Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Covid-19 et comportement routier.


Messages recommandés

https://www.lemondeducampingcar.fr/actualite/vu-sur-le-web/un-camping-cariste-verbalise-pour-etre-alle-faire-le-plein-dessence/185609

 

 

 

 

« Ma maison, c’est mon camping-car »

« Aujourd’hui ma maison et ma voiture, c’est mon camping-car, explique Joël au micro de France Bleu. Mais je suis obligé de me déplacer un minimum, car mon camping-car est autonome en électricité mais pas en eau, je n’ai qu’une réserve de 110 litres. J’ai aussi une cassette de WC à vider. »

« J’en ai rien à faire de vos maladies »

C’est donc en allant chercher du carburant que Joël a été arrêté. Il a tenté d’expliquer sa situation, montré sa dérogation remplie, sa carte de handicapé et son certificat médial, mais rien n’a suffi. La réponse du gendarme, cité par France Bleu, fait froid dans le dos: « Moi, monsieur, je me lève à 6 heures du matin, je suis là pour faire respecter la loi. Moi, j’en ai rien à faire de vos maladies, j’en ai rien à faire de votre certificat médical. »

 

:blague:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 805
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

 

 

D'un autre coté, les Suisses ont interdit à leurs concitoyens d'aller en France, et les postes frontières secondaires, comme les deux postes frontières concernés sont théoriquement fermés.

 

On a donc ici des Suisses qui par confort (c'est un raccourci qui fait gagner moins de 2 minutes!!!!), contreviennent à leurs propres lois et se font verbaliser en France par une autre loi qu'ils ne respectent pas (une attestation dérogatoire est délivrée aussi pour un helvète. C'est légalement un peu cocasse!

 

 

Un vrai scandale :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 

Oui, c'est vache.

 

Bon, il est facile également de comprendre qu'il est difficile de convaincre un gendarme avec un tel scénario:

 

Il est retraité de 64 ans, se déplace avec un camping car neuf à 500 km de son domicile fixe (qui n'en est plus un) dans l'Hérault et fait le plein pour recharger les batteries.

 

Il a tout du retraité touriste qui en a marre de rester confiné et qui décide donc de partir au bord de la mer...

 

Pour info, c'est 50 000 à 60 000 euros un camping car comme le sien. Il a été immatriculé en janvier puis rendu sa maison.

C'est certainement un choix de vie qu'il a fait en fonction de ses contraintes, que je ne critique pas, mais d'autres font des choix de loisirs en camping-car et de voyage au Maroc malgré le confinement et rien ne les différencient de cette personne.

 

Encore une fois, je ne défends pas le gendarme... mais le gendarme n'a pas a lire des documents médicaux qui justifient ce choix de vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Oui, c'est vache.

 

Bon, il est facile également de comprendre qu'il est difficile de convaincre un gendarme avec un tel scénario:

 

Il est retraité de 64 ans, se déplace avec un camping car neuf à 500 km de son domicile fixe (qui n'en est plus un) dans l'Hérault et fait le plein pour recharger les batteries.

 

Il a tout du retraité touriste qui en a marre de rester confiné et qui décide donc de partir au bord de la mer...

 

Pour info, c'est 50 000 à 60 000 euros un camping car comme le sien. Il a été immatriculé en janvier puis rendu sa maison.

C'est certainement un choix de vie qu'il a fait en fonction de ses contraintes, que je ne critique pas, mais d'autres font des choix de loisirs en camping-car et de voyage au Maroc malgré le confinement et rien ne les différencient de cette personne.

 

Encore une fois, je ne défends pas le gendarme... mais le gendarme n'a pas a lire des documents médicaux qui justifient ce choix de vie.

 

Bien sur que si. Tu ne fais que défendre les dérives en nombre très limité j'espère de certains FDO avec des arguments et hypothèses plus tortueuses les une que les autres. Peut être changerais tu de discours si toi même était la victime d'un tel scénario? :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord, mais pas pour les camping-caristes :o

C'est bien fait pour Joel :o

 

 

 

Oui, c'est vache.

 

Bon, il est facile également de comprendre qu'il est difficile de convaincre un gendarme avec un tel scénario:

 

Il est retraité de 64 ans, se déplace avec un camping car neuf à 500 km de son domicile fixe (qui n'en est plus un) dans l'Hérault et fait le plein pour recharger les batteries.

 

Il a tout du retraité touriste qui en a marre de rester confiné et qui décide donc de partir au bord de la mer...

 

Pour info, c'est 50 000 à 60 000 euros un camping car comme le sien. Il a été immatriculé en janvier puis rendu sa maison.

C'est certainement un choix de vie qu'il a fait en fonction de ses contraintes, que je ne critique pas, mais d'autres font des choix de loisirs en camping-car et de voyage au Maroc malgré le confinement et rien ne les différencient de cette personne.

 

Encore une fois, je ne défends pas le gendarme... mais le gendarme n'a pas a lire des documents médicaux qui justifient ce choix de vie.

 

 

Effectivement, vu sous cet angle...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

5 baguettes pour la semaine... j'achète aussi du pain pour la semaine, mais c'est du gros pain bio cuit au bois. Ça tient une semaine une baguette ? Je pense que l'amende est aussi pour ça : foutage de gueule.

 

Cette affaire montre le problème d'une loi écrite à la va-vite (forcément) et qui donc ne prend pas en compte tous les cas. Normalement, dans un monde où règne l'intelligence, il suffirait de respecter l'esprit de la loi, et là on voit bien qu'il ne le respecte pas.

 

Mais si on demande aux gens de ne pas faire des choses qu'ils ont le droit de faire, parce que la loi ne précise pas ces détails, c'est à dire d'être intelligent et de bonne foi, il faudrait aussi que les FDO fassent pareil, et ne sanctionnent pas bêtement quelqu'un qui est à 100% dans l'esprit, mais hors la loi, par exemple celui qui a une attestation pour le boulot et qui s'arrête sur sa route dans une épicerie, et qui se fait sanctionner parce que son attestation de parle pas des courses. Et aussi les exemples dans cette discussion, et d'autres.

 

 

Je veux bien acheter le pain de la semaine en une seule fois, mais il me faut au moins dix baguettes. Et à l'heure où je peux faire mes courses, si je prends dix baguettes je vide le rayon et il n'y a plus rien pour des suivants qui devront donc se déconfiner une deuxième fois pour revenir en chercher quand le rayon sera regarni...

Alors j'en prends trois, et je complète avec du pain de mie s'il y en a pour tenir jusqu'aux courses suivantes.

 

Après, on peut aussi discuter longtemps de l'esprit de la loi. Car celui qui sort tous les jours pour acheter sa baguette et en même temps s'aérer est-il moins dans l'esprit de celle-ci que celui qui sort une heure tous les jours pour s'aérer plus deux fois par semaine pour acheter le pain ?

 

Pour l'arrêt dans une épicerie sur le trajet du boulot, je suis bien d'accord avec toi et ce d'autant plus que dans le code du travail, un arrêt pour ce motif fait partie intégrante du trajet. Mais quand j'ai posé la question au 0 800 130 000, on m'a répondu qu'il fallait bien les deux attestations, alors je m'y plie. Par contre, faudra que je leur demande un jour ce qu'il en est quand on s'arrête pendant le trajet pour faire le plein ou pour acheter un sandwich à manger tout de suite dans le cadre d'un trajet de travail. Même si je ne me remplis pas d'attestation quand je m'arrête moins de cinq minutes pour acheter mes clopes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A défaut d’élément prouvant le contraire, ce qui en général arrive assez vite sur des vidéos visionnées des centaines de milliers de fois, et comme cela a été publié durant le confinement, rien ne s’oppose à un lien avec le coronavirus disease 2019 :bah:

 

Certains commentaires confirment le lien en tout cas :bah: (source policière)

 

 

Comme cette vidéo présentée comme une scène d'émeute devant un supermarché à l'annonce du confinement, alors qu'elle datait en fait de plusieurs années ?

 

La date de publication d'une vidéo ne prouve rien, c'est juste la date où la personne qui l'a publiée l'a mise en ligne. Mais cette vidéo pouvait très bien moisir dans les tréfonds d'internet depuis plusieurs années avant que quelqu'un ne la récupère pour la republier sous un nouveau titre racoleur et collant à l'actualité du jour...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai déjà souligné les moments d'improvisation dont ce GVT a fait preuve. Un évènement aussi important que le confinement doit être suffisamment élaboré pour limiter au maximum la confusion dans l'esprit des uns et des autres. :jap:

 

 

Il n'y avait pas vraiment le temps non plus pour peaufiner le texte des décrets pendant des semaines ou des mois, ni pour écrire des circulaires de cinquante pages détaillant très exactement ce qui est ou non permis...

 

Là où cela a plus pêché, c'est dans les consignes données aux FDO et dans l'interprétation par certains de ce que permettaient ou non de faire les différentes cases de l'attestation. Et peut-être dans ces consignes, celle de "sévérité" a-t-elle poussé certains FDO à faire du zèle ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Voilà qui sent bon la France sans avoir besoin d'aller rechercher dans les heures sombres de notre histoire, un petit tour aux URSSAAF ou aux impôts suffiront, c'est dans le sang :oui:

 

Pour répondre au sujet, je ne roule plus assez (j'ai fait mon dernier plein le 14/03 et j'ai à peine atteint la moitié de la jauge) pour constater une différence: pas vu spécialement de gens pressés ou plus pressés que moi mais l'actualité semble montrer le contraire.

 

 

Je roule tous les jours pour aller bosser, je n'ai pas constaté de grands excès non plus. Sur la 2+1 voies limitée à 80 km/h (même les créneaux de dépassement, merci le Conseil général) que j'emprunte quotidiennement (je la prendrais bien, mais il faut bien que les autres aussi puissent s'en servir...) on y roule généralement entre 95 et 100 km/h compteur avec quelques plus rapides aux alentours du 110 km/h, mais je n'ai pas constaté de gros dépassements de la limite de vitesse. Et un seul conducteur qui a dépassé sur un zébra à la sortie d'un rond-point plutôt que de rester à 95 km/h derrière une autre voiture jusqu'au prochain créneau de dépassement.

 

Et j'avoue avoir péché deux fois en dépassant, avec plusieurs centaines de mètres de visibilité et personne en face, un tracteur avec remorque roulant à 25 km/h en franchissant la ligne blanche...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y avait pas vraiment le temps non plus pour peaufiner le texte des décrets pendant des semaines ou des mois, ni pour écrire des circulaires de cinquante pages détaillant très exactement ce qui est ou non permis...

Là où cela a plus pêché, c'est dans les consignes données aux FDO et dans l'interprétation par certains de ce que permettaient ou non de faire les différentes cases de l'attestation. Et peut-être dans ces consignes, celle de "sévérité" a-t-elle poussé certains FDO à faire du zèle ?

 

 

Pas mieux astonfan74.gif.df74958968fded315757fd0615d25e7d.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

D'un autre coté, les Suisses ont interdit à leurs concitoyens d'aller en France, et les postes frontières secondaires, comme les deux postes frontières concernés sont théoriquement fermés.

 

On a donc ici des Suisses qui par confort (c'est un raccourci qui fait gagner moins de 2 minutes!!!!), contreviennent à leurs propres lois et se font verbaliser en France par une autre loi qu'ils ne respectent pas (une attestation dérogatoire est délivrée aussi pour un helvète. C'est légalement un peu cocasse!

 

 

Une attestation française signée par un employeur suisse est-elle valable en France pour ces trajets ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A défaut d’élément prouvant le contraire, ce qui en général arrive assez vite sur des vidéos visionnées des centaines de milliers de fois, et comme cela a été publié durant le confinement, rien ne s’oppose à un lien avec le coronavirus disease 2019 :bah:

 

Certains commentaires confirment le lien en tout cas :bah: (source policière)

Heu... non, c'est le contraire, à défaut de preuve, rien ne dit que c'est récent. Beaucoup de fakenews circulent comme ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Y a malheureusement plein de gens dans des situations particulières face à ce confinement.

 

 

Et que devait faire cette personne ? Rester sans eau et vider les chiottes de son camping-car dans la nature, faute de carburant pour aller jusqu'à un point de ravitaillement en eau potable et de rejet des eaux usées ???

 

Puis l'achat de produits de première nécessité, j'ai compris que cela inclut n'importe quel achat dans n'importe quel commerce ouvert, et c'est même ce qu'un ministre a expliqué. Alors, où était l'infraction ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il n'y avait pas vraiment le temps non plus pour peaufiner le texte des décrets pendant des semaines ou des mois, ni pour écrire des circulaires de cinquante pages détaillant très exactement ce qui est ou non permis...

 

Là où cela a plus pêché, c'est dans les consignes données aux FDO et dans l'interprétation par certains de ce que permettaient ou non de faire les différentes cases de l'attestation. Et peut-être dans ces consignes, celle de "sévérité" a-t-elle poussé certains FDO à faire du zèle ?

 

Au contraire il faut bien prendre le temps de pondre des texte clair encadrant les droits, devoirs et freins de ceux qui sont chargés d'appliquer les lois. Ceci ne doit laisser place à aucune interprétation ni ambiguité. Il ne faut pas oublier que les FDO ne sont pas des Juristes comme un Avocat ou un magistrat. Pas la peine de pondre un roman . Un texte court suffit pour rendre des instructions compréhensible. D'ailleurs je trouve cette attestation assez bien faite. Elle ne devrait pas laisser place à l'interprétation. C'est cela que j'ai du mal à comprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Y aurait-il un concours de posts à charge sur les dérives policières ?

 

 

Reconnais que ce FDO était particulièrement bas de plafond, et passablement dépourvu d'humanité.

 

Et il est indispensable que de tels abus soient signalés et largement portés à la connaissance du public afin qu'ils ne soient pas étouffés, qu'ils soient correctement réparés et que des consignes claires soient donnés pour qu'ils ne se reproduisent plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, ce serait bien que les policiers donnent l'exemple du civisme...

https://www.franceinter.fr/emi [...] avril-2020

 

Et aussi ce préfet qui, contre l'avis du maire et contre la législation qui préconise de ne pas se déplacer, demande aux gendarmes d'expulser des saisonniers qui vivent en fourgon et respectent comme tout le monde le confinement, gendarmes qui s'en donnent à coeur joie à obéir, contre tout bon sens. Il me semblait que pour être préfet il fallait au moins un QI à 2 chiffres, non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Oui, c'est vache.

 

Bon, il est facile également de comprendre qu'il est difficile de convaincre un gendarme avec un tel scénario:

 

Il est retraité de 64 ans, se déplace avec un camping car neuf à 500 km de son domicile fixe (qui n'en est plus un) dans l'Hérault et fait le plein pour recharger les batteries.

 

Il a tout du retraité touriste qui en a marre de rester confiné et qui décide donc de partir au bord de la mer...

 

Pour info, c'est 50 000 à 60 000 euros un camping car comme le sien. Il a été immatriculé en janvier puis rendu sa maison.

C'est certainement un choix de vie qu'il a fait en fonction de ses contraintes, que je ne critique pas, mais d'autres font des choix de loisirs en camping-car et de voyage au Maroc malgré le confinement et rien ne les différencient de cette personne.

 

Encore une fois, je ne défends pas le gendarme... mais le gendarme n'a pas a lire des documents médicaux qui justifient ce choix de vie.

 

 

Il a fait le choix de vivre en camping-car, et alors ??? Ce choix est-il illégal, et peut-on lui reprocher de l'avoir fait à un moment où l'épidémie n'était un sujet de préoccupation pour personne ? Il n'empêche que maintenant ce camping-car est devenu son domicile, et en faire le plein de carburant pour pouvoir assurer d'autres servitudes fait bien partie des achats de première nécessité !!!

 

Et en quoi le prix de ce camping-car, certainement acheté moins cher que ce qu'il a vendu sa maison et qu'il lui fallait bien acheter fiable et doté d'un minimum de confort puisqu'il devenait son domicile permanent, est-il un critère pertinent ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Effectivement, vu sous cet angle...

 

 

Même vu sous cet angle, en quoi l'infraction est-elle constituée ?

 

Et un FDO n'a pas à verbaliser parce qu'il "a l'impression que", mais seulement sur des faits solidement établis qui prouvent l'infraction. Et là, il n'y a aucun fait établi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
  • Créer...
Aller en haut de page