Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Avant guerre (…-1945)

Il était une fois...Bugatti.


Invité §non661Yn
 Partager

Messages recommandés

En fait la 54 a tué les deux....

Lobkovic à l'Avus le 22 05 1932 (54201)

Czaikowski à Monza le 1 07 1933 (54209)

Les 2 voitures étant trés similaires aujourd'hui.... Je ne connais pas cette immatriculation 4311 NV1 ???

 

 

L'immatriculation 4311-NV1 a été donnée par la Préfecture du Bas-Rhin à Automobiles Ettore Bugatti

 

Elle a été utilisée pour le 50143 et ensuite par le 54201

 

Information: Le serveur de bugattibuilder et de bugattiregister a "crashé". Il semblerait que toutes les informations ont été sauvées mais cela prendra quelques temps avant que tout soit reconstitué

 

Christian

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

L'immatriculation 4311-NV1 a été donnée par la Préfecture du Bas-Rhin à Automobiles Ettore Bugatti

 

Elle a été utilisée pour le 50143 et ensuite par le 54201

 

Information: Le serveur de bugattibuilder et de bugattiregister a "crashé". Il semblerait que toutes les informations ont été sauvées mais cela prendra quelques temps avant que tout soit reconstitué

 

Christian

 

Merci pour ces infos, et j'espére que les données de Bugattibuilder seront récupérées, ce serait une sacré perte...

Pour les voitures du Mans, tout n'est pas vraiment encore clair, j'ai 50177 pour 4311 NV1...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

REPRISE DE LA PAGE 1 DE CE TOPIC

BP3 a été produit par les deux fabricants concuremment, en version 5 litres pour Bugatti (exigence de Peugeot de marquer la différence ou prudence d'Ettore?)

 

Cela voudrait dire qu'il y a eu des modéles Bugatti de production, autres que le prototype en photo ci dessus ???

Merci pour ces précisions trés interessantes et peu connues...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout ceci ressort du Steinhauser, ouvrage cher mais incontestable quand il avance un fait car vérifié par plusieurs sources.

 

La Bugatti type 20-Peugeot type 159 de nono diffère de celles que j'ai vue en photo d'époque mais pas de celle du musée: pas de carénages intérieurs d'ailes, pas de bas de caisse entre le marchepied et le châssis, des phares pré-1914. Elle correspond à celle restaurée qui est au Musée Peugeot.

 

La voici pour mémoire:

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/uploads/200405/nono2215_1084294892_t23_o.jpg

 

Celle sortie de grange a les traces des bas de caisse, les ailes sont carénées à l'intérieur et les supports de phares semblent avoir été des supports plus modernes (= phares années 1920, comme sur toutes les photos d'époque que j'ai vues).

 

Voici le pont AR typiquement Bugatti avec ce frein supplémentaire.

 

PontARrd.jpg.a626bbb09d2ff315d7684187f32f10b0.jpg

 

Je remets une photo de l'AV pour illustrer mes propos:

4.jpg.75bd583b340a63226a8ea165bee1f79b.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t11.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t12.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t13.jpg

 

Le 50177 n° 2 de Roger Labric en 1934: c'est la même voiture que celle de la photo de Bugatti Trust

 

Même position des phares avant et avec 4312-NV1

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t11.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t12.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50s_t13.jpg

 

Le 50177 n° 2 de Roger Labric en 1934: c'est la même voiture que celle de la photo de Bugatti Trust

 

Même position des phares avant et avec 4312-NV1

 

Alors de nouveau en 35 la voiture qui n'a pas changé de propriétaire changerait de N° ?????

35_02_01.jpg.21485ce967da11c7cc7771ca720ab7c7.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La réponse se trouve à la Préfecture.

 

le #5 du IX° Grand Prix des 24 heures du Mans, 1931 avec 4311-NV1, avec Albert Divo & Guy Bouriat est apparemment le 50143, pas le 50177

 

C'est probablement une erreur de Miles Coverdale d'avoir mis le N°5 sur le 50177 lors de sa restauration.

 

En outre le 50177 aurait changé encore de numéro d'immatriculation en 1934 ou 1935.

 

Ce serait intéressant de connaître les archives de la Préfecture pour confirmer ou infirmer ceci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enregistrement en Préfecture le 10 juin 1931 pour Automobiles Ettore Bugatti:

 

50130 > 4309-NV1 le 10 juin 1931

50131 > 4310-NV1 le 10 juin 1931

50132 > 4312-NV1 le 10 juin 1931

50133 > 4311-NV1 le 10 juin 1931

 

50130 > 4309-NV1 le 10 juin 1931 (a été utilisé pour le 50112 (Type 50S N° 4 Le Mans 1931 Varzi et Chiron), et pour le 53001 (type 53 4WD), le chassis 50130 est le type 50 chassis de 1931 de la collection Schlumpf )

50131 > 4310-NV1 le 10 juin 1931 (Type 50S N° 6 le Mans 1931 Rost et Conelli)

50132 > 4312-NV1 le 10 juin 1931 (a été utilisé pour le 50177 (Type 50S utilisé pour Le Mans en 1933)

50133 > 4311-NV1 le 10 juin 1931 (Type 50S N° 5 Le Mans 1931 Divo et Bouriat) et pour le 54201, le chassis 50133 fut donné par erreur par Conway au 50144)

 

Pour le 50143 Conway précise vendu à Antoine Schuman le 4 décembre 1931 (ex Le Mans 1935), ce n'est pas le n°5 des 24 heures du Mans de 1931 avec Albert Divo & Guy Bouriat. Les Photos du n°5 montrent bien 4311-NV1 enregistré avec le chassis 50133. Le 50143 était initialement un Coupé Figoni et a été modifié pour Le Mans 1935 avec Richard Delavau

 

La deuxième voiture sur la photo ci-avant ne serait pas le 50177 mais le 50131 (Type 50S N° 6 le Mans 1931 de Rost avant accident (remplacée par le 50181) avec 4310-NV1) ou 50130 (Type 50S N° 4 le Mans 1931 de Varzi et Chiron) avec 4309-NV1

 

Le 50177 est un Mystère, voiture du Mans selon Conway avec moteur 21 aux USA, ex-Miles Coverdale, now dans collection privée en Espagne, pourrait être le 50132 enregisré à la Préfecture avec 4312-NV1 et non le 50133 avec 4311-NV1. Une photo de Bugatti Trust montre bien la même voiture n° 2 de Pierre Veyron & Roger Labric avec 4312-NV1 enregistrée avec le chassis 50132.

 

Reste à vérifier sous quelle immatriculation a été enregistré initialement le chassis 50177 qui prétend être à la fois la voiture #2 des 24 heures du Mans de 1934 et 1935 (50132) avec 4312-NV1 et #5 des 24 heures du Mans de 1931 (50133) avec 4311-NV1

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour intervenir sur les explications de tunesi...

il semble que selon ce qu'il dit (écrit) les "bébé peugeot" ne sont pas seulement le fruit de l'achat d'un moteur bugatti pour une construction libellée peugeot..

si c'est vrai techniquement,

l'accord ne constituait pas "uniquement" la vente des moteurs,mais une "association",un "partenariat",un accord partagé,je ne sais pas comment cela s'appellait a l'époque,mais cet accord permettait a bugatti,semble-t'il,de jouer avec la marque de la voiture,"comme bon lui semblait"..(selon ce qu'il était prévu,ou selon ce qu'il achetait a peugeot?)

calandre bugatti,écusson ovales...

celles qu'il redécorait de sa calandre,étaient,sur certains points,des "bugatti peugeot",

car si peugeot déclarait que ces voitures étaient des peugeot "a moteur bugatti",

bugatti pouvait a son tour déclarer,pour lui-même ou l'allemagne,plus éventuellement un autre pays s'il en a été vendues, que ce sont des "bugatti a chassis,carosserie, et partie de mécanique peugeot"...

a mon sens,ça change l'appréciation qu'on en a depuis "des années"..

saura-t'on un jour si le "partenariat" intervenait sur d'autres piéces de cette voiture?

sur des mises au points de piéces??

si ettore a participé techniquement a l'élaboration???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peugeot 201 X

Bugatti type 48

 

652094740_Peugeot201XBugattiType48.jpg.91065d7e7a1155bf725da29509c2d719.jpg

 

De Dobbeleer avait egalement un exemplaire, dans ses archive il inscrit (Bugatti 48 n° 485121,achat d'un moteur 48 (Peugeot 201X) à l'usine en 1960, achat d'une CI Peugeot 201 à Malatre, montage d'un chassis suivant les norme Peugeot 201X en 1961, vendue a Marquet dec. 1961) avec deux photos d'un chassis monté sans carosserie

 

sportivement Gerard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour intervenir sur les explications de tunesi...

il semble que selon ce qu'il dit (écrit) les "bébé peugeot" ne sont pas seulement le fruit de l'achat d'un moteur bugatti pour une construction libellée peugeot..

si c'est vrai techniquement,

l'accord ne constituait pas "uniquement" la vente des moteurs,mais une "association",un "partenariat",un accord partagé,je ne sais pas comment cela s'appellait a l'époque,mais cet accord permettait a bugatti,semble-t'il,de jouer avec la marque de la voiture,"comme bon lui semblait"..(selon ce qu'il était prévu,ou selon ce qu'il achetait a peugeot?)

calandre bugatti,écusson ovales...

celles qu'il redécorait de sa calandre,étaient,sur certains points,des "bugatti peugeot",

car si peugeot déclarait que ces voitures étaient des peugeot "a moteur bugatti",

bugatti pouvait a son tour déclarer,pour lui-même ou l'allemagne,plus éventuellement un autre pays s'il en a été vendues, que ce sont des "bugatti a chassis,carosserie, et partie de mécanique peugeot"...

a mon sens,ça change l'appréciation qu'on en a depuis "des années"..

saura-t'on un jour si le "partenariat" intervenait sur d'autres piéces de cette voiture?

sur des mises au points de piéces??

si ettore a participé techniquement a l'élaboration???

 

 

Peugeot a depanner Bugatti (humour dominicale, sorry)

 

105101515_DepaneusePeugeot.jpg.6fb8188b0fdc1988aa860ead530bad57.jpg

 

1494445249_DepaneusePeugeotDMA1943Bugatti.jpg.e8345442e2ae0a5079d8a5fef52a95cb.jpg

 

sportivement Gerard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T57 Ventoux

MD

 

 

 

Type 57 Ventoux Gangloff 1938 (57675) 974 JGY 75 (F)

 

Egalement présents aux Coupes de Printemps, à Montlhéry, le 19 Mars 2009:

 

T35B R GP ('4926'-R) 4528 VB 24 (F)

T35C GP 1926 () 9436 TY 13 (F)

T35B GP 1930 (4909) 692 BAL 91 (F) ex T35A

T35B GP (inconnu) 6971 VW 24 (F), 6971 VW 24 est aussi utilisé pour un T35B R GP

T39A GP 1926 (4802) BF 4697

T43 R GS () 8830 WQ 13 (F), T38A modifié

T51 GP 1934 (51154) UXG 108 (GB),

T51 GP 1931 () 8138 VH 86 (F),

T51 R GP () 8662 WX 21 (F),

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peugeot 201 X

Bugatti type 48

 

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/757449/Peugeot 201X Bugatti Type 48.jpg

 

De Dobbeleer avait egalement un exemplaire, dans ses archive il inscrit (Bugatti 48 n° 485121,achat d'un moteur 48 (Peugeot 201X) à l'usine en 1960, achat d'une CI Peugeot 201 à Malatre, montage d'un chassis suivant les norme Peugeot 201X en 1961, vendue a Marquet dec. 1961) avec deux photos d'un chassis monté sans carosserie

 

sportivement Gerard

 

 

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/type-410.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/type-411.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t48_mo10.jpg

 

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t48_mo11.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une nouvelle Bugatti à identifier

http://img91.imageshack.us/img91/6527/bugattiab.jpg

 

MD

 

 

 

T51 GP () 8138 VH 86 (F) de Patrice Cousseau, pas d'historique avant 2005, sauf erreur de ma part, probablement un replica.

 

A participé depuis à de nombreux meetings :

 

- #24 Grand Prix de Tours, 2005

- #157 XI° Sport & Collection, Le Vigeant, 4th June 2005

- XII° Sport & Collection, Le Vigeant, 3th-4th June 2006

- #23 Grand Prix de Tours, 2006

- Grand Prix de l'Age d'Or, Dijon Prenois, 24-25th June 2006

- #157 XIII° Sport & Collection, Le Vigeant, 2nd-3rd June 2007

- Grand Prix de l'Age d'Or, Dijon Prenois, 23-24th June 2007

- XI Grand Prix Rétro de Puy Notre Dame, 29 July 2007

- 40 ans de la FFVE, 15-16th September 2007

- #24 Circuit des Remparts, Angoulême, September 2007,

- II° GP Andrezieux Bouthéon, 17-18th May 2008,

- #104 Circuit des Remparts, Angoulême, 19th-21st September 2008,

- Coupes du Printemps, Montlhéry, 14th March 2009

- #47 Grand Prix de Pau Historique, 22-24th May 2009,

- XV° Sport & Collection, Le Vigeant, 5-7th June 2009

- #26 Circuit des Remparts, Angoulême, 18-20th September 2009,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Type 35 modifié en Type 35A de Stéphane Bonoron avec 852 MZM 75

 

Avec carte grise enregistrée comme type 30A avec chassis 4458 de 1925, sauf erreur de ma part, est probablement un replica n'ayant pas d'historique avant 2007

 

A participé depuis à différents meetings:

 

- #44 I° Week-end de l'Excellence Automobile, Reims-Gueux, 21-23th September 2007, Stéphane Bonoron (F)

- #64 II° Week-end de l'Excellence Automobile, Reims-Gueux, 13-14th September 2008, Stéphane Bonoron (F)

- #148 Festival Bugatti, Molsheim, 11-16th September 2009, Stéphane Bonoron

 

Merci de me préciser à quelle manifestation ont été prises ces photo.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour intervenir sur les explications de tunesi...

il semble que selon ce qu'il dit (écrit) les "bébé peugeot" ne sont pas seulement le fruit de l'achat d'un moteur bugatti pour une construction libellée peugeot..

si c'est vrai techniquement,

l'accord ne constituait pas "uniquement" la vente des moteurs,mais une "association",un "partenariat",un accord partagé,je ne sais pas comment cela s'appellait a l'époque,mais cet accord permettait a bugatti,semble-t'il,de jouer avec la marque de la voiture,"comme bon lui semblait"..(selon ce qu'il était prévu,ou selon ce qu'il achetait a peugeot?)

calandre bugatti,écusson ovales...

celles qu'il redécorait de sa calandre,étaient,sur certains points,des "bugatti peugeot",

car si peugeot déclarait que ces voitures étaient des peugeot "a moteur bugatti",

bugatti pouvait a son tour déclarer,pour lui-même ou l'allemagne,plus éventuellement un autre pays s'il en a été vendues, que ce sont des "bugatti a chassis,carosserie, et partie de mécanique peugeot"...

a mon sens,ça change l'appréciation qu'on en a depuis "des années"..

saura-t'on un jour si le "partenariat" intervenait sur d'autres piéces de cette voiture?

sur des mises au points de piéces??

si ettore a participé techniquement a l'élaboration???

 

 

Tout ceci est maintenant parfaitement clair et publié.

 

Il n'est plus nécessaire de dire "il me semble", etc.

 

Bugatti a créé le type 16 en 1910-1911 pour le vendre à un entrepreneur ayant les capacités de le produire, capacités qu'il n'avait pas alors que dans le même temps, il avait besoin de liquidités.

 

Ceci a été raconté plus haut. Le type 16 a été proposé notoirement à Wanderer qui a renoncé et à Peugeot qui a accepté

 

Ce fut la deuxième "bébé Peugeot"

 

Bugatti a commandé quelques dizaines de ces bébés pour les vendre en Allemagne (ou Russie! On n'en sait pas plus!) avec radiateur Bugatti et boulons Bugatti sur les roues. Tout porte à croire que la plaque châssis (si elle existait) était une Bugatti.

 

Vu le contexte de l'époque, de tensions entre la France et l'Allemagne, c'était bien joué. Peugeot et Bugatti y trouvaient leur compte.

 

La "bébé Peugeot" est donc une Bugatti construite par Peugeot sous licence à 3.500 exemplaires dont au moins 35 vendus par Bugatti en Allemagne sous le nom Bugatti.

 

Le contrat avec Peugeot prévoyait la livraison de deux autres modèles qui furent les Bugatti type 18 et le type 20

 

Le type 18 a été gréé en 7 litres chez Peugeot et a gagnée de nombreuses courses jusqu'en 1914. C'est une peugeot construite par Peugeot mêmesi étudiée par Bugatti. Chez Bugatti, il a été gréé en 5 litres. C'est une Bugatti à part entière pour celles commercialisées par Molsheim.

 

Le type 20 a été livré vraisemblablement avant 1914 mais Peugeot n'a pas eu la possibilité de le commecialiser alors. C'est une voiture plus haute en gamme que le type 16 et dans la même catégorie que le type 13. Peugeot l'a produit en 1919 à 502 exemplaires, en ayant renoncé au moteur proposé par Bugatti pour y mettre un Peugeot. C'est donc encore une Bugatti produite par Peugeot, avec un moteur non Bugatti.

 

Il en resterait 3 connues.

 

Après la guerre, on ne sait pour le moment pas encore si Bugatti a +/- travaillé pour Peugeot sauf dans le cas de la Peugeot type 201X qui est un châssis 201 (Peugeot) avec un moteur étudié par Bugatti de 1 litre mais produit exclusivement par Peugeot. Ce moteur est un moteur de type 35 divisé par 2. Le châssis sous dimensionné pour la puissance du moteur et quelques accidents (dont au moins un mortel) ont mis fin à la carrière de la voiture de course Peugeot.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ces photos ont été prises samedi 13 mars 2010 aux Coupes de Printemps sur l'anneau de Montlhéry.

Une Bugatti de passage devant la tribune

http://img214.imageshack.us/img214/8110/bugattibleuepleb.jpg

 

Vous pourrez voir toutes mes photos des "Coupes de Printemps" sur mon file "Monthéry"

http://www.crazyauto.net/index.php?showtopic=4258

 

à suivre régulièrement pour les manifestations se déroulant à Montlhéry

 

MD

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

environ 10 Peugeot 201X construites. Au moins un moteur isolé en Suisse et 2 ou 3 voitures roulantes à ma connaissance.

 

Ce "service" rend les Peugeot bébé et type 159 ainsi que théoriquement la 7 litres Peugeot (mais en existe-t-il encore?) élligibles aux sorties Bugatti. La 201X est plus critiquable puisque seule l'étude du moteur a été assurée par Bugatti.

 

Curieusement, le Musée Peugeot savait que le pont Arrière de la type 159 était typique de Bugatti (Cf. la légende à côté du tpye 159 exposé à Sochaud) mais pas que toute la voiture avait été conçue par Molsheim dans le cadre d'un contrat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ces photos ont été prises samedi 13 mars 2010 aux Coupes de Printemps sur l'anneau de Montlhéry.

Une Bugatti de passage devant la tribune

http://img214.imageshack.us/img214/8110/bugattibleuepleb.jpg

 

Vous pourrez voir toutes mes photos des "Coupes de Printemps" sur mon file "Monthéry"

http://www.crazyauto.net/index.php?showtopic=4258

 

à suivre régulièrement pour les manifestations se déroulant à Montlhéry

 

MD

 

 

Cette Bugatti avec BF 4697 est un type 39A de 1927 (4802) qui appartient ou appartenait à Bruce McCaw (USA), utilisée par Méo Costantini au cours de l'année 1926 comme voiture d'usine.

 

Elle a participée aux meetings suivants:

- #8 Grand Prix ACF at Miramas, 27th June, 1926, Meo Costantini 2nd,

- #2 Grand Prix d'Europe, Lasarte, 18th July 1926, Meo Costantini 3rd

- Indianapolis, 1928

- Poulain & Le Fur Auction, 80 Automobiles de Collection, 11th June 1990,

- #368 Spring Sprints LRP, 31th May-1st june 2002

- #368 Spring Sprints LRP, 11-12th April 2003

- #368 Monterey Historic Races, 2003

- #368 Vintage Festival at Lime Rock Park, 29th August-1st September 2003

- #68 Mt. Equinox Hillclimb, 2004, John D Kendall

- #68 Spring Sprints LRP, 1-2nd April 2005

- #368 Vintage Festival Lime Rock Park, 2-5th September 2005

- #368 Vintage Festival at Lime Rock Park, 1-4th September 2006

- #368 Pittsburgh Vintage Grand Prix, Schenley Park, 2006

- Rétromobile, Paris, 8-17th February 2008, Hall & Hall display

- Coupes du Printemps, Montlhéry, 14th March 2009, Franck Trouillard

- Grand Prix de l'Age d'Or, Dijon Prenois, 20-21th June 2009, Franck Trouillard

- Epoqu’Auto, Lyon, 6-8th November 2009

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §alc455uD

Bonjour à tous les amateurs de Bugatti.

Je me suis inscrit sur ce forum pour vendre un objet de collection, persuadé que c'est ici qu'il pourra trouver un heureux acquéreur.

Il s'agit du célèbre "Ettore Bugatti Sorcier De La Mécanique"

Ettore Bugatti Sorcier De La Mécanique - de Amaury Lot - Ed. J.-P. Gyss - Édition du 10 juillet 1986 - État exceptionnel !

Je le vends 550 euros.

Bien à vous :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §alc455uD

Nul besoin d'être désagréable.

Je suis collectionneur ... d'autres univers que la Bugatti et j'achète autant que je vends. Si je vends, ce n'est pas pour m'enrichir, mais surtout pour réinvestir dans le colectible. Ne connaissant pas les prix pour ce type de livre, je me suis renseigné et il semble que la cote soit de cet ordre. Maintenant, je suis ouvert à toutes discussions puisqu'il s'agit d'un forum, avec plaisir même...

Allons un peu d'amabilité malgré l'anonymat cela ne tue ni la passion ni la curiosité.

Je vous salue moi, tout de même. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ton amabilité est de bon aloi pour faire du commerce..

 

tu me conserves la possibilité de converser??

 

 

..alors j'accepte de rester courtois,de "jouer ton jeu" que je désapprouve.

et je t'écris sans animosité,mais fermement et clairement comme j'en ai l'habitude..

 

désolé,je réagis vertement a toute tentative de "commerce",entre-guillements signifie qu'on doit en penser ce que j'en penses,pour ceux qui me connaissent....j'ai acheté ce bouquin neuf il y a seulement....5 ans???

a mulhouse même....

 

pour combien,

45 euros???

75 euros??

 

en tout cas je n'ai pas dépensé 100 euros...

je ne mets pas 100 euros pour un

"simple bon livre"..

il y a d'autres "livres" plus intéressants que celui-là,et je crois qu'aucun n'arrive a ton prix qui est pour le moins "intergalactique".

 

nous ne sommes pas sur OXO..

 

 

enléve de dernier zéro,et PEUT-ËTRE auras-tu un amateur a 55 euros...

 

est-ce la version reliée cuir??

 

non,n'est ce pas,sinon tu en aurais fait l'article.

 

j'en ai assez dit,bonne chance..

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...