Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Ferrari 1/18


FERRARI WORLD
 Partager

Messages recommandés

  • Réponses 7,2K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Enzo Jamiroquai 2004 (Elite) : De la musique sur scène à la musique sur route.

 

Cette Ferrari, nommée en hommage au fondateur du célèbre constructeur de voiture de sport : Enzo Ferrari mort le 14 Août 1988, a été présentée au Mondial de L'Automobile de Paris en Octobre 2002. Ce modèle a été construit à 399 exemplaires, plus un quatre-centième vendu aux enchères au profit des victimes du tsunami de 2004 en Asie.

 

La production prévue à 349 exemplaires a été augmentée à 399 sans doute pour des raisons plus politiques que financières. Il s'agit pour le constructeur d'entretenir la rareté de ce modèle, pour lui conférer une exclusivité appréciée à ce niveau de gamme et lui conserver une demande élevée en occasion.

 

L'Enzo, dessinée par Pininfarina, plus précisément par le Japonais Ken Okuyama, est une synthèse entre la technologie et le design directement déclinés des F1 de la Scuderia Ferrari.

 

Mue par un V12 de 6 litres et 48 soupapes placé en position longitudinal arrière, l'Enzo est la première Ferrari à dépasser la barre des 600 chevaux avec une puissance maximale de 660 chevaux à 7 800 tr/min. Le couple est quant à lui de 650 Nm à 5 500 tr/min. La cylindrée totale est de 5 998 cm³, soit une augmentation de 1 298 cm³ par rapport à la F50. L'alésage passe à 92 mm et la course à 75,2 mm, portant la cylindrée à 500 cm³ par cylindre. Les soupapes d'admission et d'échappement variables ainsi que la gestion électronique intégrale Bosch Motronic ME7 permettent au moteur de l'Enzo un meilleur fonctionnement avec un régime maximum de 8 200 tr/min.

 

La vitesse maximale annoncée est de 350 km/h et le 0 à 100 km/h s'effectue en 3,5 secondes. Le 1 000 m départ arrêté est quant à lui écarté en 19,6 secondes. L'Enzo a aussi été chronométrée sur le circuit officiel de Ferrari, la piste de Fiorano avec un temps de 1 min 25 s. La consommation est de 36 L/100 km en cycle urbain, 15,2 en cycle extra-urbain et 22,8 en cycle mixte. La capacité du réservoir est de 110 litres.

 

L’Enzo de Jay Kay, chanteur du groupe Jamiroquai, est facilement reconnaissable dans sa teinte New Black 508 Daytona. Cette même peinture que Mr. Zonzini avait abandonné, excédé de la voir sur d’autre supercar que la sienne. Reconnaissable, elle l’est aussi par son habitacle vert qui n’est pas sans rappeler celui de la 575 GTZ Zagato (Elite).

 

Reproduit par Mattel dans une série spéciale (Ferrari In Music Collection) limitée et numérotée à 5 000 exemplaires l’Enzo est correctement équipée pour le marché Américain (1972/5000 pour notre modèle). Cette série spéciale est composée de l’Enzo Jamiroquai donc, et de 4 autres 1/18, la 250 GT Berlinetta Lusso Eric Clapton, la California George Michael, la 512 S Nick Mason Of Pink Floyd, et la F430 Spider Multi-Grammy Winning Singer.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/512271IMG1000.jpg

 

La production prévue à 349 exemplaires a été augmentée à 399.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/540087IMG1014.jpg

 

Mue par un V12 de 6 litres et 48 soupapes placé en position longitudinal arrière.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/311566IMG0977.jpg

 

L’Enzo de Jay Kay, chanteur du groupe Jamiroquai, est facilement reconnaissable dans sa teinte New Black 508 Daytona.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/672386IMG1018.jpg

 

Elle l’est aussi par son habitacle vert qui n’est pas sans rappeler celui de la 575 GTZ Zagato (Elite).

 

http://img4.hostingpics.net/pics/898948IMG0987.jpg

 

Reproduit par Mattel dans une série spéciale (Ferrari In Music Collection) limitée et numérotée à 5 000 exemplaires.

 

Enzo Jamiroquai : Les plus…

 

- Série limitée et numérotée

- Equipée à l’Américaine

- Habitacle vert

- Historique de la 1/1

- Jantes

 

Enzo Jamiroquai : Les moins…

 

- Détails du moteur

- Absence de barre pour le capot

- Absence de vitres latérales

- Grille arrière pleine

- Logo Pininfarina trop épais

 

Verdict : ☆☆☆

 

(Sources ; Forza-Rossa et Romaric Jaffré)

(Photographies ; Romaric Jaffré)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup messieurs-dames pour vos encouragements et vos commentaires. http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/jap.gif

 

---------------

 

F40 LM Competizione Test Version 1989 (Elite) : L'art du sport !!!

 

1987, pour les 40 ans de la marque Ferrari, Enzo Ferrari décidait de construire la voiture de série la plus performante et efficace de tous les temps. Elle fut dévoilée devant les médias du monde entier, la voiture étant mystérieusement cachée, jusqu'au dernier moment, sous une housse rouge frappée du logo F40. Enzo Ferrari mourut un an après la commercialisation de cette deuxième supercar, à l'âge de 90 ans.

 

Au niveau technique, cette Ferrari est propulsée par un V8 de 478 chevaux suralimenté par deux turbocompresseurs et deux intercoolers montés sur un châssis dont le poids ne dépasse pas 1 100 kg. Pour réduire le poids de la voiture, les portes sont totalement vides avec une masse d'environ 1,5 kg (Elles ne comportent même pas de poignée pour l'ouverture depuis l'intérieur mais une simple cordelette), le carter, le bloc moteur et les culasses sont en alliage d'Aluminium-Silicium (Silumin) et les parois internes des chemises en aluminium sont renforcées par le dépôt électrolytique d'une couche Nickel-Carbure de Silicium (Nikasil) pour réduire les coefficients de friction et améliorer la lubrification et la résistance aux hautes températures. La voiture passe de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes. Selon Ferrari, le 1 000 m départ arrêté est effectué en 21,8 secondes. La vitesse de pointe annoncée est de 324 km/h.

 

1989, la version course de la F40 est baptisée LM (Pour Le Mans). Ici dans sa "Test Version" rouge sans sponsors, la LM rajoute une dose de brutalité au deuxième supercar de Maranello. Un capot avant retravaillé avec prises d’air, ainsi qu’un énorme extracteur arrière sont les principaux changements de cette voiture de course.

 

Née pour le circuit et la course, la F40 permit à de nombreux client de courir dans plusieurs compétitions internationales sans trop modifier la voiture de base. La F40 LM fût développée par Michelotto pour le championnat GTC et développait jusqu'à 780 ch, mais faute d'engagement, les 2 modèles de Ferrari France seront reconvertis pour le championnat IMSA avec 700 ch pour un poids de 1040 Kg. Parallèlement, le team RFR Sport engagera 2 fois sa F40 LM bleue en GT1 aux 24 heures du Mans, en 1995 puis 1996 avec une jolie 12ème place au général. 19 exemplaires de F40 LM furent ainsi produits entre 1989 et 1994 en complément du modèle de série et l'on peut noter parmis les clients livrés par Pozzi le dessinateur Albert Uderzo. Quatre F40 GTE se battront également au Mans de 94 à 96 et une F40 engagée par le Ferrari Club Italia décrochera la 9ème place en 96. Enfin, notons 7 exemplaires de F40 "GT" développant 560 ch furent utilisés dans les championnats GT Italiens en 93-94 et GT Japonais en 94 et 95.

 

1994 et 1996, une seconde vie fût donnée en course, via le championnat BPR (Ex FIA-GT), aux F40 LM et GTE (Des LM remaniées avec une cylindrée majorée à 3.5L ou 3.6L selon les circuits). La puissance est limitée à 660 ch avec les brides. La F40 décrochera plusieurs fois la 1ère place après de rudes batailles avec les redoutables McLaren F1 GTR qui s'imposeront toutefois au terme des deux saisons.

 

5 000 exemplaires de la bête sont disponibles chez Elite. Pas de numérotation, mais une qualité plus qu’acceptable pour cette gamme de prix. Mais la F40 LM se mérite… Pas moins d’une dizaine de vis retiennent la belle sur son socle de conditionnement. Un vrai casse-tête quand les outils ne sont pas adaptés !

 

D’un point de vue intrinsèque, si des "détails" énerveront certainement les Tifosis, cette 1/18 n’en demeure pas moins une miniature d’une très bonne qualité. Pour les collectionneurs plus aisés qui veulent une F40 LM numérotée, une version "Présentation" chez Légende Miniatures fera parfaitement l’affaire !

 

http://img4.hostingpics.net/pics/431729IMG1020.jpg

 

1989, la version course de la F40 est baptisée LM (Pour Le Mans).

 

http://img4.hostingpics.net/pics/401689IMG1032.jpg

 

Née pour le circuit et la course, la F40 permit à de nombreux client de courir dans plusieurs compétitions internationales.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/172858IMG1054.jpg

 

5 000 exemplaires de la bête sont disponibles chez Elite.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/556629IMG1070.jpg

 

Pas de numérotation, mais une qualité plus qu’acceptable pour cette gamme de prix.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/596655IMG1021.jpg

 

Mais la F40 LM se mérite… Pas moins d’une dizaine de vis retiennent la belle sur son socle de conditionnement.

 

F40 LM Competizione Test Version : Les plus…

 

- Série limitée

- Histoire du modèle au 1/1

- Détails du moteur

- Assemblage

- Finition de l’habitacle

 

F40 LM Competizione Test Version : Les moins…

 

- Pas de numérotation

- Détails des grilles d’aération arrière

- Vitres latérales trop épaisses

- Joints des vitres trop épais

- Fragilité de l’extracteur d’air

 

Verdict : ☆☆☆

 

(Sources ; Forza-Rossa et Romaric Jaffré)

(Photographies ; Romaric Jaffré)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup encore une fois. http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/jap.gif

 

---------------

 

308 GTS 1979 (Elite) : Le retour au crayon de Pininfarina.

 

Deux ans après la sortie de la 308 GTB en septembre 1977, au salon de l'I.A.A. de Frankfurt, est lancée la version découvrable 308 GTS qui vient combler le vide laissé 3 ans plus tôt par l'arrêt de la Dino 246 GTS.

 

Comme la 308 GTB, la GTS est directement dérivée de la Dino 308 GT4 2+2. Elle reprend le châssis avec un empattement réduit de 21 cm, le même moteur, le V8 3 litres de 255 ch… Si la Dino GT4 est dessinée par Bertone, le retour aux affaires de Pininfarina au crayon, signe-là un des dessins les plus emblématiques pour Ferrari. Pininfarina a repris d'ailleurs le même principe du toit amovible qui vient se ranger derrière les sièges. Seule différence par rapport aux GTB, les glaces de custode laissent leur place à des ailettes métalliques qui ménagent cependant une visibilité latérale. L'abandon des coques en polyester sur les premiers modèles trouve certainement sa justification dans ces nouvelles GTS dont la rigidité n'aurait alors pas été suffisante. Une uniformisation des coques a certainement semblé plus logique aux hommes de Maranello.

 

Les GTS possèdent des différences mécaniques par rapport aux GTB avec une lubrification à carter humide et deux distributeurs d'allumage au lieu d'un seul, pour le reste à part ce toit amovible les deux versions gardent les mêmes caractéristiques. Il possède donc des caractéristiques identiques avec ses 3 litres de cylindrée et une puissance de 255 ch à 7 700 tr/mn. Il est couplé à une boite mécanique à 5 vitesses. Son poids contenu lui permettant d'aller chercher des performances ébouriffantes pour l'époque : plus de 250 km/h en pointe, 14,1 secondes aux 400 mètres DA et moins de 26 secondes sur le kilomètre DA !!

 

1980 La nouvelle puissance revendiquée par le V8 des 308 GTSi est de 214 ch à 6 600 tr/mn et un couple de 24,8 à 4 600 tr/mn. La décoration de l'habitacle est légèrement remaniée avec un nouveau volant signé Enrico Nardi, un nouveau dessin de la sellerie et des tapis de sol et une console centrale différente.

 

Au printemps 1982, Ferrari produisit une 308 GTB Turbo. Au V8 deux litres, les techniciens de Maranello greffent un turbo KKK soufflant à 0,6 bar. C'est désormais sur 220 ch qu'il faut compter.

 

En octobre 1982, au salon de Paris, Ferrari exhibe fièrement la dernière évolution de son V8 de 3 litres. Deux nouvelles culasses dotées chacune de 16 soupapes coiffent le V8 donnant ainsi l'appellation " Quatrovalvolve ". Toutes ces modifications redonnent du tonus au très beau V8 Ferrari qui développe maintenant 240 ch à 7 000 tr/mn et 26,5 mkg de couple à 5 000 tr/mn. Il n'y a pas que la mécanique qui change sur les 308 QV. La grille de calandre est redessinée en fonction du nouveau pare-chocs et reçoit deux feux clignotants incorporés et un " Cavallino " chromé en position centrale.

 

A noter que Tom Selleck, alias Magnum dans la série TV du même nom, va se déplacer de 1980 à 1988 dans 155 épisodes au volant d'une 308 GTS qui contribuera également à la renommée de la Ferrari 308.

 

1985 après 23 143 exemplaires produits la relève arrive. Présentation au salon de Frankfurt des Ferrari 328 GTB et GTS et Le V8 voit sa cylindrée portée à 3,2 litres et développe désormais 270 ch.

 

Arrivée le 2 Avril 2011 (Date d’anniversaire de mon frère, que je salue au passage) avec 8 autres voitures, la 308 GTS était une belle découverte au 1/18. La teinte noire faisant ressortir l’habitacle marron d’une qualité appréciable pour une Elite. Mattel a même été jusqu’à copier, pour notre plus grand plaisir, le système des phares déjà présent chez Kyosho et BBR. D’une pression sur le bouton situé sous la voiture à l’avant, vous pouvez relever les feux escamotables.

 

Dans cette teinte, la 308 GTS est une édition limitée à 5 000 exemplaires…

 

http://img11.hostingpics.net/pics/997632IMG1079.jpg

 

Deux ans après la sortie de la 308 GTB en septembre 1977, au salon de l'I.A.A. de Frankfurt, est lancée la version découvrable 308 GTS.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/163406IMG1082.jpg

 

Les GTS possèdent des différences mécaniques par rapport aux GTB.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/668703IMG1089.jpg

 

A noter que Tom Selleck, alias Magnum dans la série TV du même nom, va se déplacer de 1980 à 1988 dans 155 épisodes au volant d'une 308 GTS.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/376773IMG1084.jpg

 

Arrivée le 2 Avril 2011 avec 8 autres voitures, la 308 GTS était une belle découverte au 1/18.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/288556IMG1092.jpg

 

Dans cette teinte, la 308 GTS est une édition limitée à 5 000 exemplaires…

 

308 GTS : Les plus…

 

- Série limitée

- Peinture

- Feux escamotables

- Assemblage

- Finition de l’habitacle

 

308 GTS : Les moins…

 

- Pas de numérotation

- Hard-top non ajusté

- Détails du moteur

- Grille de calandre

- Epaisseur des tapis de sol

 

Verdict : ☆☆☆

 

(Sources ; Forza-Rossa et Romaric Jaffré)

(Photographies ; Romaric Jaffré)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

1/18ème
×
×
  • Créer...