Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Actualités Citroën: Gamme, Chiffres et Informations


Messages recommandés

AUTRICHE - MARS 2014 :

Peugeot 10e avec 1152 ventes, 4,8% de Pdm ( 12e en 2013 )

Citroen 15e avec 746 ventes, 3,1% de Pdm ( 17e en 2013 )

 

CROATIE :

Peugeot 5e avec 183 ventes, 6,0 % de Pdm ( 3e en 2013 )

Citroen 4e avec 193 ventes, 6,3% de Pdm ( 7e en 2013 )

 

 

RUSSIE :

Peugeot 20e avec 2580 ventes, 1,1% de Pdm ( 21e en 2013 )

Citroen 23e avec 2327 ventes, 1,0% de Pdm ( 22e en 2013 )

 

ROUMANIE :

Peugeot 15e avec 66 ventes, 1,4 % de Pdm ( 13e en 2013 )

Citroen 22e avec 22 ventes, 0,5% de Pdm ( 23e en 2013 )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 958
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

[h1] PSA: le redressement oui... mais pas pour tout de suite [/h1]

http://static.latribune.fr/article_page/346991/carlos-tavares-officiellement-nomme-a-la-tete-de-psa.png

Carlos Tavares, patron de PSA Alain-Gabriel Verdevoye | 14/04/2014

Carlos Tavares, nouveau patron de PSA, a déçu la Bourse. Son plan stratégique, très prudent et réaliste, promet un redressement. Mais ce ce sera long.

 

 

Carlos Tavares reste prudent. Le nouveau président du directoire de PSA Peugeot Citroën ne promet pas du sang, de la sueur et des larmes, mais presque. L"homme toujours été un réaliste. Son plan stratégique, "Back in the race" (de retour dans la course), qu'il a dévoilé ce lundi, doit permettre au constructeur en crise de dégager un flux de trésorerie opérationnel... "au plus tard d'ici à 2016". Ce n'est pas pour tout de suite. Le groupe automobile français vise aussi une "marge opérationnelle de 2%" - ce qui est peu - pour sa division automobile... "à l'horizon 2018", avec un "objectif de 5% lors du prochain plan à moyen terme, 2019-2023". Rien de spectaculaire donc.[h2] Chute du cours de bourse [/h2]

Carlos Tavares a d'ailleurs affirmé qu'il ne voulait pas faire de grandes annonces médiatiques, impossibles... à tenir dans la réalité! C'est cette prudence qui rend son plan crédible, selon nous. Alors tant pis si l'action a chuté ce lundi de 4,5% dès l'annonce des objectifs qui ont déçu les investisseurs par leur prudence, justement! Compte tenu de la très grave crise que traverse le groupe tricolore déficitaire, il aurait été vain d'attendre des lendemains qui chantent.

"Le groupe doit développer une véritable culture du résultat et une approche mondiale pour pouvoir accélérer son retour à la rentabilité", a martelé ce lundi l'ex-bras droit de Carlos Ghosn chez Renault. PSA, qui va bientôt voir entrer l'État français et le constructeur automobile public chinois Dongfeng à son capital (à hauteur de 14% chacun), va devoir se concentrer sur quatre objectifs opérationnels clés à moyen et long terme, pour se sortir de l'ornière.[h2] Ressources limitées au sein du groupe [/h2]

Conscient du fait que PSA a des ressources limitées faute d'argent frais, Carlos Tavares veut "réduire drastiquement le nombre de modèles", pour ne pas dilapider l'argent. La gamme passera de "45 modèles actuellement à 38 en 2016, 26 en 2022", selon le plan, Peugeot "descendant de 25 à 17 en 2016, 13 en 2022, Citroën de 15 à 14, puis à 7". La gamme compte en effet aujourd'hui nombre de modèles non rentables. Une stratégie qu'avait déjà mise en oeuvre Carlos Ghosn à son arrivée chez Nissan lors de la conclusion de l'alliance avec Renault. Or, Carlos Tavares a longtemps travaillé chez le japonais!

Le nombre de plates-formes lui-même "passera de 7 à 2 en 2022", histoire d'améliorer les économies d'échelle. PSA supprimera des modèles mais ajoutera en revanche des véhicules qui lui manquent cruellement, notamment hors d'Europe, comme des vrais 4x4 "SUV". "Nous allons maintenir le niveau de recherche et développement ainsi que d'investissements industriels de la division automobile entre 7 et 8% du chiffre d'affaires, contre 8 à 10% chez nos principaux concurrents", reconnaît le patron opérationnel du groupe. Réalisme là aussi, malgré l'augmentation de capital qui doit lui rapporter trois milliards d'euros prochainement.

Pour pallier ce handicap d'un pourcentage d'investissements inférieur, PSA compte être toutefois plus efficace avec moins de modèles, certes, mais aussi la poursuite des coopérations avec GM, Toyota, Fiat, Ford ainsi qu'avec... le chinois Dongfeng. Certaines tâches seront d'ailleurs externalisées.[h2] Croissance rentable en Russie et Amérique du sud [/h2]

Carlos Tavares veut en deuxième lieu "une croissance rentable à l'international". Des patrons de zones vont être nommés, qui se partageront six régions du monde. Il vise notamment le "retour à l'équilibre au plus tard en 2017 en Russie et en Amérique du sud", deux régions structurellement déficitaires. Réduction de l'offre, différenciation des marques, intégration locale renforcée pour se couvrir contre les risques de change et les droits de douane sont au programme. En Amérique du sud, PSA compte ainsi passer de trois à une plate-forme. "Il y a trop de dispersion aujourd'hui".

En Chine, avec l'aide de Dongfeng, PSA compte, au travers des deux-co-entreprises DPCA et CAPSA, "vendre 970.000 véhicules en 2016 (557.000 en 2013), 1,19 million en 2018". L'objectif naguère avancé par Philippe Varin, l'ex-patron de PSA, d'atteindre le 1,5 million à la fin de la décennie, n'a pas été repris à son compte par son successeur. Enfin, notamment à partir d'une exportation de Chine, PSA veut "augmenter ses volumes en Asie-Pacifique, en Indonésie, en Thaïlande". Carlos Tavares se dit aussi "prêt à redémarrer dès le retour à la normalité en Iran", pays qui fut naguère le deuxième marché du groupe.

Améliorer la compétitivité en Europe

En troisième lieu, PSA doit "améliorer la compétitivité en Europe". Carlos Tavares fait un triste constat: "le groupe a vendu 2,3 millions d'unités hors Chine l'an dernier, pour un point mort à 2,6 millions! Il faut arriver à un point mort de 2 millions pour être rentables". Le dirigeant, qui a visité neuf usines ces dernières semaines, voit "des potentiels d'amélioration". En France, "les sites sont âgés souvent de quarante ou cinquante ans. Ils faut les moderniser. Car les logistiques internes sont trop compliquées. On a fait d'énormes progrès depuis". Il a confirmé 1,5 milliard d'investissement d'ici à 2016 dans la modernisation des sites tricolores. Il a cependant insisté sur la nécessité d'une "amélioration de l'efficacité pour assurer l'avenir de ces sites". [h2] DS sera une marque indépendante [/h2]

Enfin et surtout, le constructeur veut positionner les marques différemment. " Le développement de DS en tant que marque premium à part entière sera accéléré". En Chine, c'est d'ores et déjà une marque indépendante. En Europe, "ça sera un phénomène progressif". Les concessionnaires seront en tous cas appelés à créer des "salons DS", c'est-à-dire des espaces dédiés au sein de leurs points de vente. A plus long terme, Carlos Tavares a laissé entendre qu'il y aurait des concessions exclusives. La marque DS sera la seule qui aura le droit d' augmenter le nombre de ses modèles. "Huit nouveaux produits arriveront dans les sept ans".

Aujourd'hui, une "DS se vend 12% moins cher qu'une voiture allemande concurrente. Nous espérons réduire cet écart dans le prix de vente réel à 10 points en 2016, à 3-7 points en 2020". Rude gageure! En tous cas, dans les nouveaux pays où DS va s'installer, "la marque sera d'ores et déjà une marque". Déjà du temps où il était chez Renault, Carlos Tavares reconnaissait son admiration pour le travail effectué par DS![h2] Citroën moins chère [/h2]

Le dirigeant souhaite en outre un positionnement "plus haut de gamme pour Peugeot". Ce qui nous semble a priori... difficile. Quant à Citroën, il devra "répondre aux attentes des clients au meilleur coût possible", ce qui est une façon indirecte d'avouer que Citroën sera positionné plus bas!

Carlos Tavares a décidé en tous cas symboliquement de de rebaptiser le Comité de direction de PSA. Celui-ci s'appellera désormais "Comité exécutif". C'est une "évolution sémantique qui insiste sur l'aspect exécution", insiste Carlos Tavares. Ce n'est pas parce que les objectifs sont prudents qu'il ne faut pas les atteindre. Au contraire. Et, avec son autorité bien connue, Carlos Tavares se fait fort de mettre la pression et faire exécuter les décisions... Le changement, c'est maintenant chez PSA.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CHINE - MARS 2014 :

Peugeot 16e avec 31029 ventes, 1,99% de Pdm ( 20e en 2013 )

Citroen 18e avec 29007 ventes, 1,86% de Pdm ( 18e en 2013 )

DS 53e avec 1004 ventes, 0,06% de Pdm ( 66e en 2013 )

 

TOTAL PSA : 61040 ventes sur un total de 1560169. Soit 3,9% de pdm. ( avec utilitaires ? )

 

 

40e Citroen C-Elysée

45e Citroen C-Quatre

76e Peugeot 301

82e Peugeot 3008

87e Peugeot 308

94e Citroen C4L

95e Peugeot 408

148e Citroen C5

149e Peugeot 207

164e Peugeot 508

206e DS5

228e Peugeot 307

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

DS :

DS5 : 1.004 unités, Nouveauté ( 2.608 unités au cumul )

 

CITROEN :

C-Elysée : 10.523 unités soit +45,29% ( 27.892 unités au cumul )

 

C-Quatre sedan : 9.137 unités soit +7,66% ( 23.315 unités au cumul )

 

C4L : 5.833 unités soit +94,37% ( 18.313 unités au cumul )

 

C5 : 2.812 unités soit -10,84% ( 8.799 unités au cumul )

 

C-Quatre hatch : 703 unités soit -5,00% ( 1.699 unités au cumul )

 

PEUGEOT :

301 : 6.732 unités, Nouveauté ( 17.900 unités au cumul )

 

3008 : 6.436 unités soit +53,79% ( 16.835 unités au cumul )

 

308 : 6.244 unités soit -22,18% ( 19.975 unités au cumul )

 

408 : 5.810 unités soit +1,95% ( 14.389 unités au cumul )

 

508 : 2.354 unités soit -0,34% ( 6.115 unités au cumul )

 

207 sedan : 1.479 unités soit -27,29% ( 4.468 unités au cumul )

 

207 hatch : 1.1269 unités soit +4,62% ( 3.352 unités au cumul )

 

307 : 705 unités soit -49,96% ( 2.107 unités au cumul )

 

source: forum boursorama/PSA

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La C4L est censée remplacer la C-Quatre ( l'ancienne C4 à coffre ) mais mission difficile car l'ancienne se défend très bien !

 

Ils devraient laisser les deux au catalogue, je ne sais pas si c'est prévu comme ça. Apparement, elle a été restylée en 2012 :

 

http://referentiel.nouvelobs.com/file/3524631.jpg

C-Quatre restylée

 

http://referentiel.nouvelobs.com/file/3524828.jpg

C-Quatre

 

 

http://www.carnewschina.com/wp-content/uploads/2012/12/citroen-c4l-china-launch-3.jpg

C4 L

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[h1] DS 6WR et Peugeot Exalt, futurs haut de gamme de PSA [/h1]

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/04/15/PHO1432a47e-c154-11e3-b77b-867cdb57eea8-805x453.jpg

La DS6 WR inaugure la nouvelle signature esthétique DS passant par une calandre évasée baptisée DS Wings, ainsi que par des optiques à LED en forme de diapason.

Au Salon de Pékin, le groupe français se découvre un goût prononcé pour le haut de gamme avec un projet de coupé 4 portes pour Peugeot et la version définitive du SUV DS.

 

 

 

 

 

Maintenant que le diagnostic de ses soucis est identifié, le groupe PSA s'attaque à ses remèdes. Cela passe par l'internationalisation de ses activités ainsi que la montée en gamme de ses marques. Devenue le centre de gravité du marché automobile mondial, la Chine constitue bien évidemment l'axe prioritaire de son offensive. Pour donner corps à ses ambitions, c'est fort logiquement aux visiteurs du Salon de Pékin, qui ouvre ses portes à la fin de la semaine, que le groupe français réserve la primeur des prochains modèles haut de gamme de Peugeot et DS, le label premium de Citroën devenu une marque autonome.

 

[h2] DS se convertit au SUV [/h2]

Un an après le concept Wild Rubis de Shanghaï, DS revient dans l'empire du Milieu avec sa version définitive dénommée DS6 WR. Réalisé à l'ADN de Vélizy, sous la direction de Thierry Metroz, le directeur du style de DS, mais bénéficiant de l'implication de l'équipe du design du bureau de Shanghaï, le premier SUV de la jeune marque s'inspire largement du prototype de l'an dernier. Comme ses sœurs, la DS 6WR se signale par de nombreux ajouts de carrosserie chromés. Elle inaugure la nouvelle signature esthétique DS passant par une calandre évasée baptisée DS Wings ainsi que par des optiques à LED en forme de diapason. Par rapport à Wild Rubis, les flancs apparaissent moins travaillés, mais le décrochement au niveau des ailes avant participe à l'originalité du dessin. Entre l'étude et la voiture de série, le SUV a perdu près de 15 cm en longueur. Le gabarit est désormais plus proche de celui d'une Audi Q5: 4,55 m de long, 1,86 m de large et 1,61 m de haut.

 

[h2] L'Europe absente du programme [/h2]

Par souci de rationalisation, la DS6 WR emprunte sa plate-forme aux DS5 et DS5 LS produites comme elle dans l'usine de Shenzhen. Conséquence directe, le SUV DS reste une traction avant, et, malgré la présence d'un ESP adapté aux sols à faible adhérence, il ne sera pas capable de s'aventurer hors des sentiers battus. Autre effet du recours à la plate-forme 2, même si le constructeur ne divulgue aucun chiffre, la DS6 WR n'est pas un modèle de légèreté. Avec les deux motorisations 1,6 litre turbo à injection directe d'essence associées exclusivement à une boîte automatique à 6 rapports, l'e-THP 160 et le THP 200, on peut s'attendre à des niveaux de CO2 supérieurs à 160 g/km.

 

« Il n'est pas prévu que ce modèle vienne en Europe. Il n'a pas été étudié pour recevoir un diesel », avise Yves Bonnefont, président de DS et directeur de la stratégie de PSA. « Nous pensons que la DS6 a vocation à aller sur les marchés mondiaux à dominante moteur à essence, à commencer par l'Asie du Sud-Est », poursuit-il. Cela ne veut pas dire que PSA va persister à bouder le SUV sur nos marchés, mais que sa réponse sera appropriée, avec notamment un véhicule élaboré à partir de la plate-forme moderne EMP2. Quid de l'hybride? Yves Bonnefont botte en touche, mais la DS6 peut parfaitement s'adapter à cette technologie. À Pékin, les portières du SUV resteront closes: le constructeur a décidé de dévoiler progressivement son nouveau bébé commercialisé à la fin de l'année. Mais les amateurs de l'art de vivre à la française peuvent se rassurer. Attention aux détails et qualité des matériaux: la DS6 empruntera ses codes à ses sœurs.

 

[h2] Le Lion fait profil bas [/h2]

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/04/15/PHOe88e621c-c0be-11e3-9132-fa53e8173fe1-300x200.jpg

L'Exalt .

Lorsque DS est dans le concret, Peugeot se projette dans le futur et nous fait saliver avec un concept de berline profilée comme un coupé. Loin d'être innocent, l'Exalt résulte du constat que la berline de grand-papa avec ses 4 portes et sa malle arrière trouve de moins en moins de clients. Pour relancer son attrait, l'équipe du design de Peugeot, chapeautée par Gilles Vidal, s'est inspirée de la formule du coupé 4 portes mise au point par les ténors allemands du haut de gamme et qui fait fureur sur l'ensemble des marchés mondiaux. Élégante et racée, l'Exalt reprend à son compte les nouveaux codes de la marque mis en scène en janvier 2010 par l'étude du roadster SR1, un véritable manifeste de style. Cette berline métissant les gènes de la berline et du coupé incarne exactement l'idée que l'on se fait d'une Peugeot haut de gamme. Officiellement, aucune décision n'est prise, mais, en interne, l'envie est très forte de passer du rêve à la réalité. Si la longueur de 4,70 m et l'arrière intégrant, sans en avoir l'air, un hayon, prend l'Audi A5 Sportback comme référence, la silhouette apparaît beaucoup plus agressive. Cela tient en grande partie à la largeur et à la hauteur d'une voiture de sport (1,96 m et 1,31 m). L'habitacle est aussi dans la tradition du grand tourisme, avec une planche de bord pensée pour le conducteur et des matériaux nobles associant l'ébène, le cuir patiné et le tissu en laine chiné.

 

[h2] Une mécanique puissante et sobre [/h2]

À défaut de pouvoir compter sur un V6 ou un V8, Peugeot réussit toutefois à annoncer une puissance de 340 ch en glissant sous le capot de l'Exalt sa technologie hybride. Elle carbure ici à l'essence et associe le 1,6 l THP 270 équipant le coupé RCZ R à un moteur électrique de 50 kW. Installé à l'arrière, celui-ci entraîne les roues arrière suspendues à un train multibras. L'Exalt se transforme en 4-roues motrices à la demande. Comme la DS6, la puissance est transmise sur la route par la boîte automatique à 6 rapports. Quel que soit le chiffre choisi, 608 ou un autre, on espère qu'Exalt va se concrétiser en série. Ce projet ne manque pas de pertinence pour assurer la succession d'une 607 jamais remplacée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Précisons qu'en mars, c'est traditionnellement LE mois fort de la Grande Bretagne, ce qui booste Vauxhall, Nissan, Ford et n'avantage pas follement PSA. Mais sur le total du 1er trimestre, c'est plutôt bon !

 

 

EUROPE - MARS 2014 :

Peugeot 5e avec 85546 ventes, 5,7% de Pdm ( 5e en 2013 ) +13%

Citroen 9e avec 66571 ventes, 4,5% de Pdm ( 8e en 2013 ) +8%

 

PSA : 152117 ventes, 10,2% de Pdm

 

EUROPE - TRIMESTRE JAN-MAR 2014 :

Peugeot 5e avec 207658 ventes, 6,2% de Pdm ( 5e en 2013 )

Citroen 8e avec 163505 ventes, 4,9% de Pdm ( 8e en 2013 )

 

PSA : 371163 ventes, 11,1% de Pdm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[h1] Comment DS, label haut de gamme de PSA, veut séduire les Chinois [/h1]

 

http://static.latribune.fr/article_page/352052/fb-ng.png

La toute nouvelle Citroën DS 5LS chinoise

 

Alain-Gabriel Verdevoye, à Pékin | 23/04/2014 DS veut jouer en Chine sur l'image du luxe et du raffinement à la française. Quitte à utiliser des clichés. En même temps, il se veut plus discret que ses rivaux allemands. DS n'en est qu'aux débuts en Chine. Mais il y fait le plein de nouveautés. Sa percée dans l'ex-Empire du milieu conditionne l'avenir du label "premium" de PSA.

 

 

Comment attaquer le marché chinois du haut de haut de gamme automobile, quand on est totalement inconnu? Rude gageure. C'est le pari courageux que tente le constructeur PSA avec son label "premium" DS. A la clé, un slogan : "l'esprit innovant de Paris". Initialement, ce devait être le "luxe innovant de Paris". Mais, alors que le Parti communiste chinois est en pleine campagne anti-corruption, ça aurait pu faire "provoc".

 

http://static.latribune.fr/article_content/326841/citroen-ds5.png

DS5 LS

 

 

Du coup, DS se veut un peu plus discret, espérant même tirer profit de cette campagne, qui pourrait rendre ses rivaux germaniques trop synonymes d'ostentation... DS n'en est toutefois qu'aux balbutiements. Il "a vendu 4.500 voitures l'an dernier en Chine et vise 50.000 cette année avec des capacités industrielles de 200.000 par an", nous explique Arnaud Ribault, Directeur de DS en Chine, au salon de Pékin.[h2] Hommage à la DS 19 [/h2]

Sur son stand - distinct de ceux de Citroën et Peugeot -, DS prend toutefois bien soin d'égrener tous les clichés associés au... luxe à la française, même s'il récuse officiellement le mot. Sur le stand situé juste en face de BMW, les films montrent en boucle Paris et ses monuments historiques, de belles femmes élégantes, les marches du festival de Cannes.... Avec, dans un coin, une DS - la vraie, l'originelle - noire. Hommage à l'ancêtre.

Mieux, à l'entrée du salon trône même la DS 19 du général De Gaulle, pour fêter les cinquante ans de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la République populaire. D'ailleurs, en début d'année, au sein de l'exposition France-Chine au Musée national, la DS 19 y était également exposée. DS est au reste "partenaire de la Fondation De Gaulle en Chine". Voilà pour le côté prestige français.

Côté luxe, Arnaud Ribault raconte ses initiatives: "les chambres de commerce créent des clubs luxe. DS s'y retrouve naturellement avec les autres marques françaises du secteur. Nous pourrions accompagner avec nos voitures les manifestations de lancement de produits de luxe français", indique Arnaud Ribault. Evoquer le monde du luxe oui, mais pas l'inclure dans sa devise, donc.[h2] Accompagner les marques de luxe françaises [/h2]

"Nous avons déjà été sponsors de l'agence de mannequins Elite dans un concours à Shanghai en novembre 2012, puis dans la finale mondiale à Shenzhen en novembre dernier. DS a fourni les voitures". La marque - totalement distincte de Citroën en Chine - a établi aussi "un partenariat avec le studio de photos Harcourt pour la présentation de la nouvelle DS 5LS au Louvre en décembre dernier". Le label français est également "sponsor du "Elle Style Award" en Chine, une fois par an".

Présentée en avant-première au Louvre à Paris fin 2013, la nouvelle berline DS 5LS a été "lancée en Chine le 28 mars dernier lors d'une manifestation au... Château Laffitte". Le Château Laffitte? C'est une copie un peu kitsch du château français de Maisons-Laffitte, bâtie près de Pékin par un richissime promoteur chinois. Quand on vous disait que DS voulait évoquer le raffinement français, jusque dans les clichés.... La marque a d'ailleurs tout à fait raison de profiter de l'image du luxe et de l'art de vivre français, très vivace en Asie.

http://static.latribune.fr/article_content/351692/ds-6wr.png

DS 6WR

 

 

Les manifestations, les slogans, ce n'est pas tout. Il faut avant tout des véhicules. Après le démarrage de l'industrialisation de la DS5 en septembre 2013, DS a introduit dans sa nouvelle usine de Shenzhen - en partenariat à 50-50 avec le groupe chinois Changan -, cette DS 5LS qui, elle, a été conçue spécifiquement pour les chinois. D'ailleurs, cette berline à quatre portes et coffre séparé, rallongée à 4,70 mètres pour donner plus de place aux passagers arrière, ne sera produite que dans l'ex-Empire du milieu.[h2] Plein de nouveautés prévues [/h2]

La DS 5LS marque en fait le vrai coup d'envoi du label automobile français dans le pays. "On compte en faire 30.000 en 2014". Puis 75.000 en année pleine. "Ce modèle s'adresse aux clients de trente ans ou plus, mariés. 40% des clients achèteront là leur première voiture". Prix de base: 18.000 euros. La DS 5LS veut viser les jeunes ingénieurs à potentiel, les jeunes cadres dynamiques. Ce devrait être d'ailleurs la plus vendue de toutes les DS dans le monde.

Viendra ensuite, en septembre prochain, la commercialisation d'un "SUV" (faux 4x4), la DS 6WR, dévoilée dimanche 20 avril au salon de Pékin. 50.000 exemplaires annuels sont prévus. Ici, les clients visés ont "36 ans en moyenne". Il est vrai que la moyenne d'âge des clients automobiles est très basse en Chine. "Nous concurrencerons l'Audi Q3 Et nous espérons prendre des clients au Volkswagen Tiguan", assure Arnaud Ribault. "Un autre nouveau modèle sera ajouté en 2015". Puis arrivera une limousine de très haut de gamme. Tous ces véhicules seront industrialisés à Shenzhen.[h2] Deuxième voiture des foyers aisés [/h2]

Quelles voitures avaient donc auparavant les acheteurs qui choisissent une DS, du moins ceux qui avaient un véhicule antérieurement? "Leur véhicule précédent était principalement une Volkswagen, ou, dans une moindre mesure, une Ford". Mais une "très forte majorité de nos clients achète une DS comme deuxième voiture du ménage. 80% d'entre eux ont déjà dans le foyer une Audi, une BMW, une Volvo ou une Lexus (marque de luxe de Toyota)", souligne fièrement le patron de DS en Chine, ravi de voir son interlocuteur impressionné.

En parallèle à ses lancements; la marque développe évidemment ses points de vente dans l'immense Chine. " 56 "DS Stores" (points de vente) existent. Nous passerons à 100 en fin d'année, 140 en 2015". Le créneau du haut de gamme en Chine "représente 8% du marché total, contre certes 15% en Europe. Mais il croît de 30% par an, soit trois fois plus vite que l'ensemble du marché", précise Grégoire Olivier, directeur des activités chinoises de PSA.

[h2] L'exemple à suivre... dans le monde [/h2]

La Chine est... aujourd'hui l'exemple à suivre pour DS dans le reste du monde. Ailleurs, en effet, le label n'est nullement indépendant. Il ne constitue qu'une gamme intégrée à la marque Citroën. Carlos Tavares, le nouveau président du directoire de PSA, l'avoue sans ambages: "il y a un gros potentiel. Ca marche bien en Chine. Et, fort de cette expérience, il veut "accélérer le développement de DS" et en faire "une marque à part entière"... partout dans le monde. Rien ne semble du coup trop beau pour DS, qui va échapper à la diète frappant en revanche les gammes Peugeot et Citroën, qui seront, elles, réduites en nombre de modèles. DS, lui, va "lancer huit nouveaux produits sur sept ans", prévient le président du directoire.

DS "sera tiré vers le haut, avec des grandes limousines, des grands "SUV"", s'enthousiasme Carlos Tavares, rencontré en marge du salon de l'auto de Pékin. D'ailleurs, le nouveau dirigeant déplore que certains modèles, comme la DS 6WR, aient été conçus pour la Chine et l'Asie seulement. En effet, ladite DS 6WR "n'est pas prévue en diesel à ce stade. Dommage". Car, Carlos Tavares veut vendre ces véhicules "mondialement". Même la grande limousine viendra dans ces conditions a priori sur le Vieux continent. "Et elle devrait être produite en Europe" également.

Pour que DS réussisse et gagne ses quartiers de noblesse, il n'en faut pas moins, justement, qu'il perce en Chine... Ce qui n'est pas encore gagné. Le patron du groupe veut à terme faire de DS l'Audi de PSA! Il rappelle volontiers, cependant, que le groupe Volkswagen a mis des décennies pour imposer sa marque Audi dans le haut de gamme. Coïncidence? Audi est justement... le numéro un du "premium" en Chine.

"440.000 DS ont été vendues au total dans le monde depuis le lancement de la première DS3 en mars 2010", indique pour sa part Yves Bonnefont, directeur général adjoint en charge de DS dans le monde. "On en a vendu 120.000 l'an dernier. Le lancement en Chine donne un coup d'accélérateur". Avant l'industrialisation en Chine, DS était concentré quasi-intégralement sur le Vieux continent. Mais, "en 2015, 50% des ventes de DS se feront hors d'Europe".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La DS5 LS ? Je la trouve un poil classique de profil mais je chipote car elle a beaucoup de classe !

 

Pour la SUV, je suis moins fan. Quoique j'aimerais bien le voir autrement qu'avec des jantes noires.

 

 

Je parle de la DS5 LS oui..

La SUV, j'aime pas :o !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AVRIL 2014 ( Pdm 2013 )

 

FRANCE :

Peugeot 2e avec 28239 ventes, 16,9% de Pdm ( 2e en 2013 )

Citroen 3e avec 21867 ventes, 13,1% de Pdm ( 3e en 2013 )

 

ROYAUME-UNI :

Peugeot 8e avec 21564 ventes, 4,6 % de Pdm ( 8e en 2013 )

Citroen 10e avec 15601 ventes, 3,4% de Pdm ( 10e en 2013 )

 

IRLANDE :

Peugeot 12e avec 386 ventes, 3,6% de Pdm, ( 12e en 2013 )

Citroen 17e avec 211 ventes, 1,8% de Pdm ( 17e en 2013 )

 

 

( ESPAGNE :

Peugeot 6e avec 5529 ventes, 6,9% ( 3e avec 7,9% )

Citroen 7e avec 4970 ventes, 6,2% ( 7e avec 6,5% ) )

 

ITALIE :

Peugeot 5e avec 6327 ventes, 5,3 % ( 6e avec 4,8% )

Citroen 7e avec 5381 ventes, 4,5 % ( 7e avec 4,4% )

 

 

ALLEMAGNE :

Peugeot 15e avec 5372 ventes, 2,0% de Pdm ( 16e en 2013 )

Citroen 17e avec 4409 ventes, 1,6% de Pdm ( 18e en 2013 )

 

 

PAYS-BAS :

Peugeot 4e avec 1810 ventes, 6,4 % ( 4e avec 7,3% )

Citroen 7e avec 1475 ventes, 5,2% ( 9e avec 4,7% )

 

 

SUEDE :

Peugeot 18e avec 357 ventes, 1,3% ( 12e en 2013 )

Citroen 15e avec 492 ventes, 1,8% ( 16e en 2013 )

 

NORVEGE :

Peugeot 10e avec 531 ventes, 4,4% ( 12e avec 3,7% )

Citroen 20e avec 164 ventes, 1,5% ( 18e avec 1,7% )

 

FINLANDE :

Peugeot 13e avec 229 ventes, 2,5% ( 14e en 2013 )

Citroen 14e avec 217 ventes, 2,4 % ( 15e en 2013 )

 

DANEMARK :

Peugeot plus de 14% de Pdm

Citroen environ 6,3% de Pdm

 

 

ISLANDE :

Peugeot 16e avec 14 ventes, 1,8% de Pdm, ( 14e en 2013 )

Citroen 17e avec 13 ventes, 1,7% de Pdm ( 19e en 2013 )

 

CROATIE :

Peugeot 4e avec 348 ventes, 7,5 % de Pdm ( 3e en 2013 )

Citroen 6e avec 257 ventes, 5,5% de Pdm ( 7e en 2013 )

 

SLOVENIE :

Peugeot 4e avec 402 ventes, 8,2% de Pdm, ( 3e en 2013 )

Citroen 6e avec 393 ventes, 8,1% de Pdm ( 6e en 2013 )

 

ESTONIE :

Peugeot 4e avec 131 ventes, 6,4 % de Pdm ( 7e en 2013 )

Citroen 12e avec 60 ventes, 2,9% de Pdm ( 11e en 2013 )

 

GRECE :

Peugeot 15e avec 134 ventes, 2,5% ( 16e en 2013 )

Citroen 9e avec 223 ventes, 4,1% ( 7e en 2013 )

 

 

POLOGNE :

Peugeot 8e avec 1447 ventes, 4,7 % de Pdm ( 8e en 2013 )

Citroen 10e avec 1247 ventes, 4,0% de Pdm ( 12e en 2013 )

 

 

REPUBLIQUE TCHEQUE :

Peugeot e avec ventes, ,% de Pdm ( e en 2013 )

Citroen e avec ventes, , % de Pdm ( e en 2013 )

 

HONGRIE :

Peugeot 10e avec 308 ventes, 5,5 % de Pdm ( ? en 2013 )

Citroen 9e avec 312 ventes, 5,6% de Pdm ( ? en 2013 )

 

ROUMANIE :

Peugeot 13e avec 110 ventes, 2,2 % de Pdm ( 13e en 2013 )

Citroen 22e avec 31 ventes, 0,6% de Pdm ( 23e en 2013 )

 

 

ISRAEL :

Peugeot 16e avec 322 ventes, 1,8% de Pdm ( 17e en 2013 )

Citroen 14e avec 483 ventes, 2,6% de Pdm ( 13e en 2013 )

 

 

BRESIL :

Peugeot 12e avec 3792 ventes, 1,4 % ( 11e avec 1,6% )

Citroen 9e avec 4599 ventes, 1,6% ( 10e avec 1,8% )

 

 

ARGENTINE :

Peugeot 6e avec 5086 ventes, 9,6% de Pdm ( 6e en 2013 )

Citroen 8e avec 2101 ventes, 4,0 % de Pdm ( 8e en 2013 )

 

 

MEXIQUE :

Peugeot 17e avec 408 ventes, 0,5 % de Pdm ( 17e en 2013 )

 

 

AFRIQUE DU SUD :

Peugeot - Citroen Group 21e avec 202 ventes, 0,4% ( 14e avec 0,9% )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ah bizarre !

 

 

 

C'est à partir du 01/05 les précédentes je mes vois très bien

par contre je n'arrives plus non plus à importer des photos depuis la même pèriode

Alors que j'ai un stock de photos à importer

 

Je les avais promis et certains attendent mais rien à faire cela ne marche plus :pfff:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peugeot progresse de 39%, Citroen de 26% alors que le marché chinois progresse de 13%.

 

DS a plus que doubler ses ventes avec le premier mois de commercialistion de la DS5 LS passant de 1007 ventes en mars à 2139 en avril.

 

CHINE – AVRIL 2014 :

Peugeot 16e avec 33061 ventes, 2,23% de Pdm ( 21e en 2013 )

Citroen 19e avec 27007 ventes, 1,83% de Pdm ( 19e en 2013 )

DS 46e avec 2139 ventes, 0,14% de Pdm ( 66e en 2013 )

 

TOTAL PSA : 62207 ventes sur un total de 1479822. Soit 4,2% de pdm.

 

 

Sur 4 mois 2014, PSA totalise près de 230000 ventes ! Rappelons qu'ils ont vendu environ 440000 autos en 2012 et 550000 en 2013.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce que quelqu'un sait comment se situe les prix des DS en Chine ?

Car en Europe en tout cas, PSA a réussit son pari de remonter les prix, même si après c'est en volume que ca ne casse pas des briques.

 

 

Ah faudrais tenter de voir le site DS Chine, mais pas évident qu'on puisse se rendre compte de son placement prix.

 

 

En attendant :

 

 

http://www.lesechos.fr/medias/2014/04/22/665909_0203455687335_web_tete.jpg

 

 

Et en 2014, 230000 ventes en 4 mois. Plus de la moitié des ventes de 2012 qui étaient déjà en forte progression par rapport à 2011.

 

 

La nouvelle C-Elysée permet à Citroen de retrouver enfin un aussi bon classement que l'ancien modèle. C'était en ... 2011 la dernière fois où Citroen avait un modèle 32-35e des ventes.

 

 

 

PAR MODELE :

 

 

33e Citroen C-Elysée

57e Citroen C-Quatre

61e Peugeot 308

64e Peugeot 301

87e Peugeot 3008

92e Citroen C4L

 

101e Peugeot 408

141e Peugeot 207

144e Peugeot 508

 

149e Citroen C5

 

174e 2008 nouveau

 

188e DS5 LS nouveau

 

220e DS5

233e Peugeot 307

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PAR MODELE - 4 MOIS 2014 - CHINE 4

 

 

40e Citroen C-Elysée 39236 +79%

57e Citroen C-Quatre 32717 -21%

66e Peugeot 308 27528 -3%

79e Peugeot 301 25172 Nouveau

84e Citroen C4L 23753 +103%

 

 

89e Peugeot 3008 22584 +38%

 

103e Peugeot 408 19272 -6%

 

145e Citroen C5 11319 -5%

148e Peugeot 207 10571 -21%

163e Peugeot 508 8792 -11%

 

219e DS5 3311 Nouveau

233e Peugeot 307 2619 -57%

 

248e 2008 1664 Nouveau

 

257e DS5 LS 1436 Nouveau

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page