes en tout terrain. Le style est devenu moins timide qu'avant, les designers ont pris la recette des Classe G et des Defender.

 

C'est ça ;)

 

 

Content que tu apprécies de coupé ! Il s'agit d'une belle alternatives aux traditionnels coupés européens.

 

 

J'aime bien ce genre de coupé qui justement sort du lot du fait de leur relative rareté ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Voici un article que j'ai écris à l'occasion de la venue, à Nice, du pilote de F1 Daniel Ricciardo. J'ai publié cet article sur mon site le jour même, mais je n'ai pas eu le temps de le publier ici. Il faut dont le remettre dans le contexte du 1er Mai.

 

Si vous souhaitez voir certains articles en avant-première, je vous invite à faire un tour sur mon site en cliquant sur le lien suivant : https://decouvertesautomobiles.hubside.fr/

 

Bonne lecture ;)

 

La F1 fait son show à Nice

Gomme brûlée et vrombissements de moteurs, telle était l'ambiance sur la Promenade des Anglais. Loin de la manifestation du 1er Mai qui se déroulait en centre ville, la Team Renault F1 était présente avec son pilote vedette Daniel Ricciardo.

DSCF2932.jpg

 

Fermée, la célèbre promenade des Anglais. Le lieu emblématique de Nice ne voit plus défiler sur son bitume éprouvé des voitures quelconques. Aujourd'hui, c'est une F1 qui effectue quelques tours de roues en bord de plage. Dans le but de faire la promotion du Grand Prix de France, l'écurie Renault est venue pour effectuer quelques démonstrations. C'est sous un ciel dégagé que le pilote australien Daniel Ricciardo s'est amusé à faire vrombir le moteur de sa F1. A partir de 11h30, la voiture de course a quitté les stands pour quelques tours de piste. Au programme, un V6 de 907 chevaux bouillonnant, et des spectateurs enchantés. Après avoir positionné sa voiture sur la piste, le pilote de l'écurie Renault a entamé des tours de piste avec en bonus de nombreux dérapages. C'est les pneus fumants qu'il repartait à l'autre bout de la piste, accompagné par la sonorité du V6.

A sa sortie du bolide, l'australien s'est précipité vers la foule pour la saluer et taper amicalement dans les mains des personnes présentes. Le même spectacle s'est produit à partir de 14h30.

Christian Estrosi, le maire de Nice, était présent pour profiter du show.

DSCF3254.jpg

 

DSCF3016.jpg

 

DSCF3219.jpg

 

DSCF3216.jpg

 

Une rareté présente

 

Mais Daniel Ricciardo n'a pas piloté que la F1, il a également pris le volant de la Renault RS 01, utilisée dans le championnat Renault Sport Trophy. Le sons rauque de ce bolide est permis grâce à un V6 de 550 chevaux. Les connaisseurs l'auront sûrement deviné, il s'agit du V6 présent dans la Nissan GTR. Cet impressionnant modèle de compétition n'a été produit qu'à 50 exemplaires. La valeur de ce petit joujou pour pilote est évaluée à 300 000€ ! Avec elle aussi, Ricciardo s'est bien amusé ! Quelques petits drifts ont été effectués pour le plus grand plaisir du public, visiblement enchanté.

DSCF3341.jpg

 

DSCF2950.jpg

 

DSCF2978.jpg

 

DSCF2972.jpg

 

DSCF2971.jpg

 

DSCF3013.jpg

 

DSCF3012.jpg

 

DSCF3009.jpg

 

Un village bien peuplé

Pour l'occasion, un village spécial F1 a été monté sur la promenade. Au programme, simulateurs de courses, ateliers pit stop ou encore exposition de véhicules (tous Renault bien entendu). Il était possible d'admirer de plus près la F1, la RS 01 ainsi que la nouvelle Renault Mégane RS ! La berline sportive de la marque au losange était présente en exposition mais également en tant que Safety Car. Cependant, difficile d'avoir suffisamment de recul pour photographier ces merveilles. Il y avait foule à l'occasion de cet événement. Passionnés comme néophytes étaient présents.

DSCF3277.jpg

 

DSCF3271.jpg

 

DSCF3299.jpg

 

DSCF3300.jpg

 

DSCF3296.jpg

 

DSCF3274.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connaissais pas cette Renault RS 01 - pas étonnant cependant car je suis peu - et je la trouve superbe.

 

De bien belles manifestations "par chez toi" :D

 

Je vais épingler ton site :D

 

 

La Renault RS 01 est une pure pépite. Son style fait l'unanimité visiblement.

 

C'est un événement qui passe depuis 2 ans à Nice il me semble, ça fait plaisir à voir ! Samedi prochain ça va encore être de la compétition car je vais au E-Prix de Monaco ! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La Renault RS 01 est une pure pépite. Son style fait l'unanimité visiblement.

 

C'est un événement qui passe depuis 2 ans à Nice il me semble, ça fait plaisir à voir ! Samedi prochain ça va encore être de la compétition car je vais au E-Prix de Monaco ! :D

 

 

Et moi j'irai seulement au Mono.prix du centre ville :spamafote:

 

:cyp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

J'espère que vous allez bien,

 

Je n'ai pas eu le temps, comme vous pouvez le constater, de poster les derniers articles produits sur ce topic. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai créé un blog indépendant et plus "pro" que le topic de manière a ce que ça soit plus lisible et mieux organisé. Je dois donc poster les articles sur ledit blog et sur ce topic que je ne souhaite pas abandonner car c'est ici que tout a commencé. Malheureusement poster les articles deux fois ça prend du temps. Temps que je n'ai pas toujours en quantité suffisante.

 

Voici donc le lien de mon site où vous pourrez trouver les dernières productions : https://decouvertesautomobiles.hubside.fr/

 

Vous y trouverez des articles à propos des conséquences du dieselgate sur Porsche, du E-Prix de Monaco et de la nouvelle Audi A6 berline.

 

En espérant que vous apprécierez l'interface du site et son contenu.

 

Merci pour votre attention, à très vite !

 

Alexandre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello Alex !

 

Ca fait trèèès longtemps que je ne suis pas venu ici, je crois que j'avais pas encore ma Megane la dernière fois :cyp:

 

Très très propre ton blog, beau boulot ! :bien:

Bon courage pour les partiels, pour moi c'est fini demain :oui:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Et moi j'irai seulement au Mono.prix du centre ville :spamafote:

 

:cyp:

 

 

j'ai connu le plus ancien de tous les Monoprix. Bon d'accord, quand je l'ai fréquenté il avait quand même un peu changé...

 

http://lavoixdu14e.blogspirit.com/media/01/02/837824285.jpg

 

http://lavoixdu14e.blogspirit.com/archive/2015/06/26/le-monoprix-et-son-ancetre-le-soldat-laboureur-3050429.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page