Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Etes vous incompétent dans votre travail?


Messages recommandés

J'ai lu un sujet interressant sur l'incompétence dans le milieu du travail, comme beaucoup d'entre vous post depuis votre job, je pense que les votes vont etre nombreux!!!

"

L'incompétence professionnelle fête ses 40 ans

 

L'incompétence professionnelle a ses théories. L'une des plus connues s'intitule le « principe de Peter » du nom de ses inventeurs, le professeur Laurence J. Peter et le journaliste, Raymond Hull.

 

 

 

Ces deux satires anglos saxons ont profité de l'année érotique chantée par Serge Gainsbourg et Jane Birkin pour publier un ouvrage qui allait faire date : « Le principe de Peter » ou comment prouver par a + b que l'incompétence est incontournable en entreprise.

 

Si on ne devait retenir qu'une phrase tirée de l'ouvrage, ce serait celle-ci : « avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. » Voici la logique développée par nos penseurs.

 

Le postulat est simple et difficilement critiquable : les employés compétents sont généralement promus, les salariés incompétents au contraire, n'évoluent pas dans leur entreprise.

 

La suite de la théorie est plus subtile. Pour Laurence J. Peter et son acolyte, le salarié compétent finira toujours par accéder à un poste pour lequel il n'est pas fait. Ainsi, il deviendra incompétent et?restera à sa place.

 

Selon nos chers anglos saxons, Le risque d'incompétence est particulièrement élevé dans les entreprises où le nombre d'échelon est grand. Il s'ensuit une loi que Laurence J. Peter et Raymond Hull qualifient de « normale ».

 

En bref : 80 % des salariés d'une entreprise sont incompétents à des degrés divers contre 10 % de « supers incompétents » et 10 % de « super compétents ». Or, une entreprise comme entité professionnelle mais aussi sociale recherche toujours l'harmonisation. A ce niveau, la loi du plus fort est toujours la meilleure.

 

Si les 10% de « supers incompétents » sont remerciés car en position extrême vis-à-vis du noyau dur de l'incompétence, il en est de même pour les 10% de « supers compétents ». L'entreprise se construit donc autour d'une tribu « d'incompétents moyens ».

 

Convaincu ? Sachez dans tous les cas que l'ouvrage « le principe de Peter » est en vente dans toute les bonnes librairies. Une occasion de se faire un avis un peu plus pointu"

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 161
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §Spy715Hj

Je ne connais pas cette vision de l’incompétence vu que je travaille en PME et que les promotions n'existent presque pas puis qu'il n'y pas d’échelons.

 

Malheureusement pour moi, dans cette entreprise je resterai toujours au même poste, que je soit compétent ou pas...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §l_a130Md

J'ai lu un sujet interressant sur l'incompétence dans le milieu du travail, comme beaucoup d'entre vous post depuis votre job, je pense que les votes vont etre nombreux!!!

"

L'incompétence professionnelle fête ses 40 ans

 

L'incompétence professionnelle a ses théories. L'une des plus connues s'intitule le « principe de Peter » du nom de ses inventeurs, le professeur Laurence J. Peter et le journaliste, Raymond Hull.

 

 

 

Ces deux satires anglos saxons ont profité de l'année érotique chantée par Serge Gainsbourg et Jane Birkin pour publier un ouvrage qui allait faire date : « Le principe de Peter » ou comment prouver par a + b que l'incompétence est incontournable en entreprise.

 

Si on ne devait retenir qu'une phrase tirée de l'ouvrage, ce serait celle-ci : « avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. » Voici la logique développée par nos penseurs.

 

Le postulat est simple et difficilement critiquable : les employés compétents sont généralement promus, les salariés incompétents au contraire, n'évoluent pas dans leur entreprise.

 

La suite de la théorie est plus subtile. Pour Laurence J. Peter et son acolyte, le salarié compétent finira toujours par accéder à un poste pour lequel il n'est pas fait. Ainsi, il deviendra incompétent et?restera à sa place.

 

Selon nos chers anglos saxons, Le risque d'incompétence est particulièrement élevé dans les entreprises où le nombre d'échelon est grand. Il s'ensuit une loi que Laurence J. Peter et Raymond Hull qualifient de « normale ».

 

En bref : 80 % des salariés d'une entreprise sont incompétents à des degrés divers contre 10 % de « supers incompétents » et 10 % de « super compétents ». Or, une entreprise comme entité professionnelle mais aussi sociale recherche toujours l'harmonisation. A ce niveau, la loi du plus fort est toujours la meilleure.

 

Si les 10% de « supers incompétents » sont remerciés car en position extrême vis-à-vis du noyau dur de l'incompétence, il en est de même pour les 10% de « supers compétents ». L'entreprise se construit donc autour d'une tribu « d'incompétents moyens ».

 

Convaincu ? Sachez dans tous les cas que l'ouvrage « le principe de Peter » est en vente dans toute les bonnes librairies. Une occasion de se faire un avis un peu plus pointu"

 

 

 

 

Le "super" modo va être content de lire cela :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement pour moi, dans cette entreprise je resterai toujours au même poste, que je soit compétent ou pas...

 

Dans le bouquin ils disent que les incompétents justifient toujours leur immobilisme professionnel avec la même excuse sonysko.gif.1bfc768f34872186bb594e9690d40e5c.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Spy715Hj

Dans le bouquin ils disent que les incompétents justifient toujours leur immobilisme professionnel avec la même excuse sonysko.gif.1bfc768f34872186bb594e9690d40e5c.gif

 

 

Bon bin voila ... je suis un con pétant :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nou510gd

tiens d'ailleurs j'ai rendez vous avec un petit chef d'établissement dans une heure, j'vais bien le faire chier, c'est ça ma compétence :hihi:

 

 

En tant que syndicat?

 

Tu cherchais pas du boulot? Et ton histoire de création de société?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon domaine, l'informatique, plus je découvre de nouvelles technos, plus je me rend compte de mon ignorance et surtout de l'impossibilité d'être vraiment compétent sur tout. J'ai me suis donc spécialisé dans un sous-domaine bien précis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nyn781GE

Dans mon domaine, l'informatique, plus je découvre de nouvelles technos, plus je me rend compte de mon ignorance et surtout de l'impossibilité d'être vraiment compétent sur tout. J'ai me suis donc spécialisé dans un sous-domaine bien précis.

 

 

les archives?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a surement beaucoup d’incompétents en France, mais c'est pas forcement de leur faute.

 

Par exemple: Un salarié très compétent techniquement parlant veut évoluer, normal.

L'entreprise n'aura d'autre moyen que le faire évoluer vers un poste de management, mais le technicien n'a pas forcement la fibre managériale.

Il aura évolué jusqu’à son incompétence.

 

En France il est inconcevable qu’un subordonné gagne autant voire plus que son chefaillon, donc c'est pas prêt de changer!

 

C'est un problème de philosophie de l'entreprise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a surement beaucoup d’incompétents en France, mais c'est pas forcement de leur faute.

 

Par exemple: Un salarié très compétent techniquement parlant veut évoluer, normal.

L'entreprise n'aura d'autre moyen que le faire évoluer vers un poste de management, mais le technicien n'a pas forcement la fibre managériale.

Il aura évolué jusqu’à son incompétence.

 

En France il est inconcevable qu’un subordonné gagne autant voire plus que son chefaillon, donc c'est pas prêt de changer!

 

C'est un problème de philosophie de l'entreprise.

 

 

Malheureusement c'est très vrai.

Les compétences techniques sont souvent dévalorisées par rapport au management et même par rapport aux commerciaux.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Malheureusement c'est très vrai.

Les compétences techniques sont souvent dévalorisées par rapport au management et même par rapport aux commerciaux.

 

J'ai eu à peu prêt un schéma similaire il y a quelques années :jap: Je me suis spécialisé sur un thème sur lequel j'avais de bonnes connaissance et qui était porteur (L'industrialisation des procédés sur postes de travails et serveurs). J'ai par la suite commencé à gérer des équipes et pris de la hauteur sur la technique et je me fais bien plaisir :jap: .il faut en revanche bien choisir le thème sur lequel tu vas te spécialiser pour être sur que celui-ci soit pérenne.

 

[edit] désolé d'avoir été sérieux sur un sujet à la base lolant demoniak2.gif.24f899682957b3bbaa60368f91e92c66.gif

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nyn781GE

 

En fait c'est plutôt le boulot qui te cherche que l'inverse anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif [:jessie11000]

 

 

han elle est pas mal celle ci rantanplan bmwz8.gif.dd55e84536ad1d185fe8e82700084231.gif

 

t'as fait un effort, ça se sent :oui:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mur014QW

 

En fait c'est plutôt le boulot qui te cherche que l'inverse anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif [:jessie11000]

 

 

C'est assez exagéré. Je suis sûr que nyny fait ses 35 h mensuelles avec le plus grand sérieux. :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
  • Créer...