Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Présentation] Skoda - Octavia 3 Combi 1.8 TSI DSG & Octavia 3 Combi 2.0 TSI 4x4


Messages recommandés

Présentation de mon Octavia Combi 2.0 TSI DSG 4x4 de 2019

Présentation de mon Octavia Combi 1.8 TSI DSG de 2014 ci-dessous.

 

53F9EC64-5F0B-4C34-BD87-8F2CDA9685DA.jpg

 

 

Bonjour

Je possède une Octavia III Combi 1.8 TSI DSG 180ch Elégance, depuis Juillet 2014;

Mes critères principaux de sélection étaient un volume important et un véhicule essence dynamique.

 

Le besoin en volume est dicté en partie par mon Bouvier Bernois, 55kg tout sec, qui partage le coffre avec les bagages, lors de nos départs en vacances, en particulier notre aller/retour annuel en Andalousie.

Quant au diesel, j'ai toujours pensé que c'était une aberration pour les voitures de tourisme.

Faute d'occasion essence, j'ai dû acheter et conserver 4 ans une Laguna estate initiale 2.2dci proactive, alors que ma Mégane estate 2.0 16v avait été détruite par un camion qui s'est rabattu sans me voir.

La Laguna est certainement une très bonne voiture, et le 2.2dci avait un certain dynamisme, mais bon, peu de plaisir à conduire et morne plaine après 4000 tours. D'autre part, bien que fiable,

la Laguna était bien plus onéreuse à entretenir que mes voitures précédentes.

 

Du coup, sachant qu'il est quasi impossible de trouver en France un SUV essence raisonnablement puissant (il y a bien le Forester 2.O ST de 240 ch, mais affublé d'un malus de 4000€),

je me suis à nouveau concentré sur les breaks essence.

 

Les marques françaises se sont disqualifiées immédiatement; Renault ne propose plus sa Laguna qu'en diesel, et les C5 et 508 sont limitées à 156 ch en essence

(depuis, le THP est monté à 165ch!, lors du passage euro 6).

Même politique chez VW France, ou la seule passat essence disponible était le TSI 122ch...

La Mégane estate GT 220 m'aurait intéressé, mais c'était une série limitée, et je ne la trouvais de toute façon pas très jolie.

Depuis la sortie de la 308 SW GT, j'avoue que j'aurais peut-être hésité; mais malgré ses 205ch, ses performances s'approchent avec difficulté de celles de l'Octy 1.8 TSI.

Et je trouve la ligne de la 308 SW moins équilibrée (et aussi pas de possibilité de toit ouvrant).

 

Restaient donc en lice les Mondéo et Insigna (pas vraiment en fait, je n'accroche pas à ces deux marques et je trouve que ce sont deux paquebots), la Seat Leon (un peu petite),

l'Octavia combi et les trois "premiums" allemands.

 

Le problème des "premiums" allemands, c'est que je reste attaché à une certaine discrétion.

De plus, je trouve que leur design évolue actuellement (Mercedes notamment) vers une extravagance futile.

Pour moi, le design, s'il se doit d'embellir un objet, il se doit surtout d'en rendre la fonction plus efficace;

par exemple la forme du manche d'un Laguiole, qui sert la prise en main. S'ils ne servent pas le fonctionnel, je trouve les astuces (ou trucs, ou tour) de design hors de propos, et légèrement décadents.

Décadent, c'est le sentiment que me laissent les dernières Classe A/GLA, ou les X4/X6 BMW, par exemple.

C'est peut-être un travers d'ingénieur.

 

Pour en revenir aux aspects pratiques, je n'ai pas retenu la Classe C, en fin de carrière à l'époque.

J'ai donc surtout comparé l'Octavia combi aux audi A4 break et Série 3 touring.

Coté Audi A4, on a le même 1.8 TSI (appelé ici TFSI) que sur l'Octavia, mais avec un paramètrage privilégiant le couple (320Nm) et moins la puissance (170ch).

Coté Série 3, c'est le 2.0 de la 320iA de 184ch et 270Nm.

Handicapées par leur poids (160 à 250kg supplémentaires) leurs performances sont légèrement inférieures à celles de l'Octy (significativement pour l'Audi).

Coté dimensions, la BMW est bien moins généreuse (côtes intérieures, coffre), ce qui est compréhensible pour une voiture qui est plus petite (-4cm).

L'audi est également moins généreuse ce qui est plus gênant pour une voiture plus longue que l'Octavia (+4cm).

Quant au prix, à équipement équivalent et avant négociation, l'Audi A4 1.8 TFSI multitronic, plus petite (dedans) et moins performante, coute 8500€ de plus que l'Octavia Combi 1.8 TSI DSG, soit +29,5%.

 

Je garde en général mes voitures 8 à 10 ans (on tourne sur deux voitures, j'en change tous les 4 à 5 ans et fais reprendre la plus ancienne).

La valeur résiduelle à 3 ou 5 ans m'importe peu, même si sur la Skoda, elle ne serait a priori pas mauvaise.

Et j'ai jusqu'à présent les moyens de me payer l'essence nécessaire à mes 25000 km annuels.

Du coup, je peux m'offrir le luxe, dans une fourchette budgétaire définie, de me payer le véhicule qui me plait, sur la base de ses qualités intrinsèques et indépendamment de la notoriété ou de la qualité supposée du constructeur.

 

De fait, la seule concurrente sérieuse de l'Octavia III Combi 1.8 TSI DSG, ça a été l'Octavia III Combi RS TSI, avec ses 220ch.

La différence de prix n'est pas énorme (~1600€), à équipement équivalent.

Par contre à la date de ma commande, le délai d'attente pour une Octavia RS dépassait les 10 mois, et je ne voulais pas prolonger d'autant ma Laguna.

J'aurais aussi été très intéressé par la version 4x4, mais elle n'est pas vendue en France en essence, où le diesel est roi.

Du coup, la version 1.8 TSI, avec son moteur moderne (EA888 de 3ème génération), Euro 6 et à double injection (directe et indirecte), en finition élégance et avec quelques extras (Cuir, Xénon, Toit ouvrant,...) a emporté les suffrages.

 

Voilà pour les critères de choix. Je reviendrai vers vous d'ici quelques temps pour faire un bilan après ces 6 mois d'utilisation.

Bonne route à tous.

 

 

 

2014-10-05 17-02-021-2.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 305
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

Merci l'ABS.  

Un dernier exemple, pour la route.  

Une courte dernière. Le Canton donne pas mal et du coup on n'entend pas grand chose d'autre que la musique. Un petit extrait pour le bruit (discret) du moteur et le sifflement du turbo.

Bonjour

 

Je possède une Octavia III Combi 1.8 TSI DSG 180ch Elégance, depuis Juillet 2014;

 

Mes critères principaux de sélection étaient un volume important et un véhicule essence dynamique.

 

Le besoin en volume est dicté en partie par mon Bouvier Bernois, 55kg tout sec, qui partage le coffre avec les bagages, lors de nos départs en vacances, en particulier notre aller/retour annuel en Andalousie.

Quant au diesel, j'ai toujours pensé que c'était une aberration pour les voitures de tourisme.

Faute d'occasion essence, j'ai dû acheter et conserver 4 ans une Laguna estate initiale 2.2dci proactive, alors que ma Mégane estate 2.0 16v avait été détruite par un camion qui s'est rabattu sans me voir.

La Laguna est certainement une très bonne voiture, et le 2.2dci avait un certain dynamisme, mais bon, peu de plaisir à conduire et morne plaine après 4000 tours. D'autre part, bien que fiable,

la Laguna était bien plus onéreuse à entretenir que mes voitures précédentes.

 

Du coup, sachant qu'il est quasi impossible de trouver en France un SUV essence raisonnablement puissant (il y a bien le Forester 2.O ST de 240 ch, mais affublé d'un malus de 4000€),

je me suis à nouveau concentré sur les breaks essence.

 

Les marques françaises se sont disqualifiées immédiatement; Renault ne propose plus sa Laguna qu'en diesel, et les C5 et 508 sont limitées à 156 ch en essence

(depuis, le THP est monté à 165ch!, lors du passage euro 6).

Même politique chez VW France, ou la seule passat essence disponible était le TSI 122ch...

La Mégane estate GT 220 m'aurait intéressé, mais c'était une série limitée, et je ne la trouvais de toute façon pas très jolie.

Depuis la sortie de la 308 SW GT, j'avoue que j'aurais peut-être hésité; mais malgré ses 205ch, ses performances s'approchent avec difficulté de celles de l'Octy 1.8 TSI.

Et je trouve la ligne de la 308 SW moins équilibrée (et aussi pas de possibilité de toit ouvrant).

 

Restaient donc en lice les Mondéo et Insigna (pas vraiment en fait, je n'accroche pas à ces deux marques et je trouve que ce sont deux paquebots), la Seat Leon (un peu petite),

l'Octavia combi et les trois "premiums" allemands.

 

Le problème des "premiums" allemands, c'est que je reste attaché à une certaine discrétion.

De plus, je trouve que leur design évolue actuellement (Mercedes notamment) vers une extravagance futile.

Pour moi, le design, s'il se doit d'embellir un objet, il se doit surtout d'en rendre la fonction plus efficace;

par exemple la forme du manche d'un Laguiole, qui sert la prise en main. S'ils ne servent pas le fonctionnel, je trouve les astuces (ou trucs, ou tour) de design hors de propos, et légèrement décadents.

Décadent, c'est le sentiment que me laissent les dernières Classe A/GLA, ou les X4/X6 BMW, par exemple.

C'est peut-être un travers d'ingénieur.

 

Pour en revenir aux aspects pratiques, je n'ai pas retenu la Classe C, en fin de carrière à l'époque.

J'ai donc surtout comparé l'Octavia combi aux audi A4 break et Série 3 touring.

Coté Audi A4, on a le même 1.8 TSI (appelé ici TFSI) que sur l'Octavia, mais avec un paramètrage privilégiant le couple (320Nm) et moins la puissance (170ch).

Coté Série 3, c'est le 2.0 de la 320iA de 184ch et 270Nm.

Handicapées par leur poids (160 à 250kg supplémentaires) leurs performances sont légèrement inférieures à celles de l'Octy (significativement pour l'Audi).

Coté dimensions, la BMW est bien moins généreuse (côtes intérieures, coffre), ce qui est compréhensible pour une voiture qui est plus petite (-4cm).

L'audi est également moins généreuse ce qui est plus gênant pour une voiture plus longue que l'Octavia (+4cm).

Quant au prix, à équipement équivalent et avant négociation, l'Audi A4 1.8 TFSI multitronic, plus petite (dedans) et moins performante, coute 8500€ de plus que l'Octavia Combi 1.8 TSI DSG, soit +29,5%.

 

Je garde en général mes voitures 8 à 10 ans (on tourne sur deux voitures, j'en change tous les 4 à 5 ans et fais reprendre la plus ancienne).

La valeur résiduelle à 3 ou 5 ans m'importe peu, même si sur la Skoda, elle ne serait a priori pas mauvaise.

Et j'ai jusqu'à présent les moyens de me payer l'essence nécessaire à mes 25000 km annuels.

Du coup, je peux m'offrir le luxe, dans une fourchette budgétaire définie, de me payer le véhicule qui me plait, sur la base de ses qualités intrinsèques et indépendamment de la notoriété ou de la qualité supposée du constructeur.

 

De fait, la seule concurrente sérieuse de l'Octavia III Combi 1.8 TSI DSG, ça a été l'Octavia III Combi RS TSI, avec ses 220ch.

La différence de prix n'est pas énorme (~1600€), à équipement équivalent.

Par contre à la date de ma commande, le délai d'attente pour une Octavia RS dépassait les 10 mois, et je ne voulais pas prolonger d'autant ma Laguna.

J'aurais aussi été très intéressé par la version 4x4, mais elle n'est pas vendue en France en essence, où le diesel est roi.

Du coup, la version 1.8 TSI, avec son moteur moderne (EA888 de 3ème génération), Euro 6 et à double injection (directe et indirecte), en finition élégance et avec quelques extras (Cuir, Xénon, Toit ouvrant,...) a emporté les suffrages.

 

Voilà pour les critères de choix. Je reviendrai vers vous d'ici quelques temps pour faire un bilan après ces 6 mois d'utilisation.

Bonne route à tous.

 

 

 

2014-10-05 17-02-021-2.jpg

 

 

Bienvenue à toi,

J'ai suivi exactement le même cheminement que toi, avec les mêmes critères et hésitations, j'ai cru me lire en lisant ton post.

Pour moi, l'O3 Combi RS Tsi dsg l'a emporté devant la Tsi 180 car l'écart de prix était faible et esthétiquement je la trouvais plus sexy.

Tu as fait un bon choix, je suis enchanté de la mon O3...bonne route à toi ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En te lisant, j'ai cru que c'était moi qui avait posté :ddr:

 

J'ai la même en bleu "gendarme" mais en boite manuelle un mois plus tard que toi ;)

 

Très bonne auto, j'en suis ravi et à son insu, elle remet les idées en place et les "à priori sur Skoda" de certaines personnes qui ont eu l'occasion de la voir ou de monter dedans.

 

A l'époque, mon choix s'était cantonné sur 4 modèles :

- Leon ST FR (même moteur)

- 308 SW GT (qui tardait à sortir)

- Mazda 6 192ch

- Octavia 3 Combi

 

Mon choix a vite été fait, d'autant plus que madame avait eu le coup de foudre pour l'O3, mais pas pour la 308 ni la Mazda et moins pour la Leon. :)

 

De mon côté je trouve l'agrément intéressant, le moteur souple et qui a du répondant.

Une consommation maîtrisée mais un Start & Stop, comme pour toute auto, qui parasite cet agrément car, il faut quand même pas se leurre, il existe pour faire plaisir aux écolo/bobo...

L'espace à bord est aussi sympa que sur la Safrane de mon père que j'adorais (la voiture, mon père, ça va de soit que je l'adore :ddr: )

 

Ce sera avec plaisir que je lirai tes impressions et si tu permets, j'essaierai d'y insérer les miennes :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour la confirmation.

Dommage le 1.8 m’intéressait fortement :(

 

Bonne route :sol:

 

a priori, les problèmes de fiabilité sur la DSG 7 ont été résolus.

Pour limiter les risques, j'ai pris une extension de garantie à 5 ans.

Par contre, à l'usage, c'est un vrai plaisir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

voici donc quelques impressions, faits et réflexions après 6 mois d'utilisation et un peu moins de 15000km.

Tout d'abord cette voiture est un vrai régal à conduire.

Hormis quelques voitures de location aux Etats-Unis, c'est la plus puissante que j'ai conduite.

Et ça se sent; les reprises avec la boite DSG et les accélérations sont vraiment impressionnantes, aidées par le poids très contenu du véhicule.

En comparaison de la Laguna, c'est l'impression de légèreté qui me frappe le plus. Je m'attendais à une dégradation du confort et de la tenue de route.

Pas du tout, sur ces points l'Octavia est excellente et absolument au niveau de la Laguna 2. Et la voiture se conduit avec la même sérénité.

Un poil plus de roulis en virage, mais à peine, peut-être à cause du toit ouvrant, plus lourd.

A noter que la version 1.8 TSI, au même titre que les RS, est dotée du train arrière multi-bras.

 

Les accélérations sont franches et linéaires, le bruit du moteur très feutré - fenêtres et toit ouverts, le son est gratifiant.

Le confort en général, bruit, confort de roulement, est de très bon niveau. Ce n'est pas le tapis ouaté d'une Citroën C5, mais moi qui ai subi une opération des lombaires, j'engrange les longues distances sans fatigue. Je dirais le confort au niveau de celui de la Laguna, et meilleur que celui de mes voitures précédentes.

 

La boite DSG participe à l'agrément, avec absolument aucun à coup ni à la monté des vitesses, ni au rétrogradage, avec un meilleur frein moteur que sur la proactive de Renault.

(je n'ai pas encore essayé le mode Eco).

Son seul défaut consiste en la difficulté de doser un redémarrage, lors de l'arrivée sur un rond-point, notamment; on peut être surpris par un temps de latence.

 

En ce qui concerne l'ambiance intérieure, je suis très satisfait.

Peut-être ne suis-je pas une référence; par exemple, le poste de pilotage d'une Audi A4, examiné en concession, ne me paraissait pas au niveau de celui de ma Laguna initiale.

Celui de l'Octavia, est très légèrement en retrait de celui de la Laguna, hormis pour le tableau de bord plus élégant. Pour moi, c'est équivalent à l'Audi.

Pour l'espace à bord, par contre, s'il est similaire en largeur, les places arrière et le coffre offrent bien plus d'espace.

Aller/Retour en Andalousie (4000 km) l'an dernier avec deux (grands) jeunes adultes à l'arrière, en toute sérénité.

Le coffre, quant à lui est immense. J'ai pris le double plancher variable, en particulier pour avoir un plancher plat affleurant au seuil de chargement.

Même si ça permet de faire des séparations dans le coffre, je ne suis pas sûr à l'usage, que ça vaille le coup.

Bien qu'elle soit temporaire sur la finition élégance (roues de 17"), la roue de secours est présente, ce que je juge indispensable.

 

Coté consommation, la consommation moyenne sur les 15000 premiers km s'établit à 8.55 l/100km.(8.2 à l'OdB)

Pour comparaison, sur mes précédents véhicules, j'avais mesuré:

Xsara Break 2.0 16v (135ch): 8.94 l/100km

Mégane Estate 2.0 16v (136ch): 8.81 l/100km

Laguna Estate 2.2dCi proactive (150 ch): 7.98 l/100km

A noter que mon lieu de travail ayant changé depuis les mesures sur les véhicules précédents,

la comparaison est légèrement faussée au détriment de l'Octavia qui parcourt proportionnellement plus de ville.

Afin de donner des indications utiles, j'ai noté les consommations suivantes:

- 6.5 l/100km à 110 km/h (6,2 à l'OdB)

- 7,5 l/100km à 130 km/h (7,2 à l'OdB)

- et j'ai mesuré un maximum de 9,55 l/100km (9,2 à l'OdB) sur un plein, pour un parcours 70% ville.

J'utilise du SP98 et évite les stations de grandes surfaces.

Noter que l'ordinateur de bord est optimiste d'environ 0,3 l/100km. Il était pessimiste de 0,4 l/100km sur la Laguna, et très fiable sut la Mégane.

Dans l'ensemble, la consommation est conforme à mes attentes, très proche de la Laguna diesel auto, légèrement plus élevée sur autoroute, et moindre en ville.

 

Je vais maintenant aborder les quelques points négatifs détectés pour l'instant.

 

Tout d'abord, il semble que Skoda modifie la définition de ses modèles assez souvent. Du coup le véhicule a été livré avec un volant 4 branches, alors que j'attendais et aurais même été prêt à prendre en option le volant 3 branches tel qu'il apparaissait en mai dans la définition de la finition élégance.

Outre cet exemple, il apparait à la lecture de forums que de tels changements sont assez fréquents.

 

Le plus gros défaut, je pense, c'est la contenance limitée du réservoir à 50 litres, ce qui fait une autonomie d'à peine 600 km.

Personnellement, je fais une halte toutes les deux heures sur long parcours, donc ce n'est pas pénalisant.

 

Ce que je regrette, à la rigueur, serait de ne pas m'être davantage lâché sur les options.

La finition élégance, haut de gamme du moment, nécessitait déjà une rallonge pour les phares Xénon, le cuir et le toit ouvrant.

J'ai pris également le Drive mode select, le double plancher variable et les quatre roues hiver.

Après coup, c'est un peu dommage de n'avoir pas pris les sièges électriques et chauffants, et les palettes au volant.

Par contre, je ne vois qu'un intérêt limité aux dernières nouveautés d'aide à la conduite, comme le régulateur actif, le maintien en ligne, le park assist ou la lecture des panneaux.

Je ne veux pas qu'on conduise à ma place.

 

Voilà donc un premier retour, en attendant la conduite sur la neige.

Bonne route à tous!

 

IMG_8763.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à toi,

 

Je te rejoins sur plusieurs points de ton C/R :jap:

 

Bien que j'ai la boite manuelle, l'agrément reste sympa et la conso plutôt correcte vue la puissance développée.

Bilan à 4000km : 7,4l au 100 avec quand même du 60% petit trajets/bouchons...

 

J'ai par contre le chassis sport, ce qui semble ne pas être ton cas.

Toutefois, par rapport à mon ancienne auto qui l'avait aussi, il y a eu clairement une amélioration du filtrage des suspensions, le tout sans trop de roulis en virage, enfin bien moins que toi je pense dans ce cas.

A ça j'ajoute les 40kg de moins par rapport à un TDI 150 et j'ai un train AV incisif qui ne s'écrase pas.

 

J'ai aussi eu la "mauvaise" surprise de ne pas avoir le volant 3 branches "rond" à la livraison...

Bon après, l'essentiel c'est d'en avoir un ;)

 

L'espace à bord, rien à redire, c'est un atout.

La finition intérieur, à défaut d'être "noble", a le mérite d'être rigoureuse. A priori, ça devrait être robuste dans le temps car les plastiques parfois "durs" semblent toutefois être de bonne qualité.

 

L'inconvénient de cette auto c'est effectivement la capacité du réservoir.

Comme toi, j'estime que les trajets de 600km d'une traite resteront rares, et ça impliquera des "pauses" pour faire le plein. Dans tous les cas, l'autonomie n'est pas incompatible avec le trajet type d'un automobiliste français.

 

J'aurais un autre défaut à citer sur ce modèle, c'est les rétros... C'est sûr, bien réglés, ils offrent une bonne visi arrière. Par contre, un détecteur d'angle mort n'aurait pas été superflu étant donnée leur configuration optique (pas de profil convexe en extrémité). D'un autre côté, pour qui souhaite s'assurer qu'il n'y a rien à l'angle mort, ça lui impose de tourner la tête, bref, de faire ses contrôles avant de déboiter et ça, ça reste un réflexe qui se perd... Donc un mal pour un bien finalement.

 

Côté assistances à la conduite, j'ai la même philosophie que toi.

Je n'ai pas sélectionné l'ACC, ni le lane assist, ni le light assist et encore moins le détecteur de fatigue ou encore le parc assist.

Raison principale : c'est moi qui conduit et qui manoeuvre (d'autant plus que de série, on a déjà les capteurs AV et AR... à défaut de pouvoir sélectionner une caméra de recul qui apporte un plus indéniable tout de même)

Néanmoins, j'ai tout de même sélectionné le front assist qui s'avère peu intrusif à l'utilisation.

J'ai à mes dépends testé les 3 stades de déclenchement (alerte mineure, alerte visuelle + bip souvent d'ailleurs aux abord des rond points ou lors d'un freinage devant soi pour cause de bouchon, et alerte visuelle + bip + freinage auto). Dans tous les cas, le déclenchement était justifié et correspondait à ce que je comptais faire... mais un peu plus tard que le système.

 

La roue de secours d'appoint reste bien plus intéressante qu'un kit anti-crevaison, uniquement efficace si t'as pas roulé avec un pneu crevé que tu as déchiqueté le temps de stopper...

 

Je n'ai pas pris le toit pano, mais j'ai "compensé" par l'intérieur beige en cuir alcantara. Avec le bleu c'est sympa.

Côté entretien l'alcantara est le meilleur compromis. Effectivement le beige sera plus salissant, mais une oréole sur du beige ou du noir, ça change rien. Juste qu'il faudra le cas échéant savoir enlever ça rapidement.

 

Côté sécurité, j'ai pris le Crew Protect Assistant avec les Airbags supplémentaires latéraux, ainsi que les Xénons que je ne regrette pas.

Le sélecteur de profil de conduite sur une boite manuelle n'avait aucun intérêt pour moi.

 

Sur les côtés pratiques, j'ai pris la prise de courrant, la banquette rabattable depuis le coffre, l'attelage et le tapis réversible. Préférant jouer sur le volume de chargement malgré un seuil de coffre moins pratique qu'un double plancher...

 

J'ai aussi pris le Columbus ainsi que le Canton avec le DAB lorsqu'on passera en radio numérique.

 

Bref, j'ai souhaité prendre une auto confortable, sécurisée sans sombrer dans l'assistance à foison.

 

Ta titine est très sympa :)

 

Bonne route à toi!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Je trouve dommage d'avoir ouvert un nouveau topic, peu de temps après l'autre. Je pense que tu pouvais largement faire le bilan de ta voiture sur celui ouvert précédemment. Du coup, c'est redondant, enfin, je trouve.

 

Je ne peux pas commenter ton ressenti sur le 1.8 TSI DSG7, n'ayant ni ce moteur ni cette boite. Perso, à la réflexion, pour une Elegance, je me serai peut être orienté sur une 140, considérant que le couple est le même entre les deux moteurs et que les perf sont proches. C'est d'ailleurs cette raison qui finalement m'a poussé vers le 2.0 TSI et ses 350 Nm de couple.

 

Il est difficile de comparer ta voiture avec la Laguna II, voiture globalement obsolète aujourd'hui à l'heure où s'annonce la remplaçante de la Laguna III, et je dirai qu'il est heureux que l'Octavia 3 fasse aussi bien voir mieux, plate forme MQB et châssis multibras oblige.

 

Je ne connais la DSG 7 qu'au travers d'essais de la Golf 6 TSI 122 TSG 7 d'un ami, ce qui avait motivé mon choix vers une DSG.

 

Pour l'ambiance intérieure, seule les contre-portes de l'O3 me laissent sur ma faim et font vraiment TRÈS cheap, une Dacia ne renierait pas ce plastique granuleux censé imité du simili cuir. C'est pour moi la plus grosse déconvenue, surtout sur des modèles comme l'Elégance ou la RS...pire encore sur la L&K où c'est clairement la honte.

 

Aucune option "d'assisté" non plus sur la mienne, à 45 ans et 27 ans de permis, je sais faire un créneau à droite, à gauche, en bataille...je sais aussi passer en plein phare seul et repasser en feux de croisement sans aide, je me rend compte quand je roule trop à droite ou à gauche, sans parler de l'ACC voir même le Front Assist. En règle générale, lorsque je conduis je suis hyper vigilent et je ne vois pas l'utilité à ce que ma voiture freine pour moi car je faisais autre chose et que je n'ai pas vu que devant ça freinait. A ce rythme, demain on se couchera sur la banquette arrière et la voiture nous mènera seule à destination.

 

Je trouve ta conso assez élevée (8.55l/100 sur 15 000 km), mais je ne sais pas où tu habites et j'ignore ton profil de conduite et celui des routes que tu fréquentes.

Finalement, je suis assez surpris de ton choix d'un essence puissant pour parcourir 30 000 bornes par an, mais sans doute y trouves tu un intérêt que nous ignorons.

 

Je suis aussi mécontent des changement dans les véhicules de la marque Skoda, ma voiture commandée en septembre 2013 et livrée en février 2014 n'a pas de volant Sport à Méplat , méplat livré aujourd'hui de série sur une RS Line TDI 105 benny95.gif.4d9abed7e4a6933210924e44265b1f4a.gif . Comme quoi, il ne faut jamais commander un véhicule à sa sortie !

 

Comme toi, je trouve aussi que la contenance du réservoir est un des points négatif, même si comme toi je m'y suis fait:

http://img4.hostingpics.net/pics/472537Normandy.jpg

 

Il s'agit de la mon dernier gros trajet (Bordeaux, Saintes, La Rochelle, Nantes, Rennes...Montmartin sur Mer (50) où j'ai testé l'autonomie (Autoroute, Voie expresse, Nationale). J'ai refais le plein après 659 km, ça commençait à être limite timothyo1.gif.90eb90919d5c0d5a20c2ad764b986cac.gif .

J'ai aussi le double plancher de coffre. Dans 90% des cas, j'utilise la réduction du coffre plancher en position haute, pour les vacances, je le positionne en bas. Je suis très content de cette possibilité pour un prix très accessible.

Les palettes au volant étaient de série pour moi, je les utilise essentiellement pour forcer la voiture à rétrograder...pour le reste c'est "D"...Je regrette quant à moi de ne pas avoir pu choisir en option les sièges électriques à mémoire qui sont aujourd'hui disponibles.

 

Voilà, tu as une belle auto qui comme la mienne te donne satisfaction...

Il faut remercier Skoda de nous avoir offert la possibilité du choix...les Françaises ayant abandonné ce créneau (Break + essence + boite auto + plus de 130 ch ) où hormis le diesel, point de salut

Bonne route à toi ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

J'aurais un autre défaut à citer sur ce modèle, c'est les rétros... C'est sûr, bien réglés, ils offrent une bonne visi arrière. Par contre, un détecteur d'angle mort n'aurait pas été superflu étant donnée leur configuration optique (pas de profil convexe en extrémité). D'un autre côté, pour qui souhaite s'assurer qu'il n'y a rien à l'angle mort, ça lui impose de tourner la tête, bref, de faire ses contrôles avant de déboiter et ça, ça reste un réflexe qui se perd... Donc un mal pour un bien finalement.

...

Bonne route à toi!

Je suis entièrement d'accord. Je ne m'en étais pas aperçu de prime abord, mais quand je m'en suis rendu compte ça m'a paru des économies de bout de chandelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

Je trouve ta conso assez élevée (8.55l/100 sur 15 000 km), mais je ne sais pas où tu habites et j'ignore ton profil de conduite et celui des routes que tu fréquentes.

Finalement, je suis assez surpris de ton choix d'un essence puissant pour parcourir 30 000 bornes par an, mais sans doute y trouves tu un intérêt que nous ignorons.

...

 

 

oui, pas mal de cotes et de ralentisseurs sur mon trajet urbain quotidien.

Je fais 4000 km l'été, et un peu moins de 20000 km le reste de l'année. Pour les mêmes performances en diesel, ça aurait été la RS TDI.

A équipement égal, la 1.8 TSI fait 3500 à 4000 € de moins, soit le surcout en essence pour 3,5 à 4 ans, si le différentiel à la pompe reste le même.

Avec l'assurance et l'entretien, je ne suis pas persuadé que le diesel soit rentable sous 25000 km/an.

Quoiqu'il en soit, même si c'est finalement plus cher, je préfère rouler dans une voiture essence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et à mon avis, le 1800 TSi doit être plus fiable que le 1,4 TSi :o

 

Edit: d'ailleurs je ne comprend pas la politique VW qui fait cohabiter deux moteurs très proche en prestation que sont le 1800 TSi et le 2,0l TSi :??:

 

Au contraire, je trouve qu'à travers tous les TSI, on a vraiment le choix : 85 / 105 / 140 / 180 / 220 :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Anü736RA

Bonjour, peut tu donné ton ressenti sur le moteur, la consommation, les reprises, l'agrément de conduite, quel régime moteur aux limitations en vigueur ? Merci d'avance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et à mon avis, le 1800 TSi doit être plus fiable que le 1,4 TSi :o

 

Edit: d'ailleurs je ne comprend pas la politique VW qui fait cohabiter deux moteurs très proche en prestation que sont le 1800 TSi et le 2,0l TSi :??:

 

 

Tentative d'explication (pour Octavia seulement) : une bonne prestation confortable pour le 1.8 TSI, le petit plus sportif pour le 2.0 TSI ...

Par contre, en Superb, pas de version sportive mais le 2.0 TSI en différentes finitions.

D'ailleurs, en achetant mon Octavia RS d'occasion, j'étais dans les mêmes prix avec une Superb combo 2.0 TSi Elégance ... mais je préférais prendre une sportive - pour une fois - et la Superb faisait un peu bateau : pas besoin d'autant d'espace.

Ça vaut ce que ça vaut ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et à mon avis, le 1800 TSi doit être plus fiable que le 1,4 TSi :o

 

Edit: d'ailleurs je ne comprend pas la politique VW qui fait cohabiter deux moteurs très proche en prestation que sont le 1800 TSi et le 2,0l TSi :??:

 

 

euh...le couple est quand même méchamment plus balaise sur le 2.0 TSI: 350 Nm, genre c'est pas une paille amaryllis69.gif.6472b44fca07ff0d694964fd416b1634.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est le même moteur (EA888, 3ème génération) que sur la RS ou la golf GTI, mais de cylindrée réduite.

 

En 1.8, on le retrouve sur l'A3, la Leon et l'O3, où il est décliné en 180ch et 250Nm (de 1250 à 5000 tr/min) de couple max, probablement à cause de la DSG 7 dont c'est censé être le couple max.

 

Sur l'O3 1.8 TSI 4x4, le couple est porté à 280Nm (à 1350tr/min); en version DSG, c'est la DSG6 qui s'y colle.

 

On retrouve ce moteur 1.8 en 170ch et 320Nm de couple sur l'A4 en version manuelle ou multitronic (variation continue).

 

Enfin, il vient de remplacer un 1.4 TSI dans la Polo GTI, et ce en deux versions (!) selon la transmission:

- 1.8 TSI de 192ch et 250Nm (à partir de 1250tr/min) de couple avec la DSG 7

- 1.8 TSI de 192ch et 320Nm (à partir de 1400tr/min) de couple en version manuelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page