Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

peut-on nier le réchauffement climatique ?


Messages recommandés

...ou récemment Borloo martelant "The Debate is over" c'est à dire "la discussion (concernant les causes et les effets du réchauffement climatique) est terminée".....

 

 

Bah oui, ils viennent de nous pondre la fiscalité verte, donc forcement le débat DOIT être clos balzout.gif.56ac0319a8c7896f0aa80bc02b0d4cf2.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 4,5K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

En généralisant cette méthode d'agriculture, pourrait-on nourrir tout le monde ?

La lutte contre le CO2 ne sert à rien ! La preuve en 2020 on a drastiquement réduit notre activité, les avions montrés du doigt cloués au sol, les déplacements ont fortement diminué,  donc la producti

Invité §del271Tj

la discussion ne sera jamais close tant que le profit fait tourner la planète:

 

des gens très intelligents réflechissent tous les jours pour nous faire culpabiliser et payer ensuite!...ça vous ne vient jamais à l'esprit de vous poser cette question simple:

 

"pourquoi nous faut-il tant de temps pour créer les moyens de ne plus polluer alors que certains d'entre nous ont déposé des brevets depuis des décennies voir plus?"

 

nos dirigeants nous font vivre depuis fort longtemps une pure mascarade que les pubs relayent , les médias, des scientifiques peu scrupuleux et j'en passe.

Notre planète est en danger et cela est loin d'être une conjonction hasardeuse de facteurs qui auraient échappé à nos plus grands experts!

la pollution, les catastrophes naturelles etc participent à la "sélection naturelle" sur notre terre et nos dirigeants acceptent totalement ce fait.

Des évenements climatiques se produiront encore, des guerres également.

Nous sommes manipulés et notre seul "pouvoir" demeure dans notre liberté de penser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cit : "Nous sommes manipulés et notre seul "pouvoir" demeure dans notre liberté de penser"

 

 

Avons nous vraiment la liberté de penser, n'est-elle pas inconsciemment dirigée par notre culture, notre société ainsi que notre environnement médiatique qui sont en eux mêmes des formes de manipulation ? Une liberté de penser dont nous n'aurions que l'illusion et qui nous échappe car contrôlée par une multitude d'évènements extérieurs, est-elle vraiment une forme de pouvoir... ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §del271Tj

cit : "Nous sommes manipulés et notre seul "pouvoir" demeure dans notre liberté de penser"

 

 

Avons nous vraiment la liberté de penser, n'est-elle pas inconsciemment dirigée par notre culture, notre société ainsi que notre environnement médiatique qui sont en eux mêmes des formes de manipulation ? Une liberté de penser dont nous n'aurions que l'illusion et qui nous échappe car contrôlée par une multitude d'évènements extérieurs, est-elle vraiment une forme de pouvoir... ;)

 

 

oui ta réflexion est pertinente et j' y adhère.

ce qui me semble en tout point de vue important c'est de ne pas accepter d'emblée toutes les infos qu'on nous balance sans entamer quelques réflexions...et puis avoir l'illusion d'être libre de penser, même si nous subissons trops d'influences de tout ordre pour l'être vraiment, est une forme de liberté tout de même...oui enfin à voir...

bon là je m'arrête, je vais me cramer quelques neurones sinon...tiens en parlant des infos qu'il ne faut pas tjours prendre "comme argent comptant", allez faire un tour sur le site REOPEN , rien à voir avec le réchauffement climatique mais c'est le sujet qui me viens à l'esprit quand on parle de manipulation...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allé sur REOPEN, effectivement, il est difficile de faire le tri entre information et manipulation, voire désinformation. L'information, même si elle est exacte, du fait même de son choix ou sortie de son contexte peut être utilisée aux fins de manipulation. On peut le percevoir à travers les journaux télévisés et la presse écrite, dont il faut faire (ou faudrait faire...) plusieurs recoupements et l'effort d'une réflexion personnelle pour, à partir de l'information brute, avoir une véritable approche de la réalité. Le même fait divers peut être différent, sous les projecteurs, passé sous silence ou interprété de façons multiples au gré des opinions politiques et des besoins du moment, même quelquefois de façon inconsciente et involontaire par les représentants de la presse qui ne sont bien évidemment pas eux mêmes à l'abri de l'influence de leur milieu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Lec471RR

Une fois n'est pas coutume, je vous pointe un sceptique du réchauffement climatique:

 

J'ai survolé ses posts:

 

- il explique que la raréfaction des glaciers himalayens n'est pas due forcément au réchauffement climatique

 

- que la surface des eaux monte moins que prévue -voire est stoppée-

 

- que l'arctique a commencé à se refroidir depuis 2 jours: la banquise se reforme

 

http://www.lepost.fr/perso/papyjako/

 

Faudrait approfondir :) il y a de la matière :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura toujours des "pours" et des "contre", mais il est plus aisé d'être "pour" parce qu'une action est toujours possible en cas d'erreur, qu'un "contre" qui ferme criminellement toutes les issues de secours s'il se trompe. Ceux qui réfutent le réchauffement climatique ne sont qu'une poignée avec des arguments plus que discutables et le sort de la planète n'est pas une partie de poker.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura toujours des "pours" et des "contre", mais il est plus aisé d'être "pour" parce qu'une action est toujours possible en cas d'erreur, qu'un "contre" qui ferme criminellement toutes les issues de secours s'il se trompe. Ceux qui réfutent le réchauffement climatique ne sont qu'une poignée avec des arguments plus que discutables et le sort de la planète n'est pas une partie de poker.

 

Le sort des humains, la planète se fout éperdument de ça hein... ;p

 

Il y a 12000 ans on commençait à sortir de la dernière glaciation, les mers étaient 120m plus bas (mon dieu comme ça a monté depuis!! :D ), on est encore en période de réchauffement à priori, même s'il y a de petites rechutes dans l'histoire récente (une bonne centaine d'année quand même au moyen âge !!), donc ok on accélère le réchauffement, il aurait quand même lieu sinon, un peu moins vite.

 

A tout prendre si on peut éviter la prochaine glaciation, moi je prends ! :)

(et pas de doutes que d'ici là, on saura maitriser une bonne partie de ces effets et qu'on maintiendra artificiellement la Terre dans des conditions agréables pour l'homme)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura toujours des "pours" et des "contre", mais il est plus aisé d'être "pour" parce qu'une action est toujours possible en cas d'erreur, qu'un "contre" qui ferme criminellement toutes les issues de secours s'il se trompe. Ceux qui réfutent le réchauffement climatique ne sont qu'une poignée avec des arguments plus que discutables et le sort de la planète n'est pas une partie de poker.

 

Une "poignée" qui grossit de jour en jour, y compris au GIEC depuis la dernière conférence sur le réchauffement à Genève ! :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Mi-Septembre est traditionnellement la fin de la débâcle en Arctique, c'est donc le moment de faire un petit bilan pour 2009 :

 

Au final on finit sur une étendue de banquise inférieure d'environ 1.5millions de KM2 par rapport à la moyenne 1971-2000, et 1million de KM2

supérieure à 2007

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.365.jpg

http://www.ijis.iarc.uaf.edu/en/home/seaice_extent.htm

http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/N_timeseries.png

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sort des humains, la planète se fout éperdument de ça hein... ;p

 

Il y a 12000 ans on commençait à sortir de la dernière glaciation, les mers étaient 120m plus bas (mon dieu comme ça a monté depuis!! :D ), on est encore en période de réchauffement à priori, même s'il y a de petites rechutes dans l'histoire récente (une bonne centaine d'année quand même au moyen âge !!), donc ok on accélère le réchauffement, il aurait quand même lieu sinon, un peu moins vite.

 

A tout prendre si on peut éviter la prochaine glaciation, moi je prends ! :)

(et pas de doutes que d'ici là, on saura maitriser une bonne partie de ces effets et qu'on maintiendra artificiellement la Terre dans des conditions agréables pour l'homme)

 

 

:jap:

La terre n'explosera pas pour quelques degrés de plus fonsd.gif.6e4eb484abc381c1d38173161bbb9e10.gif

Par contre, notre modèle de civilisation ... :roll:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §jmi207fj

en ce qui me concerne, j'ai lu les thèses de claude allègre, ancien ministre de l'éducation nationale et il m'a convaincu

 

l'écologie est une éscroquerie et l'état sous couvert d'écologie procède à un racket fiscal pour combler son déficit budgétaire et son incapacité à bien gérer le pays

 

certe, il faut sortir de la dépendance du pétrol car on appauvri nos pays pour enrichir certaine monarchie pétrolière

 

mais le reste c'est du n'importe quoi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Claude Allègre ne nie pas le réchauffement climatique...ce qu'il dit sur le gouvernement est de bonne guerre, il est dans l'opposition, ce n'est pas pour ça que ce qu'il dit est parole d'évangile, ce serait même bizarre qu'il soit d'accord. :lol: A moins d'espérer un poste au gouvernement comme certains des ses collègues socialos.

 

http://iledere.parti-socialiste.fr/2009/08/27/taxe-carbone-claude-allegre-en-remet-une-couche/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Inv508be

Il y aura toujours des "pours" et des "contre", mais il est plus aisé d'être "pour" parce qu'une action est toujours possible en cas d'erreur, qu'un "contre" qui ferme criminellement toutes les issues de secours s'il se trompe. Ceux qui réfutent le réchauffement climatique ne sont qu'une poignée avec des arguments plus que discutables et le sort de la planète n'est pas une partie de poker.

 

 

En fait, personne ne "réfute le réchauffement climatique". Tout le monde est d'accord sur le fait que, depuis 160 ans, la température de la terre a augmenté. Les désaccords portent :

 

1) Sur l'ampleur du réchauffement. Les "sceptiques" disent : environ 0,5°C, les "alarmistes" disent 0,75°C. La différence peut paraître mineure, et elle l'est. Mais, avec la stupide manie de faire des projections linéaires, cela finit, après quelques siècles, par faire une différence. En tout cas, cela représente 0,004°C par an. En pays tempéré, la différence de température entre le jour et la nuit (suivante) peut allègrement être 7 500 fois supérieure (à 0,004°C), et entre l'hiver et l'été 15 000 fois. A vous de voir ...

 

2) Sur la cause du réchauffement. Les "alarmistes" disent que l'homme en est coupable par sa production de CO². Les "sceptiques" disent que les variations sont naturelles, et que le CO² n'y est pas pour grand chose.

 

Les dernières découvertes scientifiques (le mois dernier) détruisent complètement la pièce maîtresse de l'argument des "catastrophiques" : la "rétroaction positive". Voir un résumé dans :

 

http://www.lepost.fr/article/2009/09/17/1700826_a-la-poubelle-les-modeles-du-giec.html

 

Sinon, sur le site suivant, tu trouveras la liste d'une "petite poignée" (31 478) scientifiques Américains, dont 9 029 Docteurs Es-Sciences qui "réfutent le réchauffement cllimatique anthropique"

 

http://www.petitionproject.org/index.php

 

Maintenant, essaies donc d'avoir la liste des "scientifiques" du GIEC qui défendent la position catastrophique. Cela fait deux ans que je cherche, je ne trouve pas ...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

En fait, plutôt que de parler de réchauffement climatique, il s'agirait de parler de dérèglement climatique engendré par les gaz à effet de serre.

 

Ce dérèglement pourrait s'accompagner de 'refroidissements' localisés dans certaines régions du monde, par modification des courants marins et atmosphériques. :jap:

 

 

Le glissement sémantique de "réchauffement" à "dérèglement" climatique est symptomatique.

 

Les 0,5°C (pour les "sceptiques") ou 0,75°C (pour les "alarmistes") d'augmentation, sur une durée de 160 ans, mesurés au sortir du "Petit Age Glaciaire" ont de dérisoire. En moyenne par an, cela représente 0,004°C. En une seule journée, dans un pays tempéré, la variation peut facilement être 7 500 fois supérieure, et sur une année 15 000 fois ... alors, dès qu'on y réfléchit un peu ... on arrête d'arrêter de dormir.

 

Tandis que "dérèglement" ... ça, c'est indémodable, en acier inoxydable ... nickelé et chromé 15 couches par dessus. L'argument marchera toujours, parce qu'il a toujours marché. Le "Avec leur bombe atomique, ils nous détraquent le soleil ..." a été remplacé par "Le CO² nous fout le climat en l'air ...".

 

Tout le monde est persuadé qu'avant c'était "moins pire" que maintenant, dans tous les domaines.

 

Mais cela ne tient pas la route. Pour que quelque chose puisse se dérégler, encore faut-il qu'un jour, il ait été réglé.

 

Or, il suffit de regarder les livres d'histoire, lisez donc l'oeuvre d'Emmanuel Leroy Ladurie, pour constater que la seule chose qui est restée constante dans l'histoire du climat est la variation... dans des proportions qui sont inimaginables pour nous, aujourd'hui.

 

Vous y découvrirez aussi que le froid est un ennemi bien plus terrible pour l'humanité - et la nature - que le chaud. Sinon, pourquoi donc les historiens aurient-ils nommé "Optimum Médiéval" cette période du moyen âge où il faisait bien plus chaud qu'aujourd'hui ? Tandis que rien qu'en comptant les 3 épisodes de froid les plus intenses du Petit Age Glaciaire qui a suivi, on compte 2 400 000 morts de famine rien qu'en France (imaginez 6 000 000 de morts aujourd'hui !...)

 

Nous vivons une époque privilégiée, profitons en bien, cela pourrait bien ne pas durer !...

 

Si vous avez cinq minutes, lisez :

 

http://www.lepost.fr/article/2009/09/07/1685945_et-en-cas-de-glaciation-avons-nous-un-plan-b.html

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Une fois n'est pas coutume, je vous pointe un sceptique du réchauffement climatique:

 

J'ai survolé ses posts:

 

- il explique que la raréfaction des glaciers himalayens n'est pas due forcément au réchauffement climatique

 

- que la surface des eaux monte moins que prévue -voire est stoppée-

 

- que l'arctique a commencé à se refroidir depuis 2 jours: la banquise se reforme

 

http://www.lepost.fr/perso/papyjako/

 

Faudrait approfondir :) il y a de la matière :)

 

 

Merci de faire écho à mes posts :love:

 

Juste quelques points :

Ce n'est pas moi qui "explique", je me contente de présenter, à ma façon, des arguments que je pêche ici où là sur le web. Et je ne rapporte que des infos vérifiables, en citant toujours mes sources, qui sont toujours incontestables (même si mes commentaires le sont, eux). Ainsi, pour reprendre tes trois exemples :

 

http://www.lepost.fr/article/2009/08/11/1653886_la-fonte-des-glaciers-himalayens-n-aurait-rien-a-voir-avec-le-rechauffement-global.html rapporte les résultats de recherche d'une équipe de géologues Indiens qui démontrent que les mouvements des glaciers himalayens ne proviennent pas du réchauffement récent. :)

 

Dans http://www.lepost.fr/article/2009/07/19/1626057_la-mer-fait-de-la-resistance.html j'exhibe - entres autres - les mesures, de l'Université du Colorado, qui fait autorité en la matière, qui ne sont contestées par personne, et qui démontrent que, depuis 3 ans, la mer a cessé de monter.

 

Dans http://www.lepost.fr/article/2009/09/16/1698610_les-previsions-de-leurs-modeles-du-vent.html, je montre, sur la base des données du NSIDC (plus "réchauffiste" tu meurs) que la banquise Nord se reconstitue depuis deux ans (pas deux jours). Le point bas de 2009 - atteint il y a quelques jours - est 542 031 km² au dessus de celui de 2008, qui était lui-même 453 282 km² au dessus de celui de 2007. En deux ans, la banquise nord a ainsi regagné au total 995 313 km²

 

Le fait que le NSIDC en déduise que cela confirme la fonte de la banquise montre bien le mépris qu'il manifeste pour le public. Monsieur Marc Serreze, Directeur du NSIDC depuis le mois dernier, s'est rendu célèbre en 2008 en annonçant la fonte totale de la banquise nord dès l'été 2008. Vous pouvez toujours faire l'économie de la lecture des communiqués du NSIDC. Regardez plutôt directement les chiffres publiés par ce même NSIDC ... il ne racontent pas, mais alors pas du tout, la même histoire !... :non:

 

Dans le même post, je démontre que, sans aucune exception, tous les modèles se sont plantés, tous dans le même sens, avec une erreur allant de 5,2% à 39,5% ... pour une prévision à trois mois !... :lol: et "ces gens là" prétendent nous dire ce que sera la banquise dans 20,30 ou 50 ans ... ce serait drôle si ce n'était pas triste :cry:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §P_t400jZ

 

Dans http://www.lepost.fr/article/2009/09/16/1698610_les-previsions-de-leurs-modeles-du-vent.html, je montre, sur la base des données du NSIDC (plus "réchauffiste" tu meurs) que la banquise Nord se reconstitue depuis deux ans (pas deux jours). Le point bas de 2009 - atteint il y a quelques jours - est 542 031 km² au dessus de celui de 2008, qui était lui-même 453 282 km² au dessus de celui de 2007. En deux ans, la banquise nord a ainsi regagné au total 995 313 km²

 

 

 

 

Présentation très partiale de la situation: vous ommetez de dire que même en 2009, il manque plus de 1'000'000 de km^2 de glace au pôle nord par rapport à la norme 1979-2000.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

 

 

Présentation très partiale de la situation: vous ommetez de dire que même en 2009, il manque plus de 1'000'000 de km^2 de glace au pôle nord par rapport à la norme 1979-2000.

 

 

 

Vous avez raison, je ne le dis pas explicitement, puisque personne ne peut de toutes les façons l'ignorer, vu que c'est clamé sur tous les tons, partout.

 

Par contre, je m'élève contre le silence qui entoure le fait que, depuis 2 ans, la banquise nord est engagée dans un fort processus de reconstitution, au grand désespoir de ceux qui normalement devraient s'en réjouir.

 

Et le sujet de mon post n'est de toutes les façons pas celui là. Le titre est "Les prévisions de leurs modèles … du vent ?...". A trois mois, TOUS les modèles de prévision de la surface de la banquise se sont plantés, TOUS dans le même sens, sous-estimant la surface atteinte au minimum dans des proportions allant de 5,2% à 39,5%. Cela iterpelle, non ?

 

Quand au million de km² de glace "manquante" au pôle nord, il a du se déplacer au pôle sud (http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/S_timeseries.png) ... et, au rythme où on va, vu le refroidissement climatique !...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §P_t400jZ

 

 

Quand au million de km² de glace "manquante" au pôle nord, il a du se déplacer au pôle sud (http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/S_timeseries.png) ... et, au rythme où on va, vu le refroidissement climatique !...

 

 

ça reste partial dans la présentation des faits...

 

La surface totale de glace de mer (en prenant en compte les 2 pôles), qui ""serait"" bien plus adapté pour attester d'un éveutuel refroidissement global, reste en dessous de la moyenne:

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

 

ça reste partial dans la présentation des faits...

 

La surface totale de glace de mer (en prenant en compte les 2 pôles), qui ""serait"" bien plus adapté pour attester d'un éveutuel refroidissement global, reste en dessous de la moyenne:

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

 

 

 

Ce qui est bien avec le graphique que vous donnez en référence, je ne peux résister à en montrer une copie :

 

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

 

est que si jamais quelqu'un avait perdu le sommeil avec l'épouvantail de la "fonte des calottes glaciaires", il lui suffirait de regarder ce graphique tous les matins pour le retrouver ...

 

... on y voit, en haut en bleu, la répétition un peu monotone du cycle des saisons, et en bas, en rouge, l'"anomalie" de surface, nom étrange pour désigner l'écart journalier à une moyenne calculée sur une période fixée arbitrairement à 1979-2000.

 

Oui, l'"anomalie" est négative, elle a été positive, elle le redeviendra probablement ... avant de redevenir négative ...

 

Si jamais j'avais été persuadé, avant de voir le graphique, qu'il se passe des choses horribles aux pôles, je partirais rassuré.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §dic764kT

 

Ce qui est bien avec le graphique que vous donnez en référence, je ne peux résister à en montrer une copie :

 

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

 

est que si jamais quelqu'un avait perdu le sommeil avec l'épouvantail de la "fonte des calottes glaciaires", il lui suffirait de regarder ce graphique tous les matins pour le retrouver ...

 

... on y voit, en haut en bleu, la répétition un peu monotone du cycle des saisons, et en bas, en rouge, l'"anomalie" de surface, nom étrange pour désigner l'écart journalier à une moyenne calculée sur une période fixée arbitrairement à 1979-2000.

 

Oui, l'"anomalie" est négative, elle a été positive, elle le redeviendra probablement ... avant de redevenir négative ...

 

Si jamais j'avais été persuadé, avant de voir le graphique, qu'il se passe des choses horribles aux pôles, je partirais rassuré.

 

 

 

moi je dis merci a toi d'apporter des propos intelligibles , argumentés , bien ecris et donc tout simplement très interressants , ils viennent parfaitement etayer l'opinion que j'avais deja de la mode du "C0² c'est pas bien actuelle" :o

 

j'aime neanmoins cette tendance AU MOINS pour la remise en question de certaines mauvaises habitudes chez pas mal de gens (tri , déplacements , achats etc...)

 

le reste n'est que du capitalisme .....

parlant de voiture ....après avoir fait rever le client moyn avec des moteur de 4,2l de 250 cv , ils nous sortent le coté sexy d'une berline qui consomme 4,2 au 100 :lol:

 

c'est beau la manipulation des masses :D

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

moi je dis merci a toi d'apporter des propos intelligibles , argumentés , bien ecris et donc tout simplement très interressants , ils viennent parfaitement etayer l'opinion que j'avais deja de la mode du "C0² c'est pas bien actuelle" :o

 

j'aime neanmoins cette tendance AU MOINS pour la remise en question de certaines mauvaises habitudes chez pas mal de gens (tri , déplacements , achats etc...)

 

le reste n'est que du capitalisme .....

parlant de voiture ....après avoir fait rever le client moyn avec des moteur de 4,2l de 250 cv , ils nous sortent le coté sexy d'une berline qui consomme 4,2 au 100 :lol:

 

c'est beau la manipulation des masses :D

 

 

En même temps, deux remarques :

- La surface c'est bien, mais quid du volume ?

- L'étude est menée sur une période très courte.

 

Ensuite sur ce même site, le détail des anomalies montrent que depuis une dizaine d'années on est quasiment toujours en négatif :

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/sea.ice.anomaly.timeseries.jpg

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.anom.jpg

 

La tendance prise au milieu des années 90' est bien visible.

 

Après, il y a toujours eu sur terre des périodes de glaciation entrecoupées de périodes interglacières. Reste à voir comment ce cycle va évoluer avec l'influence de l'homme. Cela personne ne peut le prévoir avec certitude, c'est pourquoi principe de précaution est appliqué.

 

De là à parler de manipulation des masses... Tout le monde sait que l'automobile de sport et de luxe engendre des marges bien supérieures à l'automobile écologique et/ou low-cost. Mais il est évident que l'écologie est devenu un marché, et que par conséquent on y trouve tout et n'importe quoi : des entrepreneurs qui exploitent un nouveau filon, des ayatollahs de l'écologie, des contestataires...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

 

En même temps, deux remarques :

- La surface c'est bien, mais quid du volume ?

- L'étude est menée sur une période très courte.

 

Ensuite sur ce même site, le détail des anomalies montrent que depuis une dizaine d'années on est quasiment toujours en négatif :

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/sea.ice.anomaly.timeseries.jpg

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.anom.jpg

 

La tendance prise au milieu des années 90' est bien visible.

 

Après, il y a toujours eu sur terre des périodes de glaciation entrecoupées de périodes interglacières. Reste à voir comment ce cycle va évoluer avec l'influence de l'homme. Cela personne ne peut le prévoir avec certitude, c'est pourquoi principe de précaution est appliqué.

 

De là à parler de manipulation des masses... Tout le monde sait que l'automobile de sport et de luxe engendre des marges bien supérieures à l'automobile écologique et/ou low-cost. Mais il est évident que l'écologie est devenu un marché, et que par conséquent on y trouve tout et n'importe quoi : des entrepreneurs qui exploitent un nouveau filon, des ayatollahs de l'écologie, des contestataires...

 

 

1) Pour "le volume", peux-tu citer, avec références, une étude qui démontre que le volume de glace des pôles décroit ?

 

2) La période est "courte" ... Les mesures précises ne peuvent pas être antérieures au lancement de satellites spécialisés dans la mesure des glaces. Si on remontait beaucoup plus loin, à l'ensemble du 20ème siècle, on aurait obligatoirement des périodes avec beaucoup moins de glace qu'aujourd'hui. Sinon, comment expliquerait-on les multiples passages en voilier par le "passage du nord ouest" http://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_Nord-Ouest qui n'a même pas daigné s'ouvrir cette année.

 

3) Sur l'application du "principe de précaution", il faudrait peut-être l'appliquer dans les deux sens et se demander ce qu'on ferait si, au lieu du réchauffement annoncé, on avait droit à un nouvel âge glaciaire http://www.lepost.fr/article/2009/09/07/1685945_et-en-cas-de-glaciation-avons-nous-un-plan-b.html. Le dernier a tué, rien qu'en France des millions de personnes de famine.

 

4) " ...l'écologie est devenu un marché, et ...". Nous sommes bien d'accord, et Monsieur A£b€rt (Gore) le sait bien, lui qui a multiplié sa fortune par cinquante en huit ans (de 2 millions de $ à 100 millions de $). Va donc voir en http://www.lepost.fr/article/2009/03/25/1470852_un-serment-qui-derange_1_0_1.html quelques exemples de l'hypocrisie des milliardaires écolo-chics ... et on reparle !...

 

Salut !...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non bien sur et ils le savent crois-moi ! :o

 

Le 'blème étant qu'il est plus facile de taper sur des gens plutôt individualistes qui "grognent dans leur coin" que sur des routiers par exemple... :siffle:

 

Le jour où un gusse sort du lot et nous fédére les écolo-fascistes et leurs potes bobos des médias fermeront vite leurs grandes gueules ! :lol:

 

(Comme par hasard, tu verras un type comme le premier ministre se "rappeler" qu'il est passionné d'automobiles et qu'on nous a "un peu" menés en bateau durant quelques temps lors des interviews qui suivront les évènements)

 

Et là, plus de projets de limitation à 110 sur les autoroutes, plus de péages urbains, et le réseau autoroutier sera fini comme prévu... :p

 

Il suffit de pas grand'chose, juste une étincelle pour faire déborder le vase (ou une goutte d'eau pour mettre le feu aux poudres, c'est vous qui voyez... :buzz: )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

:jap:

 

Entendu hier en ouverture du JT de 18h sur "la première radio de France"

 

"après un cyclone et le récent séisme aux Iles Tonga, l'Asie n'en finit plus d'être frapée par des catastrophes climatiques avec ce nouveau séisme

en Indonésie bla bla..."

 

Alors de 2 choses l'une :

 

-Soit l'équipe rédactionnelle ne sait pas parler Français et ne connait pas la définition du mot "climat", mais bon, des journalistes

incompétents c'est presque un pléonasme..

-Soit c'est volontaire et c'est beaucoup plus grave car c'est un signe de plus d'une vaste campagne de propagande massive...ce

n'est pas la première fois que je vois associés les mots "tremblement de terre" et "tsunami" aux mots "réchauffement climatique".

 

:pfff:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mil351sh

oui, encore qu'un cyclone puisse être une catastrophe un peu moins naturelle que d'autres à cause du réchauffement climatique (conditionnel) il est sûr et certains qu'un tremblement de terre, une éruption volcanique et les tsunami qui peuvent suivre sont à 100% des catastrophes naturelles.

 

J'espère que c'est juste une déformation involontaire des mots, un lapsus à cause du battage médiatique actuel.

 

Même les meilleurs le font, dans la vidéo de la conférence de Courtillot, à un moment il confond météo et climat. Je suis persuadé qu'il ne ferait pas l'erreur de confondre les deux et que dans le feu de la conversation il a switché "métérologique" par "climatique"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Même la NOAA reste extrèmement prudente sur l'évolution de la fréquence et de l'intensité des cyclones

http://www.aoml.noaa.gov/hrd/tcfaq/G3.html

 

Though there is evidence both for and against the existence of a detectable anthropogenic signal in the tropical cyclone climate record to date, no firm conclusion can be made on this point.

 

No individual tropical cyclone can be directly attributed to climate change.

 

The recent increase in societal impact from tropical cyclones has largely been caused by rising concentrations of population and infrastructure in coastal regions.

 

Tropical cyclone wind-speed monitoring has changed dramatically over the last few decades, leading to difficulties in determining accurate trends.

 

There is an observed multi-decadal variability of tropical cyclones in some regions whose causes, whether natural, anthropogenic or a combination, are currently being debated. This variability makes detecting any long-term trends in tropical cyclone activity difficult.

 

It is likely that some increase in tropical cyclone peak wind-speed and rainfall will occur if the climate continues to warm. Model studies and theory project a 3-5% increase in wind-speed per degree Celsius increase of tropical sea surface temperatures.

 

There is an inconsistency between the small changes in wind-speed projected by theory and modeling versus large changes reported by some observational studies.

 

Although recent climate model simulations project a decrease or no change in global tropical cyclone numbers in a warmer climate, there is low confidence in this projection. In addition, it is unknown how tropical cyclone tracks or areas of impact will change in the future.

 

Large regional variations exist in methods used to monitor tropical cyclones. Also, most regions have no measurements by instrumented aircraft. These significant limitations will continue to make detection of trends difficult.

 

If the projected rise in sea level due to global warming occurs, then the vulnerability to tropical cyclone storm surge flooding would increase.

 

 

 

 

 

A voir si il existe d'autre études..comme d'habitude ceci est déformé par les médias généralistes.

 

Bien vu pour le lapsus de Courtillot ;)

Le problème est que ces lapsus (je veux bien accorder le bénéfice du doute) reviennent régulièrement, toujours dans le même sens et qu'ils entretiennent un "climat" (ah ah arkiel.gif.9a0b995f298b5324278bb58c3326dda0.gif ) malsain..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §kra186Gj

Un bouquin à priori très intéressant vient donner un point de vue qui change pour une fois, écrit par un météorologue:

 

http://www.lacharruelapesteetleclimat.com

 

Apparement, la voiture ne serait pas la cause de tous les maux :D:jap::D

 

Dédicace @lecolodebilochomel&lesuisse

 

 

Un météorologue ou un climatologue ? :cyp:

Quand on voit la différence d'ordre de grandeurs entre "les paysans de l'âge de pierre qui réchauffent le climat" (une vingtaine de millions de connards à qui les énergies fossiles sont inconnues) et les 6 ou 7 milliards actuels, je demande bien à voir les chiffres :W

 

Soyons sérieux :o

 

Quand bien ses hypothèses seraient vérifiées, cela ne dédouanerait en aucun cas le mode de vie de l'homme moderne pour le réchauffement actuel, chose que tu laisses entendre par ton sophisme bien senti :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §kra186Gj

 

Ce qui est bien avec le graphique que vous donnez en référence, je ne peux résister à en montrer une copie :

 

 

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

 

est que si jamais quelqu'un avait perdu le sommeil avec l'épouvantail de la "fonte des calottes glaciaires", il lui suffirait de regarder ce graphique tous les matins pour le retrouver ...

 

... on y voit, en haut en bleu, la répétition un peu monotone du cycle des saisons, et en bas, en rouge, l'"anomalie" de surface, nom étrange pour désigner l'écart journalier à une moyenne calculée sur une période fixée arbitrairement à 1979-2000.

 

Oui, l'"anomalie" est négative, elle a été positive, elle le redeviendra probablement ... avant de redevenir négative ...

 

Si jamais j'avais été persuadé, avant de voir le graphique, qu'il se passe des choses horribles aux pôles, je partirais rassuré.

 

 

Oui bien sûr, si on accepte l'erreur de raisonnement "si une tendance est valide pour une partie elle doit l'être aussi pour le tout" :p

C'est commettre la même erreur que ceux qui disent "le climat se réchauffe, voyez l'inondation en Indonésie / l'ours polaire sur son bout d'iceberg / l'été 2003 en France !"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

:jap:

 

Entendu hier en ouverture du JT de 18h sur "la première radio de France"

 

"après un cyclone et le récent séisme aux Iles Tonga, l'Asie n'en finit plus d'être frapée par des catastrophes climatiques avec ce nouveau séisme

en Indonésie bla bla..."

 

Alors de 2 choses l'une :

 

-Soit l'équipe rédactionnelle ne sait pas parler Français et ne connait pas la définition du mot "climat", mais bon, des journalistes

incompétents c'est presque un pléonasme..

-Soit c'est volontaire et c'est beaucoup plus grave car c'est un signe de plus d'une vaste campagne de propagande massive...ce

n'est pas la première fois que je vois associés les mots "tremblement de terre" et "tsunami" aux mots "réchauffement climatique".

 

:pfff:

 

 

Cela n'est ni un hasard, ni un lapsus. Peut-être tout simplement un coup de sonde pour voir si les auditeurs sont assez anesthésiés :o

En fait, il y a déjà des gens, même des soi-disant "scientifiques", qui ont prétendu établir un lien entre le CO2 et les tremblement de terre/tsunamis

Voir l'excellent blog d'Yves Pelletier "Réchauffement médiatique" http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/?p=548

et aussi le post de pecqror sur "Le Post" http://www.lepost.fr/article/2009/09/09/1688727_tsunamis-et-volcans-un-nouveau-coupable.html

 

Cette stupidité a évidemment pour objectif de faire monter encore d'un cran le niveau de terreur climatique des masses - à l'approche de la réunion de Copenhague - pour compenser la tiédeur des gouvernements (à part Borloo, bien sûr :lol: ).

 

Cela peut être interprété de deux façons :

 

  • Soit "ils" estiment que, vu toutes les bêtises qu'on nous a fait avaler, on aurait maintenant perdu tout esprit critique, et on pourrait donc nous faire avaler n'importe quoi :??:
     
  • Soit "ils" sont à bout d'arguments, "leur" religion est en train de s'écrouler, et ce serait un des derniers soubresauts, une tentative désespérée, un "tout pour le tout". :o

 

Comme je suis un indécrottable optimiste, je penche pour la deuxième interprétation. On pourrait donc entrevoir bientôt le bout du tunnel :sol:

 

De toutes les façons, on peut s'attendre, dans les semaines et les mois qui viennent, à une pluie d'annonces plus effrayantes les unes que les autres. Mais il ne reste plus beaucoup de réserves.

 

Allez, messieurs les “scientifiques”, lequel d’entre vous veut passer à la postérité en imaginant par quel procédé les émissions de CO² peuvent attirer vers la terre des météorites géantes qui vont nous exterminer plus sûrement que tout ce que vous avez pu inventer jusqu’ici ? :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

S'il vous plait, prenez 1/2h de votre temps pour regarder et écouter cette vidéo..

http://skyfal.free.fr/?p=402

 

 

Merci Tevas :)

 

La conférence du Professeur Vincent Courtillot est extraordinaire de clarté et très convaincante.

 

Le plus intéressant est peut-être que cela vient d'un scientifique :

 

  • D'un niveau scientifique incontestable (voir son CV sur le site de l'Académie des Sciences http://www.academie-sciences.fr/membres/C/Courtillot_Vincent_bio.htm) :jap:
     
  • Qui ne peut être suspecté d'arrières pensées politiques libérales. Il préside le Conseil Scientifique de la ville de Paris, créé par Bertrand Delanoë.
     
  • Qu'il a lui-même été "croyant" réchauffiste et en a enseigné la "religion" - parce que d'autres scientifiques le disaient, ce ne pouvait être que vrai - avant de commencer, par lui-même, à aller flairer un peu la valeur des arguments. Cela devait sentir assez mauvais, puisqu'il est devenu "sceptique" :non: , suffisament, en tout cas, pour l'enseigner dorénavant.

 

Allez voir, sur le blog de Vincent Bénard, le résumé et l'intéressante discussion qui s'y déroule.

http://www.objectifliberte.fr/2009/09/rechauffement-climatiquecourtillot-expose-erreurs-du-giec.html

 

Le professeur Courtillot a refait, plus récemment, sa conférence à Strasbourg (voir sur "Daily Motion"

)

 

Un peu plus longue, et donc plus détaillée, la conférence de Starsbourg bénéficie du dernier résultat scientifique de mesures satellitaires qui fiche en l'air complètement le catastrophisme des modèles du GIEC, et dont vous pouvez trouver un résumé sur un de mes posts "A la poubelle les modèles du GIEC ?..." ( http://www.lepost.fr/article/2009/09/17/1700826_a-la-poubelle-les-modeles-du-giec.html

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
  • Créer...
Aller en haut de page