Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Toyota FCV / Mirai (2015)


ian51

Messages recommandés

La mécanique de la Toyota Mirai bientôt dans une Lexus ?

 

La nouvelle reste évidemment à confirmer mais cela n'a rien d'improbable, d'autant plus que le prix d'une telle auto sera bien plus justifié par un badge Lexus que par le logo Toyota, ce dernier n'ayant pas vraiment l'habitude de vendre des autos à plus de 50 000 euros.

 

La question est maintenant de savoir si Lexus proposera toujours la LS600 hybride ou bien si la division premium de Toyota la remplacera purement et simplement par la version à hydrogène.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 110
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Toyota ouvre les brevets de sa voiture à hydrogène

 

[h2]CES 2015 – Lors du grand salon high-tech de Las Vegas, le constructeur automobile japonais a annoncé qu'il mettait à disposition de tout le monde 5 000 brevets concernant sa voiture à hydrogène Mirai présentée en novembre dernier. De quoi accélérer le développement de la technologie chez ses concurrents.[/h2]

 

http://www.metronews.fr/_internal/gxml%210/r0dc21o2f3vste5s7ezej9x3a10rp3w$bzu1hppw0z02gg6hhfsulic0lsrr5ey/000_Was8892034.jpeg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vif succès pour la voiture à pile à hydrogène de Toyota, déjà 1.500 commandes au Japon

 

 

Le géant japonais Toyota a annoncé jeudi avoir reçu 1.500 commandes depuis le lancement mi-décembre de sa voiture à pile à combustible roulant à l'hydrogène, "Mirai", soit quatre fois plus que son objectif annuel.

Le constructeur, qui espérait initialement vendre 400 exemplaires de cette berline dans l'archipel d'ici à fin 2015, va donc être contraint de faire patienter ses clients et d'élever sa cadence, comme l'avait suggéré la presse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Air Liquide Japon installe les premières stations hydrogène à Nagoya et Toyota

 

 

 

« Air Liquide a célébré ce lundi 19 janvier l’installation de deux stations de distribution d’hydrogène dans les villes de Nagoya et Toyota, situées dans la préfecture d’Aichi au Japon. Ce sont les deux premières stations destinées au grand public. Elles permettront de recharger les véhicules électriques à hydrogène en moins de 5 minutes.

 

Ces nouvelles stations ont été développées par une co-entreprise entre Air Liquide Japon et Toyota Tsusho Corp., Toyotsu Air Liquide Hydrogen Energy. Air Liquide a réalisé la conception et l’installation de ces stations en s’appuyant sur l’expertise du groupe (plus de 60 stations de distribution d’hydrogène installées à travers le monde).

 

Air Liquide participe activement au développement de la filière hydrogène énergie à l’échelle mondiale, exploitant d’ores et déjà des stations de distribution d’hydrogène destinées au grand public en Europe, notamment à Rotterdam aux Pays-Bas, à Düsseldorf en Allemagne et dans plusieurs villes au Danemark et aux États-Unis.

 

En France Air Liquide a remporté l'année dernière l'appel d'offre du Conseil général de la Manche, pour l'installation de la première station de distribution d'hydrogène Air Liquide, pour une collectivité territoriale. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La première station à hydrogène vient d'ouvrir en France

 

« Alors qu'un certain nombre de pays a déjà ouvert quelques pompes à hydrogène, la France est un peu en retard sur le sujet puisque jusqu'ici, aucune station ne proposait de l'hydrogène.

 

C'est toutefois chose faite avec l'ouverture de la première station à hydrogène en France, à Saint-Lô dans la Manche. Pour l'heure, le nombre de véhicules qui peuvent y faire le plein est évidemment quasi nul puisque seuls cinq Renault Kangoo électriques équipés de prolongateurs d'autonomie à pile à combustible fonctionnent à l'hydrogène. Cette pile à combustible est d'ailleurs l'œuvre de la société française Symbio Fcell, entreprise qui avait déjà fait l'objet d'un article sur Caradisiac.

 

Pour l'heure, c'est une première station à hydrogène, mais le projet dans son ensemble prévoit la construction de deux autres stations-service à hydrogène dans le même département, le tout grâce, entre autres, à Air Liquide. Évidemment, la nouvelle reste une goutte d'eau dans l'océan des transports français, mais cela a le mérite de faire (un peu) avancer les choses. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voiture hydrogène: Toyota triple sa production

 

« Le géant japonais Toyota vient d'annoncer le triplement de sa production de voitures à pile à combustible roulant à l'hydrogène, "Mirai", pour répondre à l'engouement suscité par cette berline disponible depuis mi-décembre au Japon.

 

Les capacités de fabrication vont "passer de 700 unités par an en 2015 à environ 2.000 en 2016 et 3.000 en 2017", indique le constructeur dans un communiqué. "Au vu des 1.500 commandes reçues dans l'archipel au cours du premier mois et des lancements prévus plus tard dans l'année en Europe et aux Etats-Unis, il a été décidé d'ajuster la structure pour s'adapter au niveau de la demande pour ce véhicule", explique Toyota. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jeux Olympiques 2020: Tokyo carburera à l’hydrogène

 

« Depuis l’annonce comme quoi les prochains Jeux olympiques d'été seraient disputés à Tokyo, la ville fait des pieds et des mains pour s’assurer qu’elle sera au mieux en 2020. Pour se faire, la mégapole se dotera d’infrastructures modernes pour loger, nourrir et transporter les milliers de touristes et d’athlètes qui la visiteront.

Dans un effort pour diminuer la pollution qu’occasionnerait l’augmentation du nombre de voitures sur les routes, Tokyo a l’intention d’implanter un énorme réseau de station de recharge pour les véhicules à hydrogène. En effet, la ville japonaise vient d’annoncer un investissement de 42,5 milliards de yens (approximativement 445 millions $) pour construire un réseau de stations ainsi que des rabais sur les véhicules à hydrogène. Jusqu’à maintenant, Tokyo a l’intention d’ériger 35 stations à travers la ville, et les négociations sont en cours avec Toyota et Honda pour avoir jusqu’à 6 000 voitures utilisant ce carburant d’ici 2020. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jeux Olympiques 2020: Tokyo carburera à l’hydrogène

 

« Depuis l’annonce comme quoi les prochains Jeux olympiques d'été seraient disputés à Tokyo, la ville fait des pieds et des mains pour s’assurer qu’elle sera au mieux en 2020. Pour se faire, la mégapole se dotera d’infrastructures modernes pour loger, nourrir et transporter les milliers de touristes et d’athlètes qui la visiteront.

Dans un effort pour diminuer la pollution qu’occasionnerait l’augmentation du nombre de voitures sur les routes, Tokyo a l’intention d’implanter un énorme réseau de station de recharge pour les véhicules à hydrogène. En effet, la ville japonaise vient d’annoncer un investissement de 42,5 milliards de yens (approximativement 445 millions $) pour construire un réseau de stations ainsi que des rabais sur les véhicules à hydrogène. Jusqu’à maintenant, Tokyo a l’intention d’ériger 35 stations à travers la ville, et les négociations sont en cours avec Toyota et Honda pour avoir jusqu’à 6 000 voitures utilisant ce carburant d’ici 2020. »

 

 

Pourquoi pas ça ferait de la bonne pub :jap: :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Jog157FD

Bonjour à tous; je sors du cc Toy pour un rappel de ma TS . Un p'tit bonjour à mon commercial qui me précise qu'actuellement ils réalisent une vente sur deux en hybride et de fil en aiguille il m'indique qu'une version Hydrogène est en test au Japon depuis 5 ans et nous pouvons espérer une diffusion dans 5 ans . Surprise de ma part (et un peu sceptique ) lorsqu'il m'indique que la consommation d'hydrogène représenterait environ 50€ /1000 km ! Avez vous un avis ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous; je sors du cc Toy pour un rappel de ma TS . Un p'tit bonjour à mon commercial qui me précise qu'actuellement ils réalisent une vente sur deux en hybride et de fil en aiguille il m'indique qu'une version Hydrogène est en test au Japon depuis 5 ans et nous pouvons espérer une diffusion dans 5 ans . Surprise de ma part (et un peu sceptique ) lorsqu'il m'indique que la consommation d'hydrogène représenterait environ 50€ /1000 km ! Avez vous un avis ?

 

C'est pas demain la veille en France faute d'avoir un nombre suffisant de stations de recharge d'hydrogène ! cox-nox.gif.a13d79796f0f48bd769c56606eb4ae43.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §har032gj

Surprise de ma part (et un peu sceptique ) lorsqu'il m'indique que la consommation d'hydrogène représenterait environ 50€ /1000 km ! Avez vous un avis ?

 

 

Aujourd'hui, l'ordre de grandeur du coût de l'hydrogène est de 10€ le kilo, et il faut environ 10kg/100 km, soit 10 cts/km, équivalent (à la grosse louche) à une berline mazout ou une IS300h.

Outre le réseau de distribution (qui n'est pas ce qui m'inquiète le plus, les vendeurs de véhicule ou Air Liquide seront certainement motivés à le développer), il faut surtout réussir à réduire le coût de production de l'H2 et espérer que la TIPxxxtruc ne frappe pas trop durement ce vecteur d'énergie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Japon: Toyota, Honda, Nissan s’associent pour promouvoir les stations d’hydrogène

 

http://md1.libe.com/photo/715764-les-presidents-de-g-a-d-de-toyota-akio-toyoda-et-de-honda-takanobu-ito-et-le-directeur-general-de-ni.jpg?modified_at=1423818012&width=750

 

« Les trois géants nippons de l’automobile, Toyota, Honda et Nissan, disent faire cause commune pour accompagner l’installation de stations d’hydrogène au Japon, un mouvement qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement de pousser la technologie des véhicules à combustible.

 

 

« Il est important que soient installées des stations d’hydrogène pour l’adoption des véhicules à combustible », ont-ils souligné dans un communiqué conjoint, estimant que « même si des efforts sont déployés par des entreprises privées (comme les opérateurs de stations d’essence), la mise en place et l’exploitation de ces nouvelles infrastructures ne sont pas faciles ».

 

En plus du soutien financier du gouvernement pour promouvoir l’implantation de ce type d’équipements, les trois constructeurs prévoient d’offrir différentes formes d’aide, notamment une participation aux frais d’exploitation.

Les Japonais sont parmi les plus avancés dans le domaine des véhicules à pile à combustible. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toyota propose une "Open Source Car" à l’hydrogène

 

 

« Là où Toyota surprend majestueusement, c'est en offrant ses brevets à la concurrence. Pourquoi Toyota opte-t-il pour un modèle ouvert ? Il est permis de penser que Toyota est surtout pressé de développer le marché de la voiture à hydrogène le plus vite possible, sans risquer de perdre du temps à pinailler sur le sexe des anges devant les tribunaux et d'exacerber des jeux mesquins du style " C'est moi qui ai trouvé ça avant toi ! Donc, tu ne peux pas me copier ou bien alors tu dois me payer ".

Essayons alors de comprendre pourquoi Toyota serait si pressé de passer à l’hydrogène ? Voici 12 raisons possibles (liste non exhaustive) :

  • parce que Toyota ne veut plus produire des millions de voitures qui contribuent au réchauffement climatique : c’est mauvais pour son image et celle de l’industrie automobile.
  • parce que la résolution des problèmes planétaires urgents (à laquelle contribue l'hydrogène renouvelable) ne peut être retardée par des batailles procédurières et mesquines quant à la propriété intellectuelle.
  • parce que les énergies fossiles s’épuisent.
  • parce que Toyota a bien compris que la production et l’utilisation d’hydrogène, c’est un jeu d'enfant comparé à la production et à l’utilisation des énergies fossiles.
  • parce que Toyota ne veut plus cautionner les dégâts environnementaux causés par l’industrie pétrolière, de la production à l'utilisation.
  • parce que Toyota ne veut pas descendre aux enfers avec l’industrie pétrolière.
  • parce qu’une voiture électrique à hydrogène est silencieuse.
  • parce qu'une voiture électrique, c'est nettement plus simple (et donc plus rentable) à fabriquer qu'une voiture à essence ou au diesel : pas de démarreur, pas de circuit de refroidissement, pas de boite de vitesse, pas de carburateur, pas d'isolation contre le bruit du moteur, ...
  • parce que Toyota sait qu'il faut que tous les constructeurs s'impliquent le plus vite possible dans l'hydrogène pour que des milliers de stations services installent des pompes à hydrogène.
  • parce qu’avec une voiture électrique à hydrogène, on peut faire le plein en moins de 5 minutes, comme pour l’essence ou le diesel (ce n’est pas le cas pour la voiture électrique au lithium).
  • parce qu’une voiture électrique à hydrogène a une autonomie d’au moins 500 km, tout comme une voiture à essence ou au diesel (ce n’est pas le cas pour la voiture électrique au lithium).
  • parce qu’en utilisant l’hydrogène et non le lithium comme " carburant " des voitures électriques, on n’a pas besoin de se soucier de recycler le lithium.

 

Il est permis de penser que, pour Toyota, le cumul de tous ces avantages produit des bénéfices de loin supérieur à ceux des brevets. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hydrogène : associations Toyota, Honda et Nissan au Japon

 

«

L’hydrogène semble décidément avoir le vent en poupe au Japon ! Alors qu’en janvier dernier, Toyota a annoncé qu’il allait tripler la production de la Mirai pour répondre à la demande de sa nouvelle berline à pile à combustible, les trois constructeurs japonais majeurs Toyota, Honda et Nissan viennent d’annoncer leur association en vue de développer l’installation de stations d’hydrogène au Japon.

 

http://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2015/02/2014_Toyota-Mirai_011.jpg

 

Dans un communiqué conjoint, les groupes automobiles ont tenu à souligner qu’il était « important que soient installées des stations d’hydrogène pour l’adoption des véhicules à combustible », tout en ajoutant que « même si des efforts sont déployés par des entreprises privées » – telles les stations d’essence – la mise en place et l’exploitation de ces nouvelles infrastructures ne sont pas faciles ». »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toyota montre les coulisses de la production de sa berline du futur

 

http://md1.libe.com/photo/718508-des-employes-de-toyota-assemblent-la-voiture-du-futur-mirai-a-pile-a-hydrogene-le-24-fevrier-2015-a-.jpg?modified_at=1424777705&width=750

 

« Le président du géant japonais Toyota, Akio Toyoda, a ouvert mardi à la presse les portes de l’usine où est fabriquée Mirai, sa voiture à pile à hydrogène lancée mi-décembre au Japon, avant les Etats-Unis et l’Europe à l’automne.

Une cérémonie officielle s’est tenue à l’usine Motomachi, située dans le fief du constructeur Toyota City, dans la région de Nagoya (centre), en présence des représentants des autorités locales, pour célébrer ce que le groupe présente comme un « tournant dans l’industrie automobile ».

Pour le moment, Toyota a une capacité annuelle d’assemblage de seulement 700 Mirai, au rythme modeste de trois voitures par jour.

Mais face à la forte demande de la part d’entreprises et d’administrations (1.500 commandes avait déjà été reçues à la mi-janvier), malgré le prix très élevé de 7,23 millions de yens (environ 50.000 euros, taxe comprise), il a décidé d’augmenter la cadence pour passer à environ 2.000 en 2016 et 3.000 en 2017.

Le numéro un mondial a largement dépassé ses prévisions initiales énoncées mi-novembre: il espérait alors écouler 400 exemplaires au Japon d’ici à fin 2015.

« Nous sommes ravis de l’intérêt qu’a suscité Mirai », qui a vu le jour après plus de 20 ans d’épineuses recherches, a déclaré M. Toyoda, tout en s’excusant des importants délais de livraison du fait de cet engouement. « C’est un premier petit pas vers la réalisation d’une +société de l’hydrogène+, ce qui est particulièrement important pour le Japon, une nation pauvre en ressources ».

« La route est longue et ne sera pas aisée », a cependant reconnu le dirigeant du groupe, qui avait annoncé début janvier la mise à disposition gratuite de milliers de brevets liés à l’utilisation de piles à combustible à base d’hydrogène, avec l’espoir d’accélérer le développement de cette technologie.

Toyota prévoit de commercialiser le véhicule à compter de septembre 2015 aux États-Unis (où il tablait à l’origine sur 3.000 unités d’ici à fin 2017) et en Europe (où il visait 50 à 100 commandes annuellement via le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Danemark dans un premier temps).

Mirai (« Futur » en japonais), qui peut parcourir 650 kilomètres avec un seul plein effectué en trois minutes, fonctionne sur le principe de l’électrolyse inversée: de l’électricité est générée en faisant passer dans un circuit des électrons extirpés d’atomes d’hydrogène. Ces derniers se combinent ensuite avec l’oxygène de l’air pour former de l’eau, seule substance rejetée par le véhicule. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Le mercredi prochain (4 mars), invités par Toyota, moi et Parkerbol on va pouvoir rencontrer et interviewer Hirose Katsuhiko, le responsable du programme hydrogène Toyota (le Monsieur Hydrogène), mais aussi le responsable du programme hybride hydrogène de Toyota Europe, au salon de Genève.

 

Cet opportunité unique, on n'aimerait pas la gâcher, et on tient à la partager à l'ensemble de la communauté (surtout vous qui avez débattu sur cette technologie en long et en large): si vous avez des questions, n'hésitez pas me transmettre; je les poserai.

 

On a des caméras (et d'autre matos), je pense qu'on va pouvoir faire des interviews vidéos et les mettre sur notre chaîne Dailymotion, ça va être sympa.

 

 

Sinon le programme complet est ici:

HybridLife à la rencontre des experts Toyota au salon de Genève: dites nous vos questions!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, voici quelques questions:

 

Le bilan carbone du "puits à la roue" est-il vraiment à la faveur de l'hydrogène ?

Quand est-ce que la commercialisation en France est-elle prévue et va-t-il avoir une politique de développement des stations, Air Liquide étant un spécialiste du domaine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AFHYPAC : la filière hydrogène s’organise en France : ici

 

« L’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (AFHYPAC) veut compter parmi les acteurs majeurs de la transition énergétique en France. Alors que les premières stations de distribution d’hydrogène sont installées sur le territoire, l’association redouble d’efforts pour faire la promotion de la technologie hydrogène appliquée à la mobilité et à l’énergie. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Top 10 des voitures les plus moches

 

7/Toyota Mirai (2014)

Mirai veut dire futur en japonais. Confirmation faite avec le style avant-gardiste qui habille la première voiture à pile à combustible produite en grande série. Seulement il ne s’agit que d’un objectif pour Toyota qui pourrait essuyer un sacré revers si le look ne change pas. A l’image de la Prius, Toyota ne semble pas capable de lier écologie et design séduisant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Alt285Gf

Top 10 des voitures les plus moches

 

7/Toyota Mirai (2014)

Mirai veut dire futur en japonais. Confirmation faite avec le style avant-gardiste qui habille la première voiture à pile à combustible produite en grande série. Seulement il ne s’agit que d’un objectif pour Toyota qui pourrait essuyer un sacré revers si le look ne change pas. A l’image de la Prius, Toyota ne semble pas capable de lier écologie et design séduisant.

 

 

Le but de ce design étrange est de se démarquer de la production ''alimentaire'', c'est à dire les autres modèles, ceux qui ramènent les sous au quotidien.

 

Et il ne faut pas non plus les démoder pour qu'ils puissent continuer à ramener des sous, en attendant que ce soient les descendantes de la Mirail qui en ramènent à leur tour.

 

C'est la même stratégie que pour la Prius, dont la mécanique a, depuis, migré et fait des petits dans la gamme Toyota et Lexus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tendance Verte – Toyota Mirai : en route pour le futur

 

« Bruxelles-Eindhoven et retour : 407 km par le chemin des écoliers. Rien d’exceptionnel sur le papier sauf quand le périple, organisé en exclusivité pour Auto Moto, s’effectue au volant de la première voiture à hydrogène produite en série. »

 

//www.dailymotion.com/embed/video/x2kjzgd

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Royaume-Uni se prépare à l'hydrogène

 

« Le Royaume-Uni sera l'un des 3 pays d'Europe où la Toyota Mirai sera commercialisée, et il y a une raison simple à cela. Ce pays s'est engagé à développer des infrastructures de distribution d'hydrogène. Le ministre des transports anglais vient justement d'annoncer un budget de 6,6 millions de livres (~9,18 millions d'euros), pour finaliser un réseau de 12 stations d'hydrogène. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voiture à hydrogène : bientôt un carburant moins cher ?

 

« Aux États-Unis, une équipe de chercheurs ont trouvé une nouvelle méthode permettant la production rapide d'hydrogène et donc moins couteuse, qui pourrait accélérer le développement de la voiture à pile à combustible, aujourd'hui rare et inaccessible.

Diffusée à de très rares exemplaires dans le monde, la pile à combustible à hydrogène est vue pour beaucoup comme la solution idéale pour la voiture du futur, plus que les électriques ou hybrides actuelles. Malgré son taux d'émissions de CO2 nul (vapeur d'eau), la production d'hydrogène est énergivore et donc couteuse ; cependant des chercheurs ont trouvé la parade...

 

Vers une démocratisation de l'hydrogène ?

Dans un compte-rendu de L'Académie Américaine des Sciences, des chercheurs de l'Institut Technologique de Virginie ont découvert une nouvelle méthode de production à haut rendement de l'hydrogène. Le procédé utilise du glucose et de xylose, des sucres pouvant être extraits facilement et abondamment du maïs avec l'aide d'un enzyme (une molécule catalysant la réaction), et la quantité d'hydrogène serait trois fois plus élevée par rapport aux méthodes actuelles.

 

« Cela signifie que nous avons fait la démonstration de l'étape la plus importante vers une économie fondée sur l'hydrogène » souligne Percival Zhang, chercheur au sein du Département Ingénierie des Systèmes Biologiques, « à savoir produire et distribuer de l'hydrogène vert peu cher provenant de la biomasse locale ». En conséquence, l'industrie automobile pourrait se tourner plus volontiers vers l'hydrogène. Aujourd'hui, seul Toyota commercialise un véhicule de petite série utilisant cette énergie, la Mirai, avant qu'Honda ne propose la sienne courant 2016. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pile à combustible : de l'hydrogène produit à partir de déchets verts

 

« Alors que les constructeurs automobiles lancent progressivement divers modèles de véhicules électriques fonctionnant sur batteries, Toyota mise sur l'hydrogène comme une solution plus performante. Et le pari de la marque pourrait rapporter si les techniques de fabrication d'hydrogène s'améliorent.

 

La fabrication de l'hydrogène pourrait ainsi devenir un point clé de l'économie mondiale de demain. Les industriels investissent lourdement dans la recherche permettant de fabriquer cet élément qui pourrait devenir le carburant propre de demain grâce à la démocratisation de la pile à combustible.

 

Une équipe de chercheurs de Virginia Tech aborde la fabrication de l'hydrogène d'une façon étonnante en traitant les déchets végétaux... »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...