Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Le Topic Officiel] Actualités Volvo


Messages recommandés

Salut,

 

Vu qu'on n'arrête pas de polluer le sujet traitant de l'avenir de la marque avec les nouveautés, je propose la création d'un topic approprié.

 

Je commence, un problème apparu aujourd'hui:

 

"Dans la série potentielles accélérations intempestives, il n’y aurait donc pas que le constructeur auquel tout le monde pense si on se souvient de l’actualité récente. Volvo va prochainement alerter 150 000 clients européens pour un défaut de ce genre a confirmé le constructeur suédois. Et de préciser : “Nous envoyons un courrier à environ 150 000 clients dans toute l’Europe sur environ 30 marchés pour leur dire que nous enquêtons sur un problème technique“. Un porte-parole de Volvo, en l’occurrence Per-Aake Fröberg, a confirmé que ce défaut affectait uniquement les moteurs 5 cylindres diesel.

 

Pour l’heure point de rappel donc mais une courrier préventif et une demande appuyée aux propriétaires concernés de vérifier leur automobile. “Le problème est que de l’huile peut entrer dans la chambre de combustion et agir comme du carburant supplémentaire. Cela provoque un maintien ou une augmentation du régime du moteur“, détaille Per-Aake Fröberg invitant simplement pour l’instant les propriétaires “vérifier le niveau d’huile, ce que tout le monde doit faire de toute façon“.

 

Cela se traduit par une voiture qui conserve sa vitesse même lorsque l’on lève le pied de l’accélérateur ou “dans certains cas isolés à une accélération du véhicule“, précise-t-il. Huit modèles de la marque tous animés par le diesel 5 cylindres sont dans le collimateur.

 

Craignant visiblement un parallèle avec l’un des problèmes ayant touché Toyota, Per-Aake Fröberg nuance : “Ce n’est absolument pas le même souci que celui rencontré par Toyota. La principale différence est que les clients ont la possibilité de s’assurer que cela ne leur arrivera pas en vérifiant leur niveau d’huile“. Malgré tout chez Volvo on confirme qu’un rappel pourrait être organisé “si nécessaire“. A suivre alors. Ou pas."

 

Source: Leblogauto

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 6,7K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

Tu crois que l'hydrogène on le fabrique avec quoi Bob ? Fabriquer l'hydrogène : fabrication et production | Planète Énergies (planete-energies.com)

La fin des berlines et des breaks chez Volvo ?? https://www.passionandcar.fr/2021/03/19/volvo-pourrait-abandonner-a-production-des-berlines/  

Salut,

 

Vu qu'on n'arrête pas de polluer le sujet traitant de l'avenir de la marque avec les nouveautés, je propose la création d'un topic approprié.

 

Je commence, un problème apparu aujourd'hui:

 

"Dans la série potentielles accélérations intempestives, il n’y aurait donc pas que le constructeur auquel tout le monde pense si on se souvient de l’actualité récente. Volvo va prochainement alerter 150 000 clients européens pour un défaut de ce genre a confirmé le constructeur suédois. Et de préciser : “Nous envoyons un courrier à environ 150 000 clients dans toute l’Europe sur environ 30 marchés pour leur dire que nous enquêtons sur un problème technique“. Un porte-parole de Volvo, en l’occurrence Per-Aake Fröberg, a confirmé que ce défaut affectait uniquement les moteurs 5 cylindres diesel.

 

Pour l’heure point de rappel donc mais une courrier préventif et une demande appuyée aux propriétaires concernés de vérifier leur automobile. “Le problème est que de l’huile peut entrer dans la chambre de combustion et agir comme du carburant supplémentaire. Cela provoque un maintien ou une augmentation du régime du moteur“, détaille Per-Aake Fröberg invitant simplement pour l’instant les propriétaires “vérifier le niveau d’huile, ce que tout le monde doit faire de toute façon“.

 

Cela se traduit par une voiture qui conserve sa vitesse même lorsque l’on lève le pied de l’accélérateur ou “dans certains cas isolés à une accélération du véhicule“, précise-t-il. Huit modèles de la marque tous animés par le diesel 5 cylindres sont dans le collimateur.

 

Craignant visiblement un parallèle avec l’un des problèmes ayant touché Toyota, Per-Aake Fröberg nuance : “Ce n’est absolument pas le même souci que celui rencontré par Toyota. La principale différence est que les clients ont la possibilité de s’assurer que cela ne leur arrivera pas en vérifiant leur niveau d’huile“. Malgré tout chez Volvo on confirme qu’un rappel pourrait être organisé “si nécessaire“. A suivre alors. Ou pas."

 

Source: Leblogauto

 

 

Euh ... par "les nouveautés", tu entends "nouvelles" ou non ? Car l'avenir de Volvo passe aussi par ses "nouveautés".

Quand aux "nouvelles", c'est vrai qu'il manque un topic.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ver082qj

Des précisions...

 

http://www.argusauto.com/actualite-automobile/occasion/rappels/volvo-rappelle-preventivement-158-000-vehicules-dans-le-monde-184729.html

 

Volvo rappelle préventivement 158 000 véhicules dans le monde

 

Depuis l’affaire de la pédale d’accélérateur chez Toyota, les constructeurs sont extrêmement vigilants sur les défauts affectant la sécurité des clients. A l’inverse du géant nippon dont la défaillance était avérée et reconnue en interne, Volvo précise qu’aucun cas n’a été recensé et il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication.

 

Dans les faits, les ateliers du réseau ont remarqué que certains véhicules présentaient un niveau d’huile supérieur à la normale. Suite à cette remontée d’information, les ingénieurs ont diligenté une enquête technique révélant que ce trop plein d’huile (lié aussi à une dilution par le carburant) pouvait entraîner le maintien ou une augmentation du régime moteur. Le calculateur qui gère le niveau d’huile reconnaît une anomalie ce qui explique que le moteur ne s’arrête pas.

 

Que se passe t-il pour le conducteur ?

 

Deux cas de figure se présentent.

 

 

Lorsque le véhicule est à l’arrêt, le moteur peut ne pas se couper et engendre des dommages mécaniques, la casse moteur étant exclue (dixit Volvo France).

 

Ce phénomène peut aussi se produire en roulant.

 

Comment réagir ?

 

En cas de montée en régime intempestive, il suffit de mettre le levier de vitesses au point mort, de freiner et de garer le véhicule.

 

 

La démarche est la même dans le cas où le moteur ne s’arrête pas, celui-ci se coupant ensuite par lui-même.

 

Volvo précise qu’il n’y a pas de risque imprévu si le niveau d’huile est au-dessous du maximum. Il doit se situer entre le minimum et le maximum, et doit être vérifié tous les 2 500 km. Dans le cas contraire, les propriétaires doivent repasser par les ateliers pour vidanger.

 

Seuls les diesels cinq-cylindres 2.4D et D5 avec filtre à particules sont concernés.

 

Cet éventuel problème ne concerne que les modèles équipés du cinq-cylindres diesel 2.4D et D5 avec filtre à particules (liste ci-dessous). En France, 8 867 clients recevront jeudi 6 mai un courrier avec accusé de réception leur expliquant de vérifier le niveau d’huile de leur véhicule.

 

S’il est normal aucune intervention n’est à réaliser. Néanmoins, le constructeur précise qu’il est en train d’examiner si d’autres actions doivent être menées après la fin de l’enquête.

 

Huit véhicules concernés :

 

C30 millésime 2007 à 2010 (mai 2006 à mai 2009)

C70 millésime 2007 à 2010 (mai 2006 à mai 2009)

S40 millésime 2006 à 2010 (mai 2005 à mai 2009)

V50 millésime 2006 à 2010 (mai 2005 à mai 2009)

S80 millésime 2007 à 2009 (mai 2006 à mai 2008)

V70 millésime 2008 à 2009 (mai 2007 à mai 2008)

XC60 millésime 2009

XC70 millésime 2007 à 2009 (mai 2006 à mai 2008)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ver082qj

Que nous n'aurions justement pas besoin d'y aller puisque l'électronique sauvera le monde et nous met à l'abri des défaillances humaines :) ..ah, ben, zut, l'électronique défaille encore plus et plus aléatoirement que l'humain ...!!! M'enfin comme dirait Gaston...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ANT744QK

Volvo : lutter contre les allergies

 

Réputé pour son attention à la sécurité active et passive, Volvo travaille également à la préservation de nos poumons, tout particulièrement quand le printemps rempli l'air de pollens.

Les mois d'avril, mai et juin sont souvent parmi les plus agréables de l'année. Il ne fait pas encore trop chaud mais le soleil permet déjà quelques escapades en short et tongs, les jours rallongent et les jupes raccourcissent, les premiers barbecue remplissent l'air, les arbres sont en fleur... les allergiques ont les yeux rouges, le nez bouché et ils éternuent...

 

Alors mieux que tous les médicaments pour lutter contre les allergies, pensez à la technologie suédoise. Non, il ne s'agit pas de se réfugier dans une armoire Ikea, mais plutôt dans le confort d'une Volvo.

 

Le constructeur a en effet concentré ses efforts sur ses habitacles afin de rendre l'air que l'on respire à l'intérieur plus pur que celui qui se trouve dehors.

 

Pour ce faire, des capteurs mesurent en permanence la qualité de l'air ambiant et déterminent le niveau de gaz nocif dans l'habitacle. Si il dépasse un certain seuil, la ventilation se met automatiquement en recyclage et filtre le tout afin de l'assainir. Cette ventilation automatique commence d'ailleurs son travail dès le déverrouillage du véhicule en filtrant intégralement l'air présent à l'intérieur.

 

Mais améliorer la qualité de l'air ne passe pas que par la filtration de ce qui entre dans la voiture, cela passe également par l'utilisation de matériaux limitant les rejets nocifs. Ainsi, Volvo emploie des textiles spécifiques, des cuirs exempts de chrome et des habillages métalliques rejetant le moins possible de nickel. Ce travail a permis a la marque d'avoir 5 modèles recommandés par l'Association suédoise pour la lutte contre l'asthme et les allergies.

 

Pour l'instant disponible sur les modèles du haut de gamme de la marque, l'ensemble de ces technologies sera progressivement décliné sur toute la gamme.

 

source: http://www.turbo.fr/actualite-automobile/338686-volvo-lutter-allergies/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ANT744QK

Volvo : Le 5 pattes se généralise !

 

Le 5 cylindres chez Volvo, c’est une longue tradition reconnaissable à son bruit rauque saccadé et à son étonnante souplesse. La fièvre du downsizing nous a fait craindre que le Suédois l’abandonne au profit de classiques 4 cylindres, mais non ! Un nouveau 5 cylindres diesel, d’une cylindrée de 2 litres, se généralise sous les capots de tous les modèles, XC90 excepté.

 

S80, V70, XC70 et XC60

 

Basé sur le bien connu 5 cylindres de 2.4 l, cette version 2 litres n’est pas qu’une variante réalésée, mais se voit également peaufinée question réglages, pour tourner avec la finesse qui sied à son rang ! Plusieurs niveaux de puissance sont disponibles : appelé D3 sous les capots des S80, V70, XC70 et XC60, ce moteur développe 163 chevaux et un couple de 400 Nm. Associé à une boîte manuelle, il se profile comme une mécanique particulièrement frugale, avec une consommation de 5,3 l pour la S80 à 5,9 l pour le XC60.

 

C30, S40, V50 et C70

 

Ce 5 pattes se décline en deux niveaux de puissance : D3 avec 150 chevaux et 350 Nm ; et D4, avec 177 chevaux et 400 Nm sous les capots des C30, S40, V50 et C70. Si cette dernière descend tout juste sous la barre des 6 l/100 km, les autres modèles ne sirotent que 5,1 l/100 km, soit 134 g/km. Une boîte automatique à 6 rapports est également disponible.

 

Au diable l’avarice ?

 

Si pour vous, une Volvo ne peut se concevoir qu’avec un 6 cylindres en ligne et une puissance à l’avenant, alors sachez que le constructeur a également tripoté les T6 (3 litres, 304 chevaux) et 3.2 l atmosphérique. De quoi assurer un fonctionnement encore plus fin. Mais n’espérez pas descendre sous les 200 grammes de CO2 avec ces modèles…

 

Source: http://www.vroom.be/fr/actualite-auto/8024,volvo-xc60-2-0-d3-kinetic-geartronic.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VOLVO CARS PROJETTE DE PRODUIRE UNE PETITE V 20

6 mai

 

Volvo Cars a l’intention de produire une petite voiture, appelée en interne P 20 mais qui devrait au final être baptisée V 20, afin de concurrencer l’Audi A1 et de renforcer son positionnement dans le segment des petites voitures de haut de gamme. Le modèle, long de 3,90 m, sera produit à la fois en Europe et en Chine. Deux versions sont prévues : une « basique » pour les marchés émergents (produite en Chine) et une plus élaborée pour l’Europe et les Etats-Unis (produite à Gand). Le modèle disposera dans un premier temps de moteurs conventionnels diesel et à essence, puis sera à terme proposé en versions 100 % électrique et hybride rechargeable. (VI BILÄGARE 5/5/10)

 

Le cas de la V20 soulève un point intéressant, à savoir la commercialisation de deux "finitions" : basique (produite localement) pour la Chine, et "premium" sur les marchés historiques.

C'est clairement une voie à suivre pour Volvo avec le maintien des unités de production en Suède et Belgique et en même temps une montée en cadence de la production en Chine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VOLVO CARS PROJETTE DE PRODUIRE UNE PETITE V 20

6 mai

 

Volvo Cars a l’intention de produire une petite voiture, appelée en interne P 20 mais qui devrait au final être baptisée V 20, afin de concurrencer l’Audi A1 et de renforcer son positionnement dans le segment des petites voitures de haut de gamme. Le modèle, long de 3,90 m, sera produit à la fois en Europe et en Chine. Deux versions sont prévues : une « basique » pour les marchés émergents (produite en Chine) et une plus élaborée pour l’Europe et les Etats-Unis (produite à Gand). Le modèle disposera dans un premier temps de moteurs conventionnels diesel et à essence, puis sera à terme proposé en versions 100 % électrique et hybride rechargeable. (VI BILÄGARE 5/5/10)

 

Le cas de la V20 soulève un point intéressant, à savoir la commercialisation de deux "finitions" : basique (produite localement) pour la Chine, et "premium" sur les marchés historiques.

C'est clairement une voie à suivre pour Volvo avec le maintien des unités de production en Suède et Belgique et en même temps une montée en cadence de la production en Chine.

 

C'est effectivement ce que l'on pouvait imaginer et souhaiter avec le rachat par Geely. Cela confirme d'ailleurs ce que les optimistes y ont vu : Geely s'offre un savoir-faire, continue à le développer et s'en sert pour ses ambitions asiatiques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §yeo577JF

10 ans pour le centre crash-test Volvo

 

Encore un anniversaire symbolique fêté cette année par Volvo. Le constructeur annonce en effet que son centre de crash-test à Torslanda (Suède) souffle ses 10 bougies (le centre fut inauguré en 2000 par le roi de Suède, Charles XVI Gustave). Près de 3 000 essais y ont été menés afin de rendre les voitures encore plus sures pour les occupants.

 

Le centre de tests de collision comporte une piste fixe et une piste mobile, cette dernière pouvant pivoter sur 90 degrés pour effectuer des tests selon différents scénarios de collision frontale ou latérale entre deux véhicules qui se rapprochent à des angles et des vitesses variés. On teste aussi l’évitement et l’atténuation des collisions. Au total, plus de 400 tests peuvent être menés chaque année dans ce centre.

 

Sans cesse ce centre se met à la page question technologie. Le plus récent exemple est un ensemble de caméras numériques à très haute vitesse pouvant capter 200 000 images par seconde. “Ces nouvelles caméras nous offrent une vue exceptionnelle pour étudier les diverses collisions jusque dans les moindres détails. De plus, nous disposons de caméras miniatures dans les véhicules pour voir ce qui se produit à l’intérieur“, détaille Thomas Broberg, conseiller dans le domaine sécurité chez Volvo.

 

Les tests de collision peuvent aussi être effectués dans l’autre sens. Au bout de la piste fixe se trouve un mur de béton permettant de tester des capotages, par exemple, ou d’évaluer les manoeuvres d’évitement. Au bout de la piste mobile, d’autre part, Volvo a installé divers objets et obstacles qu’on retrouve dans la circulation réelle. Le mur de béton en question pèse 850 tonnes et se déplace à l’aide de coussins pneumatiques.

 

Quelque 20 autres barrières fixes et mobiles font partie du rigoureux programme de tests de Volvo. À tout cela s’ajoute une centaine d’employés silencieux que les incontournables mannequins représentant des hommes, des femmes et des enfants de tous les âges et de tous les gabarits.

 

Pour l’avenir, les ambitions sont fortes. “Nous faisons sans cesse des pas vers notre objectif de 2020 : aucun passager ne mourra ou ne sera gravement blessé dans un nouveau véhicule Volvo. Le centre de tests de collision joue un rôle central dans ce développement“, conclut Thomas Broberg.

 

A lire également. Le musée Volvo souffle ses quinze bougies et Volvo : évolutions moteur.

 

A voir également chez Volvo. Galerie S60 live au salon de Genève.

 

Leblogauto

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

C'est un couac ou l'intention de Volvo de montrer ce que donne un choc à 35 km/h pour appuyer l'intérêt du City Safety ?

Je pose la question car ne lisant pas le suédois, avec la seule video, je ne vois pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à foirer,

même le déclenchement des airbags...

 

la batterie du véhicule était à 0 le matin avant le show. Le véhicule a été démarré avec un booster et il semble qu'une grosse parti de l'électronique n'a pas bien supporter la surcharge...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à foirer,

même le déclenchement des airbags...

 

la batterie du véhicule était à 0 le matin avant le show. Le véhicule a été démarré avec un booster et il semble qu'une grosse parti de l'électronique n'a pas bien supporter la surcharge...

 

 

A la limite, les airbags ne sont pas franchement obligés de s'activer à 35 km/h dans la configuration montrée par la vidéo si ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la config. qu'on a vue là, quand même, je suis surpris que les airbags ne se soient pas déclenchés...

 

 

 

Lu dans Wikipédia, ça vaut ce que ça vaut :

"La vitesse d'impact minimale pour déclencher une protection est de l'ordre de 15 à 30 km/h pour une collision frontale, 15 à 25 km/h pour une collision latérale. Cette limite variant en fonction de la caractéristique du choc qui induit une cinématique différente de l'occupant."

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Airbag)

 

A mon avis, c'est toute l'électronique de la voiture qui a pris une claque lors de la charge de la batterie.

Si les ingénieurs Volvo n'arrivent pas à charger une batterie sans faire de tels dégâts, imaginons un peu pour nous pauvres quidams...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, ça dépend de la décélération (en g), si j'ai bien compris. Donc, si tu tapes dans un truc mou, ça se déclenche à plus haute vitesse que dans un platane...

 

Et là, le camion n'a pas bougé d'un centimètre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, donc ça aurait du se déclencher... Ou alors on était franchement près de la limite.

A moins que, toujours à la pointe de la sécurité, et après son fameux "les airbags arrière ne servent à rien", "l'alerte de crevaison ne sert à rien", "l'éclairage d'angle ne sert à rien", Volvo ait développé un nouveau concept "breakthrough" : "aucun airbag ne sert à rien" ?!

 

Pour la concurrence, difficile de suivre le rythme de toutes ces innovations ;)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page