Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
488

[Topic Officiel] Ferrari 488 GTB (2015-2019)


Invité §Sky800Yl
 Partager

Messages recommandés

  • Réponses 280
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §afe587yz

Ça y est, la nouvelle berlinette est arrivée :

V8 biturbo de 670cv

0 à 100kmh en 3sec

1.23 sur fiorano

S0-Geneve-2015-Ferrari-presente-la-488-GTB-de-670-ch-343901.jpg

S0-Geneve-2015-Ferrari-presente-la-488-GTB-de-670-ch-343902.jpg

 

S0-Geneve-2015-Ferrari-presente-la-488-GTB-de-670-ch-343903.jpg

S0-Geneve-2015-Ferrari-presente-la-488-GTB-de-670-ch-343905.jpg

 

Personnellement, pas de gros coup de cœur. J'aime vraiment l'arrière ; sans plus pour le reste.

Bon, comme pour toutes les Ferrari post scud, il me faut quelques mois avant d'adorer.

Vivement Genève !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

 

Il me semble que cette nouvelle 488 GTB fait l'unanimité (ou presque)...

C'est plutot rare que cela soit le cas lors de la sortie d'un nouveau modéle chez Ferrari !

Personnellement, je trouve que ce nouveau modéle a corrigé toutes les erreurs de miss F458 et a repris tout ce qui fait le charme de la Spéciale.

Je parle biensur de la ligne et non de son moteur...

Je suis comme vous, une Atmo est tout simplement inimitable, mais je ne suis pas non plus borné... Ferrari nous a toujours proposé des sonorités merveilleuse, il n'y a donc aucun doute que cela soit aussi le cas avec ce nouveau V8 Bi-Turbo !

 

Franchement, je suis sous le charme de cette nouvelle Diva !

Je n'ose imagine une 488 GTS (Targa comme à l'époque de la 308 ou 328)... romainrd.gif.3b01591579b6a94b254c116e100a6619.gif

 

 

Au risque d'en choquer quelque uns, je trouve même que la ligne de la Spéciale a pris un coup de vieux.

Je trouvais que la 458 était tellement "fade" et que seule la Spéciale lui avait permis de gagner un peu plus agressivité qui lui manquait temps.

Avec l'apparition de cette nouvelle 488 GTB, je suis sur le Q :love:

Même si nous n'en sommes pas là, imaginé la ligne et les perf de la futur 488 GTO, Spéciale ou encore Scudéria.... :love:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, je suis conquis :love: , ce qui n'était pas le cas à la sortie de la 458 ( éh, je suis un proprio de Scud, c'est normal :spamafote: )

Cette 488 est un savant mélange esthétique de 458 spéciale ( magnifique, en revanche) et de La Ferrari ( oui, môssieur).

Enfin, elle est une bonne raison de me déplacer à Genève dans un mois.

 

 

 

On parle de 220Ke hors option, ce qui n'est pas stratosphérique non plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Vir435Dl

Bonsoir à tous,

 

Il me semble que cette nouvelle 488 GTB fait l'unanimité (ou presque)...

 

 

 

De ce que j'ai lu ici et là, pas vraiment, j'ai vu beaucoup de sceptiques à son égard..

 

Je viens de remarquer, le positionnement et le fonctionnement des poignées de porte a l'air totalement nouveau également...!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je la trouve absolument magnifique. Elle apporte le soupçon d'agressivité qui manquait à la 458, et je suis d'accord avec la remarque sur le fait que ça vieillit la Speciale également... Et avec une PMax à 8000 tours/min, on devrait conserver quelques hurlements sympathiques. ;)

Les accélérations ont l'air dantesques... Le 0 à 200 en 8"3, ça commence à être sérieux !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §mon761Jf

ouai ben pour moi, c'est la même, ça vaut pas plus que la 458 ...

ils font comme chez Lamborghini maintenant, ils changent quelques petit trucs par çi, par là et hop, une nouvelle voiture :ange:

ils manquent un peut d'imagination quand même. :o

j'aimerais bien savoir quel pourcentage de gens sont vraiment sincère quand ils disent aimer une nouvelle Ferrari.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon sens la 430 est une version mineure alors que la 360 est une version majeure. Des éléments ont été repris sur la 430 par rapport à la 360, mais c'est une autre voiture.

Par contre pour moi la 488 est un facelift de la 458 (et aurait pu être appelée 458M), comme la 512 TR est un facelift de la Testarossa et la 575M un facelift de la 550 Maranello.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et les prises d'air latérales celles d'une 911 turbo. C'est bien ils sont allés chercher des éléments ici et là.

 

Mouais enfin... Sur la Porsche, les prises d'air latérales sont beaucoup moins travaillées...

Je serais même tenté de dire que sur le plan dynamique, elles n'apportent pas grand chose à la 911.. :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui aurait pu penser qu'une nouvelle Ferrari pourrait m'inciter à revenir poster sur FA, alors que justement les dernières productions de Maranello m'avaient convaincu de fuir et d'aller me réfugier dans l'univers ô combien plus attirant et élégant des anciens modèles...?

 

Je m'étais habitué à être déçu systématiquement par les nouveautés Ferrari. Les FF et F12 avaient réussi à me faire regretter les 612 et 599 que pourtant je n'aimais déjà pas. L'insipide California n'a jamais vraiment existé à mes yeux quelque soit la version (c'est une Ferrari ce truc vous êtes sûrs?). J'aurais presque pu trouver un semblant de charme à la 458 en version spider si sa face avant n'avait pas été aussi peu attirante (à bien y réfléchir, l'arrière non plus). Quant à leurs habitacles dessinés à coup de copier-coller, les mots me manquent pour décrire tout l'ennui qu'ils m'inspirent... J'en étais arrivé au point que l'abominable "Speciale", sorte de gros tuning bas de gamme raté sur base de 458 qui n'en demandait pas tant, m'avait carrément fait marrer à sa sortie.

 

Bref, quand un collègue d'origine Italienne m'a envoyé un mail qui disait "T'as vu ils ont présenté la nouvelle Ferrari" j'ai aussitôt pensé "Cool, on va pouvoir encore se marrer". J'ai donc demandé à Google de me montrer quelle nouvelle atrocité Ferrari pouvait bien avoir pondu et... Là j'ai eu un doute, un moment de perplexité. Peut-être que ce que je découvrais était juste un (bon) photoshop illustrant les espoirs des adeptes de la marque, ceux qui y croient encore, et qui allaient être déçus quand ils verraient la vraie? Le fait qu'elle reprenne les lignes générales de la 458 renforçait d'ailleurs cette hypothèse, c'est sûrement un fake. Je suis donc allé sur le site officiel Ferrari et... Ah ben non, c'est bien la même 488 donc c'est la vraie. Du coup c'est pas drôle (tant pis) mais surtout... incroyable, c'est pas moche!

 

Bon n'exagérons rien, c'est loin d'être le grand chef-d'œuvre de l'année (qui ne fait que commencer en plus) mais c'est infiniment moins pire que ce que j'aurais imaginé. La face avant a beaucoup évolué et, Dieu merci, n'a pas suivi la tendance initiée par la Speciale qui mérite bien son nom. Ici pas de machins anguleux rajoutés à l'arrache, le dessin est simple et cohérent mais loin de la triste fadeur de la 458. Même constatation à l'arrière où le 3eme échappement façon "j'essayais d'imiter la F40 mais c'est raté" a disparu et on ne s'en plaindra pas. Bien sûr on peut se demander pourquoi ils ont cru bon d'intégrer une boite à lettres au-dessus de la plaque d'immatriculation (pour y glisser les PV peut-être), mais pour le reste le dessin harmonieux ferait même oublier qu'il manque toujours deux autres feux ronds. Même le digicode (pardon, le truc censé imiter un feu AR de formule 1) est plutôt bien intégré.

 

Le profil reste proche de celui d'une 458 et c'était la partie la moins ratée sur ce modèle, ça tombe bien. Au premier regard j'ai un peu grincé des dents en regardant la prise d'air à double étage au dessin un peu tordu, mais après tout la carrosserie de la F40 était un vrai gruyère et on l'aime quand même. Je n'aime guère les jantes mais il y en aura sûrement d'autres en option. Et au passage, un grand et vrai merci sincère à Ferrari pour nous avoir épargné, sur le modèle de présentation, les étriers de freins rouges ou jaunes ridiculement voyant. En noir ils sont discrets et c'est très bien, et je me suis renseigné: c'est confirmé, ça freine tout aussi bien!!

 

Ca se gâte un peu en regardant l'intérieur qui, hélas, reste proche de celui de la 458. Toujours ce même empilage inesthétique d'éléments mal intégrés et pseudo-futuristes qui fait penser à tout sauf à une Ferrari, faisant amèrement regretter les lignes simples et épurées (voire dépouillées) des modèles plus anciens. Il suffirait de virer les Cavalini et il serait tout à fait à sa place dans une Honda par exemple... Cela dit ce n'est pas grave puisque je n'ai nullement l'ambition de monter à bord, restons donc plutôt sur la bonne impression procurée par l'aspect extérieur.

 

Dernier point et non des moindres: même le nom me plait. Spontanément les deux huit accolés m'ont fait penser à la sublime 288 GTO, référence pour le moins agréable et qui prend tout son sens avec la présence des deux turbos. En plus il permet de renouer avec la vieille tradition qui consiste à désigner le modèle par sa cylindrée unitaire, astuce qui nous fait remonter à l'âge d'or des 250, 275 et autres 375 entre autres...

 

Qu'on ne s'y trompe pas, je préfère encore largement n'importe quel modèle des années 80 (excepté la Mondial quand même) à cette 488. Mais alors que j'avais quasiment accepté comme un fait accompli et irrémédiable que chaque nouvelle Ferrari constituait un nouveau plongeon vers les abîmes de la laideur, celle-ci a réussi à inverser la tendance de manière tout à fait tangible. Simple rémission passagère, comme en connaissent bon nombre de cancéreux avant de sombrer définitivement, ou signe d'un renouveau qui rendrait sa fierté au Cheval Cabré? Il faudra attendre la suivante pour le dire. Quoi qu'il en soit elle a au moins réussi à me faire reprendre le clavier sur FA, la preuve.

 

PS: désolé pour ceux qui aiment (voire même qui possèdent) les modèles que j'ai passablement égratignés dans ce texte, mais je n'ai pas changé depuis l'époque où je fréquentais ce forum: je continue à dire ce que je pense. Sans filtre. Et mes pensées ne sont pas toujours pleines de tendresse. Peut-être cette intervention (qui restera ponctuelle je vous rassure) rappellera modestement quelques souvenirs à certains... ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ils changent quelques petit trucs par çi, par là et hop, une nouvelle voiture

Avant d'intervenir à tort et à travers, mieux vaudrait connaître la genèse d'un modèle chez Ferrari.

 

Sur la base des 8 cylindres, il y a toujours eu une évolution majeure avant que les ingénieurs maison ne repartent d'une feuille blanche (les 360 Challenge Stradale, 430 Scuderia, 458 Speciale sont une optimisation du modèle existant).

 

308 ---> 328

348 ---> F355

360 Modena ---> F430

458 Italia ---> 488 GTB

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §cur863KI

le dessin harmonieux ferait même oublier qu'il manque toujours deux autres feux ronds.

 

 

N'y voit là aucune atteinte personnelle Lionel, mais tu n'es pas le premier que je vois dire ça, et

cette obsession des 4 feux ronds, je n'arrive vraiment pas à la comprendre...

 

Que ce soit une 250 GTO, 250 LM, 330 GTC, 330 P4, 348, testarossa etc...

il y a de nombreux modèles qui n'ont pas ces fameux 4 feux ronds...

En comptant toutes les anciennes, ça ne m'étonnerai même pas qu'il y ait plus de ferrari sans les 4 feux ronds qu'avec!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon sens la 430 est une version mineure alors que la 360 est une version majeure. Des éléments ont été repris sur la 430 par rapport à la 360, mais c'est une autre voiture.

Par contre pour moi la 488 est un facelift de la 458 (et aurait pu être appelée 458M), comme la 512 TR est un facelift de la Testarossa et la 575M un facelift de la 550 Maranello.

 

 

Cette affirmation n'engage que toi, même si, effectivement, la 360 montrait une vraie rupture de style avec les berlines précédentes, comme la 348 en son temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui aurait pu penser qu'une nouvelle Ferrari pourrait m'inciter à revenir poster sur FA, alors que justement les dernières productions de Maranello m'avaient convaincu de fuir et d'aller me réfugier dans l'univers ô combien plus attirant et élégant des anciens modèles...?

 

Je m'étais habitué à être déçu systématiquement par les nouveautés Ferrari. Les FF et F12 avaient réussi à me faire regretter les 612 et 599 que pourtant je n'aimais déjà pas. L'insipide California n'a jamais vraiment existé à mes yeux quelque soit la version (c'est une Ferrari ce truc vous êtes sûrs?). J'aurais presque pu trouver un semblant de charme à la 458 en version spider si sa face avant n'avait pas été aussi peu attirante (à bien y réfléchir, l'arrière non plus). Quant à leurs habitacles dessinés à coup de copier-coller, les mots me manquent pour décrire tout l'ennui qu'ils m'inspirent... J'en étais arrivé au point que l'abominable "Speciale", sorte de gros tuning bas de gamme raté sur base de 458 qui n'en demandait pas tant, m'avait carrément fait marrer à sa sortie.

 

Bref, quand un collègue d'origine Italienne m'a envoyé un mail qui disait "T'as vu ils ont présenté la nouvelle Ferrari" j'ai aussitôt pensé "Cool, on va pouvoir encore se marrer". J'ai donc demandé à Google de me montrer quelle nouvelle atrocité Ferrari pouvait bien avoir pondu et... Là j'ai eu un doute, un moment de perplexité. Peut-être que ce que je découvrais était juste un (bon) photoshop illustrant les espoirs des adeptes de la marque, ceux qui y croient encore, et qui allaient être déçus quand ils verraient la vraie? Le fait qu'elle reprenne les lignes générales de la 458 renforçait d'ailleurs cette hypothèse, c'est sûrement un fake. Je suis donc allé sur le site officiel Ferrari et... Ah ben non, c'est bien la même 488 donc c'est la vraie. Du coup c'est pas drôle (tant pis) mais surtout... incroyable, c'est pas moche!

 

Bon n'exagérons rien, c'est loin d'être le grand chef-d'œuvre de l'année (qui ne fait que commencer en plus) mais c'est infiniment moins pire que ce que j'aurais imaginé. La face avant a beaucoup évolué et, Dieu merci, n'a pas suivi la tendance initiée par la Speciale qui mérite bien son nom. Ici pas de machins anguleux rajoutés à l'arrache, le dessin est simple et cohérent mais loin de la triste fadeur de la 458. Même constatation à l'arrière où le 3eme échappement façon "j'essayais d'imiter la F40 mais c'est raté" a disparu et on ne s'en plaindra pas. Bien sûr on peut se demander pourquoi ils ont cru bon d'intégrer une boite à lettres au-dessus de la plaque d'immatriculation (pour y glisser les PV peut-être), mais pour le reste le dessin harmonieux ferait même oublier qu'il manque toujours deux autres feux ronds. Même le digicode (pardon, le truc censé imiter un feu AR de formule 1) est plutôt bien intégré.

 

Le profil reste proche de celui d'une 458 et c'était la partie la moins ratée sur ce modèle, ça tombe bien. Au premier regard j'ai un peu grincé des dents en regardant la prise d'air à double étage au dessin un peu tordu, mais après tout la carrosserie de la F40 était un vrai gruyère et on l'aime quand même. Je n'aime guère les jantes mais il y en aura sûrement d'autres en option. Et au passage, un grand et vrai merci sincère à Ferrari pour nous avoir épargné, sur le modèle de présentation, les étriers de freins rouges ou jaunes ridiculement voyant. En noir ils sont discrets et c'est très bien, et je me suis renseigné: c'est confirmé, ça freine tout aussi bien!!

 

Ca se gâte un peu en regardant l'intérieur qui, hélas, reste proche de celui de la 458. Toujours ce même empilage inesthétique d'éléments mal intégrés et pseudo-futuristes qui fait penser à tout sauf à une Ferrari, faisant amèrement regretter les lignes simples et épurées (voire dépouillées) des modèles plus anciens. Il suffirait de virer les Cavalini et il serait tout à fait à sa place dans une Honda par exemple... Cela dit ce n'est pas grave puisque je n'ai nullement l'ambition de monter à bord, restons donc plutôt sur la bonne impression procurée par l'aspect extérieur.

 

Dernier point et non des moindres: même le nom me plait. Spontanément les deux huit accolés m'ont fait penser à la sublime 288 GTO, référence pour le moins agréable et qui prend tout son sens avec la présence des deux turbos. En plus il permet de renouer avec la vieille tradition qui consiste à désigner le modèle par sa cylindrée unitaire, astuce qui nous fait remonter à l'âge d'or des 250, 275 et autres 375 entre autres...

 

Qu'on ne s'y trompe pas, je préfère encore largement n'importe quel modèle des années 80 (excepté la Mondial quand même) à cette 488. Mais alors que j'avais quasiment accepté comme un fait accompli et irrémédiable que chaque nouvelle Ferrari constituait un nouveau plongeon vers les abîmes de la laideur, celle-ci a réussi à inverser la tendance de manière tout à fait tangible. Simple rémission passagère, comme en connaissent bon nombre de cancéreux avant de sombrer définitivement, ou signe d'un renouveau qui rendrait sa fierté au Cheval Cabré? Il faudra attendre la suivante pour le dire. Quoi qu'il en soit elle a au moins réussi à me faire reprendre le clavier sur FA, la preuve.

 

PS: désolé pour ceux qui aiment (voire même qui possèdent) les modèles que j'ai passablement égratignés dans ce texte, mais je n'ai pas changé depuis l'époque où je fréquentais ce forum: je continue à dire ce que je pense. Sans filtre. Et mes pensées ne sont pas toujours pleines de tendresse. Peut-être cette intervention (qui restera ponctuelle je vous rassure) rappellera modestement quelques souvenirs à certains... ;)

 

Coucou Lionel.

Cela fait plaisir de te lire.

Toujours le soin du détail, c'est bien.

Fais gaffe quand tu critiques la California. Je me suis fait lyncher pour avoir tenu des propos similaires dans un topic ad hoc sur ce modèle il y a peu de temps. :sol:

 

Reviens plus souvent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...